écouter radio métal
La Grosse Radio METAL sur  webradio metal La Grosse Radio sur Twitter radio metal  forum metal
  • KO KO MO live session
  • PODCAST Tournée Supersonic
  • Longueur d'Ondes fête ses 35 ans
  • Hell Session, 2ème édition
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Her Name In Blood - Bakemono
Her Name In Blood - Bakemono



Originaire de Tokyo, Her Name In Blood est un combo de metalcore japonais qui commence à faire de plus en plus parler de lui. Ceci n'est franchement pas une surprise vu la grande qualité de composition que l'on retrouve dans leur musique. En cette fin d'année 2016, c'est leur "troisième" album, Bakemono, qui a vu le jour et nous allons voir un peu ce que ça donne. 



"Troisième" tout simplement parce que Beast Mode, un EP de neuf titres est sorti en septembre 2015 et que l'on peut clairement le catégoriser comme un (incroyable) album. Mais aujourd'hui c'est donc Bakemono qui nous intéresse et on peut vous dire d'avance qu'il y en a à dire sur cette pépite. 

her name in blood, warner, warner music japan, japon, tokyo, metalcore

Her Name In Blood (HNIB) était déjà un des groupes de metalcore les plus performants du Japon depuis presque dix années mais avec la sortie de ce nouvel effort, ils prouvent encore que les petits nouveaux peuvent encore s'accrocher avant de les rattraper. De la violence à la subtilité, du scream aux cleans impeccables, tout y est dans Bakemono. La première écoute du disque laisse cependant perplexe. Travail baclé ou bien tout simplement une écoute pas assez attentive ? On opte pour la seconde option et on s'en remet une petite couche histoire de bien s'imprégner de l'âme de l'album. 

En réalité, c'est seulement le premier titre ("Free Me") qui fait planer un doute sur le reste de Bakemono. Quelques parties de guitare un peu brouillonnes rendent le tout parfois difficile à écouter malgré des riffs tranchants à souhait. Le souci vient sûrement de la production qui laisse parfois à désirer avec quelques saturations mal venues. 

("Halo" est un titre qui ne vient pas de Bakemono. HNIB a désactivé le partage des singles de l'album)


Passée la première écoute de l'album, toutes les fois suivantes sont un réel bonheur. Même si le chant d'Ikepi est parfois surprenant dans les cleans, il peut aussi vraiment faire penser à ce que l'on entend chez Devil You Know. En revanche le scream est puissant et parfaitement maîtrisé. On prend une gifle d'entrée de jeu avec "Redemption" qui nous assène un coup monstrueux (Bakemono = monstre, monstrueux, vous l'avez) à l'arrière du crâne et on se rend très vite compte que c'est la même rengaine pour les onze titres suivant.

"Last Day", "Cut It Out", "Psychopath" ou encore "Home" sont des gros moments forts de Bakemono, avec leurs riffs surpuissants accompagnés par une rythmique basse/batterie irréprochable. Le chant clair est plus présent sur cet opus que les précédents et même si c'est parfois surprenant, ce n'est absolument pas désagréable. Mélodiquement, Ikepi est vraiment au point, son chant se marrie à merveille avec le travail de Daiki et TJ aux guitares. 

Les chansons non citées dans cet article sont aussi excellentes. A aucun moment HNIB ne nous déçoit et ils montrent pour la deuxième fois en tout juste un an, qu'ils sont encore les patrons. Une semi-réussite à la première écoute, qui devient une vraie explosion de bonheur par la suite, qui fait de Bakemono un album de metalcore incontournable de l'année 2016.

Note de la rédaction :
 écouter radio métal
9 / 10
 écouter radio métal
 webzine metal
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
 forum metal
NOS CHRONIQUES METAL
 vidéo métal
NOS INTERVIEWS METAL
radio metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 écouter radio métal
NOS ACTUS METAL
 webradio metal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
 musique métal
NOS HUMEURS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
radio metal Tout le webzine de la grosse radio
 webradio metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017