radio metal
La Grosse Radio METAL sur  webradio metal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal  vidéo métal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Dodecahedron - Dodecahedron
Dodecahedron - Dodecahedron

Les marseillais de Season of Mist sont toujours à la recherche du Sacré Graal auditif, la Pierre Angulaire d’un Black Metal indescriptible et novateur qui ouvrira les portes d’une nouvelle « ère » musicale.

Pas étonnant que les structures musicales de ces hollandais ainsi proposés soient aussi complexes quand on sait ce qu’est un dodecahedron en géométrie. C’est d’ailleurs ce que l’on aperçoit sur la pochette de l’album. Il s'agit tout simplement (?) d'un polyhedron à 12 faces formant chacune un pentagone.

Bienvenue dans le monde ravagé de Dodecahedron. Entre parties de basse parfois jazzy, parfois sludgées bien allumées, on plonge avec « All Father » dans l’univers complexe et non dénué de sens d’un Black Metal teinté d’ambiances sombres loin d’être facile d’accès.

 

Dodecahedron



Les structures sont très alambiquées et l’auditeur doit rester concentré afin d’en percevoir les raffinements. Il est d’ailleurs conseillé de prendre des écouteurs ou un casque audio afin de ressentir les raffinements de cette musique.

Les notes flirtent avec le faux afin de créer une atmosphère pesante, lourde sans pour autant jouer sur la brutalité. « I, Chronocator » est désemparant tant le titre emprunte des rythmes et des riffs différents tout au long de ses 7’38’’... Ce qui est intéressant c’est qu’on a l’impression que chaque musicien joue dans son coin sans se préoccuper du voisin. Mais une fois réunis, tel un assemblage de « rien » il forme un « tout », un Black Metal très avant-gardiste qui plaira aux fans de Deathspell Omega, de Blut Aus Nord ou de Woe.

Les breaks comme sur « Vanitas » empruntent aussi au Drone, ébouriffent les riffs attendus comme le messie et proposent des rythmiques décalées. En fond sonore on entend des cris, des voix graves, des appels à l’aide mais on se sent impuissant par ce choc auditif. On ne sait déjà pas si nous même allons nous en sortir.

Ils expérimentent, jouent sur le traitement des voix avec « Descending Jacob’s Ladder », nous plongent dans des ambiances dissonantes d’un monde parallèle, déforment les sons, changent les rythmes, structurent une matière informe, malaxe la violence structurelle d’une forme invisible.

« View from Hverfell (I, II & III): Head above the Heavens » nous promenent dans des structures musicales aussi mystérieux qu’inattendues tout au long de 25 minutes. La première partie possède des riffs incisifs sur une rythmiques mid-tempo pouvant évoluer si l’on n’en prend pas garde sur une fin apocalyptique. Une impression de chaos cosmique s’empare rapidement de l’auditeur à la recherche de nouvelles expériences.

 

Dodecahedron



La deuxième partie fait ressortir des sentiments profonds enfouis au fond des musiciens qui se plaisent à déstructurer des passages qui ne demandent que ça pour vous étonner.
N’attendez pas ici des growls, des blast beats à tout va ou des riffs classiques ; non, ici les Hollandais sont là pour vous déstabiliser.

C’est une œuvre brillante, exaltante, déstructurée mais savamment organisée qui vous fait dire que le Black Metal n’est pas mort tant que des groupes débridés et décalés comme Dodecahedron sauront nous surprendre.


Dodecahedron est au Black Metal ce que Pierre Boulez est à la musique classique : complexité, déstructuration mais passionnant à celui qui se donne la peine de retenir sa respiration pendant 58 minutes afin de plonger dans les méandres d’une musique créée par des illuminés avant-gardiste.

Une phrase qui convient tout à fait à cet album est « adéquation parfaite du langage à la pensée, n’admettant aucune déperdition d’énergie »…ce n’est pas de moi, c’est Pierre Boulez qui le disait en parlant de Webern et de Debussy dans lesquels il trouvait un sens de l’ellipse, une synergie entre syntaxe instrumental et structure musicale qui lui rappelait l’écriture mallarméenne…tout un programme !

 

Lionel / Born 666
 

Note de la rédaction :
 webzine metal
9 / 10
 écouter radio métal
 webradio metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Woe, Candlelight Records, Black Metal Woe - Quietly, Undramatically
13/12/2010 - *Vous l'aurez compris, le black metal est la plus grande histoire d'amour de l'ami Lionel/Born 666. Encore une chronique du genre pour le Pierre Tchernia du metal !* Je ne sais pas pour vous mais moi j'ai toujours une petite appréhension avant d’écouter un ...
Lire l'article
Deathspell Omega, Black Metal, Season of Mist Deathspell Omega - Paracletus
28/11/2010 - *Nouvelle chronique obscure réalisée par l'ami Lionel / Born 666* Groupe phare d’une scène Black Metal avant-gardiste occulte française, Deathspell Omega nous revient en cet automne glacial avec Paracletus. Ce nouvel album des poitevins marque la fin ...
Lire l'article
Label mentionné :
Jef De La Lune - le Dimanche 15 Janvier 2012, à 02h00
J'aime bien cette nouvelle génération de groupes black ( je kiffe Wolves In The Throne Room et Shining en ce moment... ) qui essaient de faire autre chose que du blast beat crado avec un look "Evil sponsorisé par Ripolin" donc...Dodecahedron ( obligé de faire un copié/collé pour retenir un nom comme ça...^^) devrait me plaire, enfin en espérant que ce ne soit pas trop "Math Rock" à mon goût...
Vos commentaires
 webzine metal
NOS CHRONIQUES METAL
 musique métal
NOS INTERVIEWS METAL
 forum metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webradio metal
NOS ACTUS METAL
 forum metal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
 écouter radio métal
NOS HUMEURS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webradio metal Tout le webzine de la grosse radio
 webradio metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017