forum metal
 webzine metal
La Grosse Radio METAL sur radio metal La Grosse Radio sur Twitter  forum metal radio metal
  • Antigone
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Tony Kakko, chanteur de Sonata Arctica
Tony Kakko, chanteur de Sonata Arctica
Samedi 15 Août 2009 à 17h21, by MelonMan , vu 6539 fois

Un peu plus d'un mois avant la sortie du 6ème album studio (The Days of Grays) des finlandais de Sonata Arctica (le 18 septembre chez Nuclear Blast), le chanteur/compositeur/leader du groupe nous a fait l'amabilité de nous accorder plus d'une demi-heure de son temps pour une interview. 
 


C'est un Tony Kakko très agréable et en grande forme qui m'a donc appelé vers 18h30 le jeudi 13 août dernier. Après de chaleureuses salutations, nous avons pu enfin débuter l'entrevue dont voici la retranscription ci-dessous...
 



Ju de Melon : Question classique pour commencer... Pouvez-vous nous décrire le nouvel album, ses chansons, paroles ou inspirations musicales ?

Tony Kakko : "The Days of Grays" n'est pas si facile à décrire, ce n'est pas tout blanc ou joyeux ni complètement noir et sombre... Disons que c'est un album à tonalité "grise", un peu à mi-chemin ! On ne peut pas non plus dire qu'il s'agit d'un album 100% conceptuel, mais certaines chansons ont un lien entre elles, surtout au niveau des ambiances... 


Ju de Melon : D'où le nom de l'album comprenant le mot "Grays"...

Tony Kakko : En quelque sorte, le nom de l'album colle bien à cette vision générale, même si à la base il devait s'intituler "Deathaura"... Mais on s'est vite rendu compte que ce nom sonnerait trop "black metal" ou quelque chose du genre, du coup on en a parlé avec des amis et finalement le nom "The Days of Grays" est ressorti. Notez qu'il fait apparaître une sorte de double sens entre la couleur et la grace... Days of Grace/Grays ! C'était donc au final une plutôt bonne idée. 


Ju de Melon : Parlons un peu plus de la chanson "Deathaura" justement, probablement ma préférée sur l'album... Quelle est son histoire ?

Tony Kakko : Il faut s'avoir qu'à la base c'était juste une petite chanson piano-voix, puis au fil des idées... elle a en quelque sorte "explosé" ! Ainsi est elle devenue plutôt épique. Au niveau des paroles, elle parle de sorcellerie. C'est l'histoire d'un village qui pense qu'une fille est en fait une sorcière... ce qu'elle n'est pas, mais malheureusement elle finit au bûcher. J'ai trouvé l'idée dans un article du "National Geographic" je crois, ce qui m'a pas mal intrigué et aussi inspiré ce titre énigmatique de chanson : "Deathaura" ! Un nom assez sombre... Un morceau qu'on ne pouvait pas mettre au milieu de l'album, c'était soit au début soit à la fin. Finalement, elle se retrouve être la première chanson du CD après l'intro... 


Ju de Melon : Et la chanson "Juliet", reprend-elle les thèmes de la fameuse pièce de William Shakespeare "Roméo et Juliette" ?

Tony Kakko : Pas exactement, en fait c'est l'histoire d'une fille dont on parle déjà dans les précédents albums, dans les chansons "Don't Say a Word" et "The End of a Chapter". Et ici elle se voit enfin attribuer un nom, "Juliet"...


Ju de Melon : Est-ce que le choix des deux premiers singles "The Last Amazing Grays" et "Flag in the Ground" s'est fait naturellement ?

Tony Kakko : Cela n'a pas été évident en fait. J'aurais personnellement préféré que le single soit "The Dead Skin", mais selon le label cette chanson était un peu trop étrange pour être mise en avant. Du coup, on a choisi 6 chansons qui pouvaient convenir, nous les avons envoyées à Nuclear Blast et j'étais sûr qu'ils allaient au moins choisir "Flag in the Ground" qui est probablement la chanson la plus joyeuse et la plus "pop" de l'album. Au final c'est un bon choix, même si finalement cette chanson ne sera pas un single en tant que tel mais le support du clip vidéo... "The Last Amazing Grays", finalement retenue, se rapproche plus de mes goûts, et je pense qu'elle fera un très bon single. C'est au final un très bon compromis... 


Ju de Melon : La vidéo et le single sortiront-ils au même moment ?

Tony Kakko : Je pense que oui, ou du moins à très peu d'intervalle. Après tout les deux chansons figureront sur le single, je pense donc que la vidéo suivra très vite... 


Ju de Melon : Pour en revenir à "Flag in the Ground", certains chroniqueurs de l'album la rapprochent assez fortement de la chanson "Victoria's Secret" (sur l'album "Winterheart's Guild", 2003), êtes-vous d'accord avec eux ?

Tony Kakko : Peut-être, en quelque sorte... Même s'il faut savoir que les origines de "Flag in the Ground" remontent à 1996, c'est même la première chanson que nous avons enregistré en studio. Nous l'avons depuis renommée et réarrangée avec de nouvelles paroles... Donc c'est en fait un très vieux morceau, plus ancien que "Victoria's Secret". Mais les deux ont peut-être une petite parenté en effet, même si je préfère le thème développé dans "Flag in the Ground", puisque ça raconte l'histoire d'un couple en quête de liberté et qui s'exile en Amérique du Nord au début du 19ème siècle. 


Ju de Melon : Revenons-en à l'album... Est-ce que la composition et l'écriture des paroles ont pris beaucoup de temps ?

Tony Kakko : A la fin de notre dernière tournée, avant Noël, 2 ou 3 chansons étaient déjà écrites. Puis entre janvier et février j'ai écrit le reste avant de commencer les répétitions. En gros, en 3 mois tout était fait niveau écriture... Ce qui peut sembler rapide mais lorsque je me mets à écrire je travaille assez dur, du coup les résultats sont généralement rapides !


Ju de Melon : Sur combien de temps se sont déroulés les enregistrements studio ?

Tony Kakko : On est entrés en studio début avril, et nous y sommes restés jusqu'à fin mai. On a avancé par petites sessions en deux bons mois ! 


Ju de Melon : Un enregistrement très studieux ou avec quelques moments d'amusements ?

Tony Kakko : Les deux (rires)... On a travaillé dur mais certaines parties de l'enregistrement se sont avérées plutôt amusantes. On a eu de très bons moments, et même quelques instants "historiques" pour le groupe avec notamment l'enregistrement du chant féminin par Johanna Kurkela. Une fille très sympathique et très drôle, ce qui ne l'a pas empêché de s'impliquer à fond dans son travail ! 


Ju de Melon : En parlant de Johanna (qui intervient sur les chansons "Deathaura" et "No Dream Can Heal a Broken Heart"), quelle est son histoire et comment a-t-elle été choisie ?

Tony Kakko : On s'est croisés dans plusieurs shows en Finlande, et c'est une amie de certains de nos amis. Vous savez, elle est assez connue ici, et on a vite sympathisé au fil des rencontres. A la base, c'est en fait elle qui m'avait demandé si je pouvais lui écrire quelques chansons pour son prochain album solo... Mais entre la tournée et la préparation de l'album, le temps m'a pas mal manqué, et j'ai dû à regret décliner sa proposition. Mais on est restés en très bons termes, et c'est ainsi qu'en retour je lui ai proposé de venir chanter sur "The Days of Grays", ce qu'elle a accepté avec beaucoup de plaisir... Et pour notre plus grand plaisir, car Johanna a vraiment un immense talent.


Ju de Melon : Il est vrai qu'elle a beaucoup apporté par sa voix, notamment sur "Deathaura"...

Tony Kakko : Tout à fait d'accord, puis ça fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à "ouvrir ma bouche" sur cet album (rires) ! C'est même elle qui chante en premier, ça change un peu (rires)...
 


Ju de Melon : Parlons à présent des arrangements assez complexes et symphoniques de l'album, ont-ils été difficiles à mettre en oeuvre ?

Tony Kakko : En participant aux albums de Northern Kings, j'ai fait la connaissance de Mikko P. Mustonen - l'homme qui s'est occupé des parties orchestrales et symphoniques de ce projet. Du coup, je lui ai demandé s'il serait d'accord pour participer aux arrangements et orchestrations de "The Days of Grays". Sa réponse fut très enthousiaste, il a de suite accepté ! Il m'a été d'un grand secours car à la base j'avais des idées un peu confuses sur comment certaines chansons allaient s'agancer, par exemple pour "Deathaura" je voulais une sorte d'atmosphère comme dans le film de Tim Burton "A Nightmare Before Christmas" ("L'étrange Noël de Monsieur Jack"), proche de la musique de Danny Elfman dont je suis très fan. Mikko s'est ainsi occupé de 7 chansons sur l'album, et franchement je suis plus qu'heureux du résultat final ! J'aurais aimé avoir encore plus de temps pour travailler avec lui mais bon... Ce sera pour le prochain album !


Ju de Melon : Oh, donc le prochain album sera encore plus orchestral et symphonique ?

Tony Kakko : Hmm... Pas nécessairement, mais ce qui est sûr c'est que j'aimerais encore travailler avec Mikko dans le futur !


Ju de Melon : Est-ce qu'un jour les fans peuvent imaginer un album de Sonata Arctica avec un orchestre symphonique, comme Nightwish ou Rhapsody of Fire l'ont fait par le passé ?

Tony Kakko : Euh... C'est encore trop tôt pour le dire, mais probablement pas pour le prochain album en tout cas ! De toute façon nous sommes aujourd'hui concentrés sur "The Days of Grays", je ne pense pas que l'album suivant verra le jour avant 2 ou 3 années... Une longue tournée nous attend ! 


Ju de Melon : Comment compareriez-vous "The Days of Grays" avec son prédécesseur "Unia" ? Est-ce une parfaite continuation ou un pas en avant ?

Tony Kakko : Un peu des deux... ou ni l'un ni l'autre, c'est assez difficile à dire. Disons que "The Days of Grays" est certainement plus accrocheur, plus "facile" d'écoute que "Unia". J'admets que "Unia" était un album un peu fou, assez dur à assimiler... Bien que pour moi rien n'est jamais assez bizarre (rires) ! Je n'ai pas forcément cherché à écrire un album plus simple, c'est juste que cette fois-ci j'avais en tête des mélodies plus basées sur une unique ligne de chant et non plus une chorale "pleine de Tonys" comme c'est le cas dans "Unia". Je me suis rendu compte que les chansons de "Unia" étaient peut-être trop compliquées à restituer en live à cause de leurs nombreuses pistes de chant... Pour "The Days of Grays", les chansons fonctionnent souvent avec une seule mélodie, il est de ce fait plus simple de les chanter avec un piano ou une simple guitare seul à la maison... Mais bon, je vous rassure, il y a quand même beaucoup de bonnes surprises dans cet album !


Ju de Melon : Il y a aussi semble-t-il plus de voix différentes dans ce nouvel opus, vous tentez quelques styles de chant plutôt variés de temps à autre...

Tony Kakko : Disons en fait que je perfectionne et amplifie ce que j'ai pu faire avant avec mon chant. J'ai toujours aimé passer d'une voix douce à une voix claire avec quelques passages un peu plus agressifs... bon, ça ne va pas jusqu'au black metal mais il m'arrive en effet de crier pas mal ! Parfois j'essaye aussi d'apporter à un album ce que j'expérimente en live... Déjà dans "Unia" on peut m'entendre pas mal en voix agressive, et aujourd'hui j'essaye d'encore mieux maîtriser mon chant !
 

Ju de Melon : Peut-être une tentative en black metal sur l'album suivant ? (rires)

Tony Kakko : (rires) Euh... Je ne crois pas ! Disons que je me vois mal aller plus loin dans l'extrême pour l'instant... (rires)


Ju de Melon : Quelles sont vos chansons préférées sur ce nouvel album ou celles dont vous êtes le plus fier ?

Tony Kakko : "The Dead Skin" est une chanson que j'apprécie beaucoup personnellement. Mais j'aime énormément "Juliet" aussi. Sinon je suis très fier de "Deathaura", de la conclusion "Everything Fades to Gray"... En fait j'aime toutes les chansons de l'album, bien qu'évidemment certaines sont meilleures que les autres. C'est toujours comme ça, on a toujours des morceaux préférés...


Ju de Melon : Parlez-nous de ce choix d'avoir débuté l'abum avec la version instrumentale du morceau final ?

Tony Kakko : En fait la version instrumentale de "Everything Fades to Gray" existe depuis 2-3 ans déjà, et cela fait un moment que j'avais en tête de l'incorporer dans un album de Sonata Arctica. Puis, en fin d'année dernière, j'ai eu l'idée d'une mélodie vocale... Du coup je me suis retrouvé avec deux versions de cette même chanson. Et en y réflichissant bien, je me suis dit qu'il faudrait incorporer les deux dans l'album... La solution la plus logique était donc de démarrer et de conclure "The Days of Grays" avec ces deux versions. Et je pense que le choix fut le bon...


Ju de Melon : Passons un peu à la vie du groupe maintenant. Il s'agit du premier album avec Elias Viljanen à la guitare (NDLR : Il a remplacé Jani Liimatainen en 2007), comment s'est passée son intégration ?

Tony Kakko : C'est quelqu'un qu'on connaissait déjà bien avant, j'étais déjà assez impressionné par sa façon de jouer avant même qu'on ait eu l'idée de l'incorporer au groupe. Son intégration a été très facile, on savait en le prenant avec nous en tournée qu'il jouerait sur le prochain album. Tout s'est fait très naturellement, Elias est déjà devenu un pilier du groupe ! Et si tout va bien d'ici 1 ou 2 ans, personne ne se souviendra de Jani... Bon, bien sûr ça n'arrivera pas de si tôt (rires), mais je pense que tous les fans s'accorderont à dire que Elias est digne d'être le guitariste de Sonata Arctica !


Ju de Melon : En parlant de Jani Liimatainen, êtes-vous restés en contact malgré son départ du groupe ?

Tony Kakko : Nous restons en bons termes, disons qu'il n'y a jamais vraiment eu de problèmes personnels entre nous... C'est juste qu'il ne pouvait plus assurer son rôle de guitariste à plein temps et que nous lui avons donc demandé de partir. C'était mieux pour tout le monde... Et aujourd'hui il n'y a aucun regret puisqu'il a réglé ses problèmes et créé son propre groupe, Cain's Offering. Il était d'ailleurs prévu que je fasse quelques choeurs sur leur premier album, mais malheureusement j'étais trop occupé avec l'enregristrement de "The Days of Grays"... En tout cas, le peu que j'ai entendu d'eux m'a beaucoup plu, j'adore le chant de Timo Kotipelto ! J'attends désormais d'avoir plus de temps pour écouter leur album en entier...


Ju de Melon : A propos de la prochaine tournée, quelles sont vos attentes ? Allez-vous visiter de nouveaux endroits avec le groupe ?

Tony Kakko : Oui, on fera un show la veille du jour de l'an en Australie, c'est la première fois qu'on ira là-bas. Nous joueront aussi en Chine ainsi qu'en Thaïlande probablement. Et bien sûr nous repasseront là où nous avions déjà l'habitude de jouer, nous avons déjà hâte de retrouver certains fans un peu partout dans le monde...


Ju de Melon : Retournez-vous au Japon, là où vous avez enregistré le dernier DVD ?

Tony Kakko : Oui, à la mi-janvier il me semble. C'est toujours un grand plaisir de jouer là-bas, les japonais adorent notre musique depuis le début et nous ont toujours soutenu. Un pays qui nous a toujours très bien accueilli, comme la France d'ailleurs.
 


Ju de Melon : Une question "détente" à présent. Que faites-vous en dehors des shows et de la musique pour passer du bon temps ?

Tony Kakko : J'aime bien aller dans des bars de temps en temps, pas forcément avec les gars du groupe d'ailleurs... C'est qu'on passe déjà beaucoup de temps ensemble (rires) ! Hors tournée ou enregistrement, on en profite surtout pour passer du temps avec nos familles respectives qu'on ne voit pas souvent le reste du temps. Parfois on se retrouve chez Tommy (NDLR : Portimo, le batteur du groupe) et sa famille... On habite tous pas trop loin les uns des autres, à part Elias qui vit plus au sud.


Ju de Melon : Question un peu plus profonde, quel est l'endroit sur Terre qui vous inspire le plus ?

Tony Kakko : Tout simplement chez moi, là où je vis. Il suffit que je regarde à travers la fenêtre et je peux y voir tout ce que j'aime : des forêts, les montagnes, la nature... Le nom du groupe vient d'ailleurs de cette attraction pour les beautés arctiques de mon pays. La nature dans toute sa grandeur est en quelque sorte la majeure inspiration de Sonata Arctica ; dès que je ne sais pas trop sur quoi écrire je pense à ma maison et aux alentours, à la faune locale notamment aux loups, et ça marche...


Ju de Melon : En parlant de loups, au départ je pensais que le nom "Grays" dans le titre de l'album leur faisait référence...

Tony Kakko : C'était en fait l'une des idées originales ! A la base le mot "Grays" définissait bel et bien des loups... Mais bon, ça aurait très bien pu être une référence aux extraterrestres aussi ! (rires)


Ju de Melon : Question un peu plus personnelle, vous avez fait plusieurs apparences en tant que guest ces derniers temps, que ce soit il y a quelques années avec Nightwish, pour le projet Northern Kings ou récemment sur l'album solo de Elias Viljanen... Espérez-vous un jour sortir un album solo sous votre propre nom ?

Tony Kakko : Oh oui, ça fait bien 8 ans que j'en rêve maintenant. J'espère un jour faire quelque chose de différent sous mon propre nom... ou sous un autre nom, allez savoir ! Mais pour le moment Sonata Arctica prend une grande partie de mon temps, et j'ai encore beaucoup d'ambition artistique pour le groupe. Un jour, je sortirai mon album solo, mais pour l'instant Sonata Arctica mérite toute mon attention...


Ju de Melon : Une petite question sur notre pays, que pensez-vous de la scène metal française ? Connaissez-vous quelques groupes français ?

Tony Kakko : Oui, j'ai d'ailleurs déjà fait quelques parties vocales sur le dernier album de Heavenly. Disons que beaucoup de gens les connaissent dans le monde du metal, donc je n'ai pas trop de mérite en les citant... (rires)


Ju de Melon : Avez-vous d'autres projets de guest/featuring à plus ou moins court terme ?

Tony Kakko : Un petit scoop, je chanterai sur le prochain album d'Epica, je ferai un duo avec Simone Simmons. Et j'ai d'autres idées en tête, d'autres projets en préparation... Mais il est encore un peu trop tôt pour en parler ! En tout cas j'adore faire des apparitions comme celles-ci, c'est toujours assez facile et sympa... On s'amuse beaucoup et ça nous permet quelques rencontres assez fantastiques !


Ju de Melon : Parlons un peu des reprises faites par Sonata Arctica... Vous avez déjà repris des tubes de groupes assez différents, de Depeche Mode à Scorpions en passant par Metallica ou Vanishing Point ; avez-vous d'autres covers en réserve pour bientôt ?

Tony Kakko : Oui, nous avons déjà enregistré une reprise d'Alice Cooper, la chanson "Hell Is Living Without You". Je ne sais pas encore quand on pourra la sortir... Probablement avec un autre single, elle y figurera en face B ou alors en bonus ! Mais ne vous en faites pas, vous pourrez l'entendre un jour ou l'autre.


Ju de Melon : Je me souviens que vous jouiez parfois une petite partie de "I Was Made for Lovin' You" de Kiss pendant le solo de "My Land"... Sera-t-elle reprise un jour en entier ?

Tony Kakko : (rires) Je ne pense pas ! Bien que Elias soit un grand fan de Kiss...


Ju de Melon : Vous avez aussi fait une partie de "Silent Jealousy" (X Japan) en live, voilà une reprise qui serait énorme...

Tony Kakko : Oui... C'est une chanson absolument magnifique, mais certaines parties hyper rapides ne colleraient plus trop au style de Sonata Arctica aujourd'hui.


Ju de Melon : Une question mode assez... inutile, mais je la pose quand même ! D'où viennent ces pantalons de golf que vous portez parfois sur scène ?

Tony Kakko : (rires) Disons que j'aime porter des choses dans lesquelles je me sens vraiment à l'aise. Je sais aussi que les gens font toujours très attention aux habits qu'on porte, du coup j'essaye d'innover un peu... Après tous, les fans payent pour nous voir, alors j'essaye de porter des vêtements un peu originaux voire bizarres pour changer un peu. Je me verrais mal porter des jeans ou être habillé tout en noir pour un show...


Ju de Melon : Une dernière question... avez-vous "peur" de la réaction des fans sur le nouvel album?

Tony Kakko : Très franchement, non. Je pars du principe que si j'ai aimé l'album, beaucoup de gens l'aimeront également. Bien sûr il y aura toujours ceux qui espéreront un retour aux sources, mais ça n'arrivera pas - nous n'avons pas changé d'avis depuis 2 ans, bien au contraire. De toute façon, cet album on l'a fait avec nos envies, sans compromis... c'est du pur Sonata Arctica d'aujourd'hui, et je pense que les fans aimeront car il y a beaucoup de nous dans "The Days of Grays" et c'est bien ça le plus important !


Ju de Melon : Cet album devrait aussi vous apporter de nouveaux fans...

Tony Kakko : Sûrement, c'est d'ailleurs ce qu'on espère. C'est toujours merveilleux de voir de jeunes enfants nous découvrir et aimer ce que nous faisons avec, à côté, les "vieux" fans qui nous suivent depuis le début. Certains ont grandi avec nous depuis le premier album, c'est très important de pouvoir constater ces choses en tant qu'artiste...


Ju de Melon : Quelques derniers mots aux fans français...

Tony Kakko : On adore jouer en France, que ce soit à Paris ou à Lyon. Les fans ont toujours été géniaux là-bas, et ce depuis le début. C'est l'un des endroits où nous préférons jouer avec le Japon. D'ailleurs, il y a fort à parier qu'il y aura plus de deux shows en France (seules deux dates sont annoncées pour l'instant : le 29 novembre à Bordeaux et le lendemain à Paris), mais pas tout de suite... Je pense que nous sommes partis pour une tournée de 2 ans, donc nous aurons sûrement l'occasion de repasser d'ici là ! 


Ju de Melon : Merci beaucoup de nous avoir accordé autant de temps, on te souhaite au nom de toute l'équipe de Lagrosseradio.com et de La Housse à Gratte le meilleur des succès et un maximum de bon temps !

Tony Kakko : Merci à vous, à bientôt !
 



Voilà qui s'annonce donc prometteur. Par ailleurs, une rapide chronique et en avant-première de l'album The Days of Grays devrait être disponible sur le site dans le courant de la semaine prochaine, restez bien attentifs !

 écouter radio métal
radio metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
power metal, concert, finlandais, tony kakko Sonata Arctica à l'Élysée Montmartre (08.02.2010)
18/02/2010 - Lundi 8 février 2010, 16h15, devant l’Élysée-Montmartre, comme pour le concert de Stratovarius, me direz vous. Oui, à une différence près, qui est que pour la même heure, il y a environ trois fois plus de monde, nos finlandais de Sonata ...
Lire l'article
power metal, melodic metal, progressive, finlandais, nuclear blast Sonata Arctica - The Days of Grays (2009)
19/08/2009 - Quelques jours après l'interview de Tony Kakko, LaGrosseRadio.com vous offre une sorte de preview du nouveau Sonata Arctica à venir le 18 septembre prochain chez Nuclear Blast. "The Days of Grays", 6ème album studio des finlandais, pointe donc son nez 2 ans ...
Lire l'article
power metal, finlande Sonata Arctica - Unia
23/05/2007 - Voilà un petit moment que j'attendais ce nouvel album. En voyant la pochette qui montre un changement radical pour le groupe, j'étais un peu sceptique, mais à force de la voir je m'y suis habitué, tout en me demandant si le contenu vaut le coup.Enfin je ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 webradio metal Sonata Arctica
Formé en 1996 dans les forêts du nord du hameau de Kemi, en Finlande, avec les principaux membres Tony Kakko (chant & claviers), Jani Liimatainen (guitare), Marko Paasikoski ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Sonata Arctica
arnonours - le Lundi 24 Août 2009, à 06h39
c'est ce que j'appelle de l'interview !!!

Bravo mista Ju
radio metal
デカdurabolinを購入する - le Lundi 17 Octobre 2011, à 17h42
よく読む価値。私はあなたの話のような実用的な事項について最近多くの研究をされているとしてそれは非常に有益な発見...
 webzine metal
DSLR-A900 - le Jeudi 17 Novembre 2011, à 22h56
Quelques détails vraiment intéressants que vous avez written.Aided m'a beaucoup , juste ce que je cherchais : D.
 webzine metal
Ju de melon - le Jeudi 17 Novembre 2011, à 23h04
Merci :)

En passant, on ne l'a jamais eue cette reprise d'Alice Cooper pourtant enregistrée, j'espère qu'elle sera un jour disponible...
 webzine metal
SLT-A77 - le Jeudi 17 Novembre 2011, à 23h32
Son plaisir de comprendre votre blog. Les articles ci-dessus est assez extraordinaire , et j'ai vraiment apprécié la lecture de votre blog et des points que vous avez exprimé . J'aime vraiment à apparaître en arrière sur une base classique, après beaucoup plus dans le sujet. Merci pour le partage ... continuez à écrire !
Vos commentaires
radio metal
NOS CHRONIQUES METAL
 vidéo métal
NOS INTERVIEWS METAL
 vidéo métal
NOS LIVE REPORTS METAL
radio metal
NOS ACTUS METAL
radio metal
NOS VIDEOS METAL
radio metal
NOS FLASHBACKS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine metal Tout le webzine de la grosse radio
 musique métal Le webzine METAL
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2014