webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  webradio metal La Grosse Radio sur Twitter  écouter radio métal  webzine metal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / SICK OF IT ALL à l'occasion de la sortie le 18 avril de leur nouvel opus "Death to Tyrants" (Century Medias)
SICK OF IT ALL à l'occasion de la sortie le 18 avril de leur nouvel opus "Death to Tyrants" (Century Medias)
Mercredi 26 Avril 2006 à 14h47, by Arnonours

la housse a gratteVoilà 20 ans pile que le gang des frères Koller (Lou et Pete, respectivement chant et guitare) délivre un des meilleurs hardcore de la scène new yorkaise.

Leur nouvel album « Death to Tyrants » délivre un message sans concession vis à vis de l'administration Bush…

Pete nous en parle plus en détails…


Que représente l'aigle sur la pochette de votre nouvel album ?

C'est juste un symbole fort que nous voulions pour représenter la force du groupe, ça n'a pas d'autre signification. Certaines personnes ont dit que cette pochette avait une apparence fasciste mais c'est juste un aigle, un symbole de force. Ce qui est étrange c'est qu'avant que des gens pensent ça on avait déjà cet aigle sur des t-shirts que l'on vend quand on est en tournée, et c'est le t-shirt qu'on a le plus vendu depuis le début du groupe.

Le titre du nouvel album est « Death to Tyrants », qui sont les tyrans ?

Le titre de cet album n'est pas un appel au meurtre (rires), c'est une façon de dire aux gens de ne pas croire que leur gouvernement soit infaillible. Les gens au pouvoir ne sont pas toujours bonnes et on peut le dire pour chaque gouvernement, pour chaque leader, je suis sur qu'on peut tomber d'accord sur le fait qu'ils ne prennent pas les bonnes décisions et en particulier là où nous sommes, le président est complètement à la masse et nous ne voulons pas que le reste du monde pense que tous les américains sont comme George Bush. Plus de 80% des gens aux Etats Unis pensent que ce qu'il est en train de faire est complètement nul.

Tu penses donc que la population des Etats Unis en a marre de Bush ?

Oui, à fond, il y a de plus en plus de manifs chaque jour, les sondages sur sa côte de popularité donnent environ 30 % de gens qui pensent qu'il prend les bonnes décisions. C'est si évident que tout ce qu'il fait c'est pour avoir de l'argent pour sa famille et pour les corporations de ses amis, pas pour aider le pays ou pour aider le monde. Les gens s'en rendent compte.

Que penses-tu de la guerre en Irak ?

C'est le plus gros gâchis de vies humaines, de temps et d'argent. C'est ce que presque tout le monde pense. Il n'y a pas de terroristes en Irak, ça n'a rien à voir avec les attaques du 11 septembre, ce que tout le monde sait. C'est juste pour se faire de l'argent avec le pétrole. Mon beau frère est dans les marines, il était en permission il y a 2 jours et il disait que c'était vraiment un énorme gâchis, c'est la guerre civile là bas.

Est-ce que le 11 septembre a provoqué des changements dans l'état d'esprit de la scène Hardcore ?

Je pense que ça a rapproché les gens, il y a plus d'unité.

Pete en action

De quoi parle la chanson Maria White Trash ?

Il y a plusieurs années, une bande de gars vivait dans un appartement dans le Queens (quartier de New York), une fille traînait avec eux, elle avait pour surnom Maria White Trash. L'un de ces gars, Devil, a fait une overdose d'heroine, Tout le monde était en train de dormir, sauf Maria qui a pu ainsi lui sauver la vie. Si elle n'avait pas été là, notre pôte Devil ne serait pas en vie à l'heure actuelle.

Et le morceau « Uprising Nation » ?

C'est en rapport avec le titre de l'album. « Uprising Nation » parle du peuple américain et de la constitution où il est écrit que si les gens au pouvoir et le gouvernement font mal leur boulot c'est au peuple d'intervenir pour changer le gouvernement…par n'importe quels moyens…Cette chanson dit : ne restez pas assis, essayez de changer les choses. C'est ce qui a été écrit par les gens qui ont fondé notre pays, c'est notre constitution. Si quelque chose ne va pas, on est censé faire en sorte que ça change. Cette chanson dit que notre pays est une terre de révolution, ne pas rester assis alors que c'est la merde à cause des gens que nous avons mis au pouvoir…

C'est un peu l'esprit du Do It Yourself ?

Oui.

Comment vois-tu l'évolution de la scène Hardcore dans le futur ?

Je pense que ça suit son cours, et qu'il y de plus en plus de gens qui font les choses par eux même. Beaucoup de clubs ont fermé à New York alors il y a des plus petites scènes à travers New York et tout le pays. Les jeunes font plus de choses par eux mêmes, organiser des concerts, il y a de plus en plus de petits groupes qui apparaissent un peu partout, ce qui est génial, des labels de disques se montent. On voit beaucoup cet état d'esprit actuellement.

Que penses-tu du peer2peer ?

Pour un groupe de notre ampleur ou pour un groupe plus petit, ça craint. Chaque disque vendu nous aide à continuer le groupe. Si on vendait, disons un millions de disque, cela ne nous dérangerait pas mais on est très loin du million (rires). D'une certaine façon cela nous est préjudiciable financièrement pour pouvoir continuer le groupe…ça craint.

Avez vous un taf en dehors du groupe ?

Non, c'est tout ce que nous faisons.

Avez vous déjà tourné dans les pays pauvres d'Asie, d'Amérique centrale ou d'Amérique du sud, prévoyez vous de le faire ?

Nous avons une tournée de prévue en juillet en Amérique du sud et nous avons souvent tourné en Asie. Les dates de la tournée 2006 sont déjà bouclées alors pour aller là bas il faudra attendre 2007 mais on a joué dans pas mal d'endroit du monde.

Parfois dans ces pays, c'est difficile pour les gens de trouver les albums de Sick Of It All, alors il ont recours au peer2peer…

D'une certaine façon c'est génial pour les pays pauvres où nos disques ne sont pas disponibles, c'est bien. Nous avons tourné 5 fois en Amérique du sud. La première fois c'était en 1993 le jeunes venaient nous voir pour nous demander des CD. Si on ne peut pas les trouver dans des magasins alors c'est bien de se les passer entre potes ou par internet, au moins c'est bien pour ça.

Préfères- tu jouer dans des petits clubs ou des grands festivals en plein air où parfois le slam (ou stage diving pour les anglophones) est interdit ?

Les deux endroits sont excitants mais ce sont les petits clubs où l'on ressent les meilleures sensations car c'est dans ce genre d'endroit que le Hardcore a commencé et il est fait pour ce genre d'endroit.

As-tu déjà participé à des projets parallèles comme ton frère Lou avec Shane Embury, le bassiste de Napalm Death (Blood from the Soul, un album sorti en 1993 disponible sur Earache) ou prévois- tu d'en faire ?

Je viens juste d'enregistrer un disque avec un groupe qui s'appelle Ironbound NYC, ils sont de New York, mais c'était un service que je leur ai rendu plutôt qu'un projet parallèle, le chanteur m'a demandé de donner un coup de main et c'est ce que j'ai fait. Tout mon temps est occupé par Sick Of It All, ce qui est super, avec la sortie du nouvel album et les tournées de dingue je n'ai pas beaucoup de temps à coté.

Quels genre de musique écoutes-tu ?

En ce moment j'écoute toute sorte de musique, récemment j'ai pas mal écouté de musique latine, de la musique espagnole, ce genre de chose.

Est-ce une source d'inspiration ?

Oui ça rentre dans ma tête, et après ça ressort dans les compos de Sick Of It All.

Quelle est ton comic book (bd ricaine) préféré ?

J'en ai pas lu depuis un moment mais Sin City est vraiment excellent, et je suivais pas mal le Punisher.

D'où ton tatouage…(Pete a un tatouage sur un avant bras qui reprend le logo tête de mort du Punisher)

Oui (rires). J'ai pas lu de comics depuis un long moment, mon frère Lou les collectionne, et aussi les films d'animations, il est dingue de ça.

Aimes-tu les adaptations de comics qu'il y a eu au cinéma ?

Oui je trouve ça plutôt sympa, je n'ai pas vu les 4 fantastiques. J'ai beaucoup aimé Sin City.

Quelles sont tes films et séries télé préférés ?

J'aime bien Seinfield et regarder les championnats d'Ultimate Fighting. Je regarde ça tout le temps.

Cette interview est pour une radio internet. En écoutes-tu parfois ?

J'ai la radio par satellite, j'écoute ça plus souvent. Il y a de bonnes choses là dessus.

Peux-tu dire quelques mots en français ?

Je m'appelle Pierre-Michel (rires). C'est mon vrai nom car ma mère est née à Poitiers et a été élevée à Paris c'est pourquoi je suis à moitié français.

Comment est-ce de faire un groupe avec son frère ?

C'est plutôt facile. Jouer dans Sick Of It All c'est toujours ce qu'on a voulu faire, s'il arrive que l'on soit en désaccord, on en parle et c'est réglé. On est sur la même longueur d'ondes, ça serait plutôt nous contre les deux autres (rires).

Que penses-tu des vieux groupes keupons anglais ?

J'adore GBH, Exploited, Anti Nowhere League et Discharge, ça restera mes groupes favoris. J'adore vraiment GBH, on a eu la chance de jouer avec eux sur quelques festivals.

Quand jouerez vous en France prochainement ?

Je ne sais pas exactement, je sais qu'une tournée des clubs est prévue en Europe après cet été, il faudra jeter un coup d'œil à notre site. SICK OF IT ALL

Interview par téléphone réalisée le 24 Mars 2006 par Cyril Corneloup qui integre de ce fait l'équipe de la housse à gratte, welcome mon pote!!

 forum metal
radio metal
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
 musique métal
NOS CHRONIQUES METAL
 forum metal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webzine metal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
 webzine metal
NOS HUMEURS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
radio metal Tout le webzine de la grosse radio
 musique métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017