radio metal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  forum metal  forum metal
  • Tournée Supersonic
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Benighted (+ Holy Cross + Burn Your Karma) au Fil de St-Etienne (17/02/2017)
Benighted (+ Holy Cross + Burn Your Karma) au Fil de St-Etienne (17/02/2017)

C'est une date et un lieu important pour les Stéphanois de Benighted. En ce 17 février, le quintet ligérien marque la sortie de leur dernier opus Necrobreed par un concert à la maison. C'est dans une ambiance très amicale comme à son habitude que le staff du Fil de St-Etienne a assuré la réception de Julien Truchan et ses trois acolytes ainsi que d'Holy Cross et Burn Your Karma qui, pour leur part, ont chauffé à blanc la salle pleine à craquer.


Burn Your Karma


C’est une cuvée 100% locale que nous présentent les organisateurs du Fil pour cette soirée de présentation de Necrobreed. Suite à l’absence de son batteur, Mithridatic initialement prévus en levé de rideau, a du décliner l’invitation. Ce sont donc les quatre Stéphanois de Burn Your Karma, connus dans la région pour leur metalcore suant le Lamb Of God et teinté de power à la Pantera, qui ont la lourde tâche de commencer.

Burn Your Karma 1

Avec un Benoit portant un t-shirt flambant neuf de ses potos de Benighted et un Laurent arborant, quant à lui, un just do it ensanglanté grâce à une batte de baseball, le quintet peut débuter les hostilités avec un « Explode Your Brain » et un « Knock It Back » aux petits oignons. Canon de fumée à fond les ballons, l’ami Xavier se déchaine d’entrée sur scène, sautant à plusieurs reprises du haut de la plateforme de la batterie. La réponse de la fosse est claire et nette : un bon gros circle pit en fin de la première et de nombreux pogos et jumps sur la seconde.

Burn Your Karma 2

Tout en faisant une petite parenthèse promotionnelle pour leur prochain EP disponible dans les bacs en juin prochain, Xavier chauffe la fosse sur « Creeping Frustation » pendant que Julien délivre de bonnes grosses salves de riffs en compagnie de Bertrand d’une décontraction hallucinante. La fosse est vraiment réactive, nous gratifiant de séries de headbangs sur le break et d’un bon levé de horns en fin de chanson.

Burn Your Karma 3

C’est dans une ambiance lourde et rougeoyante qu’est joué « Red Ghost », le gros unclear toujours aussi puissant de Xavier accompagne le circle pit violent demandé dès les premières notes du morceau. « J’espère que vous êtes chauds ! Je vous réserve une surprise pour plus tard, mais il faudra se sortir les doigts du c** ! » annonce-t-il sur l’intro toute en douceur de « Fields Of Thoughts ». C’est de courte durée, le gros son est de retour, un énième circle pit aussi d’ailleurs. Sur une fin de chanson énormissime agrémentée par de bon gros riffs saturés du trio Julien/Bertrand/Benoit, le public stéphanois se dévisse littéralement le cou.

Burn Your Karma 4

Sur « Redneck », reprise de Lamb Of God, le rythme monte en intensité, sous les coups de boutoir de Laurent installé confortablement derrière ses fûts, les gros pogos biens violents s’enchainent et les premiers stage diving naissent. La surprise annoncée précédemment arrive bel et bien. Et c’est avec un bon gros wall of dead enchainé par un ultime circle pit sur « Empty Words »  que Burn Your Karma cloture son set de 45 minutes.

Burn Your Karma 5

Sous les ovations de la totalité de la salle, les cinq régionaux de l’étape s’éclipse après une mission plus que réussit à savoir échauffer les épaules de tout ce beau petit monde. On aura plaisir à les retrouver le 1er Avril (et non ce n’est pas une blague ^^) au côté de For The Lions, Nakmaj et Question Everyday pour une soirée placée sous le signe du hardcore à la MJC Ô Totem de Rillieux-La-Pape.

Line Up :

Xavier : Chants
Julien : Guitare
Bertrand : Guitare
Benoit : Basse
Laurent : Batterie

Setlist :

1 – Explode Your Brain
2 – Knock It Back
3 – Creeping Frustration
4 – Red Ghost
5 – Fields Of Thoughts
6 – Redneck (Lamb Of God)
7 – Empty Words

Crédits:

Un grand merci à Fred Pichot pour ses clichés tous simplement superbes!



Holy Cross



Coincé au beau milieu de cette marée de violence ultime, on peut être surpris de retrouver Holy Cross. Avec deux albums studios à son actif (Under The Flag et Place Your Bet), le groupe délivre depuis une bonne dizaine d’année un heavy metal influencé largement par des mastodontes comme Iron Maiden, Juda Priest ou même AC/DC. Mais il n’est pas question de savourer sa bonne petite pinte à la cool devant un live des stéphanois, l’ambiance est bien moins brutale mais tout aussi survoltée.

Holy Cross 1

Devant un gros drapé représentant le logo du combo sur un fond noir, Ludovic se présente seul sur scène, il ne tarde pas à être rejoins par le reste du groupe sur une bande son bien électro groovie, c’est sur et certain ça va nous changer des deux autres groupes à l’affiche. Le dernier a arriver sur scène, blouson en cuir sur les épaules, n’est autre que Mickael . Son timbre de voix se rapproche de façon assez hallucinante de celui de Bruce Dickinson et la compagnie des riffs mélodiques et des gros solos sur les break d’Adrien et Loïc sur « Bad Day » lance de façon magistrale le set.

Holy Cross 2

On n’a pas le temps de se reposer que s’enchaine directement à la suite « King In Hell » et « Break Your Chains ». La performance vocale de Mickael est tout simplement impressionnante, surtout ses chants aigus tenus en longueur : le mec à du coffre. Les deux gratteux font le spectacle avec de bons gros solos effectués tour à tour sur chacune des deux chansons. Malgré un léger problème de double pédale détecté à la fin de « King In Hell », la sauce prend et les nombreuses demande de poings et horns en l’air accompagné par des « Hé !Hé !Hé !Hé » sont largement reprises par la totalité du Fil.

Holy Cross 3

Les problèmes techniques s’enchainent pour « Savage Awakening », on perd une fois de plus Ludovic qui se bat comme un diable pour résoudre le problème persistant avec sa double pédale et Mickael meuble comme il peut le blanc suite à la brusque perte de son de son micro. Malgré tout, sa facilité à passer du grave aux aigus stridents est toujours aussi déconcertante.

Holy Cross 4

Après avoir demandé si tout le monde est chaud pour accueillir les potes de Benighted, le rythme commence piano et le chant de Mickael se fait tout de suite plus doux et suave. Mais cela ne durera qu’un temps, en effet, le son saturé et soutenu délivré par Loïc et Adrien en tête de peloton est rapidement de retour. Et quel bonheur pour nos écoutilles, la qualité du son du micro de Mickael est enfin de retour, on va par la suite pouvoir pleinement en profiter.

Holy Cross 5

« Vous êtes un super public, on en a marre de le dire mais même hier alors que vous vous preniez une branlée 3-0 (Manchester United- AS St Etienne), on entendait que le public de Sainté ! » cria Mick avant d’enchainer par des remerciements au staff du Fil qui comme d’habitude à fait le job, à Burn Your Karma, Benighted et Natacha Forlini véritable artiste présente à la table de ventes et faisant profiter à tout le monde de ses œuvres.

Holy Cross 6

Ludovic fait tomber le t-shirt sur « Place Your Bets » avant que Fabien, un petit peu plus en retrait que ses deux comparses de gratte, ne nous délivre une performance hyper technique et rapide à la basse sur « Holy Cross ». Mickael se retrouve une énième fois sans son sur la fin de cette dernière, obligé de finir avec le micro de Loïc il ironise en lançant avec un coup d’œil à l’ingé son : « Merci Sainté, ça a été laborieux mais on y est arrivé, pour la peine on va se jouer un dernier morceau ! ».

Holy Cross 7


Pour la der des der, Mickael fait tomber le cuir et partage du coup le micro d’Adrien. Ce dernier s’éclipse lors du premier refrain pour rejoindre Loïc aux chœurs et laisser place libre à Mickael au sommet de son art pour ce « Twilight Of The Gods ».

Holy Cross 8

Malgré une série impressionnante de problèmes techniques mineurs, Holy Cross a enfin réussis à venir à bout de son set. Le job n’en a pas moins été de qualité laissant un boulevard à Benighted qui, dans un style brutal diamétralement opposé, va pouvoir profiter de la monté en pression de l’ambiance réalisée par ses deux premières parties.

Line Up :

Mickael Champion : Chants
Adrien Liborio : Guitare
Loïc Chalindar : Guitare
Fabien Perez : Basse
Ludovic Dupont : Batterie

Setlist :

1 – Bad Day
2 – King In Hell
3 – Break Your Chains
4 – Savage Awakening
5 – Inner Jail
6 – Place Your Bets
7 – Holy Cross
8 – Twilight Of The Gods

Crédits:

Mention spéciale à Chart Live Photography qui a eu la gentillesse d'accepter l'utilisation de ses photos qui sont tout simplement géniales.




Benighted


La scène est à l’image de la philosophie du groupe stéphanois, de la simplicité mais de l’efficacité. Le squelette de rat présent sur la pochette de l’album deluxe de Necrobreed est imprimé sur la grosse caisse de Fabien et un énorme drapé reprenant l’artwork original du dernier opus se trouve juste derrière cette dernière.

Benighted 1

A l’instar de leur dernier album, le set s’ouvre sur la brève introduction « Hust Little Baby » où la basse de Pierre favorise au combien la plongée immédiate dans l’ambiance lourde et glauque maintenant connue de tous de Benighted. Julien débarque pieds nus en trombe sur la scène et sans aucun prémice, « Reptilian » fait suite. Le morceau est adopté instantanément en live par la fosse, au vu de la violence qui s’y déchaine. Et ce n’est pas Julien naviguant comme un mort de faim sur la totalité de la longueur de la scène qui va calmer les ardeurs de tout ce joli petit monde, au contraire.

Benighted 2

Etant à la maison et heureux de partager avec SON public son dernier chef d’œuvre, c’est un énième morceau de Necrobreed qui est enchainé. Récemment arrivé dans la line up du combo, Romain fait parler toute sa technique et sa rapidité notamment en usant et abusant de sa pauvre double pédale sur ce « Reeks Of Darkened Zoopsia ». Entre deux séries de growl et pig squeal, Julien se dévisse la tête du cou en nous gratifiant de gigantesques headbang. Il a beau n’avoir aucuns cheveux sur le pelo, il s’en donne a cœur joie l’ami.

Benighted 3

C’est avec « Let The Blood Spill Between My Broken Teeth » que Benighted fédère la totalité de la fosse dans une frénésie de violence, quelques dents ont bel et bien valsées. Les growls sont puissants, les riffs énormes et rapides, c’est du bon brutal des familles. Les slammeurs sont pêchés par l’imposant Julien et partent directement en stage diving. « Carnivore Sublime » et « Collapse » sont du même accalmie, Julien est complètement possédé, tel un fou furieux il met une ambiance de malade. C’est l’orgie dans la fosse comme sur scène d’ailleurs, mais put*** qu’est-ce que c’est bon de se frotter délicatement les épaules en rythme.

Benighted 4

« Est-ce que ça va les amis ? ça  fait put*** de plaisir de vous voir vous être bougé au Fil si nombreux ! J’ai encore besoin de vos voix, le prochain morceau c’est SLUUUUT ! ». Le chaos le plus total règne et se termine par un mur de headbang au rythme des assauts de Pierre. Le dédicaçant à Burn Your Karma et Holy Cross, le quintet infernal lance "Versipellis", énième titre issu de Necrobreed. Les guitares d’Emmanuel et Fabien ainsi que la basse de Pierre sont à fond les ballons, on a l’impression qu’ils sont au point de rupture mais que neni.

Benighted 5

Seules quelques barres de led orange rompent la pénombre pour le lancement de l’intro de « X2Y » durant laquelle Julien tire une langue à la Gene Simmons les yeux exorbités à l’extrême. La suite est simple un circle pit énorme sous les coups de riffs violents et saccadés. Avec ses blasts d’une rapidité surhumaine sur « Noise », Romain prouve à tous qu’il est le batteur adéquat au remplacement de Kevin. Comme annoncé en amont par Julien « Necrobreed » est effectivement 1 minute 24 de violence et comme demandé de sa part, tout le monde s’est gaiement rentré dans la courge avec un bon vieux wall of dead se transformant rapidement en énorme pogo. C’était court mais intense.

Benighted 6

Ne souhaitant pas en rester là, c’est un nouveau circle pit que lancent Julien et Pierre pour débuter « Forgive Me Father ». La basse de ce dernier vole en l’air sous la violence de ses riffs. Invitant son ex-guitariste Olivier, fraichement remplacé haut la main par Fabien, à partir en stage diving sur « Hostile », Julien fait monter encore d’un crant la brutalité qui règne au sein de la fosse du Fil.

Benighted 7

Conscients qu’il y a dans le public beaucoup « d’anciens » qui les suivent depuis maintenant une bonne quinzaine d’années, Benighted n’hésite pas à les faire replonger à leurs tous débuts avec des morceaux comme « Stay Brutal » et ce dernier porte bien son nom. On arrive tout doucement à l’heure du dernier morceau mais le public stéphanois en a encore sous le pied. La fosse se sépare en deux sur « Asylum Cave » et les épaules se brisent dès la reprise du rythme sur le choc de cette marée humaine.

Benighted 8

Pour « Experience Your Flesh » on ne peut qu’admirer le jeu précis et hallucinant de Romain qui derrière ses rangées de fûts surplombe Emmanuel et Fabien délivrant tous deux des salves de riffs puissants. Pierre n’en fait pas moins bien au contraire, son style posé contraste littéralement avec sa folie lors des sets hachés et hyper rythmés qu’il nous crache en pleine face. Pour finir ce concert en beauté, rien de mieux que de convier tous le monde à monter sur scène. Et c’est chose faite sur « Jekill ». Il règne un joyeux bordel mais mer** on est en famille à Sainté !

Benighted 9

Toujours accessible autant avant qu’après le concert, tous les membres de Benighted sans exception prouvent au quotidien à tout le monde que les métaleux écoutant du bon gros death brutal ne sont pas tous des mangeurs d’enfants comme se plaisent à le dire tous nos détracteurs si nombreux malheureusement. En tous cas, la gentillesse et la convivialité stéphanoise à une nouvelle fois été mise en valeur non seulement par les trois combo présents ce soir mais aussi par toute l’équipe du Fil, fidèle à sa réputation.


Line Up :

Julien Truchan : Chants
Emmanuel Dalle : Guitare
Fabien Desgardins : Guitare
Pierre Arnoux : Basse / Choeurs
Romain Goulon : Batterie

Setlist :

1 – Reptilian
2 – Reeks Of Darkened Zoopsia
3 – Let The Blood Spill Between My Broken Teeth
4 – Carnivore Sublime
5 – Collapse
6 – Slut
7 – Versipellis
8 – X2Y
9 – Noise
10 – Necrobreed
11 – Forgive Me Father
12 – Hostile
13 – Stay Brutal
14 – Asylum Cave
15 – Experience Your Flesh
16 – Jekyll

Crédits:

Je ne remercierai jamais assez Agathe Kipienne pour ces photos magnifiques . Je tiens a remercier aussi Mich et Chris tous deux frontman et batteur du combo clermontois d'Heksen accompagnant Agathe ce soir là. A très bientôt les amis!
 webzine metal
 webzine metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Benighted, Julien Truchan, Necrobreed, Interview, death metal, grind, Season of Mist Julien Truchan, chanteur de Benighted
06/03/2017 - « Necrobreed est notre premier film d’horreur auditif ! » Quelques instants avant le début du concert de Benighted à Paris, nous nous sommes entretenus avec Julien Truchan, vocaliste de la formation et désormais seul membre d’origine du groupe ...
Lire l'article
benighted, necrobreed, french, death metal, 2017 Benighted - Necrobreed
17/02/2017 -   Trois ans après Carnivore Sublime qui regorgeait de pépites toutes plus brutales les unes que les autres, Benighted, fleuron de la scène brutal death française effectue son retour en fanfare avec Necrobreed.   Trois années se sont ...
Lire l'article
Benighted, Olivier Gabriel, Necrobreed, death metal, leaving, line-up Olivier Gabriel quitte Benighted
01/02/2017 - Alors que les Stéphanois de Benighted s'apprêtent à sortir Necrobreed leur nouvel album ce mois-ci, le groupe vient d'annoncer le départ du guitariste et membre fondateur Olivier Gabriel, d'un commun accord et sans tensions. C'est Fack (Carnival in ...
Lire l'article
death metal, grind, concert, 2017, garmonbozia Benighted : trois dates en France début 2017
24/01/2017 - Update du 24 janvier 2017 :  La date du 18 mars 2017 initialement prévue à Le Hublot à Nancy, se tiendra finalement Chez Paulette.  Update du 20 décembre 2016 : La tournée de Benighted ne s'arrêtera pas seulement aux trois dates ...
Lire l'article
benighted, death, brutal, français, 2016, 2017, nouvel album, necrobreed Benighted : un nouveau titre en exclu !
16/11/2016 - Le groupe de brutal death français Benighted sera de retour le 17 février prochain, avec un nouvel album intitulé Necrobreed. Celui-ci comprendra deux titres chantés dans la langue de Molière, et nous avons le plaisir de vous présenter l'un ...
Lire l'article
Benighted, Kevin Foley, Abbath, Departure, Death Metal, Drummer, Kevin Foley annonce son départ de Benighted et de Abbath
12/12/2015 - Kevin Folley, batteur de Benighted depuis Icon (2007), a annoncé qu'il quittait le groupe stéphanois ainsi que Abbath, au sein duquel il évoluait comme batteur de session, pour se consacrer à de nouveaux projets. Benighted, dont une tournée est ...
Lire l'article
Cradle of Filth, Dani Filth, Extreme Metal, Black, Cabaret Sauvage, Gothic, Cradle of Filth (+ Ne Obliviscaris + Benighted Soul) au Cabaret Sauvage (28.10.2015)
04/11/2015 - Ces dernières années, Cradle of Filth s’était taillé une réputation plutôt négative concernant ses prestations live, se contentant de promouvoir des albums assez moyens (The Manticore) dans des concerts en roue libre. Mais après avoir ...
Lire l'article
Black Bomb A, Benighted, Butcher's Rodeo, Metal, Trabendo France Black Bomb A (+ Benighted et The Butcher’s Rodeo) au Trabendo (27.03.2015)
07/04/2015 - Soirée spéciale ce soir dans un Trabendo , hélas , pas vraiment plein, pour la release party du dernier opus des Black Bomb A (que l’on ne présente plus) , Comfortable hate.Afin d’ouvrir le bal, on retrouve les « Hobcoreux » de The ...
Lire l'article
Benighted, Carnivore Sublime, Death, Metal, Bookakee, Canada Benighted (+ Bookakee + Brought by Pain + Distorthead + About : Blank) aux Foufounes ...
28/03/2015 - Par Byclown C’est sur mon temps de vacances, à l’autre bout de la planète ou presque, que je décide d’aller me faire un concert de metal (le seul d’ailleurs), mais pas n’importe lequel car il s’agit tout de même du passage de nos ...
Lire l'article
Benighted, Carnivore Sublime, CD Live, Brutalive the Sick, Death metal, Benighted - Brutalive the Sick (Live)
08/03/2015 - On peut l'affirmer sans se tromper, 2014 aura été une excellente année pour Benighted. Après un Carnivore Sublime plébiscité par la presse et les fans, les stéphanois ont intensément tourné aux quatre coins de l'hexagone ...
Lire l'article
heavy, mélodique, power, thrash, Pure Steel Records, St Etienne, Patrick Bruel Holy Cross - Place Your Bets
27/10/2013 - Flop ou tapis ? "Ah putain black day, black day, putaiiiin, j'ai encore perdu contre un débutant..." C'est un peu ce que dirait notre cher Patrick Bruel, champion de poker émérite à la voix cassée, s'il se lançait dans le heavy ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
Label mentionné :
Vos commentaires
 écouter radio métal
NOS CHRONIQUES METAL
 forum metal
NOS INTERVIEWS METAL
 forum metal
NOS LIVE REPORTS METAL
radio metal
NOS ACTUS METAL
 musique métal
NOS VIDEOS METAL
radio metal
NOS FLASHBACKS METAL
 vidéo métal
NOS HUMEURS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum metal Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017