webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  musique métal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal  écouter radio métal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Deftones (+ Skyharbor) à l'Olympia de Paris (03.05.2017)
Deftones (+ Skyharbor) à l'Olympia de Paris (03.05.2017)

La veille de ses deux concerts prévus à l’Olympia les 2 et 3 mai derniers, on a craint que Deftones n'annule tout simplement. Chino Moreno s’étant blessé au pied quelques jours auparavant sur scène en Allemagne, on s’est imaginé le voir en fauteuil roulant sur scène (comme Dave Grohl et Axl Rose dans un passé récent) ou ne pas les voir du tout. Heureusement, ce ne fut pas le cas. Les deux shows, leurs premiers à l’Olympia, ont été maintenus pour notre plus grand plaisir. Les Américains originaires de Sacramento sont en tournée depuis un an pour défendre leur huitième album, le mitigé Gore. Après une prestation plutôt décevante en juin dernier lors de la première édition du Download festival en France, on espérait vivement les retrouver à la hauteur de leur immense carrière qui dure depuis plus de vingt ans. Avec un chanteur boitillant et un groupe connu pour passer parfois à travers avec des concerts poussifs, on avait très envie de vivre un moment exceptionnel comme ils sont capables de nous offrir également. Les pères fondateurs du nu-metal avec Korn vont il être à la hauteur de nos attentes?


 


SKYHARBOR


En ce mercredi 3 mai, on est rassuré : la veille, Deftones a bien joué pour son premier Olympia, le concert était complet et Chino a pu tenir sa place en étant debout. Il porte juste une sandale spéciale avec un gros plâtre en mousse qui lui permet d’avoir le pied gauche aéré. Notre Chino sera donc juste estropié et en pleine forme. Il est 20h15, l’Olympia est encore bien clairsemé. Le groupe de première partie, SkyHarbor, prend place sur scène et c’est parti pour trente-cinq minutes de musique progressive au parfum metal et instrumental. Décidément, le sort s’acharne. Certes, Chino et les Deftones seront bien là mais c’est le chanteur de Skyharbor qui a perdu sa voix la veille. Ceux du 2 mai ont pu voir la formation au complet et pour nous ce soir, le concert se déroulera sans la présence d’Eric Emery, le chanteur. C’est donc à quatre et non à cinq que le groupe va jouer. Pas de chant, juste leur musique et c’est dans cette configuration qu’on les retrouve : Keshav Dhar et Devesh Dayal aux guitares, Krishna Jhaveri à la basse et Aditya Ashok (batterie) vont donc s’offrir un exercice de style. Les Américains originaires de l’Inde vont réussir à nous séduire un peu même si le chant manque forcément. C’est quelque peu linéaire mais ça joue malgré tout fort bien. Skyharbor balance des titres assez longs dans la veine de ce qu’on peut entendre du côté de Karnivool  ou  d’Oceansize. Les frappes du batteur sont bien lourdes, le son de la basse est énorme et les riffs de guitare sont tranchants et musclés. On apprécie même s’il nous manquera forcément le chant qui aurait donné beaucoup plus de force et de saveur à leurs compositions.


 

DEFTONES
 

Deftones, Olympia, live-report, concert, gore



La salle s’est bien remplie maintenant, le concert étant pratiquement complet ce soir. La fosse est bien pleine et le public chaud bouillant. On attend 25 longues minutes puis à 21h15, Deftones est dans la place. On retrouve Chino Moreno comme prévu et presque valide, Stephen Carpenter (guitare)  à gauche, Frank Delgado aux platines, Abe Cunningham à la batterie et le blond permanenté Sergio Vega à la basse tout à droite. Avec ce dernier, on aura, capillairement parlant, tout vu par le passé : du rose, du bleu, du vert...Mais l’ex-membre du groupe de post-hardcore Quicksand est surtout un grand bassiste qui a remplacé en 2009 le regretté Chi Cheng victime d’un très grave accident de voiture en novembre 2008 et décédé finalement en avril 2013. 

 

Deftones, Olympia, live report, concert, Paris, Gore



Le concert démarre par l’archi classique et toujours monstrueux "Feiticeira" extrait d’un de leurs meilleurs albums, White Pony sorti en 2000, il y a déjà 17 ans. Puis Deftones enchaîne sur trois énormes morceaux d’un autre fantastique album Around the Fur. C’est tout simplement "My Own Summer (Shove It)" , "Lhabia" et "Around the Fur" qu’on recevra en offrande et l’Olympia va en tomber ivre de bonheur.  Au niveau  des lumières, c’est parfait et la scène, la salle et la musique sont bien mises en valeur. Par contre, le gros point noir qui sera valable malheureusement tout le long des 90 minutes et les 19 titres balancés ce soir, c’est ce trop fort voire un peu dégueulasse. La basse est trop mixée et l’ensemble est un peu noyé. Ce qui fait qu’on n’arrive pas forcément immédiatement à reconnaître certains titres que l’on connaît pourtant par coeur. Heureusement, le groupe est en forme et Chino chante très bien ce soir.

 

Deftones, olympia, live report, concert, Paris, Gore



Vu qu’il ne peut sauter partout, il se concentre sur son chant mais il arrive quand même à bouger, à sautiller et il monte souvent sur sa petite estrade fluo pour hurler ou rapper et ça, on ne peut qu'aimer. Au milieu du set, Chino Moreno va proposer à ses fans  de faire un petit circle-pit mais qui ne prendra pas vraiment. Par contre, ça bouge pas mal en fosse mais on a connu largement plus intensif par le passé. Les fans des Deftones ont vieilli, comme le groupe d’ailleurs, et la majorité d’entre nous ont plus de trente ans voire plus de quarante balais. On s’économise un peu car le son est déjà bien trop dense. Frank Delgado (clavier) est de moins en moins sonorisé  et on peine à entendre son apport en live. Son jeu manque de folie mais les réglages du son, des divers instruments n’aident évidemment pas à le mettre vraiment en valeur et c’est bien dommage.  Abe Cunningham à la batterie est comme à son habitude un peu à la ramasse par moments mais il tient malgré tout le rythme et il reste un excellent batteur même si...

 

Deftones, Olympia,  live report, concert, Paris, Gore



Stephen Carpenter, quant à lui, est égal à lui-même : discret et non souriant. Mais au moins, il est plus concerné et appliqué qu’au Download Festival où il avait pêché à tous les niveaux. Sergio Vega est à bloc, il aide Chino parfois au chant et c’est, comme à son habitude, l'un des plus remuants. Dommage encore une fois que sa basse sature et noie un peu l’ensemble comme nous l'évoquions précédemment. La fin du concert approche à grand pas. On va finir par un rappel  intense et très excitant.  "Minerva" va nous faire planer et on terminera par deux brulôts "Bored" et "Engine No.9"  extraits du premier album. L'audiance finira donc avec le sourire avec ces deux titres bien hardcore, au parfum de nostalgie de leur grande époque. Le concert a été malgré tout réussi, et l'on a passé un excellent moment (qui aurait cependant pu être mieux, vous l’avez compris). La veille, la set-list a été différente et les fans les plus ardus présents lors de ces deux Olympia auront eu le plaisir de ne pas vivre deux soirs identiques.  Rien que pour cela, Deftones reste toujours un groupe immense.

 

deftones, Olympia, live report, concert, Paris, Gore





set-list

Feiticeira
My Own Summer (Shove It)
Around the Fur
Rosemary
Swerve City
You've Seen the Butcher
Sextape
Prince
Phantom Bride
Acid Hologram
Hexagram
Entombed
(First time since 2014)
Knife Prty
Change (In the House of Flies)
(With "Rivière" intro)
Passenger

rappel:

Minerva
Bored
Engine No.9


remerciements à Valentin Gillet, Warnermusic et Béatrice De Bonneval

Crédit photos: Rodolphe Goupil
radio metal
 webradio metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Deftones, nu métal, tour, 2017, europe, olympia, gore Deftones à l'olympia les 2 et 3 Mai 2017
14/12/2016 - Les Deftones seront à l'olympia les 2 et 3 Mai 2017. La date du mercredi vient d'être ajoutée, puisque la première est complète. Une nouvelle chance s'offre à vous de les voir !
Lire l'article
download, festival, paris, 2016, deftones, chino moreno, gore, live Deftones au Download Festival France 2016
14/06/2016 - C'est avec un nouvel album plus que plaisant en poche, Gore, que les Deftones posent leurs valises sur les scènes de la Mainstage de la première édition du Download Festival parisien. Une horde de fans les attend de pied ferme, afin de rattraper ...
Lire l'article
deftones, gore, nouvel album, 2016 Deftones - Gore
11/04/2016 - C'est un nouveau Deftones que l'on découvre avec Gore, un Deftones plus rock et plus ambiant. Quatre ans que l'on attend cet album, mais est-ce que ces quatre années d'attentes sont récompensées de la meilleure des manières par ...
Lire l'article
Deftones, Three Trapped Tigers, Lonely The Brave, live report, Zénith de Paris, 2013, Deftones au Zénith de Paris (06.09.2013)
14/09/2013 - Ils étaient nombreux, les frustrés, lorsqu’en Février dernier, le Trianon avait annoncé que les deux concerts de Deftones étaient complets. Toujours là pour gâter son public français, le combo de Sacramento a donc rempilé ...
Lire l'article
Deftones, décès, chi cheng, bassiste, RIP, sad news Décès de Chi Cheng, bassiste de Deftones
14/04/2013 - La nouvelle est tombée ce matin : Chi Cheng, bassiste des Deftones est décédé à 42 ans. Chi, victime d'un accident en novembre 2008 avait été  plongé dans le coma, il en était sorti  il y a 4 ans mais avait ...
Lire l'article
Deftones, neo metal, metal alternatif, Koi No Yokan, Korn, Reprise Record Deftones - Koi No Yokan
23/11/2012 - Le retour du roi Continuant leur petit bonhomme de chemin les californiens de Deftones n’auront fait patienter leurs fans que deux ans et reviennent avec ce qui s’impose comme l’un des meilleurs albums de 2012. Loin des clichés du neo-metal, le quintet livre une ...
Lire l'article
Deftones - Diamond Eyes
20/08/2010 - Inutile de vous présenter Deftones, l'illustre combo américain qui contribua avec Korn à la naissance de ce style décrié par les puristes qu'est le Néo-Metal. Les mauvaises langues avaient beau dire que ce style ne durerait pas plus d'une ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 webzine metal Deftones
Groupe de nu metal, pionniers du gene avec Korn. Deftones a démarré en 1998 à Sacremento (USA). Un groupe qui s'est fait sur scène et qui a aujourd'hui ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Deftones
Vos commentaires
 écouter radio métal
NOS CHRONIQUES METAL
 forum metal
NOS INTERVIEWS METAL
 musique métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 vidéo métal
NOS ACTUS METAL
radio metal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
 forum metal
NOS HUMEURS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
radio metal Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017