vidéo reggae
La Grosse Radio REGGAE sur radio reggae La Grosse Radio sur Twitter  webzine reggae  écouter radio reggae
  • KO KO MO live session
  • PODCAST Tournée Supersonic
  • Longueur d'Ondes fête ses 35 ans
  • Hell Session, 2ème édition
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Chronique / Coldcut X On-U Sound - Outside the Echo Chamber
Coldcut X On-U Sound - Outside the Echo Chamber
Qu'on se le dise "[les Anglais] sont les plus grands mitigeurs de la musique" ainsi que l'affirmait feu Manutension des Improvisators Dub dans l'excellent documentaire Dub Stories (vidéo à 1h 2' 27"). L'album sur lequel nous allons nous pencher aujourd'hui, Outside the Echo Chamber (à paraître le 19 mai chez Ahead of our time), demeure la traduction empirique et musicale de cette déclaration. On retrouve d'ailleurs, dans la même vidéo, l'un des protagonistes de cet opus, en la personne d'Adrian Sherwood, pionnier du dub anglais avec son label On-U Sound, dès la fin des années soixante-dix.

Outside the Echo Chamber résulte de la rencontre entre deux maisons de disque majeures de l'Angleterre de ces quatre dernières décennies. On-U Sound, donc, mais également le mythique label Ninja Tune créé par Coldcut (Matt Black et Jonathan Moore) en 1990 et qui sera le fer de lance européen, si ce n'est mondial, avec Warp Records, de toute la scène turntablism, breakbeat, abstract hip-hop et j'en passe au cours des années quatre-vingt-dix et 2000 avec des artistes comme Herbaliser, Amon Tobin, DJ Vadim, Roots Manuva, Mr Scruff, Kid Koala, DJ Food, etc... Diplo, fondateur de Major Lazer et l'un des producteurs les plus influents d'aujourd'hui, sortira à ce propos son premier album FLO4IDA chez Big Dada, l'une des filiales de Ninja Tune.

Qu'espérer de mieux finalement de voir On-U Sound et Ninja Tune collaborer dans un même album ? Les deux structures possèdent chacune une couleur qui leur est propre, la fusion des deux identités a ainsi abouti à un savant mélange de reggae, hip-hop, dancehall, bass music, etc... Cependant, malgré une évidente profusion de genres et de styles, cet Outside the Echo Chamber est bel et bien un album de dub. "The Echo Chamber", comprenez chambre d'écho ou chambre réverbérante fait bien évidemment référence aux outils utilisés (delay, écho, reverb...) dans le processus de création du dub. King Tubby est d'ailleurs l'auteur d'un "Dr. Satan's Echo Chamber" au même titre que Löbe Radiant Dub System, groupe belge pionnier du dub made in live, qui avait sorti un Echo Chamber Odyssey chez Jarring Effects en 2003.


coldcut, on-u sound, lee perry


On retrouve par conséquent tous les effets inhérents au dub précités dans cet opus qui se révèle somme toute assez expérimental. On remarquera ainsi que, fidèles à leur réputation, les producteurs sont allés se servir dans de nombreux genres musicaux. Ça part dans tous les sens et on pense irrémédiablement au Sky Blue Love de AMJ meets RSD sorti récemment (la grosse chronique ici) et également concocté par des Anglais, dans lequel le dub fusionnait habilement avec des sons en provenance de Cuba, d'Amérique du Sud ou d'Afrique. Même si Outside the Echo Chamber est d'une esthétique plus froide, plus électrique et plus urbaine, la démarche demeure la même : vagabonder, prospecter, défricher pour mieux nous surprendre et innover. On est encore très loin d'avoir tout exploré dans le dub et cet album le confirme. Le genre créé par King Tubby étant l'un des rares à pouvoir absorber autant d'influences en son sein, il est peut-être aujourd'hui celui, avec le hip-hop, qui se renouvelle le mieux.

Finalement, pour se faire une idée plus précise de cet Outside the Echo Chamber, il suffit simplement de se référer au It Must be a Dream, album de remix du Miracle de Bim Sherman en 1997, sur lequel on retrouvait déjà Adrian Sherwood, Mr Scruff de Ninja Tune ou encore le guitariste Skip McDonald et le bassiste Doug Wimbish, musiciens tous deux présents ici aux côtés de Coldcut et d'Adrian Sherwood. La tonalité de cet opus se faisait déjà très dub ambiant, electro et expérimentale. Sur Outside the Echo Chamber, des titres tels que "Divide and Rule" (feat. Lee Perry, Junior Reid et Elan Atias) ou "Metro" avec ses synthés 80's s'inscrivent dans cette filiation. C'est à la fois brut et planant, lourd et stratosphérique. La lourdeur des basses fait également son apparition sur le glaçant "Vitals" avec le flow rappé de Roots Manuva (autre artiste signé chez Big Dada) et son beat à la croisée du dub, du hip-hop et du dubstep. A contrario, "Aztec Riddim" ou "Kajra Mohabbat Wala" (en feat. avec la chanteuse indienne Hamsika Lyer) apportent une touche plus chaude teintée d'exotisme : on décèle un peu, voire même beaucoup d'Asian Dub Foundation (encore des Anglais, décidément !) avec ces deux morceaux, même si sur "Aztec Riddim", la patte breakbeat de Ninja Tune se fait clairement ressentir.





Avec cet album à la palette très bigarrée, les amateurs de reggae seront peut-être perdus, mais qu'ils se rassurent, on peut aussi entendre du pur roots cuivré avec Chezidek en personne sur "Everyday Another Sanction" avec son chant si mélodique qui nous rappelle avec grâce l'âge d'or du reggae des 70's. Puisque l'on parle de voix reggae, Elan Atias est présent sur un autre tune, en l'occurence "Make Up Your Mind" ; celui qui accompagna les Wailers pendant une période pose son flow erraillé sur un riddim stepper sherwoodien à la coloration pop, sur lequel la Jamaïcaine Ce' Cile offre aussi sa version avec un autre track.

Le dernier Jamaïcain à venir toaster ici, Rholin X, se retrouve sur un beat orné d'un violoncelle qui navigue entre le dancehall, la trap, le dub et la bass music, avant qu'un "Livid Hip Hop" très abstract et aux influences indus certaines ne vienne conclure cet Outside the Echo Chamber de manière lourde et pesante ainsi qu'il avait commencé.





Les Anglais restent définitivement les maîtres en matière d'expérimentation musicale. Cette rencontre entre l'un des précurseurs du dub made in England et quelques-uns des pionniers des musiques électroniques au sens large ne pouvait qu'accoucher d'une réussite tous azimuts. Le dub fréquente ici allègrement le hip-hop, les synthés se mêlent au violoncelle, une Indienne côtoie des Jamaïcains dans un plaisant "melting-pot" pour reprendre le mot de Lee Perry sur "Divide and Rule".





TRACKLIST

1. Vitals feat. Roots Manuva
2. Metro
3. Everyday Another Sanction feat. Chezidek
4. Make Up Your Mind feat. Ce’Cile 
5. Aztec Riddim
6. Kajra Mohobbat Wala feat. Hamsika Iyer
7. Divide and Rule feat. Lee ‘Scratch’ Perry, Junior Reid and Elan
8. Make Up Your Mind feat. Elan
9. Robbery feat. Rholin X
10. Livid Hip Hop








  
 webzine reggae
 musique reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
amj meets rsd, sky blue love, dub, trip-hop, bristol, latino AMJ meets RSD - Sky Blue Love
21/12/2016 - Dès la première écoute de ce Sky Blue Love (sorti le 21 octobre chez Astar Artes Recordings), on se demande comment des artistes comme John Hollis et Rob Smith ont pu faire cohabiter sur un même album une trompette jazzy, de grosses basses digitales, une kora, une ...
Lire l'article
Vos commentaires
 webzine reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
 vidéo reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 webzine reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
 webzine reggae
NOS ACTUS REGGAE
 forum reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 musique reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
 vidéo reggae
NOS GROSSES SELECTIONSS REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum reggae Tout le webzine de la grosse radio
 webzine reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017