musique reggae
La Grosse Radio REGGAE sur  webzine reggae La Grosse Radio sur Twitter  vidéo reggae  vidéo reggae
     musique rock
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Chronique / Droop Lion - Idéologies
Droop Lion - Idéologies
Andrew Brown de son vrai nom, Droop Lion est né dans la paroisse de St Ann en Jamaïque. Il grandit dans les quartiers populaires de Kingston où violences et brutalités sont quotidiennes. Alors qu'il était tout jeune, sa mère succomba à un tir de balles, ce qui le priva d'amour maternel.

Se tournant vers la musique comme moyen d'expression, il démontre une force de caractère, la tête bien sur les épaules, ses textes prennent vite une tournure consciente. Il est demandé et toujours partant pour se produire dans divers évènements, le tout en parallèle de ses études.



C'est en 1998 qu'il commence à enregistrer sous le pseudo de Droop Dog. Suite à des conseils avisés, le lion lui correspondant mieux, se substitue au chien. Du coup sa carrière connaît un nouveau souffle, son single "Freeway" atteignant le sommet des charts en 2012.
En 2013 il rejoint la structure Free People Entertainment. Il prend une autre envergure avec le titre "Pray For Them", écrit après de terribles inondations.

Son nouvel album intitulé Ideologies est sorti le 19 Mai dernier sur le label V Pal / Musicast et produit par le manager historique des Gladiators, Cabel Stephenson.
( Promotion en France I welcom)

Dans ce dernier, il reste fidèle à ses racines roots reggae tout en explorant divers univers musicaux au travers de 14 nouvelles compositions.



Droop Lion

Crédit Photo: IWelcom


Chacune des chansons de cet album a une identité qui lui est propre. Les variétés de saveurs permettant à tous d'y trouver sa vibe.
Le titre qui ouvre cet album sonnera aux oreilles des quinquas qui reconnaîtront sans trop de problèmes "Have Tou Seen The Rain", reprise tout en finesse du titre chanté par un des groupes phares de la scène blues rock des années 70, Creedence Clearwater Revival.

"Screaming" est beaucoup plus orienté pop mais non dénué de douceur avec une ligne de guitare acoustique qui adopte un son plus électrique sur le solo. Son timbre de voix est mis en valeur, bien soutenu qu'il est par les choeurs.

En Jamaïque, la katta est une étoffe en tissu plié que l'on place sur la tête pour transporter un seau d'eau. On sent dans ce titre et cette instrumentation l'importance qu'ont à ses yeux ses racines profondément roots qu'il exprime avec "Katta".

"Leaders Sell Out" est martelé sur le refrain de ce titre qui se veut engagé socialement. Un regard critique sur son pays et le monde qui bradent les richesses à tour de bras au nom du profit, sans un regard pour sa terre et les siens.

Un titre qui en appelle un autre tout aussi revendicatif. "Modern Slavery" est un texte engagé face au pouvoir du monde industriel et l'oppression de la société actuelle avec toujours ce même rapport à l'argent, pour ceux qui sont tranquillement sur leur siège en haut de la pyramide. Ce qui lui rappelle un temps qu'il croyait révolu. Le roots prend des accents dub et le nyanbighi omniprésent.

Le suivant est plus vivant, on y va progressivement. "Talk About It" revêt un petit caractère sucré voir épicé, le parfum de l'amour flottant dans l'atmosphère gentiment. Plusieurs interprétations de ce texte suggestif sont possibles. A chacun la vôtre.

Quant à "Rag To Riches", il atteste une nouvelle fois de la diversité musicale de cet album, en adoptant un tempo ragga dancehall brûlant. Les voix des chroristes s'accordent à nouveau apportant une touche doucereuse, pendant que dans le même temps on peut apprécier le flow de Droop rameutant ses troupes au combat contre Babylone et ses sbires.

Avec "Jah Wind Is Blowing" on sent bien le besoin de se ressourcer un peu, de sentir ce bon air qui amènerait paix et amour. Son reggae se fait plus lent pour parler du créateur.

Le tempo reste classique ensuite, bien qu'il porte la mesure du renouveau new roots. Il aborde clairement avec "Ganja Baby" le sujet de l'herbe vous l'aurez compris. Une plante si importante à ses yeux qu'il l'assimile à un membre de sa famille. C'est la première tune que je vous mets en écoute.



Droop Lion - "Ganja Baby" [ Official Video ]




A partir de "Time For Love" on entame le passage lover de cet opus. Il est vraiment temps de s'aimer les uns les autres, temps de changer les mentalités. C'est ainsi que pourrait débuter ce triptyque.

L'aspect un peu plus dur de l'amour est évoqué dans "Lock Down". Les ruptures difficiles, certains ont du mal à gérer çà et remonter la pente, ce qui a souvent pour effet d'avoir le coeur en chrysanthème, fermé à double tour, par simple protection.

Puis vient une lueur d'espoir, ce moment où l'on se dit qu'on peut se refaire, qu'on va être plus fort et ne plus se faire avoir. Mais malheureusement qu'il est faible et lâche pour un homme normalement constitué de brutaliser et battre sa compagne. Ce qui est sur, c'est qu'elles ne méritent pas çà, pas plus aujourd'hui que demain. Tel serait un peu le message transmis par "You Can't Hurt Her No More".

Avec le titre "Freeway", il dénonce la violence urbaine et sociale, directement inspiré du carnage des forces policières de Tivoli Gardens en 2010, qui fera pas moins de 70 victimes. Mais son message va bien au-delà des frontières, Droop nous faisant part de son ressenti sur toutes les atrocités et autres abominations commisent dans le monde.


Droop Lion - "Freeway"



"In this time you know, it's not easy getting around.
For Droop Lion representing to the fullness in this time y'all."




"Pray For Them" est un morceau plus introspectif pour conclure cet album. Un titre écrit à la suite de violentes inondations, en voyant deux hommes emportés dans le courant par la force du torrent.  Depuis il a toujours une petite prière pour son Dieu chaque jour, qu'il le guide sur le droit chemin et le préserve des embûches.


Droop Lion - Ideologie



S'il vous cherchiez un album pour accompagner votre été, cet Ideologies est pour vous.
Il est autant une invitation à la réflexion, qu'à l'amour et la danse.


Droop Lion - Ideologies Out Now



    Tracklist:

    1 - Have You Ever Seen The Rain
    2 - Screaming
    3 - Katta
    4 - Leaders Sell Out
    5 - Modern Slavery
    6 - Talk About It
    7 - Rag To Riches
    8 - Jah Wind Is Blowing
    9 - Ganja Baby
  10 - Time For Love
  11 - Lock Down
  12 - You Can't Hurt Her No More
  13 - Freeway
  14 - Pray For Them



Note de la rédaction :
 webzine reggae
9 / 10
 musique reggae
 musique reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Droop Lion and The Gladiotors, concert, tournée, Rack'am, album, Back on Tracks, 13 novembre Droop Lion & The Gladiators : le 13 novembre pour la côture de sa tournée ...
11/11/2015 - Vite…!  Droop Lion & The Gladiators entame le dernier virage de sa tournée européenne. Vendredi 13 novembre prochain, c'est sur la scène du Rack'am, en région parisienne, que sera donnée la dernière date, pour celle-ci, du ...
Lire l'article
the Gladiators, Droop Lion, la Bellevilloise, conférence de presse The Gladiators & Droop Lion - Tournée d'automne, Acte II
04/11/2015 - Ils étaient tous là les membres historiques des Gladiators ce lundi 2 novembre à La Bellevilloise à Paris pour clamer haut et fort qu'ils existent encore et que ce sont eux qui perpétuent l'héritage du groupe légendaire fondé par ...
Lire l'article
The Gladiators, Droop Lion, Tournée 2015 DROOP LION AND THE GLADIATORS A NOUVEAU DANS L'ARENE 
09/09/2015 - Le groupe Mythique The Gladiators nous revient pour une tournée européenne cet automne accompagné du tout jeune mais non moins talentueux Droop Lion. Formé en 1967 autour d'Albert Griffiths le groupe originel enregistre sa première session ...
Lire l'article
Vos commentaires
 écouter radio reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
 webzine reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 webzine reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
 webzine reggae
NOS ACTUS REGGAE
 webradio reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 webradio reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
 forum reggae
NOS GROSSES SELECTIONSS REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum reggae Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017