écouter radio reggae
La Grosse Radio REGGAE sur  vidéo reggae La Grosse Radio sur Twitter  webradio reggae radio reggae
La Grosse Radio / Reggae / Webzine reggae / Chronique / Mark Wonder - Dragon Slayer
Mark Wonder - Dragon Slayer

Si certains chanteurs sont peu (ou pas) connus à l’intérieur de nos frontières par le grand public, cela ne veut pas dire qu’ils ne sont pas connus au-delà de l’hexagone. Mark Wonder fait partie de ces chanteurs discrets par ici, mais à décharge car il a une carrière qui remonte aux années 80 sous le célèbre label Black Scorpio avant qu’il ne s’oriente sur un reggae conscious qui ne l’a plus quitté depuis. Il a même fait un duo avec un jeune - Sizzla -  en 1994, c’est dire s’il fait partie du paysage musical depuis des lustres.


Fort de 8 albums, il nous revient avec ce très bel opus, Dragon Slayer  (chasseur de Dragon) signé chez Irie Ites.

Retour sur un album attendu, aux couleurs chatoyantes, qui va combler les oreilles par ses 12 pistes magistrales .
 

Mark Wonder, Dragon Slayer, reggae 2017, Irie Ites



On démarre avec le titre "dragon slayer" posé sur le "Bucket Bottom" de Prince Alla, on rentre tout de suite dans le vif du sujet avec l’empreinte vocale de Mark Wonder inspirée des chanteurs soul comme  Al Green, the Impressions et celui qui reste pour lui son chanteur préféré, Stevie Wonder. (d'où son nom de scène NDLR)


"Ask me my name, and from whence I came,
I tell you Ithiopia,
Still remains the same,
Haile Selassie is my claim to fame,
Rastafari, I got to praise his name.
I am the Dragon Slayer"


Sur  "celebration this life", on emprunte aux Mighty Diamonds leur "One Brother Short" avec sa fameuse  ligne de basse et une écriture soignée, comme tous les textes de cet album

Mark Wonder nous fait voyager à travers sa musique, à travers le temps  et, comme un Garnett Silk, il pioche et s’approprie des riddims classiques, ici on retrouve "roots & culture" de Mickey dread avec "Militancy" qui dépasse les 7 mn avec sa version, on ne s’en lasse pas.

Sur "Break Dem Asundah", rien qu’à évoquer le nom du groupe Gladiators, vous retrouverez facilement le riddim approprié. Les envolées de Mark Wonder se marient à merveille avec une rythmique soutenue, un synthé et une guitare tirant sur les aigues.
 


Sur "Lots Of Raging" (avec sa version Dubwize), "hol’yuh Kulcha" et "Iyainghi rebel", Mark Wonder privilégie des riddims originaux, tout comme le sublime "Uprising", en prise de conscience :


"Uprising, uprising, state of emergency
Uprising, uprising, unrest inna di city.

Uprising, uprising, facing the consequences,

It's an uprising, and the people inna misery, yea yea."


Un magistral "Billie Jean" riddim pour "People Need Security" qu’il avait écrit en 2010 suite aux évènements en Jamaïque. Morceau que tout le monde peut s’approprier au vu de ce qui se passe partout dans le monde actuellement.

Très belle intro en orgue sur le "run come rally" riddim  du regretté Yabby U pour ce très réussi "Freedom Fighters".

 

Mark Wonder, Dragon Slayer, reggae 2017, Irie Ites



Sur "Solomonic Dynasty", la basse se veut rough, portée sur le "Jah Jah Man" de Cornell Campbell. La voix se fait plus grave pour remonter ensuite dans les octaves.

"Izes and thanks of giving to Rastafari,
From the lion tribe Itiopia
Seated up on the rainbow circle throne
King of Kings he's forever.
Heavens declare di glory
Hail him high, Binghiniah
From the solomonic dynasty
His footsteps I will follow."


Le cd se termine sur le "True Patriot" avec, un grand classique de reggae music, le "Su Su Pon rasta" de Naggo Morris (qui fut membre des Morwells et plus tard des Heptones)


Les textes sont axés realité et spiritualité, on sent la foi débordante de Mark Wonder, qui a des textes recherchés, et comme un Bob Marley en son temps, on sent l’influence biblique de certains textes.


Du côté Musiciens, on ne peut que rester admiratifs, puisque nous avons droit au duo Mafia & Fluxy et, aux légendaire Roots Radics. L’album ne peut qu’être une réussite d’autant que c’est une production Irie Ites qui ne lésine ni sur les moyens, ni sur la qualité. Les morceaux ont été enregistrés au Irie Ites Studio au Mans (cocorico, nous pouvons en être fiers) et mixés par  Calvin 'So So' Francis, Jericho et Judi K


Le work art par Youp et les photos d’Adrien Sanchez sont soignées et donnent un plus à la qualité de cet album. Contenu et contenant, vous tiendrez entre vos mains un des meilleurs albums roots 2017. Vous êtes prévenus, courez l’acheter !


Tracklist :
01 – Dragon Slayer
02- celebrating this life
03- Militancy (extended dubwise)
04- Breack Dem asundah
05- Uprising
06- people need Security
07- Freddom Fights
08- Lots of raging Duwise
09- Hol’Yuh Kulchah
10- Yyaainghi rebel
11- Somomonic Dynasty
12- True Patriots

Sortie le 16.06.2017
disponible en CD et Digital

Editing & Dubwise : Jericho
Production : Irie Ites Records
Edition : Irie Ites Intl, Dibyz Music
Distribution : Baco Distribution, Irie Ites Distribution
Promotion : Musical Impact Promo Agency
Note de la rédaction :
 webzine reggae
9 / 10
 musique reggae
 vidéo reggae
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Jr Yellam, Trinity, Sara Lugo, Chezidek, Sound Dynamic, Mark Wonder Summer Reggae Vibes #2 le samedi 15 aout 2015 à Vaas (72)
19/07/2015 - Le samedi 15 aout prochain aura lieu la deuxième édition du Summer Reggae Festival dans la commune de Vaas se situant en Sarthe (72). C'est les associations Baobab et MAINE CULTURES SHOWS qui organisent cet évènement qui s'annonce ...
Lire l'article
Label mentionné :
Vos commentaires
 musique reggae
NOS CHRONIQUES REGGAE
 webzine reggae
NOS INTERVIEWS REGGAE
 musique reggae
NOS LIVE REPORTS REGGAE
 webradio reggae
NOS ACTUS REGGAE
radio reggae
NOS VIDEOS REGGAE
 forum reggae
NOS FLASHBACKS REGGAE
 musique reggae
NOS GROSSES SELECTIONSS REGGAE
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum reggae Tout le webzine de la grosse radio
 forum reggae Le webzine REGGAE
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017