écouter radio rock
La Grosse Radio ROCK sur  écouter radio rock La Grosse Radio sur Twitter  écouter radio rock  webradio rock
  • Gros boeuf de zebra
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Archive - The False Foundation
Archive - The False Foundation




Rituel de chaque année depuis maintenant deux efforts (Axiom, en 2014), Archive propose The False Foundation. L'occasion de voir quelle sera la couleur proposée ici, derrière un Restriction qui nous avait difficilement contenté.






S'il reste orienté électro rock/trip hop, Archive est un chaméléon dont le spectre directionnel change constamment de filtre. Du trip hop sans fioritures de Londinium, on est allé vers le rock légèrement synthétisé aux accents English Pop de You All Look The Same To Me, pour se diriger vers le méta psyché, aux relents progressifs et orchestraux de Lights. Si bien qu'Archive est indéfinissable : son mélange osé de rock instrumental très traditionnel (souvent, un piano/voix empreint de mélodies très simples) et de nappes électroniques qui enveloppent le tout jusqu'à nous faire perdre tout repère est envoûtant, rendant l'attente entre chaque album, même si cela reste toujours très court, insupportable.

Alors quand est-il de The False Foundation? Le constat est jouissif, Archive n'a rien perdu de sa superbe, et au contraire, nous emmène encore ailleurs. Les voix ne seront que peu présentes, ici pour appuyer les mélodies au clavier, qui seront pour le coup elles aussi discrètes. Les ambiances sont basées sur les rythmiques, l'assise totale de la basse et du beat, qui prendront par moments des aspects robotiques, nous faisant penser aux travaux de Daft Punk sur la bande originale de Tron : Legacy.





Mais le but n'est pas de perdre son auditoire. Si l'on est dans une nouvelle galaxie, un voyage planant ne nous laissant que peu de répit (et autant dire que ça se doit d'être écouté très fort, avec une qualité de son optimale et les yeux fermés, évasion oblige), et si les nappes instrumentales, notamment l'introduction de l'album prenant le temps de se poser, prennent une place importante au vu de leur longueur, des refrains prennent place. La musique s'épure, on peut se laisser porter par des mélodies confortables. La première partie de l'album est terminée, nous a éprouvé et touché de toutes ses émotions, il est temps de respirer, et de se jeter à corps perdu dans la suite.

Archive n'oublie pas ce qui fait sa force. Son travail sur les choeurs et les harmonies est exemplaire, et les moments de calme, sans batterie ou sons agressifs, sont sublimes, preuve d'une réelle intensité sans jouer d'instruments renforçant facilement les sonorités. Ils réussissent ainsi un exercice rarement bien réalisé : le crescendo. On est dans un véritable album progressif et nuancé, qui pose de longues nappes d'ambiances avant ses explosions, et dont le phrasé final fera boucle avec l'introduction. Contrairement à la manière d'aborder un album du groupe, The False Foundation ne sera pas un album acté, où l'on pourra choisir de se contenter d'une pièce maîtresse (et généralement fantastique) là où le reste ne sera qu'un accompagnement certes prenant mais assez fébrile. Non, ici, tout est une unique pièce, qui se séparera certes en plusieurs parties pour nous permettre de respirer, mais qui ne baissera jamais d'intensité, que ce soit dans ses moments de calme ou dans ses nappes plus étouffantes, nous menant vers l'apothéose.





Avec un aboutissement complet, Archive dépasse ainsi une nouvelle limite, chose que l'on n'imaginait pas si facilement. Les phases longues n'atteignent jamais la mesure de trop, et le dosage offre à The False Foundation un statut de chef d'œuvre, une merveille de suggestion et de plongée dans les méandres d'une imagination folle et hautement inventive. La cohésion est parfaite et pourtant les thèmes ne se répètent pas, s'essaient à un peu tout. Il y en aura pour tout le monde et, par moments, on crorait entendre l'avant garde de Giorgio Moroder sur Midnight Express (références cinématographique quand tu nous tiens, estimez-vous heureux de ne pas avoir droit à Michel Vaillant) Et au vu de la pérennité du bonhomme dans le milieu, ce n'est pas une mince comparaison.


Sortie le 7 octobre, Pias

Note de la rédaction :
 webzine rock
9 / 10
 vidéo rock
radio rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
electro, sortie 2016, Pias, The False Foundation Archive - Driving In Nails
20/06/2016 - Le collectif Electro londonien, Archive, sortira son dizième album The False Foundation le 7 octobre prochain. Pour l'attendre, cet été, on peut bien se mettre en bouche avec ce morceau post-rock electro, "Driving In Nails". Mis en image avec le ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 écouter radio rock Archive
Groupe britannique fondé en 1994. Avec le groupe anglais Archive, le mot « alternatif » prend toute son ampleur. De leur début avec un trip-hop proche du rap ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Archive
Vos commentaires
 webzine rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 écouter radio rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 musique rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 forum rock
NOS ACTUS ROCK
 forum rock
NOS VIDEOS ROCK
 webzine rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 vidéo rock
GROSSES SELECTIONS ROCK
 vidéo rock
NOS DEPECHES ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine rock Tout le webzine de la grosse radio
 musique rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017