musique rock
La Grosse Radio ROCK sur  musique rock La Grosse Radio sur Twitter  musique rock  webzine rock
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Paramore - After Laughter
Paramore - After Laughter

Quatre ans après son quatrième album, éponyme pour le coup, Paramore est de retour dans nos oreilles avec son cinquième opus qui se prénomme After Laughter. Cette nouvelle offrande du combo arrive après le départ de Jeremy Davis (basse) mais signe le retour après sept ans d’absence de Zac Farro (batterie) dans le line-up. Le drama est toujours présent dans la vie du groupe mais c’est avec un plaisir non-dissimulé que nous posons enfin nos oreilles sur de la nouveauté !



Trio depuis le départ en 2010 des deux frangins Farro, Paramore a enregistré en amont du processus de création de cet album la défection d’un nouveau membre fondateur en la présence de Jeremy Davis. Une défection qui ne s’est pas faite en douceur puisque ce dernier a assigné en justice Hayley Williams concernant le versement de royalties. Une nouvelle histoire qui s’ajoute à la longue liste des dramas dans la vie du groupe. Heureusement pour Hayley Williams (chant) et Taylor York (guitare), ils ont pu enregistrer le retour du frère prodigue à la batterie : Zac Farro.


new, album, 2017, fueled by ramen, hayley williams, zac farro, taylor york, hard times, told you so


C’est donc à nouveau sous la forme d’un trio que Paramore a écrit et composé After Laughter aidé pour le coup par Justin Meldal-Johnsen (Nine Inch Nails, Beck, M83, Air, etc...) qui s’est occupé de la basse ainsi que de toute la production de l’album. Difficile de savoir à quel point son influence se fait ressentir sur les compositions mais ce qui est sûr, c’est que l’album va faire parler de lui parmi les fans et les auditeurs plus occasionnels. Si vous cherchez des titres résolument rock, vous pouvez d’ores et déjà passer votre chemin comme vous l’avez sûrement compris à l’écoute des deux premiers singles “Hard Times” et “Told You So”, ou même à la vue de la pochette. En revanche si vous aimez le côté imprédictible d’album en album de Paramore alors After Laughter va vous ravir.

After Laughter s’ouvre sur “Hard Times” pour nous plonger directement dans l’ambiance des quarante prochaines minutes. On navigue entre des riffs de guitare très éthérés, une forte présence de claviers, de synthés ou d’éléments électroniques et enfin un chant tantôt chaleureux, tantôt cassé. Très loin est le temps du pop-rock ravageur d’un Riot!, Paramore continue d’évoluer vers des sonorités plus matures qui coïncident au final avec les influences et les goûts des membres. Il n’est au final pas très étonnant de ce chamboulement quand on sait que l’autre projet de Zac Farro, Halfnoise, navigue dans les eaux de l’indie pop.

 



Paramore n’a jamais eu peur de déstabiliser son auditoire, Paramore était déjà bien différent de son prédécesseur Brand New Eyes mais là le virage pris sur After Laughter est encore plus prononcé. On retrouve à certains moments quelques réminiscences du passé bien sûr, aucun artiste au monde ne peut définitivement en tirer un trait (ou alors l’auditeur conditionne son cerveau à trouver à tout prix des ressemblances, c’est aussi possible) et proposer quelque chose à cent pour cent éloigné de son travail précédent. Par exemple, les textes sont encore une fois très sombres et sans aller trop loin dans l’explication de parole, on peut supposer que certains titres sont dirigés directement à Jeremy Davis (“Tell Me How”) tant le sentiment d’abandon et de trahison transpirent par moment mais aussi à Chad Gilbert, mari de la chanteuse mais aussi guitariste de New Found Glory. Notons aussi “Idle Worship” qui parle de la relation entre artistes et fans, un morceau exutoire pour Hayley Williams qui tente de démystifier cette relation qui semble être plus un fardeau qu’autre chose. Sur “Caught in the Middle” la chanteuse nous parle du mal qu’une personne est capable de s’infliger au travers des paroles “no, I don’t need no help, I can sabotage me by myself”.


 



Pour la première fois en cinq albums, un invité spécial fait son apparition sur ce nouvel opus. Et pas n’importe quel invité puisqu’il s’agit tout simplement du chanteur du groupe préféré de Hayley Williams, rien que ça. Aaron Weiss, frontman de MewithoutYou, offre sa voix sur le titre très atypique “No Friend”. Un morceau dont les paroles (on vous laissera le soin de regarder cela ici ainsi qu’ici pour les traductions) ne sont quasiment que des clins d’oeils à des titres des quatre albums précédents. “No Friend” est un morceau sans comparaison avec tout le reste puisque propulsé exclusivement par Aaron Weiss. Une interlude qui intervient en fin d’album comme un nouveau moyen de désorienter l’auditeur mais qui se révèle comme un morceau très intéressant à étudier sur le plan des paroles.

Il est difficile de faire une analyse titre par titre de cet album tant il y a plusieurs niveaux de lecture sur chaque morceau et l’intérêt réside plutôt dans l’interprétation que chacun en fera. Pour certains, Paramore est mort, enterré et After Laughter est un désastre. Pour d’autre, After Laughter est le nouveau chapitre d’un groupe qui se relève d’un nouveau drama à chaque fois et nous pond un album thérapeutique qui est une petite pépite pleines de sonorités des années 80. Entre les choeurs de “Idle Worship”, les synthés de “Pool” ou la vibe si particulière de “Caught in the Middle”, on plonge en plein dans une époque qu’au final une vaste majorité des fans de Paramore n’ont jamais connu.

 

new, album, 2017, fueled by ramen, hayley williams, zac farro, taylor york, hard times, told you so



Chaque nouvelle écoute apporte une nouvelle dimension et une nouvelle vision du travail accompli par Paramore. Dans un métro bondé avec des écouteurs, au casque dans les rues de Paris ou en haut-parleur dans un appartement, chaque nouvelle écoute est une expérience différente permettant de mieux comprendre et de mieux s’imprégner des compositions. After Laughter s’adapte à votre humeur avec des morceaux - “Hard Times”, “Rose-Colored Boy” ou “Told You So” - qui donnent envie de prendre l’inconnu à côté de vous dans la rue par la main et de danser et d’autres - “Fake Happy”, “Grudges” ou “Tell Me How” - qui n’ont que pour objectif d’être écouté roulé en boule sous la couette. After Laughter est une montagne russe d’émotions qui s’apprivoise pour ne plus vous lâcher.

Paramore sera de passage le 27 juin prochain au Grand Rex, une bonne occasion de découvrir en live ces nouveaux morceaux et de voir comment ils seront joués par le trio et les trois musiciens qui les accompagnent. Une véritable famille cette histoire puisque c’est le grand frère de Taylor York, Justin, qui est à la guitare ainsi que les deux frangins Jon (guitare/synthés) et Joey Howard (basse) qui joignent les Américains sur scène.


Sortie le 12 mai 2017 chez Fueled by Ramen
 

Note de la rédaction :
 webradio rock
9 / 10
 webradio rock
 musique rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
paramore, new, song, album, record, out, 2017 Deuxième extrait pour Paramore
03/05/2017 - EDIT DU 03.05.2017 A neuf jours de la sortie de After Laughter, Paramore nous offre un deuxième extrait de son quatrième album avec le morceau "Told You So". Un titre qui va encore plus loin que "Hard Times" tellement il ne ressemble en rien à du ...
Lire l'article
fueled by ramen, pop, rock, hayley williams, josh farro, zac farro, 2017, anniversary Paramore - Riot!
13/01/2017 - Moins de deux ans seulement après All We Know Is Falling, Paramore nous revient déjà avec Riot! son deuxième opus à l'aube de l'été 2007. Propulsé par le single "Misery Business", Riot! est à ce jour un album ...
Lire l'article
paramore, studio, nouvel album, hayley williams Paramore bientôt de retour
10/01/2017 - Le groupe mené par Hayley Williams travaille depuis un an sur un nouveau disque. Ce cinquième effort, le premier depuis quatre ans, devrait arriver courant 2017. Sur Instagram, Hayley a publié une photo accompagnée de ce message : ''Il semblait que ...
Lire l'article
nouvel album, US, Hayley, 2016 Paramore confirme la mise en route du nouvel album
21/01/2016 - Hayley Williams avait pourtant laissé planer un gros doute quant à la suite des productions du groupe après le départ du bassiste Jeremy Davis en décembre dernier laissant Hayley seule avec son guitariste Taylor York et quelques musiciens additionnels non ...
Lire l'article
paramore, jeremy davis, leaving, band, parting, ways, hayley williams, taylor york Jeremy Davis quitte Paramore
15/12/2015 - News choc aujourd'hui puisque l'on vient d'apprendre que Jeremy Davis (basse) quitte Paramore laissant Hayley Williams (chant) et Taylor York (guitare) comme les deux seuls membres officiel du groupe. Dans un très long communiqué, le groupe explique que le ...
Lire l'article
paramore, all we know is falling, fueled by ramen, anniversary, emergency, pressure, hayley williams Paramore - All We Know Is Falling
03/08/2015 - Apprendre que le premier album de Paramore, All We Know Is Falling, fête son dixième anniversaire me donne un coup de vieux énorme alors que je ne suis pas bien âgé pourtant. Cela fait donc 10 ans que le combo de Franklin, Tennessee a pris d’assaut la ...
Lire l'article
Vos commentaires
 écouter radio rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 forum rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 webzine rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
radio rock
NOS ACTUS ROCK
 vidéo rock
NOS VIDEOS ROCK
 webzine rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 forum rock
GROSSES SELECTIONS ROCK
 webzine rock
NOS DEPECHES ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio rock Tout le webzine de la grosse radio
 musique rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017