webzine rock
radio rock
La Grosse Radio ROCK sur radio rock La Grosse Radio sur Twitter  forum rock  webradio rock
Gros Dossier Hellfest 2014
Longueur d'Ondes n°72
Rockawa n°5 : été 2014
Beenie Man au Cabaret Sauvage
 webzine rock
 musique métal
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Chronique / Jon Spencer Blues Explosion - Meat And Bone
Jon Spencer Blues Explosion - Meat And Bone
Vendredi 28 Septembre 2012 à 15h35, by Buckaroo 66 , vu 1811 fois

Jon Spencer Blues Explosion is back ! Huit ans d’abstinence créative pour le combo ricain. Line-up immuable. Le patron Jon Spencer à la gratte et au chant, Judah Bauer à la deuxième guitare souvent baryton et Russell Simmins derrière les fûts (pas de vanne facile avec le réceptacle à houblon). Depuis trois ans, quelques signes avant-coureurs d’un regain de créativité. Deux compiles Jukebox Explosion Rockin' Mid 90's Punkers avec sa pochette pompée sur les Back From The Grave sortie chez In The Red et Dirty Shirt Rock N Roll: The First Ten Years chez Shout Factory. Qui dit «compile» dit tournée promo. Les trois compères mettent alors en stand-by leurs multiples projets respectifs, le plus connu étant celui du patron Heavy Trash, groupe où Spencer fait revivre un Elvis qui n’aurait pas abusé des pilules multicolores si chères à son régime. Ils nous resservent alors en 2009-2010 les standards qui ont fait leur gloire une bonne quinzaine d’année plus tôt. Et manifestement, les gars s’amusent. Effacées les incartades dans le domaine électronique, les errances du dernier Damage (2004). Les mecs prennent du plaisir et ce sentiment est largement partagé par le public. Gonflés à bloc par ce regain de popularité, les voilà, à l’aube du printemps en train de nous livrer le fruit de leur nouvel effort en studio: Meat And Bone chez Bronzerat.

Dès le premier single qui ouvre l’album «Black Mold», Jon nous invective copieusement, puis, quand le tout s’emballe, éructe comme aux plus beaux jours. Plutôt violent comme entrée en matière.
 


Ces morceaux «cartons» côtoient des blues plus traditionnels, dans l’esprit stonien du début. «Bag Of Bones» ou «Get Of Your Pants» en sont la parfaire illustration. Attention, ce n’est pas du blues gentillet, hein. Au niveau du son, on se rapproche plus des gars de l’écurie Fat Possum, avec RL Burnside comme fer de lance et avec qui Spencer a croisé la six-cordes sur l’album A Ass Pocket Of Whiskey. Jon profite de ce style de morceau pour nous rappeler qu’il n’est pas manchot à l’harmonica. Au niveau des paroles, on n’y va pas par quatre chemin, c’est du basique.

On retrouve aussi dans ce Meat And Bone, le penchant de Spencer pour le King ainsi que son âme de crooner en particulier sur «Unclear» qui démarre en ballade fifties pour devenir un gros blues puissant. Russell martyrise ses futs! Ca envoie du pâté. Sur «Ice Cream Killer», avec sa grosse base blues qui tourne en boucle, c’est Judah Bauer qui se met en avant en brodant sur sa barytone guitar.

Jon donner l’impression de s’éclater sur cet album. Sur «Stranger Baby», hit en puissance à ranger aux coté des «Bellbottoms» et autre «Flavor», il nous balance à travers les esgourdes ses désormais fameux «This is the Bluuues Explooosion…» qui sont aussi indispensables au JSBX que les rouflaquettes et lunettes de soleil le sont à l’Elvis des années 70. Les guitares sont fracassantes! On en redemande.


jon spencer, blues explosion, meat bone


Le JSBX connait la recette pour faire ce genre de morceau aussi facilement que Keith Richards peut pondre un riff mortel en open de sol. C’est le cas de titres comme «Bottle Baby», pas fins mais accrocheurs au final. Les morceaux montent souvent en puissance et s'achèvent dans un fracas épileptique comme sur «Black Toughts».

On trouve donc dans cet album quelques très bonnes compos, surtout quand le JSBX fait du JSBX, à savoir du blues avec un son trash, gorgé de fuzz, où Jon se prend pour un prédicateur rock’n’roll qui veut tout balayer sur son passage. Ce sont ces morceaux qui caractérisent principalement ce nouveau Meat And Bone où l’enthousiasme des musiciens fera oublier quelques passages pas forcement indispensables, qui manquent de patate, ou un peu en demi-teinte. Ce n’est donc pas le meilleur album du groupe mais il vaut quand même la peine d’y jeter une oreille attentive sans oublier que c’est vraiment sur la scène que le groupe prend vraiment toute sa dimension. Le Blues Explosion se savoure LIVE ! Pour les fans, une tournée en France est annoncée début décembre.


Tracklist :
01. Black Mold
02. Bag of Bones
03. Boot Cut
04. Get Your Pants Off
05. Ice Cream Killer
06. Strange Baby
07. Bottle Baby
08. Danger
09. Black Thoughts
10. Unclear
11. Bear Trap
12. Zimgar
Note de la rédaction :
 vidéo rock
8 / 10
radio rock
 musique rock
COMMENTER CET ARTICLE
Hacheff - le Vendredi 28 Septembre 2012, à 17h27
Je vénère ce groupe depuis l'album Acme (je les ai découverts à ce moment là... soit 7 ans après la naissance du groupe. Honte à moi !). Je les ai également vus à Evreux au Festival "Rock dans tous ses états" il y a des années... c'est presque meilleur en live qu'en galette, c'est dire !

Je n'ai pas encore écouté celui-ci mais il faut que je m'y colle !
 webzine rock
Dogsroutine - le Vendredi 28 Septembre 2012, à 21h03
tu peux y alller les yeux fermé !
Vos commentaires
 vidéo rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 écouter radio rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 musique rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 écouter radio rock
NOS ACTUS ROCK
 webradio rock
NOS VIDEOS ROCK
 webradio rock
NOS FLASHBACKS ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
radio rock Tout le webzine de la grosse radio
 webradio rock Le webzine ROCK
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2014