radio rock
La Grosse Radio ROCK sur  musique rock La Grosse Radio sur Twitter  vidéo rock  webzine rock
  • KO KO MO live session
  • PODCAST Tournée Supersonic
  • Longueur d'Ondes fête ses 35 ans
  • Hell Session, 2ème édition
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Live report / Ludwig Von 88 (+ LaTwal) au Trianon (26.11.2016)
Ludwig Von 88 (+ LaTwal) au Trianon (26.11.2016)
Jeudi 22 Décembre 2016 à 10h00, by Yannick Krockus

Les Ludwig Von 88 sont de retour. Après de grandes vacances, occupées à faire voguer leurs projets respectifs, Charlu, Nobru, Karim et Jean-Mi ont remis à flot le navire, et s'offrent une tournée d'une quinzaine de dates. Et pour cette fin novembre, c'est le Trianon parisien qui a le plaisir de recevoir ce monument du rock made in France.






Sur le Boulevard de Rochechouard, devant le Trianon, une longue, très longue file d'attente, très sage et très disciplinée, attend l'ouverture des portes. La première question que se pose votre serviteur, c'est: "ben merde alors, les Ludwig ils ont tellement vieilli que ça? Ils se sont assagi?" Fausse alerte, l'Elysée Montmarte voisine accueille Christophe Maé, tout s'explique. Ouf. Bon, on va faire attention à ne pas nous tromper de salle ! D'un autre côté, le risque est faible... Croisés le long du trottoir, Charlu et Nobru s'en vont tout tranquillement faire régler une guitare récalcitrante dans les magasins de Pigalle. A leur retour, ils nous convient quelques instants pour un entretien. Mais un entretien avec les Ludwig, ce n'est pas un entretien classique. Comme dit l'autre, tu viens avec tes questions, et ils viennent avec leurs réponses, toutes aussi déjantées les unes que les autres. On a pu néanmoins sauver quelques minutes de l'entretien, clique et tu ne vas pas être déçu.





Fin de l'interview, petite pause houblonnée, puis c'est le début du concert, avec LaTwal en première partie.

 

LaTwal


LaTawal, c'est un des projets de Jean-Mi, machineman des Ludwig. Avec Géraldine à la voix et à la guitare, le duo prend possession d'un Trianon qui se remplit doucement. Il nous fera profiter de son électro-dub bien énervé, bien en place. Pas simple de faire ce genre de première partie, mais visiblement le public a bien réagi. Ne nous y trompons pas, c'est bien sauvage, il ne faut pas se fier à l'étiquette! Le dub surnage parfois, mais le style est résolument rock, anarcho-rock même. La scène est bien tenue, l'énergie passe bien, le Trianon apprécie.

Le groupe publie régulièrement ses actus sur son site Facebook, avec quelques morceaux en écoute. Leur premier album éponyme, sorti en septembre dernier, est également disponible sur BandCamp.


Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016

 

Ludwig Von 88


Plus de quinze ans que le pubic parisien attendait ce moment. Les Ludwig sont de retour! Autant le dire tout de suite, ils n'ont pas investi le Trianon pour enfiler des perles. Non ils sont là pour le plaisir, par pure envie de redonner du rock'n'roll, de la vie, et surtout une grosse tarte à la crème bien sauvage. Ca ne manque pas, dès les premières notes, Karim le marquis, Charlu le on-ne-sait-pas-quoi masqué, et Nobru le casaque, accompagnés de Jean-Mi (encore lui!) aux machines, mettent le feu à une salle toute acquise à la cause sous des jets de confetttis. Et c'est parti pour un concert d'anthologie. "Oui Oui et sa voiture jaune", suivis de "Louison Bobet Forever" : la fosse est en feu, tout le monde connaît les paroles par coeur, les premiers rangs reçoivent les premiers slammeurs sur la tronche, les derniers rangs voient leurs bières bousculées, c'est la folie. Oui Oui's NoT Dead, le punk non plus!

Les effets de scène sont ultra-soignés. Sur "Nous Sommes Des Babas", Karim s'arme d'un balai pour ramasser les confettis, puis enchaîne sur un "Club Med" tout en ragga, qui va durer tout le temps que le pubic s'amuse avec des ballons géants. Non, vraiment, ils ont fait les choses en grand! Juste après "HLM", les confettis se remettent à tomber sur "Lapin Billy". Pas besoin de choristes, visiblement le public a révisé ses classiques. Et pour les plus jeunes, qui étaient à peine nés lorsque les Ludwig mettaient le feu, les albums ont visibement tourné sur les platines. Les morceaux les plus punk succèdent aux rythmes plus cool, reggae détente. "Pocahontas (Chaque fois que je te vois, tu es complètement gaga...)", après "Paris brûle-t-il", dans la plus pure tradiction punk alternatif des années 80, les Ludwig proposent un show ultra-dense.

Aux deux manches, Charlu et Nobru n'ont rien perdu de leur gestuelle si caractéristique. Il y a 20 ans, ils étaient beau, disait le flyer... Il faut croire que le rock conserve plutôt bien, et la scène, c'est comme le vélo. Charlu enchaîne toujours ses grands pas, Nobru virevolte, ça sent le plaisir sur scène. Après une visite en profondeur du répertoire, après deux rappels, c'est finalement sur un "Houlala" dantesque que se termine le concert. Les Ludwig ont tout donné, le public aussi. Les sourires sont sur tous les visages, la sueur a coulé sévère, la buvette ne désemplit pas. La salle porte encore les stigmates de la folie qui l'a envahie ce soir, confettis partout.

Il est l'heure de rentrer. Pourvu que les Ludwig n'aient pas dérangé le concert de Christophe Maé...


Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016


Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016

Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016

Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016

Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016

Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016


Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016

Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016

Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016

Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016

Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016



Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016

Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016

Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016

Concert, Punk, Retour, Houlala, 2016


Setlist :


Oui Oui et la voiture jaune
Louison Bobet for Ever
Guerriers Balubas
Mon cœur s'envole
Harry Callahan (I Wanna Be a Poulet)
Nous sommes des babas
Club Med
O Tchang
Sur la vie d'mon père
William Kramps le tueur de bouchers
Sébastien Furioso
HLM
Lapin Billy s'en va t'en guerre
New Orleans
Bilbao
Paris brule-t'il
Marche
Sur les sentiers de la gloire
Pocahontas (chaque fois)
Cannabis
Poussière d'empire (Pousse de bambou)
Le Chant des carpes
Come on Boys

Rappels :
Dans la forêt
Sprint
77

Rappels 2:
30 millions d'amis
Crêpe Suzette
Le Crapaud et la princesse
Houla la !

Photographies : © Arnaud Dionisio / Ananta 2016
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe.

 

 webzine rock
 webradio rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
punk, fête, Warzone, samedi, oulala Ludwig von 88 au Hellfest 2016
14/07/2016 -   Samedi – Warzone – 22h15 Quand j’ai vu que Ludwig von 88 se produisaient au Hellfest cette année, je n’en croyais d’abord pas mes yeux. J’ai pensé qu’ils étaient morts, portés disparus ou partis vivre en ...
Lire l'article
2016, punk, alternatif, retour Ludwig Von 88 : Nouvelles dates !
04/06/2016 - On le pressentait, les Ludwig Von 88 sont repartis pour un tour, ou une tournée plus exactement. Sans faire de bruit, les dates s'accumulent, et, en plus du Hellfest, les joyeux keupons nous proposent 6 dates supplémentaires en France, rien que ça! Le keupon ...
Lire l'article
Hellfest, Punk, Retour Ludwig Von 88 de retour au Hellfest
13/02/2016 - L'info est passée (presque) inaperçue, au détour de l'affiche du Hellfest : les Ludwig sont de retour ! Groupe mythique punk des années 80/90, Ludwig Von 88 a laissé ses traces total punk-foutraques, drôles, festives, complètement ...
Lire l'article
Vos commentaires
 vidéo rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 vidéo rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 écouter radio rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 webradio rock
NOS ACTUS ROCK
radio rock
NOS VIDEOS ROCK
 webzine rock
NOS FLASHBACKS ROCK
 webzine rock
GROSSES SELECTIONS ROCK
 musique rock
NOS DEPECHES ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum rock Tout le webzine de la grosse radio
radio rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017