webradio rock
La Grosse Radio ROCK sur  webzine rock La Grosse Radio sur Twitter  vidéo rock  webradio rock
  • KO KO MO live session
  • PODCAST Tournée Supersonic
  • Longueur d'Ondes fête ses 35 ans
  • Hell Session, 2ème édition
La Grosse Radio / Rock / Webzine rock / Live report / Placebo (+ Last Train) au Zénith de Toulouse le 24.04.2017
Placebo (+ Last Train) au Zénith de Toulouse le 24.04.2017

L'année 2016 annonce les 20 ans de la sortie du premier album de Placebo, et le début de deux ans de rétrospective. Le mois de juillet 2016 marque la sortie d'un album rétrospectif intitulé A Place For Us To Dream (titres reprenant des paroles du morceau "Narcoleptic") comprenant la plupart des singles du groupe, ainsi qu'un nouvel EP intitulé "Life's What You Make It". Le tournée anniversaire qui s'annonce est donc d'ores-et-déjà immanquable pour les fans et amateurs de ce groupe si particulier qui ne laisse personne indifférent.



Depuis la sortie de leur premier album éponyme en 1996, le groupe Placebo a démontré que si le talent est indispensable pour faire carrière, l'union d'une voix aussi unique que clivante et d'une identité charismatique forte peuvent vous faire durer deux décennies. Si le format de trio semble avoir été délaissé pour celui du duo, le combo controversé n'a cessé de jouer sur les ambiguïtés sexuelles, les textes mélancoliques, noirs et romantiques, et la provocation.

La tournée événement célébrant les 20 ans du groupe passant dans la ville rose, s'y rendre devenait une évidence. Si le Zénith est ce soir en petite configuration, il faut néanmoins souligner que ce n'est pas péjoratif dans la mesure où sa capacité maximale est de 11 000 personnes, soit prés du double que celui de Paris.

 

LAST TRAIN


last train, placebo, concert, toulouse, france, 2017



Dés 20 heures, l'introduction au piano classique diffusée sur la sono annonce l'arrivée imminente des Mulhousiens de Last Train. Annoncé comme le groupe qui monte, et venu défendre leur premier EP « Cold Fever », on n'adhère pourtant pas spécialement à ce que nous qualifierions de « groupe pour midinettes », tellement l'attitude scénique reste parfois très clichée, et les compositions pas vraiment originales malgré certains changements d'ambiance et un chant en anglais. Desservi il est vrai par un son ridiculement fort de batterie (surtout la grosse caisse), la sauce a du mal à prendre. Fort heureusement pour eux, ils semblent trouver un écho plutôt favorable devant le public déjà nombreux, très attentif. Le frontman Jean-Noël annonce qu'il s'agit de la dernière date de la tournée accompagnant Placebo, mais qu'ils reviendront début juin à Toulouse pour le " week-end des curiosités ". 

 

last train, placebo, concert, toulouse, france, 2017
 

 


PLACEBO
 

Il est 20h55, et en guise d'introduction, les anglais/suédois (pour faire court) de Placebo ont opté pour la diffusion de la version " Early Cut " de leur titre le plus connu " Every You, Every Me " sur l'écran géant central et les deux écrans latéraux de chaque côté de la scène. Petite surprise dans la mesure où ce titre ne sera donc pas interprété en live. Après une nouvelle vidéo rétrospective des 20 ans assez courte, l'introduction en rythmique et sample de " Pure Morning " retentit dans ce Zénith néanmoins assez calme. Les musiciens additionnels ont bien évidemment déjà pris place quand apparait très sereinement Stefan Olsdal (basse, guitare, choeurs) et peu après la star tant attendue Brian Molko (guitare, chant) et son côté androgyne complètement assumé. Il faut dire que nous avions peu goûté à son détachement mêlé d'arrogance dont il avait fait preuve à Bercy en 2006 ; lorsque l'on parle couramment français, il peut paraître surprenant de ne s'adresser que très peu au public présent.

Si le frontman semble gêné par un problème de volume de ses retours sur les deux premiers titres, il s'adresse à nous dés la fin de " Loud Like Love " en nous remerciant d'être venus à leur fête d'anniversaire, ce à quoi le public répond en entonnant un " joyeux anniversaire Placebo ". Brian enchaîne de sa voix si particulière " merci beaucoup, c'est extrêmement gracieux de votre part " avant d'embrayer sur un nouveau titre " Jesus' Son " tiré de l'album des 20 ans A Place For Us To Dream sorti l'an dernier. Bien évidemment, la setlist pioche dans tous les albums du combo, le premier en tête, avec quelques faces-B ou raretés.


placebo, concert, toulouse, france, 2017, radical production


Le son est malheureusement très fort (encore une fois, la batterie...) et brouillon pour le genre de musique proposé, surtout quand vous êtes épaulés par William Lloyd (basse, guitare, claviers), Nick Gavrilovic (guitare) et la belle Fiona Brice qui apporte des couleurs supplémentaires au spectre musical de Placebo, que ce soit au piano, au chant quelques fois, mais notamment au violon électrique. On constatera avec désappointement que le " beau" Steve Forrest a été remplacé derrière les fûts par Matt Lunn (ndlr : depuis 2015). Fichtre alors.

Après avoir alterné la guitare basse et la guitare classique, le toujours très svelte Stefan se met derrière le piano pour des versions très réussies de " Too Many Friends " et " Twenty Years ", où les caresses de violon font véritablement mouche. En dépit d'un public bien trop calme à notre goût, et malgré le départ très tôt de deux voisins de gradins s'écriant « c'est nul ! », nous ne boudons pas notre plaisir et rentrons définitivement dans ce concert qui avait démarré de manière poussive.



placebo, concert, toulouse, france, 2017, radical production


Le riff hypnotique du couplet de " Space Monkey " est toujours très efficace en live, et après un " Protect Me From What I Want " somme toute discret, " Without You I'm Nothing " est l'un des points forts de la soirée émotionnellement, car si la mélodie et les paroles peuvent toucher tout le monde, voir des images de David Bowie qui nous a quitté récemment sur les écrans géants remue les tripes.

Quel bel hommage de la part de Placebo, dont la carrière doit beaucoup à ce génie, que ce soit au niveau de l'inspiration ou sur le fait d'avoir été pris sous son aile en tournée dés 1997.

C'est à ce moment-là que Brian reprend le micro pour s'adresser à nous en français : " On joue chez nous ici en quelque sorte. Par contre, qu'est-ce-que vous êtes calmes….. ". Bien évidemment, le public réagit enfin de manière vive. " On vient d'avoir le moment mélancolique du concert...La mélancolie est parfois nécessaire… c'est un peu...comment on dit… the calm before the storm (avec un accent français caricatural excellent)...le calme avant la tempête ? Car maintenant, on va faire la fête. Vous voulez faire la fête avec nous ?". Et effectivement, l'enchaînement "For What It's Worth", "Slave To The Wage", "Special K", "Song To Say Goodbye" et "The Bitter End" fini de conquérir le public present qui redemande. 22h40, premier rappel pour "Teenage Angst", "Nancy Boy" (où Stefan arbore une basse aux couleurs arc-en-ciel) et " Infra-Red", pendant lequel une image pseudo-subliminale de la tête de Donald Trump est incrustée sur un paquet de Marlboro avec la mention du style "peut être dangereux pour votre santé ainsi que celle de votre entourage".


placebo, concert, toulouse, france, 2017, radical production


Et c'est enfin sur la reprise assez retouchée "Running Up That Hill" de Kate Bush que la soirée se termine vers 23h10, soit 2h15 de show! C'est fou ce qu'un Brian Molko moins arrogant et qui communique plus avec son public peut changer les choses. En tout cas, malgré un son quand même assez brouillon (on a parfois du mal à reconnaitre certains titres) bien belle soirée pour les fans du groupe.



Setlist :

Every You Every Me ("Early cut" video on screen)
Pure Morning
Loud Like Love
Jesus' Son
Soulmates
Special Needs
Lazarus
Too Many Friends
Twenty Years
Devil in the Details
Space Monkey
Exit Wounds
Protect Me from What I Want
Without You I'm Nothing
36 Degrees (slow version)
Lady of the Flowers
For What It's Worth
Slave to the Wage
Special K
Song to Say Goodbye
The Bitter End

Encore:
Teenage Angst
Nancy Boy
Infra-red


Encore 2:
Running Up That Hill (A Deal with God) (Reprise de Kate Bush)



Crédits photos : Vincent B.
Toute reproduction interdite sans l'accord du photographe.


 webzine rock
 webzine rock
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Déferlantes, Festival, Argelès, iggy pop, renaud, last train, die antwoord Festival Les Déferlantes 2017 - Encore une nouvelle série de noms !!!
29/04/2017 - MAJ du 29 avril 2017 Cette année le festival se dote d'une nouvelle scène à la programmation décalée et éclectique, la scène El Bosque. Fanfares et Djs electro vont s'y relayer et divers jeux et activités y  seront ...
Lire l'article
last train, album, weathering, rock, blues, garage, cold fame records Last Train - Weathering
25/03/2017 - Last Train est un gros phénomène et il nous faudrait des heures pour débattre à ce sujet. Critiqués par certains mais adulés par d’autres, les quatre amis de Mulhouse ne laissent pas indifférent. Lorsqu’ils ont sorti leurs 2 ...
Lire l'article
last train, lyon, concert, marché gare, rock, tournée, Weathering Last Train (+ Colt Silvers) au Marché Gare à Lyon (09.03.17)
20/03/2017 - La petite salle du Marché Gare à Lyon affichait complet pour les concerts 100% Français de Colt Silvers et Last Train. Venus promouvoir leur premier et nouvel album Weathering qui sortira le 7 avril 2017, les Alsaciens de Last Train étaient en forme et ont ...
Lire l'article
Placebo, Brian Molko, Lille, 20 Years of Placebo, Zenith, Placebo au Zenith de Lille (16.11.16)
05/12/2016 - Le cul entre deux décennies. On l'attendait cette réunion. C'est peu de le dire. La tournée anniversaire qui couronne 20 ans de carrière. Brian Molko avait bien teasé l'affaire : « si vous voulez nous voir jouer des ...
Lire l'article
Nouvelles dates, concert, 20 ans, Nancy boy Placebo : nouvelles dates françaises
04/12/2016 -   C'est marrant, Placebo c'est comme les endives... Y'a 20 ans je détestais ça, mais vraiment... Et maintenant j'en boufferai à tous les repas !  « Si vous voulez nous voir jouer des chansons comme “Pure Morning” et “Nancy ...
Lire l'article
Brian Molko, nouveau clip, Jesus Son, tournée, 20 ans Placebo célèbre ses 20 ans
26/08/2016 - L'info vient de tomber, Placebo sort un best-of pour fêter ses 20 ans de groupe ainsi qu'un nouvel Ep (Life's What You Make It) prévu pour le 7 octobre dont on peut déjà entendre et voir le premier morceau sur la toile : " Jesus' son ". ...
Lire l'article
Placebo, Loud Like Love, rock Placebo - Loud Like Love
22/09/2013 - Un peu moins d'un an après la sortie d'un B3 assez naze, le power trio Placebo revient pour de bon sur le devant de la scène avec cette fois ci un LP en bonne et due forme intitulé Loud Like Love. Première bonne nouvelle, aucune des pistes de B3 ne se ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 forum rock Last Train
Biographie officielle : Les blousons du rock and roll, sans ses clichés. Les slims de la pop, sans sa naïveté. Les boots du blues, sans son prosaïsme. Les jeunes Last ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Last Train
 forum rock Placebo
Placebo : un groupe de rock créé en 1994 aux accents mélancoliques et romantiques exacerbés. Auteur de 5 albums studio, Placebo a conquis le monde avec quelques 10 millions d'exemplaires ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Placebo
Vos commentaires
 musique rock
NOS CHRONIQUES ROCK
 webzine rock
NOS INTERVIEWS ROCK
 écouter radio rock
NOS LIVE REPORTS ROCK
 vidéo rock
NOS ACTUS ROCK
 webzine rock
NOS VIDEOS ROCK
 webradio rock
NOS FLASHBACKS ROCK
radio rock
GROSSES SELECTIONS ROCK
 webzine rock
NOS DEPECHES ROCK
Les Newsletters
Les flux RSS
 musique rock Tout le webzine de la grosse radio
 musique rock Le webzine ROCK
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017