King Daddy Yod

Né Sténard Saint Félix en 1963 en Guadeloupe,  Daddy Yod arrive en métropole un peu avant l’adolescence. Il est un des précurseurs du mouvement raggamuffin en France aux cotés des  Pablo Master, Supa John, General Murphy, Princess Erika, TonTon David, Nuttee, Peter Pan (devenu ensuite Pierpoljak), SaïSaï,  ou encore les RDF avec Supa Maya et Jah Wara.

En plus de 30 ans de carrière il a connu succès, galère et d’échec en réussite, et de chemins sinueux aux plus large, de la mort artistique à la résurrection, le monde du reggae français a vu naître une légende.

Son premier morceau enregistré est "Elle n’est pas prête » et se fait appeler "king" en hommage à King Yellowman, l'artiste qui lui a donné l'envie de deverir chanteur.

En 1991 il sort  « Redoutable »  incluant le titre « Faut pas taper la doudou », qui  donne ses premières lettres de noblesse au raggamuffin français.  L’année suivante il posera sur la pochette de « Professionnel ou amateur » en maillot jaune du  coureur du tour de France. Sur cet album figure l’excellent « Delbor »

en 1995 il sort l’album  « Le survivant »  sur la major Mercury (Universal) qui lui permet une grosse tournée en première partie de Denis Brown.

Pendant une dizaine d’années, YOD collabore avec un grand nombre d’artistes, tous genres musicaux confondus et se produit plus de 500 fois.

En 2018, il renaît de ses  cendres enregistre une série de singles en featuring avec des artistes qu’il apprécie comme le single « Démaré mwen » en feat avec Jacob Desvarieux,

L’année suivante il rejoint l’équipe de Bruno Messy ( qui produit aussi l’artiste Lycinaïs) et sort le single « Aime la vie »,

Daddy Yod a sorti 9 albums dont le dernier en date l’Authentik.

 photo avec l'aimable autorisation de King Daddy Yod

Titres joués sur La Grosse Radio

Stoppons La Violence [Ft. Admiral T] - Titre diffusé 55 fois depuis le 06/06/2016

Articles parlant de cet artiste :

Daddy Yod – Bad Card

Daddy Yod – Bad Card

40 ans déjà. 11 mai 1981, la planète perd le pape du reggae, l’unique Bob Marley : une voix, un...
Advertisements