webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  vidéo métal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal  forum metal  forum metal
  • Les dernières tentations de Zebra
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Stryper - Fallen
Stryper - Fallen

Formation culte des années 80, et groupe autoproclamé de christian metal, Stryper a connu des hauts et des bas. Des bas qui ont conduit à la séparation du combo de 1993 à 1999. Fallen est le cinquième album des Américains depuis leur reformation, et confirme leur nouvelle orientation musicale, nous y reviendrons. Certains se demanderont si le gros son et les riffs distordus sont bien compatibles avec la bonne parole que prêchent Michael Sweet et ses acolytes : c’est bien le cas, et l’ironie est de mise puisque Stryper se paie le luxe de reprendre Black Sabbath, dont les attraits pour l’occulte sont un secret de polichinelle.


Dès le début de l’opener "Yahweh", premier single coécrit par Clint Lowery de Sevendust, le virage opéré par le groupe est évident pour qui connait un tant soit peu le début de la discographie de Stryper. Exit le côté glam et hard FM développé à la fin des années 80, sur l’album In God We Trust par exemple. Le son est lourd, les guitares amples, et les titres sont sans conteste le produit d’un bon heavy metal à mi-chemin entre les pontes anglais et américains du genre.

L’excellent “Heaven”, et son refrain aussi puissant que mystique, est un exemple type de ce son heavy, au même titre que le très mélodique “Love You Like I Do”, qui rappelle le Dokken de la seconde moitié des années 80.

Les riffs sont parfois plus lourds encore, avec un son qui tire vers le gras comme sur “Pride”. Ce dernier regorge d’influences southern, avec des plans baveux qui fleurent bon le Mississipi et le Jack Daniels - toutes mes excuses si les membres de Stryper ne cautionnent pas cette référence.



La voix du frontman Michael Sweet est puissante et précise, ce qui convient à merveille aux morceaux énergiques et un peu rentre-dedans qui ouvrent le disque. Moins, malheureusement, pour les ballades à l’eau de rose qui semblent être comme un passage obligé à chaque sortie de Stryper. La première est “All Over Again”, et vient amener un coup de mou au bel élan donné par la première moitié de Fallen. Les choeurs gnan-gnan sont au rendez-vous, assortis de “ouh-ouh” qui donneront des boutons aux détracteurs du glam, du rock FM, et probablement à la majorité des auditeurs, en fait.

Bien heureusement, une seule ballade est présente sur Fallen, et la suite des hostilités est bien plus réjouissante. Mais le mal est fait en quelque sorte, car la perte d’énergie engendrée par “All Over Again” rend nécessaire la relance de la machine, ce qui prend un peu de temps. Pour se faciliter la tâche, Stryper ne pouvait mieux choisir que d’asséner une reprise de Black Sabbath, “After Forever” : les évangiles Américains auraient-ils perdu la tête et vendu leur âme au Malin ? Que nenni, le choix du titre est méticuleux, et fait parfaitement sens, “After Forever” étant l’un des seuls morceaux du Sabbath qui parle de Jésus, et qui ne fait pas référence aux Mal. De plus, la version des rockers rayés donne un sacré coup de jeune à un titre déjà mythique : chapeau bas messieurs.

Au rang des déceptions, on décelle plusieurs influences assez mal digérées, que l’on pourrait presque qualifier de plagiat, au moins ponctuellement. C’est le cas du pourtant bien ficelé titre éponyme de l’album, dont le riff froid et millimétré rappelle inévitable “Cemetary Gates” de Pantera. Les montées harmoniques du riff principal sont au mieux un hommage très appuyé, et la dynamique est la même, ce qui nuance la grande qualité qu’a par ailleurs le morceau.



Côté production, le bilan est très positif, malgré des effets trop prononcé sur la voix : l’excès de flanger et de chorus sur les refrains de “Fallen” ou “Pride” donnent un côté excessivement kitsch aux sonorités développées. Ces traitements audio ont définitivement mal vieilli, mais tout le monde ne semble pas l’avoir compris. Pour le reste, les instruments sont très bien rendus, notamment la batterie, qui bénéficie d’un son très ample et lourd, caractéristique des années 80, mais qui n’a pas pris une ride.

Les paroles chantées par Sweet sont construites autour de plusieurs thèmes connexes au christianisme, et sont parfois assez engagés : c’est le cas de “Big Screen Lies”, qui dénonce la façon dont est montré le christianisme par les médias, et tente de redresser la barre. Les thèmes bibliques sont bien entendus légion, et rien que les titres des morceaux parlent d’eux-mêmes : “Let There Be Light”, “The Calling”, “King Of Kings”, “Heaven”...

Enfin, on peut saluer le travail du guitariste Oz Fox, qui en plus de dérouler de très bons riffs redoutables d’efficacité, arrive à offrir des soli qui n’ont aucunement à rougir de la comparaison avec l’oeuvre des plus grands.

Au final, cette nouvelle mouture de Stryper est une excellent surprise, et devrait trouver son public malgré quelques petits travers faciles à oublier. Si quelques rares morceaux de Fallen entrent par une oreille et ressortent par l’autre sans vraiment marquer l’auditeur, d’autres sont de véritables petites bombes, qui ne demandent qu’à gagner en popularité. Les thèmes abordés ont le mérite d’être originaux, et d’être admirablement mis en musique. L’abandon du glam pour le heavy était certainement une bonne décision, et le flirt occasionnel avec le power metal pourrait peut-être donner des idées aux Américains pour leurs prochains passages en studio.

Note de la rédaction :
 musique métal
7 / 10
 webradio metal
 webzine metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Stryper, No More Hell To Pay, Michael Sweet, Christian Rock, Frontiers Records Stryper - No More Hell To Pay
03/11/2013 - Aujourd'hui, c'est la Toussaint ! Quelle meilleure date pour rédiger la chronique de No More Hell To Pay le nouvel opus de Stryper, un vrai celui-là, quelques mois après la sortie de Second Coming une sorte de best of des premiers albums, compilant des morceaux ...
Lire l'article
stryper, second coming, white metal, maya, sweet, dieu Stryper - Second Coming
14/03/2013 - Benoit XVI qui démissionne, le mariage pour tous voté à l'Assemblée Nationale, les scandales de pédophilie mêlant des prêtres surgissant régulièrement, le Hellfest qui ne cesse de grandir malgré l'incessante croisade ...
Lire l'article
glam, hard rock, heavy metal, chrétien, américain, the duvals Stryper au Forum de Vauréal (22.06.2011)
25/06/2011 - La messe est dite !   24 ans que l'on attendait cela ! Ou qu'on ne l'attendait plus, pour être honnête... Il est vrai que Stryper n'est de retour que depuis 8 ans après 11 ans de pause, et donc plus de deux décennies sans le moindre show en ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 webzine metal Pantera
Groupe de metal américain fondé par les frères Abbott, Dimebag Darrell (Guitare) et Vinnie Paul (Batterie) à Arlington, au Texas, en 1981.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Pantera
 écouter radio métal Stryper
Stryper est un groupe de metal chrétien américain des années 1980.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Stryper
Vos commentaires
 musique métal
NOS CHRONIQUES METAL
 vidéo métal
NOS INTERVIEWS METAL
 musique métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 vidéo métal
NOS ACTUS METAL
radio metal
NOS VIDEOS METAL
 vidéo métal
NOS FLASHBACKS METAL
 webradio metal
NOS HUMEURS METAL
 forum metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio métal Tout le webzine de la grosse radio
radio metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020