musique métal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal radio metal
  • ETE
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Crystal Lake - True North
Crystal Lake - True North




Aujourd'hui, nous allons faire un petit tour au Japon et plus particulièrement à Tokyo, pour vous parler du quatrième album des phénomènes metalcore locaux ; Crystal Lake.
 


Avec la sortie de Cubes, un EP de neuf titres en 2014 puis de The Sign en 2015, Crystal Lake représente parfaitement ce qu'est la productivité japonaise en cette fin d'année, avec un troisième album sorti en trois ans. Autant dire que lorsque l'on est fan d'un groupe venant du Pays du soleil levant, on ne se retrouve jamais à cours de nouveautés à se mettre dans les oreilles. Entre les singles qui sortent tous les deux mois, les EP tous les six mois et un album par an... Il y a de quoi faire.

crystal lake, japon, metalcore, nouvel album, tokyo, visual kei

Mais ce qu'il y a de particulièrement intéressant, c'est que même si les sorties sont assez proches les unes des autres, on ne peut jamais être vraiment déçu du contenu. Et c'est le cas cette fois-ci avec True North. Ce quatrième opus aurait pu être un peu plus travaillé afin de peaufiner quelques titres qui baissent un peu le niveau de ce globalement très bon disque. Mais dans l'ensemble, Crystal Lake nous propose un excellent contenu pour finir l'année en beauté. 

C'est surtout dans le mixage que la précipitation fait diminuer le cachet de True North. Quelques parties rythmiques sont un tantinet brouillonnes et l'on arrive pas forcément à définir le rôle de chaque instrument entre guitares et basse. Quoi qu'il en soit, chaque titre a sa place dans cet album et on se retrouve avec un ensemble musicalement très varié tout en restant homogène. Une seule piste (« Breathe Deep ») aux sonorités plus pop est surprenante, avec son sing along en chant clair qui est une chose très rare chez Crystal Lake. Nous découvrons par cette occasion une nouvelle facette du groupe, plutôt agréable. 



D'ailleurs, l'enchaînement avec « Hatred », « Metro » et « True North » est absolument parfait même si c'est dans cette dernière que l'on retrouve les rythmiques brouillonnes sur le début du titre. « Hatred » est un mélange de metalcore bien violent et une petite dose de djent moderne qui donnent un petit côté Architects à l'instru, sans trop en abuser pour garder l'identité propre de Crystal Lake. Ils nous l'avaient déjà montré par le passé, mais les Nippons confirment avec True North que leur maîtrise du 0 est parfaite. Les leads de guitare de "Metro", au sons ronds, chaleureux et profonds sont superbes et les rythmiques plus orientées metalcore mélodique y ajoutent une puissance supplémentaire.

« Breathe Deep » et son intro de basse accompagnée par quelques accords jazzy et un chant clair calme est en quelque sorte l'ovni de cet album. Un titre clairement fait pour atteindre un public plus large. Une belle chanson qui peut quand même laisser quelques inquiétudes quant à la direction que peut prendre Crystal Lake, car pour le coup on ne les reconnaît absolument pas dans ce titre trop posé. Une fois passé ce morceau, la suite reprend crescendo avec un « Black And Blue » qui s'oriente à nouveau sur un son metalcore mais assez calme encore une fois.

Ces deux derniers titres n'étaient pas placés là par hasard. Il suffit d'entendre les premières secondes de « Six Feet Under » pour comprendre que les quelques minutes plus calmes que l'on vient de passer avaient pour but de nous laisser souffler avant d'entamer cette bombe de violence, que ce soit dans le chant et dans les rythmiques. Le scream de Ryo Kinoshita s'apparente parfois à ce que l'on peut entendre dans le brutal death metal, autant dire qu'on en prend plein les mirettes.



Avec ce que l'on vient de se manger, une petite pause d'une minute trente avec « Walk On Water » ne nous fait pas de mal. On peut enchaîner sereinement sur la magnifique « Waves », qui mélange metalcore, électronique, chant en rap, scream, rythmiques tranchantes et breakdowns de folie. Un titre parfait pour terminer cet excellent quatrième gros effort des Japonais. Tout au long de l'album les choeurs apportent une vraie touche de profondeur dans les refrains et les guitares rythmiques de Shinya Hori et Yudai Miyamoto sont exploitées à merveille.

Si Crystal Lake continue de nous pondre de superbes albums tels que Cubes, The Sign et ce dernier True North, il est certain que les Japonais vont prendre une place importante dans la scène metalcore mondiale. Et quoi de mieux que de voir un groupe au style très occidental, au milieu de tous ces groupes Japonais de Visual-Kei aux accoutrements déjantés se perdant tous dans les mêmes délires sombres et sordides ? Le Japon qui maîtrise le mélange metalcore / électro à la perfection en a encore beaucoup à nous offrir. 

Note de la rédaction :
 forum metal
8 / 10
 écouter radio métal
 vidéo métal
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
 webradio metal
NOS CHRONIQUES METAL
 écouter radio métal
NOS INTERVIEWS METAL
 vidéo métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webzine metal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
 musique métal
NOS FLASHBACKS METAL
 webzine metal
NOS HUMEURS METAL
 musique métal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine metal Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019