écouter radio métal
La Grosse Radio METAL sur radio metal La Grosse Radio sur Twitter  musique métal  webzine metal
  • Pas de vacances
  • Dowload Festival 2018
  • Une chanson, l'addition
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Unshine - Astrala
Unshine - Astrala



Depuis sa formation en 2000 et après cinq ans sans nouveauté, le groupe Unshine vient de sortir un quatrième album, intitulé Astrala, sous l'égide d'un nouveau label,  Rockshots Records. Le moins que l'on puisse dire c'est que les Finlandais aiment prendre leur temps. Après 18 ans de carrière et une sortie d'album tous les cinq ans, on espère que le jeu en vaut la chandelle. 
 





Se qualifiant eux-mêmes de "metal druids", leur musique tient du metal gothique ou encore metal symphonique atmosphérique. En dépit de ces savants mélanges de style, l'élément fondamental commun de leurs chansons reste la mélodie. En effet, le guitariste-claviériste compositeur Harri Hautala explique que derrière la majeure partie des compositions "les sons et les rythmes créent l'atmosphère générale, mais la mélodie réveille toute l'histoire ancienne de la vie". Il développe en précisant que "tout commence par la nature et tout finira par la nature. Cela imprègne tous les aspects de notre musique. Cela fait écho à ces paysages que le monde moderne a presque totalement abandonnés et oubliés. Les chansons tentent de réunir les anciens liens entre les dieux du dolmen et l'humanité numérisée. La nature n'est pas notre ennemi, c'est notre matrice, mais surtout notre foyer spirituel. C'est pourquoi nous qualifions notre musique de druid metal. "


Il avait été reproché au groupe, et en particulier à sa voix, Susanna Vesilahti, un manque de punch et de vitalité: "le chant se révèle souvent trop plat pour emballer sur les pistes les plus dynamiques".  A l'écoute de ce quatrième album, le constat est sans appel : il n'y a pas d'évolution majeure tenant au chant mais les sons restent agréables à écouter. La technique est maîtrisée, l'ensemble mélodieux avec un clavier très présent.

Sur certains titres, le chant doux et éthéré de Susanna glisse parfaitement sur la musique mélodique  à l'instar de "Jack's Feast" , qui comporte par ailleurs une belle partie instrumentale. Malheureusement, sur d'autres morceaux on sent que face à des riffs plus puissants et plus énergiques les capacités vocales ont du mal à suivre. C'est indéniablement l'impression que l'on ressent en entendant "The Mask Of Enchantment" ou "Visionary's Last Breath".


Si le chant n'est pas toujours à la hauteur de nos espérances, il s'accorde bien avec l'ensemble musical dont la technique n'appelle aucune critique. Les musiciens jouent parfaitement et arrivent à créer un monde onirique qui prend place au temps des anciens. Un monde dans lequel on voudrait volontiers se poser pour se laisser bercer par la mélodie des titres tels que "Slow Moving Creatures"  ou "Druids Are A-Coming". Si les morceaux paraissent parfois un peu trop linéaires en donnant l'impression de n'écouter qu'un seul et unique titre comportant des variantes, cette unité contribue sans aucun doute à cette ambiance teintée de sérénité et de spiritualité créée par les Finlandais.

Une mention spéciale pour "Suo (Kantaa Ruumiit)" qui est la chanson retranscrivant réellement ce milieu druidique mystique qu'Unshine revendique. Le chant ici ressemble à une incantation ancestrale résonnant avec une pointe de folk metal. "The Forest", qui comporte de longues parties instrumentales harmonieuses, présente également un aspect folk qui n'est pas pour déplaire.

En réalité, il n'y a pas de réelle différence avec leur précédent album paru en 2013, Dark Half Rising. Unshine dispose assurément d'un talent naturel pour la création d'ambiances, mais l'ensemble reste fade. Il n'a cessé d'être affirmé que le groupe avait du potentiel, mais aujourd'hui à l'approche des vingt ans de carrière on espère beaucoup plus de la part des Finlandais.


Tout l'intérêt de la musique d'Unshine réside dans l'atmosphère qui s'en dégage. On se sent posé et bercé par la douce mélodie harmonieuse des compositions d'Astrala, malheureusement sur les parties plus pêchues le chant manque de tonus et cela s'entend. Les notes nous promettent de belles envolées mais on n'est pas transporté au son des cordes vocales de Susanna. Au final, on reste sur notre faim et  l'on ressent une sensation d'insatisfaction face aux attentes que l'on pouvait légitimement avoir.


Unshine, Astrala,  Metal Gothique, Folk Metal, Druid Metal, Rockshots Records

Unshine - Astrala sorti le 19 janvier 2018
Label : Rockshots Records

1. Birch of Fornjot -  instrumental
2. Kainun kuningas 
3. Jack's Feast  
4. The Masks of Enchantment 
5. Pan the One 
6. Druids Are A-Coming 
7. Slow Moving Creatures 
8. Visionary's Last Breath 
9. Suo (Kantaa Ruumiit) 
10. The Forest 

 
Note de la rédaction :
 écouter radio métal
5 / 10
radio metal
 webradio metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Unshine, Metal Gothique, Folk Metal, Druid Metal, Finlande, Massacre Records Unshine - Dark Half Rising
29/08/2013 - Déjà douze ans au compteur pour Unshine. Pourtant, ce quintette débarquant directement de Finlande n'a jamais réussi à sortir de la sphère underground du bien connu « metal à chant féminin ». Le manque cruel de ...
Lire l'article
Vos commentaires
 écouter radio métal
NOS CHRONIQUES METAL
 webzine metal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webradio metal
NOS ACTUS METAL
 vidéo métal
NOS VIDEOS METAL
 écouter radio métal
NOS FLASHBACKS METAL
radio metal
NOS HUMEURS METAL
 webzine metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 musique métal Tout le webzine de la grosse radio
 vidéo métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2018