vidéo métal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  forum metal  vidéo métal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / DunkelNacht - Empires of Mediocracy
DunkelNacht - Empires of Mediocracy

Après deux albums et deux récents EP, DunkelNacht, formé en 2004, est prêt à présenter son nouvel opus intitulé Empires of Mediocracy. Mêlant black et death metal avec un côté à la fois mélodique et effrayant, ce nouvel album vient confirmer que le groupe n’en est pas à ses débuts et qu’il a bien l’intention de nous emporter dans son univers.


La formation black / death metal de DunkelNacht est une collaboration franco-néerlandaise. Initialement créé par Heimdall en tant que "one-man project", l’arrivée du bassiste Alkhemohr en 2007 a transformé le projet en un groupe de death metal aux influences carrément black metal. Ils tirent des influences du metal extrême polonais, du black metal scandinave et même de sources classiques et diverses avant-gardistes. Cependant, le combo précise qu’ils n'hésitent pas à se plonger profondément dans un paysage sonore différent pour créer quelque chose d'étrange, de malveillant, aux mélodies donc bien propre à eux-mêmes et qui se feront ressentir tout le long de leur opus.

C’est donc après deux albums et deux récents EP, que DunkelNacht présente son nouvel opus intitulé Empires of Mediocracy. Ce nouvel album apporte un concept intrigant rien que par sa pochette d'album qui pousse l'auditoire au questionnement et d'après le groupe cet opus a été écrit sur le concept de suprématie totale. Album qui sera une révélation sur la routine quotidienne des hommes et le quatuor ne passe pas par quatre chemins car Empires Of Mediocracy démarre directement avec "Relentless Compendium", morceau où l'instrumentale et la voix du chanteur captent directement l'attention de l'auditoire. Certains passages bien black semblent même être tirés d'un film d'horreur. Les bons solos de guitare viennent apporter la touche mélodique au titre qui s'arrête presque au niveau de la fin avant de repartir de plus belle.

Le combo enchaîne avec "Servants" beaucoup plus mélodique que le dernier morceau avec un refrain très entraînant. La batterie bien présente vient tout de même vite nous rappeler qu'on est en train d'écouter du black metal avec une guitare qui monte de plus en plus dans les aiguës avant d'enchaîner sur un solo carrément magnifique ! Il s'agit probablement là de l'une des meilleures compositions du nouvel opus de DunkelNacht. Le morceau se clôture avec une voix off qui pousse encore au questionnement et que l'on retrouvera également sur le titre "Non Canimus Surdis".



Le groupe offrira d'autres bons solos notamment durant "Eerie Horrendous Obsession", qui contient l’une des meilleures introductions, et où le chanteur montrera qu'il est en pleine forme vocalement parlant. Plus on avance à travers l'album, plus on ressent que le quatuor n'en est pas à ses premières compositions. Chaque instrument est bien amené voir surprenant notamment le piano sur "Among the Remnants of Liberty" qui rejoint le côté obscur de "Relentless Compendium".

Reste à noter que tous ces différents passages mélodiques apportent un côté aérien voire post-black et très appréciable au groupe. La chanson éponyme se clôture d’ailleurs par l'un de ces passages mélodiques de l'album.



En résumé, l’album Empires of Mediocracy plaira beaucoup aux amateurs de black metal mélodique car les musiciens réussissent parfaitement à mêler un son bien black, une ambiance effroyable ainsi qu’une voix puissante et des mélodies indiscutablement magnifiques.

Le groupe évolue dans le bon sens et on est toujours content de se remémorer qu’ils font partie de ceux qui ravivent le feu de la scène française. Il n'y a plus qu’à attendre que le groupe foule le sol français pour quelques dates.

dunkelNacht, black death metal, 2019, nouvel album

Tracklist :
1. Relentless Compendium
2. Servants
3. Eerie Horrendous Obsession
4. Among the Remnants of Liberty
5. Verses and Allegations
6. Empires of Mediocracy
7. The Necessary Evil
8. Non Canimus Surdis

Line up:
Heimdall : Guitare
Alkhemohr : Bass
Tegaarst : Batterie
M.C. Abagor : Chant

Sortie le 19 Février chez Non Serviam Records.

Note de la rédaction :
 forum metal
8 / 10
 musique métal
 vidéo métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Dunkelnacht, nouvel album, 2019, Empires of Mediocracy, black death metal Nouvel album pour DunkelNacht
01/03/2019 - DunkelNacht, groupe de black death metal, vient tout juste de sortir son troisième album, Empires of Mediocracy. Le groupe formé en 2004 et récemment signé chez Non Serviam Records nous offre son troisième album nommé Empire of Mediocracy. ...
Lire l'article
DunkelNacht, Black Metal, Revelatio, Lille, France, Français DunkelNacht - Revelatio
26/01/2014 - Dunkelnacht est une formation française de Black Metal Originaire de Lille. Elle est composée de quattre membres dont Heimdall aux guitares, de Frost au chant, de Alkhemohr à la basse et de Max Goemaere à la batterie. Dunkelnacht nous sert donc un Black Metal avec ...
Lire l'article
Vos commentaires
 vidéo métal
NOS CHRONIQUES METAL
 musique métal
NOS INTERVIEWS METAL
 vidéo métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webzine metal
NOS ACTUS METAL
 musique métal
NOS VIDEOS METAL
radio metal
NOS FLASHBACKS METAL
 forum metal
NOS HUMEURS METAL
 webradio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webradio metal Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019