écouter radio métal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  musique métal  webradio metal  webzine metal
  • Big very best of REGGAE 2020
  • Big very best of metal 2020
  • Big very best of rock 2020
  • Contrebande
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Annihilator - Ballistic, Sadistic
Annihilator - Ballistic, Sadistic

A l’inverse de certains « anciens » groupes, on ne peut pas dire qu’Annihilator prend son temps pour sortir ses disques. En effet, le projet de Jeff Waters débite ses albums à un rythme quasi effréné, avec malheureusement parfois, un impact sur la qualité desdites réalisations. Et deux ans après un For The Demented d’excellente facture, on peut se demander si les Canadiens ont encore de l’énergie à revendre avec ce Ballistic, Sadistic. Amateurs de mélodies enlevées et nerveuses ne quittez pas cette page, vous ne devriez pas être déçus du voyage proposé.

Et pas de temps à perdre, dès le premier morceau "Armed To The Teeth" les bases sont posées. Rythme infernal, power chords, solos énervés et harmonie entêtante, l’introduction est belle. Mais le meilleur reste à venir, tant, pour ce disque, Jeff Waters et ses musiciens se sont décidés à donner un condensé idéalisé de leur vision du thrash metal. On ressent à chaque chanson le plaisir pris par le maître à penser (et seul maître à bord depuis toutes ces années) dans la composition de l’album. Les morceaux ne sont pas ancrés dans le passé, mais au contraire, montrent un thrash metal, qui, sans se renier, a su évoluer. Et cela se voit à tous les niveaux, des riffs de guitares parfois très modernes jusqu’au chant de son leader.
 


Car, il ne faut pas l’oublier, cela fait bientôt six ans que Dave Padden a quitté ses oripeaux de vocaliste d’Annihilator. Et, là où, au début, beaucoup pensaient qu'entendre Jeff derrière le micro principal était une fausse bonne idée, chaque nouvel album infirme ce point de vue. Sur Ballistic, Sadistic son chant est, en plus d’être varié, d’une agressivité collant idéalement avec la rage transportée par les compositions.

Sur des phrasés assez courts et hachés, portés par une tessiture rauque, ses hurlements, quasi continus, font preuve d’une grande efficacité, et s’imposent comme une des qualités de l’album. Des morceaux tels que "Dressed Up For Evil" (et son magnifique break), "Out With The Garbage" ou cette conclusion furieuse avec "The End Of The Lie" sont embellis par les progrès vocaux de Waters. Le chant, contrairement à d’anciens disques, ne gâche pas la virtuosité ambiante, mais au contraire participe à sa qualité.
 


Et de la qualité, il y en a dans cet album. De la qualité qui suinte de tous les pores durant ces quarante-cinq minutes d'écoute frénétique. De la production irréprochable jusqu’aux compositions, on ne peut qu’être soufflé par le boulot accompli. Car si on peut se foutre de l’égo parfois immense de Jeff Waters, difficile de ne pas reconnaître que celui-ci est un bourreau de travail. Et, là où on pouvait sur les précédents efforts voir du remplissage, le sieur est ici à son meilleur, tout autant capable de sortir des riffs impossibles que de gérer parfaitement le rendu sonore d’un disque.

Il s’agit peut-être de l’avantage d’avoir son propre studio, mais tout de même, le chanteur guitariste fait sonner ce Ballistic, Sadistic de fort belle manière. Le mixage est à l’image de la qualité de cet album, proche de la perfection. Les guitares n’écrasent pas les autres instruments, la basse est ultra présente et on se régale à écouter chacun des musiciens exprimer son talent.
 


On est ici abreuvé, jusqu’à plus soif, par cette récréative frénésie. Les singles ne sont pas juste là pour montrer une façade acceptable de ce Ballistic, Sadistic. Au contraire, tout le disque est excellent et rien n’est à jeter sur cet album. Comment ne pas avoir envie d’entendre en live "Riot" et son rythme fait pour headbanguer ? Pourquoi Jeff Waters n’est-il pas capable de continuellement fournir des hymnes aussi entêtants que "Psycho Ward" ? Même les passages les plus mélodiques tels que "Lip Service" ou la pause quasi éthérée de "One Wrong Move" sont au service d’une création musicale irréprochable, révélant les qualités d’un groupe souvent oublié par le "grand public" quand on parle de thrash metal.

Dans ses interviews précédant la sortie de Ballistic,Sadistic, Jeff Waters déclarait chercher à revenir aux sources de ses premiers albums avec ce nouveau disque. Et le pari est remporté haut la main. Sans pour autant atteindre la grandeur d’un Alice In Hell ou d’un Never, Neverland, Annihilator livre ici un de ses meilleurs opus. Les hymnes sont nombreux dans ce déluge de notes, réminiscences d’un thrash dopé aux mélodies heavy qui fera bien plus que contenter les amateurs du genre. Le Canadien peut être fier de son nouveau bébé tant ce disque se place dans le haut du panier de sa florissante discographie. Et pour paraphraser un ancien de notre équipe pour terminer en beauté cette chronique, disons-le clairement, ce Ballistic, Sadistic "Thrash Dans Ton Froc". 

Tracklist
1 Armed To The Teeth 04:26
2 The Attitude 04:01
3 Psycho Ward 04:39
4 I Am Warfare 04:46
5 Out With The Garbage 04:26
6 Dressed Up For Evil 04:40
7 Riot 03:45
8 One Wrong Move 04:35
9 Lip Service 05:47
10 The End Of The Lie 04:15

Annihilator - Ballistic, Sadistic : sortie le 24 janvier 2020 chez Silver Lining Music

Note de la rédaction :
 vidéo métal
8 / 10
 musique métal
 musique métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
2020, album, clip, annihilator, australie, ballistic sadistic, armed to teeth Annihilator - Armed To The Teeth
16/12/2019 - Le groupe australien Annihilator dévoile un dernier extrait de son prochain album. Après l'annonce de la sortie de son nouvel album et la sortie des clips "Psycho Ward" et "I Am Warfare", le groupe Annihilator dévoile un dernier extrait juste avant ...
Lire l'article
annihilator, nouveau clip, psycho ward, thrash, Ballistic Sadistic, nouvel album Annihilator - nouveau clip "Psycho Ward"
07/12/2019 - Le groupe de thrash canadien Annihilator sort un nouveau clip "Psycho Ward". Ce titre est extrait de leur nouvel album Ballistic, Sadistic qui sortira le 24 janvier 2020.
Lire l'article
annihilator, for the demented, jeff waters, thrash, petit bain, 2019, archer nation Annihilator (+ Archer Nation), Petit Bain, Paris (27.10.19)
07/11/2019 - Les vétérans du thrash canadien Annihilator étaient de passage à Paris pour la tournée For The Demented. Belle actualité pour l'infatigable quatuor mené par Jeff Waters,  avec l'annonce il y a quelques jours de la sortie en 2020 du ...
Lire l'article
Annihilator, thrash, Jeff Waters, Ballistic Sadistic, nouvel album, 2020 Annihilator sort un single et annonce la sortie d'un nouvel album
12/10/2019 - Retour en force pour les maîtres canadiens du thrash, menés par Jeff Waters ! En attendant la sortie de leur prochain album pour début 2020, et le début d'une tournée fleuve en Europe, Annihilator présente un single guerrier, "I Am ...
Lire l'article
annihilator, thrash metal, tournée 2019, petit bain, jeff waters Trois dates françaises pour Annihilator fin 2019
21/02/2019 - Les maîtres canadiens du thrash / heavy metal, Annihilator, viennent d'annoncer une tournée européenne à la fin de l'année, intitulée A Tour For The Demented. Ils s'arrêteront dans l'Hexagone au mois d'octobre 2019 ...
Lire l'article
Randy Rampage, Annihilator, DOA, metal, death, Décès de Randy Rampage (Annihilator, D.O.A)
15/08/2018 - Nous venons d'apprendre le décès de Randy Rampage, chanteur canadien, notamment connu pour avoir officié chez le groupe de punk / hardcore D.O.A en tant que bassiste, et chez Annihilator.  Il avait notamment tenu le micro sur le premier album d'Annihilator, ...
Lire l'article
Testament, Death Angel, Annihilator, Thrash, metal, bataclan, report, Live, Testament (+Annihilator + Death Angel) au Bataclan (08.12.2017)
15/12/2017 - Près de dix mois auparavant, le thrash était déjà à l'honneur dans cette salle du Bataclan avec la venue de Kreator et Sepultura. En ce début décembre, c'est le thrash venu d'Amérique du Nord qui débarque avec les ...
Lire l'article
Blasphemy, Gaahl's Wyrd, Annihilator, Primordial, pluie, metal extrême Fall of Summer - jour 1 (8.09.2017)
23/10/2017 - Quatrième année pour le festival Fall Of Summer, qui continue son petit bonhomme de chemin avec des festivaliers au rendez-vous. Après plusieurs changements de line-up, l’affiche finale était alléchante et promettait deux jours de pur plaisir. ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 webzine metal Annihilator
Annihilator est un groupe de heavy metal/thrash metal canadien formé en 1984 par son leader et seul membre permanent Jeff Waters
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Annihilator
Vos commentaires
 webzine metal
NOS CHRONIQUES METAL
 webzine metal
NOS INTERVIEWS METAL
 musique métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 forum metal
NOS ACTUS METAL
 forum metal
NOS VIDEOS METAL
 webradio metal
NOS FLASHBACKS METAL
 webradio metal
NOS HUMEURS METAL
 webzine metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio métal Tout le webzine de la grosse radio
 forum metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021