radio metal
La Grosse Radio METAL sur  forum metal La Grosse Radio sur Twitter  vidéo métal  musique métal  webzine metal
  • Pas de vacances 2020
  • Saga Punk Bangkok
  • MeeToo MusicToo
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Burning Witches - Dance With The Devil
Burning Witches - Dance With The Devil
Le jeune groupe de heavy metal féminin Burning Witches nous présente cette année son troisième album intitulé Dance With The Devil. Après l'excellent Hexenhammer sorti en 2018, nous découvrons un opus dans la même lignée. Faisons tout d'abord un tour des membres d'équipage ! Laura Guldemond assure le chant, Romana Kalkuhl et Sonia Nusselder tiennent les guitares électriques, Jeanine Grob la guitare basse et Lala Frischknecht, la batterie. Ces cinq femmes nous proposent une nouvelle fois un heavy burné entre le Judas Priest mélodique et le Grave Digger agressif, un pur mélange à découvrir.



Tout commence avec "Lucid Nightmare", le riff d'entrée à 200 % heavy ne laisse aucun doute sur le style du groupe. Si vous ne connaissez pas encore Burning Witches, les présentations sont faites ! C'est énergique et puissant. "Dance with the devil" troisième single de cet album mais aussi troisième morceau en comptant l'intro, se présente comme un titre aux airs pop aux portes d'un Battle Beast gentillet. Ce morceau marque surtout le côté simpliste flagrant du heavy avec des riffs accrocheurs et une trame on ne peut plus cousue d'avance. C'est sympa et cela fait décrocher un léger headbang.

"Wings of steel" relance la machine des sorcières du heavy, marquant le pas vers un thrash "without balls" comme nous le dirons simplement. C'est agressif et rapide mais il manque quelque chose, nous ressentons bien que le groupe essaye de laisser quelque chose en nous mais rien n'est encore clair. Et ce n'est pas "Six feet underground" qui vient changer la donne ou apporter de l'eau à notre moulin. Nous ne sommes pas encore repus de heavy metal comme nous l'entendons. Et ce, malgré une puissance certaine et un solo particulièrement entrainant.

C'est alors que l'on nous offre un moment de répit.  Déjà ? dirons-nous... "Black Magic" est calme, joué en son clair et en chœur jusqu'à mi-morceau et bien évidemment nous attendons de l'émotion avec une légère disto et un bon solo. Et finalement, c'est à peine si nous obtenons un peu d'émotion et un solo passable. C'est dommage, surtout à ce moment de l'album où nous sommes en droit d'attendre une petite pépite, voire un soupçon d'émotion. Mais non, le chant reste linéaire et le reste aussi. Ni haut, ni bas, c'est simplement plat.





Le second single pointe enfin le bout de son nez, "Sea of lies" et c'est la même impression. C'est à ce moment que nous nous demandons si nous n'avons pas déjà entendu ce morceau. Ce titre résonne comme une copie du groupe, ou simplement comme la suite logique des autres morceaux et peu de chose les différencie. Voilà "Sisters of fate" qui nous fait drôlement headbanger pour la première fois depuis une bonne demie heure ! Enfin l'empreinte du bon vieux heavy résonne en nous, la patte de Judas Priest n'est plus très loin ! Ces trois minutes passent bien vite et on en redemande.

Burning Witches se joue de nos sentiments et nous balance "Necronomicon" comme si de rien n'était, c'est tout aussi simple et accessible que le reste de l'album mais nous entendons quelque chose de légèrement différent et cela est assez exceptionnel sur cette galette. Nous plongeons enfin dans une ambiance qui nous transporte. C'est à croire que le fameux "Necronomicon" laisse toujours une trace derrière lui, espérons que ce morceau aussi ! La tracklist passe du coq à l'âne avec "The final fight" : sur ce titre tout change, du rythme à l'ambiance, c'est encore autre chose. Sans être bon ni mauvais, ce titre reste, lui aussi, dans la lignée de l'album. Ce n'est pas "Threefold retun" qui viendra bouleverser la recette qui ne prend qu'à moitié !

Par contre, là où notre coeur vibre enfin aux mélodies du heavy metal pur, dur et créatif, c'est lorsque nous écoutons la reprise du groupe du titre magique qu'est "Battle Hymn" de Manowar. Donc félicitations à Burning Witches pour cette reprise.

Burning Witches propose un bon album de heavy, cela est clair. Mais nous vous attendez pas à y découvrir LA pépite de l'année ou l'émotion qui vous fera sauter au plafond. Le tout est globalement appréciable, en place et juste mais trop linéaire. Il en faudra malheureusement d'avantage sur le prochain opus pour marquer les esprits.



Tracklist :


1. The Incantation
2. Lucid Nightmare 
3. Dance With The Devil 
4. Wings Of Steel 
5. Six Feet Underground 
6. Black Magic 
7. Sea Of Lies 
8. The Sisters Of Fate 
9. Necronomicon 
10. The Final Fig
11. Threefold Return 
12. Battle Hymn feat. Ross The Boss & Michael Lepond


Sortie le 06/03/2020 chez Nuclear Blast Records
Note de la rédaction :
 webradio metal
6 / 10
 webzine metal
 webzine metal
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
radio metal
NOS CHRONIQUES METAL
 webzine metal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 écouter radio métal
NOS ACTUS METAL
 vidéo métal
NOS VIDEOS METAL
radio metal
NOS FLASHBACKS METAL
radio metal
NOS HUMEURS METAL
 webradio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 vidéo métal Tout le webzine de la grosse radio
radio metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020