webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  vidéo métal La Grosse Radio sur Twitter radio metal radio metal  webradio metal
     webradio rock
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Unleash The Archers - Abyss
Unleash The Archers - Abyss

Du Death au Power..

Les Canadiens d'Unleash the Archers poursuivent le chemin pris il y a trois ans avec Apex, et nous proposent Abyss, leur cinquième album, qui confirme un tournant dans leur style. Brittney Slayes (chant), Scott Buchanan (batterie), Grant Truesdell (guitare) et Andrew Kingsley (guitare et synthé) laissent ainsi le death métal mélodique de côté au profit d'un heavy / power metal bien plus accessible et rythmé.


 

Clairement nous avons devant nous un album résolument power metal aux notes heavy. Les synthés prédominent dans bon nombre de morceaux. Parfois proche d'un Amaranthe sous-vitaminé, Unleash The Archers tente d'apporter sa propre pierre à l'édifice. "Waking Dream" introduit gentiment l'album en lyrisme et calme apparent.

"Abyss" ne laisse aucun doute : ce titre est taillé pour la scène, à travers un refrain entrainant, des choeurs unificateurs et un solo complètement fou. Le tout reste propre au style, nous ne sommes pour le moment pas surpris. La formation démontre aussi qu’elle sait aborder les deux genres  que sont le death et le power au sein d’une subtile fusion notamment avec "Legacy". En effet, ce titre mêle inspirations de guitare très death metal (voire carrément black) à des notes de synthé aériennes. Le concept commence alors à prendre forme. La production est extrêmement soignée. "Soulbound" exprime à lui seul le style du groupe et nous présente chaque ingrédient menant à une recette quasi parfaite à base d'un bon riff d'intro, d'un rythme soutenu et d'une voix percutante. L'ensemble des instruments est très bien équilibré pour obtenir un morceau des plus audibles.





Du death au power et même en passant par le speed metal symphonique, nous prenons une petite claque avec "Faster Than Light" où l'on croirait presque entendre un titre de Stratovarius au féminin. Brittney Slayes lâche quelques notes hautes qui collent à merveille avec la vitesse du titre. La chanteuse canadienne rend une copie parfaite, Grant Truesdell et Andrew Kingsley se donnent à coup de guitares accoustiques et de solos bien placés, le tout en rythme sur "The Wind That Shapes The Land". Ce morceau mid-tempo aux airs de ballade déploie ainsi un panel de techniques instrumentales plutôt agréables. Ces huit minutes paraissent bien courtes, entre Sister Sin et Nightwish le style nous est familier. Nous apprécions d’autant la prise de risque sur "Afterlife" qui apporte ce petit quelque chose de plus sur cet album, et, pousse plus loin le mélange de genre entre le mélodique presque symphonique, le black metal et le power au sein d'un hymne à la Manowar.





Les mélanges sont nombreux sur cet opus. Le dosage est parfois même excessif. "Return To Me" est une bonne recette mal réalisée et qui prend donc difficilement. Les intentions ne sont pas canalisées et nous avons l’impression que l'ensemble part dans tous les sens. Le growl sort souvent de nulle part et semble mal placé malgré un bon solo à la Avenged Sevenfold. Les breaks (avec une batterie qui en fait des tonnes) saupoudré d'actes mélodieux et de refrains unificateurs renforcent l’impression brouillonne du morceau. La voix devient quant à elle trop pop en chant clair notamment sur  "Through Stars". Cette tendance à nous ramener vers un heavy pop metal revient bien trop souvent. "Carry The Flame" en est un exemple de plus. Ces titres pop varient sur Abyss et cette volonté du touche-à-tout en voulant en mettre un maximum en devient exagéré. De ce fait certaines compositions ont l'air bancales bien qu'elles proposent de bonnes idées, comme "Legacy" par exemple.


Abyss sans être ni bon ni mauvais apporte quelques nouveautés mais aussi des déceptions. L'album nous parait assez inégal avec de bonnes intentions mal exploitées. Le groupe se lance le pari de varier sa musique en intégrant d’autres styles musicaux à son heavy metal, comme le death sur "Legacy", le black avec "Afterlife" jusqu’à la pop sur "Through Stars". La qualité des titres varie énormément et nous peinons à nous accrocher à ce style qui part finalement dans tous les sens. Côté production c'est indéniablement très soigné et les arrangements permettent une écoute fluide et agréable. Bilan mitigé donc pour la formation qui devra encore faire ses preuves.


Note : 6,5 / 10


Tracklist :

01 - Waking Dream
02 - Abyss
03 - Through Stars
04 - Legacy
05 - Return To Me
06 - Soulbound
07 - Faster Than Light
08 - The Wind That Shapes The Land
09 - Carry The Flame
10 - Afterlife

Sortie le 21/08/2020 chez Napalm Records.
Note de la rédaction :
 musique métal
6 / 10
 webzine metal
 webzine metal
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
 webzine metal
NOS CHRONIQUES METAL
 forum metal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 musique métal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
 webradio metal
NOS HUMEURS METAL
 écouter radio métal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 vidéo métal Tout le webzine de la grosse radio
 forum metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020