écouter radio métal
La Grosse Radio METAL sur  forum metal La Grosse Radio sur Twitter  forum metal  webzine metal  webradio metal
  • Les dernières tentations de Zebra
  • Gros clips
  • Contrebande 2020
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Primal Fear - Metal Commando
Primal Fear - Metal Commando

"German Metal Commando"


Depuis 1997, Primal Fear étanche une insatiable soif de heavy. Avec Metal Commando, les Allemands sont de retour chez Nuclear Blast et nous présentent ainsi leur treizième album. Si Apocalypse en avait déçu quelques-uns il y a deux ans, le dernier opus revient à l'essence du groupe et va droit au but. Nous retrouvons un line-up mis à jour avec Ralf Sheepers toujours au chant, Tom Naumann (guitare), Alex Beyrodt (guitare), Magnis Karlsson (guitare), le nouvel arrivant Michal Ehré (batterie) et Mat Sinner (basse).



Metal Commando attaque sans perdre de temps et dévoile ses intentions. "I'm Alive" intervient dans un riff choc dès les premières secondes. Aux sources du heavy tel Accept, nous découvrons un riff direct et un chant nuancé propre au groupe. Ralf Sheepers pointe d'avantage vers le haut sur "Along Came The Devil" et accentue le style ultra direct des premiers morceaux. L'intensité est palpable et chaque ariste apporte clairement sa propre énergie. D'une batterie expressive aux solos pêchus, la recette allemande prend à nouveau.





"Halo" frappe fort de nouveau en revenant aux bases de la formation. Les guitares sont très présentes et la mélodie accroche immédiatement. Alors que "Hear Me Calling" propose une lourde ballade mélodique dans le pur style Accept-ien. Un solo 100% heavy un peu court vient colorer le morceau. Pas de répit puisque "The Lost & The Forgotten" décroche et force le headbang. D'une agressivité presque à la Five Finger Death Punch, cette composition frappe en pleine face avec de lourds riffs accompagnés de solos quasi permanents. Le tout ponctué d'un bon solo, l'assaut allemand ne faiblit pas.

"My Name Is Fear" ne fait pas non plus dans la dentelle, avec son heavy-speed metal et son attaque aux portes du death metal mélodique, le mélange ne détonne pas et nous cloue sur place. Primal Fear démontre qu'il peut être très efficace dans le genre et ce n'est pas le calme d' "I Will Be Gone" qui vient perturber le sentiment général de l'album. A coup d'accoustique, la pause semble méritée et nous permet de reprendre notre souffle.





L'écoute de Metal Commando est particulière, ne vous attendez pas à quelconque surprise mais soyez sûrs que vous aurez un album à 110% Primal Fear. Le contrat est d'ores et déjà rempli, "Raise Your Fists" et "Howl Of The Banshee" confirment que la formation sait proposer un heavy metal franc, direct et accrocheur.

Malgré quelques répétitions de riffs au sein de la discographie déjà impressionnante des Allemands, chaque morceau apporte son lot de pitchs harmoniques et de volitges vocales des plus agréables. La fureur d' "Afterlife" pousse les potards aux maximum, nous écoutons un heavy hyper incisif où chaque guitariste déploie sa propre puissance. Les inspirations solistes effrenées sont de haute voltige et ponctuent efficacement une composition déjà très intense.

Enfin, la formation nous offre un titre de treize minutes, "Infinity" aux airs d'opera rock. Une pièce importante qui devient de plus en plus courante au sein des groupes de heavy. Ce morceau s'excerce à la symphonie d'ambiance ponctuée d'actes heavy plus classiques. Sans être exceptionnel, il a le mérite de proposer autre chose et d'apporter d'avantage de musicalité au genre parfois trop simpliste.

Primal Fear reste dans ce qu'il sait faire de mieux et répond aux attentes de ses fans. Metal Commando ne surprend pas mais il sait convaincre. Parfois répétitives, parfois inspirées, les compositions de ce treizième opus ne semblent pas apporter ce petit plus annoncé par Mat Sinner. Bon nombre de ces titres sont taillés pour la scène et finalement n'est-ce pas l'ultime dessein de nos chers Allemands ? Pour autant, nous ne sommes pas totalement rassasiés et il manque justement ce petit quelque chose pour se démarquer. Mais le groupe ne prétend justement pas vouloir proposer autre chose alors nous restons sur une note moyenne parce que nous avons clairement ce que nous attendions, un album 100 % heavy metal sans détour.



Note : 6,75 / 10



Tracklist :

01 - I'm Alive
02 - Along Came The Devil
03 - Halo
04 - Hear Me Calling
05 - The Lost & The Forgotten
06 - My Name Is Fear
07 - I Will Be Gone
08 - Raise Your Fists
09 - Howl Of The Banshee
10 - Afterlife
11 - Infinity

Sortie le 24/07/2020 chez Nuclear Blast Records.
Note de la rédaction :
 webzine metal
7 / 10
 musique métal
 forum metal
COMMENTER CET ARTICLE
Vos commentaires
radio metal
NOS CHRONIQUES METAL
 musique métal
NOS INTERVIEWS METAL
 forum metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 forum metal
NOS ACTUS METAL
 musique métal
NOS VIDEOS METAL
 forum metal
NOS FLASHBACKS METAL
 vidéo métal
NOS HUMEURS METAL
 webzine metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webradio metal Tout le webzine de la grosse radio
radio metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020