webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  vidéo métal radio metal  écouter radio métal
  • #MusicToo harcèelement sexuel, festival, rock, metal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Sleazyz - March Of The Dead
Sleazyz - March Of The Dead
Les Français de Sleazyz reviennent avec un troisième album intitulé March of the Dead. Faisant suite à Schizonroll Psychotronic sorti en 2016 et Funhouse en 2018, ce nouvel album est le premier du nouveau line up du groupe. Que peut-on en attendre : une rupture totale avec ses prédécesseurs ou une reprise de l’effroyable flambeau ?





Pour ceux qui ne connaitraient pas les joyeux lurons amateurs du registre de l’Horreur sous toutes ses formes, leur musique puise autant dans le rock punk metal à la sauce slasher que dans le style glam et sleaze made in 80’s. Si Mötley Crüe avait fusionné avec Wednesday 13, nul doute que Sleazyz serait le fruit résultant de cette improbable union.

Le premier morceau donne le ton : coup de tonnerre, cris de corbeaux angoissants, riffs heavy metal, on reste dans la lignée des précédentes productions. Le refrain en latin « Malleus Maleficarum » apporte le petit côté solennel et démoniaque que l’on aime bien dans ce domaine d’épouvante assumé. Le chant rocailleux de Fred Dubois n’est pas sans rappeler le frontman Mr Lordi, également connu pour son amour de l’Horreur. Toutefois, loin de faire un copié/collé bête et méchant de ses comparses monstrueux reconnus dans le milieu heavy glam, un côté punk découle clairement des morceaux de Sleazyz, notamment concernant « Psycho Witch », « Orion Conspiracy » ou encore le très énervé « Wanna Say » : rythme rapide et effréné, gratte endiablée et incisive, sur le refrain répété de « Wanna Say » on saute dans tous les sens et, à défaut de faire la révolution dans les rues, on va aller réveiller les morts.



On sent que le groupe n’est pas là pour surfer sur une tendance mais pour nous faire vibrer et nous emmener danser sur les tombes avec les zombies ainsi que d’autres ectoplasmes divers et variés. Les musiciens envoient la dose d’énergie dans une atmosphère cauchemardesque avec des paroles catchy à l’instar de « March of The Dead » du titre éponyme, ou encore « we are lost generation » extrait de  « Chaos N Destruction », qui vont tourner un petit moment dans votre carcasse. Vous vous surprendrez même à les fredonner en dodelinant de la tête.

Certains morceaux aux riffs tout aussi énervés mais avec une basse nettement plus présente qui swingue, et donne même une touche fuzzy, remueront vos popotins et raviront les oreilles des amateurs d’Alice Cooper et de hard rock en général. On pense notamment à « Gnome » dont l’intro semble tout droit tirée d’un film d’horreur : orage qui gronde, une chouette qui hulule, le bruit des pas mouillés d’une silhouette lourde se déplaçant avant de cogner violemment de manière sourde… On s’y croirait. L’ambiance est posée, plus qu’à se laisser emporter par les sonorités gavées de groove punchy et d’agressivité. Le groupe n’a pas été avard de samples empruntés aux meilleures histoires qui font trembler sous la couette pour une immersion totale.

En somme, Sleazyz nous propose un album d’une efficacité redoutable : restant dans l’état d’esprit de ses prédécesseurs, on a gagné en qualité et le groupe est passé au niveau supérieur. La lourdeur des riffs, l’énergie entraînante qui se dégage, la rythmique bien maîtrisée coupant court à toute monotonie dans l’écoute de l’album, un chant rugueux engageant, March Of The Dead envoie les décibels et on n’est pas déçu.

Un petit bonhomme qui aime jouer aurait dit « que la partie commence » et on n’a pas envie qu’elle s’arrête. C’est là que le bât blesse : le reproche qu’on peut faire à cet opus est qu’il est un tantinet trop court (moins de trente-cinq minutes au total). Après nous avoir transporté dans leur univers cauchemardesque sur un son heavy punk à tendance glam détonnant, on aurait aimé faire durer le plaisir… Comme le dit un autre bonhomme avec quelques problèmes de peau « ne cessez jamais de rêver ! », et Sleazyz nous a bien vendu du rêve. Un groupe qui a beaucoup à gagner à être vu en live, mais en attendant les réjouissances vous pouvez profiter de son clip monstrueux et sanguinolent à souhait.

Sleazyz, March Of The Dead, nouvel album, Horror Metal, Glam, Punk, Heavy, 2020

Tracklist : Sleazyz – March Of The Dead sorti le 20 novembre 2020 via Tenebras Projects
01. Malleus Maleficarum
02. God
03. Chaos N Destruction « we are lost generation »
04. Devil Talking in my Head
05. Psycho Witch
06. Sold my Soul to the Metal
07. March of the Dead
08. Orion Conspiracy
09. Gnome
10. Wanna Say
Note de la rédaction :
 webzine metal
9 / 10
 écouter radio métal
 forum metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Sleazyz, horror metal, metal français, march of the dead Sleazyz - March of the dead
21/09/2020 - Le groupe français revient avec un nouveau clip issu du prochain album à venir. "March of the Dead" reste dans l'univers horror metal de Sleazyz, et préfigure un album éponyme qui sortira le 20 novembre prochain.   Plus d'infos sur le ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 musique métal Sleazyz
SLEAZYZ horror metal punk Composé de : Fred Sleazyz Dubois- auteur, compositeur, bassiste et chanteur Speed-batterie David Ripper-guitare lead, voix Pademonium Rodriguez,-auteur, ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Sleazyz
Vos commentaires
 webradio metal
NOS CHRONIQUES METAL
 webzine metal
NOS INTERVIEWS METAL
 écouter radio métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 écouter radio métal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
radio metal
NOS FLASHBACKS METAL
 webzine metal
NOS HUMEURS METAL
 forum metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum metal Tout le webzine de la grosse radio
 musique métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021