webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  forum metal  vidéo métal  vidéo métal
  • Gros clips
  • Zebra Podcast LDTDZ
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Therion - Leviathan
Therion - Leviathan

Depuis vingt ans, Therion souffle avec ses idées le chaud et le froid sur cette horde d’amoureux de metal (ultra) symphonique. Bien que la qualité des albums depuis le diptyque Sirus B Lemuria peut prêter à débat, Beloved Antichrist était arrivé avec ses imposants et dignes sabots, sorte de manifeste ultime de ce que doit être un opera metal. Trois ans plus tard, Christofer Johnsson annonce avec Leviathan un disque plus simple, tel un retour aux sources de ce que sait faire de mieux Therion. Que peut-on alors tirer de ce disque ? Aura-t-il la saveur désuète des Fleurs du mal ou bien la majestueuse stature d’un Vovin ? Et bien la réponse se trouve ci-dessous.


Ecrire sur Therion n’est jamais chose facile. Situons déjà le contexte de la musique proposée par les Suédois pour ceux qui ne connaîtraient pas le groupe. Therion joue un metal symphonique, dans le sens le plus total du terme, pouvant faire passer les orchestrations d’un Nightwish pour une banale formation de heavy metal. Les compositions de Christofer Johnsson sont ainsi faites de milliers de détails, d’arrangements, et d’une richesse et générosité sans pareille. Alors, un mois pour écrire une chronique sur seulement onze morceaux et quarante-cinq minutes ?



Et bien oui. Leviathan, comme nous l'avons expliqué dans l’introduction, souhaite se voir comme la synthèse de toute la carrière de Therion, et cela se sent. Pour vous donner une idée, ce disque est une pâtisserie de triple étoilé Michelin, mais servie en trop grande quantité. Vous voulez du mid-tempo épique, aidé par des chœurs opératiques et un chant soprano ? En voilà ! Vous aimez les morceaux heavy ? Prenez en une petite louche, et tant qu’à faire, écoutez-moi ces ballades mielleuses, on les a faites pour vous celles-là.  

Les Suédois ont toujours été généreux dans leur musique, et dans cette optique de méta best-of, le résultat se fait au détriment de la cohérence de l’ensemble. On passe bien trop brutalement d’une ambiance à une autre, le disque n’ayant pas harmonieusement ce liant général habituel chez les compositions de Christofer Johnsson. Néanmoins, difficile de faire la fine bouche devant un pareil bilan. En effet, le travail effectué par le guitariste fondateur et par Thomas Vikström est d’une très grande richesse.

Le chanteur sus-cité livre une partition admirable, sa large palette, allant des hurlements au ténor se complétant parfaitement à la voix soprano de Lori Lewis. Même sur les morceaux les plus enlevés, tel "Aži Dahāka", "Great Marquis of Hell" ou "The Leaf on The Oak of Fear", leur duo opératique fait merveille. L’approche « tubesque » se sent clairement, les chansons, les refrains restent dans le crâne. Que ça soit le hit "Tuonela" avec Marko Hietala, l’intro orientale de "Ten Courts of Diyu", la beauté des chœurs sur "Die Wellen der Zeit", l’immédiateté est la plus grande qualité de Leviathan.



Mais Therion n’est jamais meilleur que sur ses mid tempo, sur lesquels la symbiose entre opera et metal se fait la plus belle. C’est sur ces morceaux que l’on tirera la plus agréable section de l’album. Que ça soit "Nocturnal Light", "Psalm of Retribution", ou "Eye Of Algol", Therion est quasi inégalé quand il s’agit de créer des ambiances à la fois lourdes, pesantes, et symphoniques.

La première partie de ce triptyque nous met l’eau à la bouche tout autant qu’elle agace. En effet, en dépit de ses indéniables qualités, Leviathan souffre de son postulat de départ. On peut être surpris de voir Therion regarder dans le rétroviseur, se contentant simplement d’écrire des hits à la sauce de ceux du passé. Et pourtant, difficile de ne pas tomber amoureux de ce disque dont les compositions laissent toujours pantois. Ainsi, malgré sa diversité, et un album remplis ras-la-gueule, Christofer Johnsson, bien aidé par Thomas Vikström, parvient à livrer avec Leviathan une offrande complètement méta, analyse de ce qu’est à ses yeux, le meilleur de son groupe. Comment ne pas vouloir de la suite, en espérant que celle-ci monte crescendo dans le risque.  

Therion - Leviathan : sortie le 22 janvier 2021 chez Nuclear Blast 

Tracklist : 

01. The Leaf On The Oak Of Far
02. Tuonela
03. Leviathan
04. Die Wellen Der Zeit
05. Aži Dahaka
06. Eye of Algol
07. Nocturnal Light
08. Great Marquis of Hell
09. Psalm of Retribution
10. El Primer Sol

Note de la rédaction :
 vidéo métal
8 / 10
 forum metal
 webzine metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Therion, Hellfest, Hellfest Open Air, 2018, Temple, Opera, Rock, Metal, Thomas Orlanth Therion au Hellfest 2018
26/08/2018 - Vendredi - 01h05 - Temple Therion Un show très mitigé pour la formation suédoise...   Depuis leur grand retour avec la sortie d’un nouvel album Beloved Antichrist, six ans après Les Fleurs du Mal, Therion a fait couler beaucoup ...
Lire l'article
beloved antichrist, opera, rock, metal, symphonic, 2018, christofer johnnson, sweden Therion (+ Imperial Age - Null Positiv - Midnight Eternal) au Trabendo, Paris ...
28/03/2018 - Un petit peu plus de deux ans après son dernier passage en France dans cette même salle du Trabendo, Therion est de retour pour nous présenter quelques morceaux de son immense opéra plus un best-of de son immense carrière. Pour le coup ce sont les Russes de ...
Lire l'article
Therion, beloved antichrist, metal symphonique, opera meta, christopher johnsson Therion - Beloved Antichrist
28/03/2018 - Né il y a quinze ans dans la tête de sir Christopher Johnsson, Beloved Antichrist est une œuvre à mi-chemin entre un beau cadeau pour les fans de Therion et les amateurs de rock/metal de tous horizons. Trois disques racontant une histoire, une aventure ; un ...
Lire l'article
therion, luciferian light orchestra, live, paris, 2016, tour, european, concert Therion (+ Luciferian Light Orchestra, Ego Fall et Imperial Age) au Trabendo ...
27/01/2016 - Therion aime la France et la France le rend bien au combo. Pas de nouveautés du côté des Suédois mais une envie de retrouver le public au travers d’une tournée best-of et aussi l’occasion pour Christopher Johnnson de présenter ...
Lire l'article
Luciferian Light Orchestra, Therion, Johnsson, 70, Metal, Rock Christofer Johnsson, leader de Luciferian Light Orchestra et Therion
21/04/2015 - "Mon esprit créatif a sa propre volonté"   Le lancement d'un nouveau projet est une étape cruciale. Avant la sortie du premier album de Luciferian Light Orchestra, Christofer Johnsson, leader de Therion et initiateur de ce projet rock occulte 70's, ...
Lire l'article
Therion, Initials B.B., Les Fleurs du Mal, Christopher Johnsson, metal, symphonique, Serge Gainsbourg Therion - Initials B.B.
11/02/2015 - Therion vient de sortir un nouveau clip issu de l'album Les Fleurs du mal. Il s'agit d'Initials B.B., une reprise de Serge Gainsbourg. La vidéo a été réalisée par Carlos Toro pour Abysmo Productions. Le groupe suédois avait sorti ...
Lire l'article
therion, vidéo, mon amour, mon ami, métal, 2013 Therion - Mon amour, mon ami
13/08/2013 - Le groupe suédois de métal opéra sympho-gothique Therion a mis en ligne hier un nouveau clip mettant en scène une autre des chansons de leur dernier album de reprise hommage aux chansons françaises des années 60 : Les Fleurs du Mal. Il s'agit du ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
Vos commentaires
 musique métal
NOS CHRONIQUES METAL
 webzine metal
NOS INTERVIEWS METAL
 vidéo métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 musique métal
NOS ACTUS METAL
 forum metal
NOS VIDEOS METAL
radio metal
NOS FLASHBACKS METAL
 musique métal
NOS HUMEURS METAL
radio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio métal Tout le webzine de la grosse radio
 vidéo métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021