musique métal
La Grosse Radio METAL sur  webradio metal La Grosse Radio sur Twitter  webradio metal  forum metal  webzine metal
  • Les dernières tentations de Zebra
  • Tangerine
  • Gros clips
  • Contrebande 2020
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Amon Amarth - Surtur Rising
Amon Amarth - Surtur Rising
*Lionel/Born 666 vous envoie sur les terres d'Odin avec ce nouvel album des suédois d'Amon Amarth prévu le 25 mars chez Metal Blade...*


Nous sommes donc plongés dans le Ragnarök, la fin du Monde dans la mythologie Nordique, où Surtur va jouer un rôle important.

Surtur (dérivé de Svartr, « noir ») réside dans Muspellheim, région chaude et lumineuse située au sud de Midgard (enceinte du milieu, là où vivent les hommes), dont il est le gardien.

Au soir du « Destin des Puissances » (le fameux Ragnarök, guerre des Géants contre les Dieux et les Hommes), avec les forces provenant du monde des géants et de l’enfer (Hel), Surtur doit emmener les fils de Muspell à l’assaut du royaume des dieux Ases (les copains d’Odin). Surtur est armé d’une épée ardente qui « brille plus intensément que le Soleil » (voir la couverture de l’album).

Sur ce vaste champ de bataille appelé Vigrid, qui s’étend sur cent lieues, va se dérouler l’ultime combat avec les Dieux.

Surtur, le génie du feu dévastateur, y affronte Freyr (Frej : « The Last Stand of Frej » 6ème titre de l’album), lequel, démuni de son épée magique qu’il a donnée à son messager Skirnir, est tué.

Tandis que tombent aussi Odin, Thor et Tyr, Surtur déclenche un gigantesque incendie qui embrase et détruit la terre toute entière… donc Surtur Rising !


Voila donc pour le décor. Le huitième album d’Amon Amarth se base sur la Mythologie Nordique. On est dans une ambiance « Armageddon » : ça brûle, ça chauffe, ça s’entretue et c’est violent. L’esprit brutal de cette histoire est bien restitué sur ce nouvel album.

Dans l’ensemble sur Surtur Rising, il y a moins de mélodie facile ou d’hymne guerrier, c’est du brut. Amon Amarth est dans une guerre totale et ne se trouve plus à la proue d’un drakkar sur la mer baltique pour nous raconter des histoires d’invasions Vikings.

Avec « War of the God » qui débute l’album, on est plongé dans du pur Amon Amarth ; du Death Metal Viking sans surprise mais assez plaisant pour les amateurs des scandinaves.

Depuis 2002, les suédois nous avaient habitué à des riffs et à des mélodies assez faciles à retenir comme sur Versus the World avec « Death in Fire » ou sur Fate of Norns avec « An Ancient Sign of Coming Storm » et « The Pursuit of Vikings » ; mais encore sur With Oden on Our Side avec « Runes to My Memory » ou « Cry of the Black Birds ». En 2008 on avait aussi « Varyags of Miklagaard » ou « Guardians of Asgaard » sur Twilight of the Thunder God qui, à la première écoute, rentraient dans notre cortex cérébral pour y rester jusqu’à la fin du Monde… Le Ragnarök quoi !


Le producteur attitré Jens Bogren est toujours là. La production est soignée. Peut-être un peu trop avec l’apparition de synthés qui auraient très bien pu être remplacés par des guitares sur « Doom Over Dead Man ». Le mid-tempo comme sur « The Last Stand of Frej » est lourd, voir doom avec des guitares furetant avec un son Sabbathien sur le mini break.

Johan Hegg a une voix encore plus grave et plus sombre que jamais. On reconnait bien sûr toujours le style d’Amon Amarth comme sur « Töck's Taunt - Loke's Treachery Part II » (la suite de « Hermod's Ride to Hel - Loke's Treachery Part I » de With Oden on Our Side) dans toute sa splendeur : corde bloquée, cavalcade de batterie surpuissante, voix envoutante. Il en est de même avec « Wrath of the Norsemen » et « Slaves of Fear ».

Mais il y a un petit truc qui manque pour nous faire dire que l’on tient là un excellent album d’Amon Amarth. C’est peut-être cette approche un peu trop sombre qui nous empêche de retrouver des envolées lyriques comme on aimait les entendre sur les précédents opus.

En bonus on retrouve un titre de System of a Down « Aerials » qui est trop en décalage avec le style d’Amon Amarth...




Bref, il faudra attendre la scène pour pleinement apprécier la puissance de ces nouveaux morceaux. Alors rendez-vous le 22 Mai (Pentecôte) à l’Elysée Montmartre à Paris et n’oubliez pas vos cornes à boire ! Skåle!


Note : 7/10


Note de la rédaction :
 musique métal
7 / 10
 webzine metal
 musique métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Amon Amarth au Bataclan (22.05.2011)
27/05/2011 - Le Ragnarok s’abat sur Paris par Vyuuse et Born 666   Amon Amarth continue sa conquête du monde. Après avoir dévasté les Etats-Unis avec une tournée a grand succès, les vikings suédois reviennent en Europe pour montrer qu’ils ...
Lire l'article
death metal, viking metal, twilight, odin, metal blade records Amon Amarth - Twilight of the Thunder God
10/10/2008 - Le 22 septembre dernier, les viking death metalleux suédois d'Amon Amarth ont sorti leur 7ème LP sous le nom de "Twilight of the Thunder God" chez Metal Blade Records. Fidèles à leurs habitudes, les scandinaves ont su nous offrir un opus à la ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 musique métal Amon Amarth
Amon Amarth est un groupe suédois de death mélodiques aux thématiques viking.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Amon Amarth
axeljo - le Dimanche 20 Mars 2011, à 15h08
1ere écoute de ce nouveau Amon Amarth et pour ma part , je ne suis pas déçu !
certes plus death et plus noir que certains opus précédents , mais pas si brut de décoffrage que ca comme le ressent mon ami Lionel , les harmonies sont bien la et les solis guitaristique parfaitement exécutés ...
mon regret va surtout vers l'absence d'hymnes puissants comme nous avions été habituer sur d'autres albums , mais le tout est cohérent et ce laisse écouter avec plaisir .
Un petit moins cependant pour le 6 éme titre " the last stand of frej " , titre bateau avec une fin en " je te baisse le volume car je sais pas comment finir le morceau ... "
Aérials de SOAD repris a la sauce Amon Amarth ca le fait bien aussi même si effectivement ces 2 groupes n'ont pas grand chose en commun !

en bref , ce n'est pas mon album préféré , mais je le place au dessus de Twilight of the thunder god et peut être même de With oden on ourside ...
il mérite un petit 8/10

 écouter radio métal
Ju de Melon - le Dimanche 20 Mars 2011, à 16h33
Disons que son côté sombre et assez opaque choque un peu, mais la puissance est là... Manque une certaine diversité et quelques accroches mélodiques ou riffiques plus marquantes. Finalement, à ce petit jeu-là, "Slaves of Fear" s'en sort très bien et rappelle les deux précédents opus...

Cependant, l'utilisation du synthé dans "Doom Over Dead Man" est selon moi judicieuse mais limite sous-exploitée, il y avait un truc à faire là en poussant l'expérimentation un peu plus loin. Peut-être à l'avenir ?

Et j'adore la reprise de SOAD, très bien faite et surprenante. Même si évidemment elle ne va pas plaire aux true fans du combo...

Ma note : 7/10 (avec possible montée à 7.5 avec le temps)
 musique métal
edgecrusher90 - le Mercredi 23 Mars 2011, à 11h11
Une chronique de connaisseur, ça fait plaisir tiens !
 vidéo métal
Ju de Melon - le Mercredi 30 Mars 2011, à 13h20
"Slaves of Fear", extrait de ce nouvel album, tourne depuis quelques jours dans le Gros Mix Metal ! :)
Vos commentaires
 webzine metal
NOS CHRONIQUES METAL
 forum metal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webradio metal
NOS ACTUS METAL
 musique métal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
 webzine metal
NOS HUMEURS METAL
radio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum metal Tout le webzine de la grosse radio
radio metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020