radio metal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  webradio metal  écouter radio métal  webradio metal
  • Zebra Podcast LDTDZ
  • Gros clips
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Nightwish - Imaginaerum
Nightwish - Imaginaerum

Imaginaerum, le concept en demi-teinte
 


Nightwish revient sur le devant de la scène avec son dernier album, Imaginaerum. Vendue comme un concept album ambitieux, cette dernière production se trouve être en deçà des capacités du groupe à faire voyager l’auditeur. Les longueurs trop nombreuses et un immobilisme musical certain viennent ternir une sortie prometteuse.



Un nouvel album de Nightwish, c’est un peu comme Noël avant l’heure. Imagerie hivernale et féérique, orchestrations grandiloquentes et arrangements enchanteurs, tout est là pour régaler les amateurs de sucres d’orge métalliques. Mais la recette adoptée depuis Once ne commencerait-elle pas à dater quelque peu ? A force de vouloir aller toujours plus loin dans le grandiloquent et le chargé, Tuomas Holopainen, le compositeur et claviériste, commence à provoquer l’indigestion.

Pourtant, l’album était bien parti. Avec un single efficace comme "Storytime", des tentatives jazzy tout à fait convaincantes sur "Slow, Love, Slow" ou du metal tubesque sur "I Want My Tears Back", Imaginaerum était sur les rails pour être un bon album comme Nightwish sait faire. Malheureusement, passé la première moitié du disque, l’ennui commence à pointer le bout de son nez.

En effet, l’album est trop long. 1h15 au compteur, pour une bonne poignée de titres qui auraient pu être raccourcis voir supprimés. Et c’est à la deuxième moitié qu’on s’ennuie le plus, avec un enchainement de trois ballades des plus malvenus sur un album de metal. Vient ensuite la pièce qui fâche, "Song Of Myself", morceau pataud qui se finit en eau de boudin avec ses narrations interminables. Au milieu de tout cela, un titre direct arrive à se faire remarquer, "Last Ride Of The Day".

On remarque également que le côté concept album n’est pas assez exploité. Si l’histoire reprend les thèmes chers à Tuomas, comme la féérie et l’innocence perdue, elle n’est malheureusement pas assez soutenue musicalement. En effet, les compos sont globalement comme ce que fait Nightwish depuis Once, avec le côté celtique déjà exploité sur Dark Passion Play. La thématique du parc d’attraction aurait pu servir de fil conducteur, mais n’est exploitée que dans « Scaretale », un titre très intéressant pour Nightwish, mais qui aurait mérité une exploitation moins superficielle.


Nightwish



Côté production, aucun reproche n’est à faire, mais la balance penche dangereusement du côté de l’orchestre. Le grand perdant dans cette affaire, c’est Emppu Vuorinen, guitariste relayé au second plan. S’il se réveille de temps en temps sur "Ghost River" ou "I Want My Tears Back", son importance dans les compositions est devenue minime d’album en album. Le clavier de Tuomas Holopainen est toujours aussi dispensable par rapport à l’orchestre, et ses samples ne semblent servir que d’ornements aux compositions. Heureusement que la section rythmique de Marco Hietala et de Jukka Nevalainen s’en sort bien et arrive à apporter une réelle puissance aux chansons.

En revanche, Anette Olzon est brillante sur l’ensemble du disque. C’est sur cet album, pensé pour elle, qu’elle peut dévoiler ses capacités d’interprète. Charmeuse sur "Slow, Love Slow", maléfique sur "Scaretale" ou apaisante sur "Turn Loose The Mermaids", la belle dévoile une palette d’émotions crédible et bien plus large que sur Dark Passion Play. Elle se montre indispensable au groupe et communique son identité sans fausse note. Ses duos avec Marco Hietala ne sont que plus convaincants.

Au final, au lieu de faire un concept album saisissant et original comme on était en droit de s’attendre, Nightwish reste sur la lignée de ses albums précédents, avec moins de panache. Les bons moments de cet album n’atteignent pas les sommets des prédécesseurs, et les moments creux sont plus nombreux. Il ne reste plus qu’a espérer que le groupe redresse la barre pour la suite.


Imaginareum
 

Note de la rédaction :
radio metal
5 / 10
 webzine metal
 webzine metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
symphonic metal, imaginaerum, clip, video, storytime, anette, tuomas Nightwish - Storytime (Clip Vidéo)
09/11/2011 - Comme vous le savez certainement déjà, le nouvel album studio des finlandais de Nightwish s'intitule Imaginaerum et sortira le 2 décembre prochain chez Nuclear Blast. Avant cela, vous pouvez toujours lire notre report de listening session ou bien encore l'interview ...
Lire l'article
symphonic metal, finlandais, nightwish, imaginaerum, nuclear blast, entrevue, paris, octobre 2011 Marco Hietala, bassiste-chanteur de Nightwish
23/10/2011 - Songe d'une nuit d'hiver... Vous le savez déjà peut-être si vous avez récemment lu notre listening session report, Nightwish sort son nouvel album Imaginaerum le 2 décembre prochain chez Nuclear Blast et deux de ses membres se trouvaient sur Paris ...
Lire l'article
symphonic metal, melodic metal, finlandais, tuomas holopainen, anette olzon, marco hietala, imaginaerum, exclu Listening Session : Nightwish - Imaginaerum (Paris, 18.10.2011)
19/10/2011 - En ce mardi 18 octobre 2011 pluvieux, nous fûmes conviés à Paris par Nuclear Blast pour une première écoute du nouvel album de Nightwish avant l'interview d'un des deux membres présents sur place (Tuomas Holopainen et Marco Hietala, c'est ...
Lire l'article
symphonic metal, melodic metal, gothic, finlandais, tuomas, concerts, tournée, imaginaerum Les dates françaises de Nightwish en 2012
01/10/2011 - Comme vous le savez déjà certainement, le groupe finlandais Nightwish s'apprête à sortir son nouvel album studio (et son film) Imaginaerum le 2 décembre prochain chez Nuclear Blast. Qui dit nouvel album dit forcément tournée... et on peut ...
Lire l'article
symphonic metal, finlande, power metal, anette, tarja, tuomas, imaginaerum, nightwish, 2011, new album Tous les détails du Imaginaerum de Nightwish !
09/09/2011 - Le nouvel album des finlandais de Nightwish est désormais en boite. Il s'intitulera donc Imaginaerum et sortira le 2 décembre prochain chez Nuclear Blast. Il s'agira du second opus avec la chanteuse suédoise Anette Olzon, qui a rappelons-le remplacé Tarja ...
Lire l'article
tarja, nightwish, diva, singer, gothic metal, symphonic metal, légende Tarja Turunen (ex-Nightwish)
21/11/2010 - Ce mercredi 17 novembre 2010, la diva finlandaise Tarja Turunen, ancienne chanteuse du groupe Nightwish, était à Paris pour une journée de promotion. Au menu, une discussion poussée sur son second album intitulé What Lies Beneath et désormais disponible ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
radio metal Nightwish
Groupe finlandais, Nightwish est né au coin du feu, créé par Tuomas Holopainen (claviers), Emppu Vuorinen (guitare) et Tarja Turunen (chant) en 1996 le groupe est maintenant ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Nightwish
Fan de metal - le Mardi 20 Mars 2012, à 22h18
Un dernier mot pour la note de la chronique. Elle est assez sévère, personnellement j'aurais mis un 6 à cet album qui est beaucoup moins mauvais que Dark passion play :).

Mon plus grand regret de cet album reste Scaretale... Ce morceau aurait pu devenir une bombe! Annette y chante trop peu... Scaretale aurait pu être l'une des meilleures chansons jamais produites par Nightwish! Comme le dit la chronique, il aurait été intéressant que ce morceau soit plus développé. Je l'aurais même vu en tant que traditionnel morceau épique de l'album. Dommage ^^.

Et la voix de sorcière d'Annette, j'adhère tellement, que je me suis dit : "Qu'elle chante comme ça pendant tout l'album"! ^^.

J'espère que Tuomas exploitera pleinement cette facette dans le prochain album :).
 webzine metal
Superkoss - le Mardi 20 Mars 2012, à 22h19
Sanguine, je me recentre^^ En confirmant que les titres du dernier Nightwish passent très bien l'examen de la scène, hormis le Song of Myself, mais celle là elle pue déjà du cul en studio, alors...
 vidéo métal
Sanguine_sky - le Mardi 20 Mars 2012, à 22h20
C'est pas moi cette fois xD
 webzine metal
Fan de metal - le Mardi 20 Mars 2012, à 22h25
Ne t'inquiètes pas je ne te jugeais pas. Là où je voulais en venir, c'est que je comprend maintenant que tu as l'air de prôner un style de métal symphonique plus "direct", avec le côté métal surtout mais soutenu par des orchestrations? Fin' je me trompe peut-être (Je suis souvent à côté de la plaque faut m'excuser =P)

Si oui, je comprend pourquoi les nouveaux albums d'Epica, Within temptation et Epica te plaisent. =)

Et aussi, personnellement, si Imaginaerium ne m'a pas laissé de marbre c'est aussi parce qu'il y a une sorte d'inspiration "Holywood metal" . Je pense à Scaretale notamment avec son souffle épique! Quand j'ai écouté ce morceau et les choeurs omniprésents, j'avais l'impression de me trouver au cinéma x).
 

 forum metal
Superkoss - le Mardi 20 Mars 2012, à 22h35
Non tu as vu juste, les synthés ça me pète les noix lol Plus sérieusement Nightwish avec l'intro symphonique de Scaretale a écrit peut être ce qui se fait de plus puissant dans le genre et je n'ai toujours pas compris pourquoi ils n'ouvrent pas leur show avec ! ça et la demie heure de mou du bide au milieu du show (et je passerai sur l'eviction de choses comme Wishmaster, Dark Chest of Wonder, Ghost Love Score ou encore Sleepin Sun sinon je vais les incendier sur leur site officiel...) Ce qui me confirme ce que je savais déjà, Nightwish n'est pas un groupe de scène...
 vidéo métal
Fan de metal - le Mardi 20 Mars 2012, à 22h47
Scaretale n'est pas le plus puissant morceau symphonique écrit par Nightwish, mais oui il est vrai un des plus puissants. Les prétendants à ce titre sont nombreux : Wishmaster, Fantasmic, Devid and the deep dark ocean, The Pharaoh sails to Orion... Mais je pense que Ghost love score dépasse tous les autres titres dans ce domaine, c'est pour le moment le titre le plus épique et le plus symphonique de Nightwish! Toutes les orchestrations y passent, y compris la harpe! Et les choeurs, je n'ai jamais rien entendu de pareil dans aucun groupe de métal symphonique, même Rhapsody qui se veut le groupe le plus épique!

Sinon pour les morceaux que tu cites, Annette n'aurait de toute façon pas assuré (Sauf Dark chest of wonders peut-être où Annette peut se débrouiller assez bien vu que le morceau en lui-même ne nécessite pas une voix vraiment lyrique). Je reste sur ma position, il vaut mieux que Tuomas fasse interpréter à Annette les chansons où elle peut vraiment se mettre à l'aise et montrer son potentiel, donc dans cet album.

Et oui je pense que Nightwish devrait ouvrir son live avec Scaretale, c'est de loin le morceau le plus réussi de l'album!
Mais ils ont d'autres morceaux réussis dignes d'être joués dans tous leurs lives, comme Amaranth!
Vos commentaires
 écouter radio métal
NOS CHRONIQUES METAL
 vidéo métal
NOS INTERVIEWS METAL
 écouter radio métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 forum metal
NOS ACTUS METAL
 vidéo métal
NOS VIDEOS METAL
 musique métal
NOS FLASHBACKS METAL
radio metal
NOS HUMEURS METAL
 écouter radio métal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine metal Tout le webzine de la grosse radio
 webzine metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021