webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  écouter radio métal La Grosse Radio sur Twitter  vidéo métal radio metal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Sear Bliss - Eternal Recurrence
Sear Bliss - Eternal Recurrence

Mais que se passe-t-il en Hongrie ?

On savait que la Commission européenne lançait des procédures légales à l’encontre du pays pour sanctionner les réformes controversées mis en œuvre par le Premier Ministre Hongrois Viktor Orban ; mais loin de nous d’imaginer de Sear Bliss avait autant changé.

Adieu le Black Metal épique et atmosphérique des temps anciens (avant 2007), Adieu camarades passés à l’écumoire car il ne reste de la formation de Budapest que le bassiste/chanteur András Nagy sur les 5 musiciens ; Adieu Zoltán Pál l’étonnant tromboniste remplacé par un trompettiste beaucoup plus en retrait et basique au sein de la formation qui approche ses 20 ans de carrière mais Bonjour à des anciens-nouveaux comme Csaba Csejtei et János Barbarics qui avaient officié au sein de la formation au milieu des années 90.

 

Sear Bliss



Bien sûr la production est plus léchée mais perd en émotion. Ici la trompette nous fait plus penser à un solo de trompette dans une formation Jazzy de la Rue Mouffetard.

« Ballad of the Shipwrecked » avec son arpège tellement déjà entendu qu’il est difficile de s’y plonger vraiment sans parler du trombone qui arrive comme un cheveu au milieu de la soupe d’un hongrois perdu dans sa campagne. En revanche sur « Great Cosmic Disorder » la production excelle, les cuivres nous rappellent le passé glorieux du groupe.

La musique nous porte comme sur « Eternal Quest » dans un rythme lent et lymphatique sans réel relief avec seulement 7 titres comme ce « There’s no Shadow Without Light » un peu mou du genou, écrit par le petit « nouveau » batteur mais « ancien » claviériste Olivér Ziskó revenu à la maison.

On termine avec l’ambiant et pesant « Entering The Seventh Gate” sans vraiment avoir été emballé par cet opus.

On se trouve dans un Metal loin des contrées Black des débuts pour une musique post-quelque chose rempli de son étranges qui ne servent qu’à remplir l’album et difficilement digérable. Certains y trouveront certainement leur compte dans la froideur d'un hiver enfin promis rigoureux mais nous sommes loin des envolées d'antan.

Ne vous attendez donc pas à trouver ici des ambiances épiques et médiévales où les cuivres teintaient le Black Metal des Hongrois d’une manière singulière comme sur le sublime Forsaken Symphony. Les blast beats d’un Glory and Perdition sont bien loin et ne représentent plus qu’un souvenir lointain perdu dans les forêts hongroises.

Alors, pour ceux qui veulent vraiment découvrir ce groupe qui fut un temps atypique, passez votre chemin et plongez-vous dans leurs anciens albums qui eux, méritent le détour. Il ne nous reste plus qu'à vous laisser être les juges de cette nouvelle offrande en l'écoutant d'une oreille attentive, tout n'y est pas non plus bercé d'une médiocrité absolue...

 

Lionel / Born 666

Note de la rédaction :
radio metal
6 / 10
 vidéo métal
 webzine metal
COMMENTER CET ARTICLE
Artiste mentionné :
 webzine metal Sear Bliss
Sear Bliss est un groupe de Black metal symphonique hongrois. Leur musique est un mélange assez innovant de Black metal et d'instruments plus traditionnels. En plus des claviers, le ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Sear Bliss
Ju de melon - le Jeudi 26 Janvier 2012, à 21h33
Album très décevant, très peu inspiré et presque sans âme je trouve. Bizarre ce "tournant"...

5/10 pour ma part, on peut monter à 6 si on veut quitte à ne pas les comparer avec les précédents (après tout ils ont le droit de changer d'orientation), mais voilà quoi : ça reste assez pauvre niveau idées et intensité.
radio metal
Sanguine_sky - le Jeudi 26 Janvier 2012, à 21h34
Je n'arrive pas à être d'accord.
Je comprends qu'on n'aime pas mais je ne vois pas en quoi il est chiant ou peu inspiré. Au contraire, je le trouve très prenant, le côté ambiant/atmosphérique leur rajoute, à mon sens, encore du charme et j'ai pris un énorme plaisir à l'écoute. Et oui, je connais les précédents ;-)

7,5/10 me concernant.
 webradio metal
Unna - le Vendredi 27 Janvier 2012, à 14h56
6/10 pour un album qui semble carrément à éviter au vu de la chronique, c'est bien noté quand même :p
 écouter radio métal
Ju de melon - le Vendredi 27 Janvier 2012, à 22h51
Notre bon Lionel a un grand coeur, il n'aime pas saquer ! ;)
 forum metal
Superkoss - le Lundi 30 Janvier 2012, à 10h18
C'est très mauvais, je nai pas tenu 5mn, Hongrois que c'est bien et puis non en fait...
Vos commentaires
 vidéo métal
NOS CHRONIQUES METAL
 écouter radio métal
NOS INTERVIEWS METAL
 webradio metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 vidéo métal
NOS ACTUS METAL
 écouter radio métal
NOS VIDEOS METAL
 écouter radio métal
NOS FLASHBACKS METAL
 forum metal
NOS HUMEURS METAL
 forum metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 musique métal Tout le webzine de la grosse radio
 musique métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2018