webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  musique métal La Grosse Radio sur Twitter  écouter radio métal  webzine metal  webradio metal
  • Zebra Podcast LDTDZ
  • Gros clips
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Flying Colors - Flying Colors
Flying Colors - Flying Colors
*Chronique réalisé par l'ami Hos, en collaboration avec l'ami guitariste-compositeur Philippe Luttun*


Flying Colors, c'est tout simplement le nom du nouveau super groupe qui réunit Mike Portnoy (batterie, chant), Dave LaRue (basse), Neal Morse (claviers, chant), Casey McPherson (chant, guitare) et Steve Morse (guitare). Un catalogue de noms qui fait saliver d’avance et dont la collaboration se concrétisera dès le 26 mars prochain avec la sortie de leur premier album ! Un disque contenant 11 titres et qui, pour l’anecdote, n’aura pris que 9 jours pour être écrit, enregistré et mixé par ces 5 virtuoses

Ce n'est ni du Neil Morse, ni du Transatlantic, Flying Colors mérite une grande attention dans son écoute en sachant que Neil ne chante quasiment pas sur ce disque. Nous sommes d'ailleurs agréablement surpris par la voix de Casey Mc Pherson (du groupe Alpha Rev, dans lequel il officie), sûrement le moins connu de la bande mais débordant de talent de sa voix suave aux influences diverses. On peut également un remarquable travail sur les harmonies vocales qui donne un côté "west coast", voire "sucré", à l'ensemble - ce qui n'est pas pour déplaire.

Le premier titre « Blue Ocean » s'impose d'entrée par son groove de basse implacable (superbe travail de Dave Larue, vieux compère de Steve Morse au sein des Dixie Dregs et du Steve Morse Band) et sa mélodie efficace. Le jeu de Steve donne le ton et force le respect. On n’est pas loin d'un rock californien entre Steely Dan et Steve Lukather sur ses albums solos. Très bonne entrée en matière qui donne envie de poursuivre l'écoute.

Les titres sonnent globalement assez pop/rock (si l'on excepte quelques incursions pseudo metallisantes, cet opus n'est cependant certainement pas à classer dans le heavy) et les mélodies sont souvent accrocheuses ce qui peut convenir à un public finalement assez large. L’album sonne "positif", dans le sens où l'on retrouve principalement des tonalités majeures... On n’est ni dans le sombre ni la tourmente, au contraire, ça respire la joie de vivre et le plaisir de jouer ensemble (ressenti dès l'intro du morceau d'ouverture en mode « jamming »).

Le format des titres est assez court (c'est assez inhabituel dans ce genre de projet), sans connotation prog vraiment prononcée avec des structures souvent simples (à part sur le dernier titre "Infinite Fire" qui sonne comme du Neal Morse pur jus avec tous les ingrédients habituels, les changements de signature rythmique et d'ambiances). Il y a certes une incursion dans le "metal gothico neo classique" sur "All Falls Down" avec un Portnoy en mode "marteau pilon", seul titre vraiment "rentre dedans" de l'album aux-côtés d'un « Shoulda Coulda Woulda » en mode Muse énergique.

Steve Morse apporte une touche très intéressante avec un jeu bluesy/country/rock (presque bluegrass sur « Love Is What I'm Waiting For » qu'un vieux fan de Blur pourrait adorer par exemple) ; on retrouve sa patte, sa précision démoniaque, et ses fameux chromatismes dans les solos : du pur bonheur. Sur la ballade « Kayla », le feeling est maîtrisé à son summum, même si les couplets ne sont pas sans nous rappeler System of a Down par instants – ou quand la scène américaine prend toute son ampleur. L'autre douceur de l'album, "Everything Changes", porte à elle seule une mélodie pure et mélancolique qui ravira les romantiques avec un petit break "retour vers le passé" en mode Supertramp.

Jouissant d'une production hyper léchée et tout simplement parfaite, ils font voler les couleurs de sons  aussi divers que variés, justifiant au passage leur nom de groupe repris dans la chanson « The Storm » qui semble marquer le pourquoi du comment au niveau de ce choix. Ce premier effort éponyme mérite donc de nombreuses écoutes et une attention particulière afin d'en cerner tous les détails.

Viendront-il défendre cette album sur scène ? C’est tout le mal que nous leur souhaitons, si leur emploi du temps respectif le permet... éléments de réponse avec l'interview à venir du mythique batteur Mike Portnoy sur La Grosse Radio !

Hos & Philippe Luttun
 

Note de la rédaction :
 webzine metal
8 / 10
 forum metal
radio metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
heavy metal, stoner, américain, mike portnoy, russell allen, ep, black sabbath Adrenaline Mob - Adrenaline Mob (EP)
01/09/2011 - Adrenaline Mob, cela ne vous dit rien ? Rien de plus normal, s'agissant là d'un nouveau groupé créé cette année. Par contre, si on vous dit Mike Portnoy et Russell Allen, là ça devrait vous faire tilter. Oh, je vois quelques proggeux se ...
Lire l'article
progressive metal, metal, dream theater, mike portnoy, mike mangini Dream Theater, déjà un nouvel album sans Mike Portnoy !
08/06/2011 - On peut dire que les légendes du metal progressif américain n'ont pas perdu de temps... A peine Mike Portnoy poussé vers la sortie et remplacé par Mike Mangini derrière la batterie, Dream Theater annonce déjà la sortie prochaine de son ...
Lire l'article
progressive rock, progressive, légende, spock's beard, morse Spock's Beard à la Scène Bastille de Paris (16.09.2010)
16/10/2010 - *Live Report rédigé par l'ami Hos, invité au concert pour l'occasion, pour son plus grand plaisir ainsi que le vôtre* C'est avec impatience et les bouchons que nous arrivons aux abordx de La Scène Bastille, un sandwich et une petite bière ...
Lire l'article
neo metal, modern, heavy metal, mike portnoy, the rev Avenged Sevenfold - Nightmare
22/08/2010 - AVENGED SEVENFOLD… Voilà un nom capable de hérisser les poils du cul de tout métalleux qui se respecte. La vague des groupes metalcore pour adolescentes, dont ils sont, avec BULLET FOR MY VALENTINE, les plus fiers représentants, connaît un grand ...
Lire l'article
progressive rock, morse, prog Spock's Beard - X
31/07/2010 - *La chronique qui suit a été rédigée par notre bon ami Hos, auditeur et lecteur fidèle fan de prog en tout genre* Depuis le départ de Neal Morse (ex-chanteur, compositeur) à l’issue de l'album Snow en 2002, Spock's Beard se ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 webzine metal Muse
Originaire de Teignmouth, (dans le Devon) en Angleterre et formé en 1994, Muse est un des meilleurs groupes de pop/rock à tendance électro-métal suivant les ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Muse
 écouter radio métal Spock's Beard
Fondé en 1992 par les frères Morse (Neal aux (synthés, guitare et chant + compos) et Alan (guitares), Spock's Beard un groupe de rock progressif originaire de Californie.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Spock's Beard
radio metal Supertramp
Groupe britannique de rock progressif fondé en 1969 qui commença sa carrière avec des albums concept assez dingues pour poursuivre dans une lignée plus commerciale qui lui apporta le succès ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Supertramp
 webzine metal System Of A Down
Groupe de rock/metal américain qui est né en 1993 à Los Angeles qui fait partie des fers de lance des groupes de nu metal. System Of A Down ou SOAD pour les intimes a ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de System Of A Down
Sanguine_sky - le Dimanche 11 Mars 2012, à 16h57
Il m'a bien plu cet album :-) Surtout le morceau "Kayla", assez touchant !

Belle chronique, au passage !
 vidéo métal
Born666 - le Dimanche 11 Mars 2012, à 17h06
DISCUSSION ENTRE LES FRERES MORSES...
Steve Morse:--..-.-...--..-..---.-
Neal Morse:...-.--.-.--...
Steve Morse:.-.--..---.--.
Neal Morse:..--.---....---.-.--

Steve Morse:...---.-.-.---..--
Neal Morse:...---...---...
 écouter radio métal
hos - le Dimanche 11 Mars 2012, à 19h06
pour info lio ce ne sont pas des frangins lol!! steve morse joue entre autre dans deep purple , le frangin de neal morse s'appelle alan morse ptdr!!!

merci sanguine  :)
 webradio metal
Philou78 - le Lundi 12 Mars 2012, à 17h11
Je viens de lire une critique "descente en flammes" dans le dernier Guitarist Mag... en même temps, c'est le genre de chroniqueur à se pignoler devant le dernier Dylan, donc on va passer l'éponge... pardonnez lui ô grand Dieu du prog, il ne sait pas ce qu'il écrit ;)
 webradio metal
Leboucherslave - le Mardi 13 Mars 2012, à 09h19
Les avis sont mitigés effectivement, mais je trouve intéressant que les compères donnent moins dans le prog' démonstratif et à rallonge... De la part de tels musiciens, il peut être intéressant de découvrir, derrière l'apparente simplicité plus accrue, une complexité verticale plutôt qu'horizontale (à moins que ce ne soit l'inverse, bref!^^)...

J'attends de voir, d'entendre! ;)
Vos commentaires
 webradio metal
NOS CHRONIQUES METAL
 écouter radio métal
NOS INTERVIEWS METAL
radio metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 vidéo métal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
 vidéo métal
NOS HUMEURS METAL
 webzine metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 vidéo métal Tout le webzine de la grosse radio
 webzine metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021