musique métal
La Grosse Radio METAL sur  musique métal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal  forum metal  webzine metal
  • Les dernières tentations de Zebra
  • Gros clips
  • Contrebande 2020
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Snakecharmer - Snakecharmer
Snakecharmer - Snakecharmer

Laisser le charme agir ...


"Chouette, encore un supergroupe!"... Vous ressentez bien, là, mon ironie et mon enthousiasme?! Hé bien, au final ce qu'on peut être mauvaise langue des fois... Mais commençons par le commencement, à savoir le petit paragraphe biographique en introduction, toujours de rigueur lorsque l'on se trouve en présence d'un 'all-stars band' et bien commode pour le chroniqueur en manque de phrase d'accroche : Snakecharmer est donc une association de bienfaiteurs accueillant en son sein le guitariste 'slide' Micky Moody et le bassiste Neil Murray (membres fondateurs et tous deux ex-Whitesnake des premières heures), le six-cordiste Laurie Wisefield (Wishbone Ash), le batteur Harry James (Thunder, Magnum), le claviériste Adam Wakeman (fils de Rick le virtuose virevoltant de chez Yes, mais qu'on a surtout connu - je parle du fiston - pour sa participation à l'album Scream d'Ozzy Osbourne!), et pour finir le chanteur Chris Ousey (Heartland, qu'à moins d'être des incollables en AOR vous avez ma foi peu de chances de connaître...).

Si l'idée de départ pour les deux vétérans du Serpent Blanc était de se remettre à écrire des titres de la trempe de ceux de leur ancien groupe à ses débuts, il s'avère que l'adjonction de musiciens venus d'autres horizons divers et variés aura au final réussi à conférer à ce nouveau projet une couleur particulière et même bien à part, ce même si nos compères ont eu la  sagacité de souligner dans leur patronyme leur filiation à la légende Coverdalienne... Et le résultat de cette mixture improbable, c'est ce surprenant premier album éponyme qui est paru en ce début de mois chez Frontiers Records.

 

snakecharmer band promo pic 2013



Et s'il devait y avoir un élément-clé à mettre au crédit de la singularité de nos plus-très-pimpants Charmeurs, ce serait bien Chris leur pétulant vocaliste ! Si sa voix demandera un temps d'adaptation pour beaucoup et pourra sembler trop 'soft' pour certains, on est bien loin rassurez-vous de l'insignifiance d'un Richard Taylor, pseudo-lion rugissant chez Steve Harris : le Sieur Ousey a en effet plus d'une corde râpeuse à son arc, et sait faire montre d'une polyvalence à toute épreuve, nous faisant naviguer en permanence entre un Jon Bon Jovi dans sa facette la plus FM, un zeste de Joe Lynn Turner pour l'AOR, un soupçon de Paul Rodgers dans son versant plus 'rock' et classieux, quand ce n'est pas pour partir plus encore dans de pures bouffées de 'blues' chaud-bouillant, avec des envolées rondes et rauques dignes d'une tigresse "soul" comme Tina Turner ! (l'effet est saisissant par moments si l'on ferme les yeux...)

Dès lors, peu importe la teinte ou la saveur données à tel ou tel titre, le groupe est assuré de suivre comme un seul homme (ce final extatique de "Stand Up"!), derrière un frontman aussi convaincant : en témoigne la puissance qui émane d'une entame acoustique sur l'entêtant "My Angel" introducteur - se musclant peu à peu - qui n'est pas sans évoquer le Europe de la résurrection voire même les travaux de Joey Tempest en solo (loins d'être nauséabonds...), mais c'est surtout lorsque le ton se durcit encore davantage que l'on atteint véritablement la grâce et la fougue qu'un Black Country Communion - pour ne citer qu'eux - a quelque peu perdu en cours de route sur son bien-nommé Afterglow dernièrement (la 'pulse' d'"A Little Rock n' Roll" sous ses faux-airs de "pub rock", les envolées sur les couplets de "Smoking Gun" ou de "Turn of the Screw"...).


Si le combo explore parfois des contrées plus mélodiques et accessibles encore (cf un "Accident Prone" moins follichon en dépit de sa cowbell réjouissante, un "To The Rescue" qui peine lui aussi à décoller malgré son entame Status Quotesque trompeuse - pensez "Whatever You Want"...), voire même doucereuses parfois (l'exercice de la ballade plutôt réussi sur ce "Falling Leaves", qui dégouline autant de guimauve qu'il ne déborde heureusement de bon gros 'feeling' bien senti...), qui restent toutes plaisantes à l'écoute à défaut d'être réellement marquantes, nos enchanteurs savent en revanche jouer la carte qu'il faut quand il faut - véritablement sur la seconde moitié de l'album en fait - et faire sortir du panier en dodelinant le serpent venimeux qui sommeille en nous, au son de vrais appels du pied à Whitesnake comme on n'en attendait pas moins de la part de Moody and co : le 'groove' chaloupant façon "Ready n' Willin'" d'un "Stand Up" (quel solo mes aïeux!), d'un "Nothing to Lose" ou encore d'un "Guilty as Charged" (et son solo en 'slide' cette fois...), l'Hammond d'icelui également (qu'on aurait toutefois aimé entendre davantage sur cet album, même si on le retrouve encore en arrière-plan sur "Smoking Gun") et bien d'autres réjouissances du même ordre. En revanche, Ousey a le bon goût en de telles circonstances de garder ses propres attributs bien en place (ouf!), n'empruntant judicieusement à l'interprétation d'un Coverdale que son maniérisme (l'intro du décidément excellent "Turn of the Screw" - sur lequel on aurait sans peine vu un Glenn Hughes, et où plane également l'ombre d'un Robert Plant pour vous dire!)

Il est à noter que les soli quant à eux ne font pas spécialement preuve d'une vélocité à toute épreuve et c'est très bien comme ça, les gaillards préférant tout miser sur le toucher et le 'feeling' encore une fois, plus que sur de l'esbrouffe démonstrative, ce dont on se rend d'ailleurs compte dès la première intervention en 'lead' de l'album, très 70's dans sa résonance (même si le son général de l'album évoquerait plutôt l'insouciance de la décennie suivante), faisant ainsi planer le spectre d'un Blackmore ou d'un Jon Roth (sans non plus la flamboyance de ces derniers donc), voire celui d'un Mick Box dans Uriah Heep (cf aussi les guitares harmonisées de "Cover me in you" notamment). Sur la douce intro de "Falling Leaves" (qui est un peu le "Blindman" reboosté de Snakecharmer...), c'est davantage le travail  en 'lead' mélodique d'un Michael Schenker dans UFO qui nous revient en mémoire (quand le reste du titre semblerait plutôt ponctué de furtifs hommages à Gary Moore - avec qui collabora Neil Murray rappelons-le : mélancolie des arpèges, tonalité et discrets remplissages 'bluesy' caractéristiques, choeurs féminins dignes du  Midnight Blues Band du défunt guitariste, etc...). 

 



A la rigueur relâchée de l'école du blues, nos vieux briscards parviennent en outre à greffer ponctuellement un jeu plus coulant de bad boys baroudeurs, insufflant par endroits une couleur 'Southern' à leur musique, que n'auraient certainement pas renié Lynyrd Skynyrd voire Blackfoot - ce n'est pas là le moindre des exploits de la part de ces gentlemen "so british"! - , une énième facette donc de leur champ d'expression décidément des plus vastes, et à l'écoute de ces claviers country/blues chaleureux ou de ces choeurs féminins qui tous deux n'auraient pas dépareillé dans l'incarnation 'live' actuelle de Lynyrd avec le dernier des frangins Van Zant, on se dit que nos vétérans en ont encore beaucoup sous le pied et bien des choses à nous dire pour l'avenir!

Véritablement séduisant donc lorsque le serpent crache son venin, ce Snakecharmer est peut-être encore un poil trop policé pour devenir un 'classique', tendant encore trop vers le hard mélodique aguicheur et 'poppisant' d'un Foreigner ou d'un Mr Big sans toutefois en oublier ses vraies racines 'blues' et même 'rythm n' blues' prononcées lorgnant du côté de Bad Company (souvent), de Free (occasionnellement), voire des Stones (plus celui de "It's Only Rock n' Roll" que de "Satisfaction", entendons-nous bien...).
En dépit des quelques réserves émises, reste une surprenante réussite pour un premier opus attachant, et un projet dont on attend beaucoup par la suite (avec davantage de hits de la trempe de "A Little Rock n' Roll" et "Turn of the Screw" si possible), notamment en 'live' ! Messieurs, ne nous y servez pas que du répertoire de Whitesnake convenu par contre, inutile de préciser que vous n'avez plus rien à prouver dans le domaine et rappelez-vous que l'on pourrait bien mordre, nous autres vieux hardos revigorés si l'on essaie de nous faire avaler des couleuvres, une fois le charme de l'envoûtement passé.
 


LeBoucherSlave



8/10
 

Snakecharmer band promo pic 2013



 

Note de la rédaction :
 musique métal
8 / 10
 forum metal
radio metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Europe, The Final Countdown, Bataclan, Rock, Joey Tempest, Bag Of Bones, Rock The Night, Not Supposed To Sing The Blues Europe (+ Stone Rider) au Bataclan (13.11.2012)
26/11/2012 - Europe et le public somnolent   Venus pour présenter leur dernier album, Bag Of Bones, les musiciens suédois ont effectué une tournée française qui comprenait un Bataclan plein à craquer. Malheureusement pour eux, l'ambiance dans la ...
Lire l'article
Europe, Joey Tempest, Rock, Bag Of Bones, The Final Countdown, Rock The Night, Not Supposed To Sing The Blues Europe en tournée française
08/11/2012 - Europe, groupe de hard rock emblématique des années 80, notamment grâce au tube "The Final Countdown", revient en France à la mi-novembre. Les cinq suédois, qui pratiquent un hard rock plus sombre depuis leur reformation qui a eu lieu en 1998, ...
Lire l'article
Black Country Communion, Glenn Hughes, Deep Purple, Joe Bonamassa, on Lord, Jason Bonham, Glenn Hughes parle du troisième album de Black Country Communion
03/11/2012 - "Je suis un compositeur qui chante parfois" A l'occasion de la sortie d'Afterglow, le dernier album de son actuel projet, Black Country Communion, Glenn Hughes, dit "The voice of rock", a accordé une interview à La Grosse Radio. Il y raconte les ...
Lire l'article
grrr!, nouvel album, track list, rolling stones, cd, vinyle Rolling Stones : Le contenu de GRRR!
09/10/2012 - Dans un mois (le 12 novembre prochain) devrait sortir GRRR!, il ne s'agit pas d'un nouveau film des Robins des bois mais plutôt d'une compilation pour les nuls en pierres qui roulent. Une sorte de mega-compilation à poser à côté du gâteau ...
Lire l'article
Uriah Heep, Into The Wild, Demons & Wizards, Mick Box, Rock, Hard, Hellfest Uriah Heep au Hellfest 2012
30/06/2012 - Uriah Heep mystifie la Mainstage 1 le samedi à 17h Tenant toujours la forme, les vieux de la vieille arrivent à transposer leurs compositions mystiques et mélodiques sur scène de manière énergique. C’est devant une foule relativement ...
Lire l'article
Europe, Joey Tempest, Bag Of Bones, The Final Countdown, Rock The Night, Not Supposed To Sing The Blues, metal, rock Joey Tempest, chanteur du groupe Europe
13/05/2012 - Bag of Bones : "Un nouveau départ"   Peu de temps après la sortie de leur dernier album, Europe a dévoilé leurs sentiments par rapport à Bag of Bones, un nouveau virage dans leur carrière. Joey Tempest, frontman légendaire du ...
Lire l'article
EUROPE, Bag of Bones, blues hard rock, Joey Tempest, John Leven, John Norum,  Ian Haugland, Mic Michaeli, Edel Records Europe - Bag of Bones
30/04/2012 - Et voilà, deux ans et demi après « Last Look At Eden », EUROPE nous offre un digne successeur avec « Bag Of Bones ». Celui-ci sort chez Edel Records comme son prédécesseur. Produit par Kevin Shirley et avec une ...
Lire l'article
Joe Lynn Turner, Sunstorm, Frontiers Records, Rainbow, Dennis Ward, Michael Bolton, AOR, FM Sunstorm - Emotional Fire
13/03/2012 - Don't let the sun go down on me... Frontiers nous a sorti récemment le troisième album à ce jour de ce projet où nous retrouvons ni plus ni moins que le talentueux Joe Lynn Turner derrière le micro. Turner, c'est un peu injustement le ...
Lire l'article
rock, hard rock, blues, deep purple, trapeze, légende, glenn hughes, bonham Black Country Communion - 2
07/06/2011 - Communions le temps d'un album... Un enfant d'une dizaine d'années et son père se promenent dans un parc, un jour de printemps, le soleil culminant sereinement à un zénith respectable. Les gens passent, s'affolent autour de quelques canards venus ...
Lire l'article
rock, hard rock, blues, deep purple, trapeze, légende Glenn Hughes (ex-Deep Purple), fondateur de Black Country Communion
17/04/2011 - Glenn Hughes est ce que l'on peut appeler une légende plutôt obscure. Jamais véritablement élevé au rang de star, il s'agit pourtant d'un des grands noms du rock/hard rock, une figure emblématique de ce style. Après des débuts ...
Lire l'article
rock, hard rock, légende, frontiers records Uriah Heep - Into the Wild
02/04/2011 - Safari rétro avec Uriah Heep par Vyuuse   Les anglais d’Uriah Heep n’ont pas dit leur dernier mot. Ils se préparent à sortir Into the Wild à la mi-avril chez Frontiers Records. Ce sera leur 23ème album. S’il ne réinvente pas le ...
Lire l'article
hard rock, melodic metal, coverdale, polémique, coiffeur Whitesnake - Forevermore
12/03/2011 - *Notre ami Lionel/Born 666 a littéralement pété un câble à l'écoute du nouvel album de Whitesnake (prévu le 25 mars 2011 chez Frontiers Records). Ne lui en voulez pas, cela peut même arriver aux meilleurs... Précisons d'avance ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
radio metal Black Country Communion
Groupe de hard-rock fondé en 2010 par Glenn Hughes avec Joe Bonamassa (guitare), Jason Bonham (batterie) et Derek Sherinian (claviers).
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Black Country Communion
 webradio metal Snakecharmer
Snakecharmer est un groupe de Metal français fondé en 2008. A l'heure où la musique est devenue facile d'accès et surproduite, le quatuor seine et marnais opte ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Snakecharmer
 écouter radio métal The Rolling Stones
Sexe, drogue et rock'n'roll depuis 1962, une des quelques plus grandes icônes du rock inernationnal. Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts, Ron Wood, Brian ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de The Rolling Stones
 webradio metal Uriah Heep
Uriah Heep est un groupe de rock progressif britannique fondé en 1969 (après s'être appelé The Stalkers puis Spice de 1967 à 1969). Grâce à des ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Uriah Heep
 forum metal Whitesnake
Groupe de Hard Rock britannique fondé en 1977 par David Coverdale, ancien chanteur de Deep Purple.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Whitesnake
Vos commentaires
 écouter radio métal
NOS CHRONIQUES METAL
 écouter radio métal
NOS INTERVIEWS METAL
 musique métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 écouter radio métal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
radio metal
NOS FLASHBACKS METAL
 webzine metal
NOS HUMEURS METAL
 webradio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 musique métal Tout le webzine de la grosse radio
 musique métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020