forum metal
La Grosse Radio METAL sur radio metal La Grosse Radio sur Twitter  vidéo métal  musique métal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Chronique / Falkenbach - Åsa
Falkenbach - Åsa

Falkenbach fait parti de ces groupes mythiques qui ont un cercle de fidèles, qui s'offrent le luxe de ne même pas faire de tournée promotionnelle, qui se permettent de sortir un album de temps à autre et qui sont très attendus tout de même !...

Attendu n'est pas le terme que j'emploierai après réflexion. En effet, le dernier album "Tiurida" est sorti il y a seulement deux ans, ce qui est presque hier pour un groupe comme Falkenbach. La commémoration de la fête de Samain 2013 avec un nouvel opus est donc une agréable surprise !


L'avant-dernier CD n'a d'ailleurs guère marqué les esprits, même si la qualité était au rendez-vous. Disons qu'après des années d'attente, les fans espéraient secrètement renouer avec la grandeur des mythiques "...En Their Medh Riki Fara..." ou "...Magni Blandinn Ok Megintiri...". Du coup, un album sans grande originalité ni réelle énergie ne pouvait que décevoir les plus acharnés. Remarquez que le terme "décevoir" est somme toute très relatif quand on se rend compte que bien des groupes aimeraient sortir des albums aussi décevants !

Qu'en est-il donc avec "Åsa" ? Vratyas Vakyas, l'homme derrière Falkenbach, tourne-t-il en rond ?

Notons au passage qu'il s'agit de son premier album sortant chez Prophecy Records (qui accueille d'excellents groupes comme Alcest, Empyrium, The Vision Bleak notamment). S'agit-il du début d'une nouvelle ère ?
 



J'avoue que j'ai écouté sa dernière œuvre une bonne trentaine de fois ces dernières semaines.

Sans sauter directement à la conclusion, cela prouve facilement deux choses:
- l'album est très bon car sinon je me serais lassé bien avant,
- la musique est suffisamment complexe pour nécessiter une écoute approfondie.

Disons le tout de suite, on se rend compte tout de suite que Vratyas n'a pas l'intention de révolutionner le genre. A la première ligne rythmique de "Vaer Stjernar Vaerdan", on reconnait immédiatement la recette du succès: rythme lent, chant clair, synthétiseur réglé en chorus, souffle épique, chœur "guerrier".

Après ce début prometteur, l'impression de déjà entendu revient à la charge dans "Wulfarweijd"  avec une autre facette de Falkenbach :  chant black metal avec une nappe de synthétiseur en arrière plan et d'occasionnels ralentissements acoustiques. Une recette que l'on retrouvera sur d'autres titres comme "Bronzen Embrace" ou "Stikke Wound" par exemple.

La principale différence avec "Tirurida" est justement le retour en force de morceaux péchus. Åsa est plus dynamique, même s'il laisse la part belle aux mélopées folks, l'album possède bien plus d'énergie que son prédécesseur. En ce sens, il est bien plus complet et représentatif de Falkenbach.

La guitare plaintive digne d'un Bathory, dont l'influence n'a d'ailleurs jamais été cachée, se retrouve sur plusieurs titres, comme Mynj Laetz Wourd par exemple.

Je trouve que Vratyas a réussit ici un coup de maître. Certes, il n'y a rien de neuf dans cet opus, mais Åsa représente tellement bien l'authentique viking metal qu'on ne peut qu'être enthousiaste.

Au chapitre des regrets, je trouve que le morceau de clôture est bien fade. Ufirstanan Folk est certes correct, mais termine bien mal, et de plus de façon abrupte, un si bel album.

Quoiqu'il en soit, je pense que je vais encore me l'écouter une trentaine de fois et je recommande très chaudement Åsa à tous les fans du groupe et à tous ceux qui veulent savoir ce qu'est réellement le viking metal, loin des clichés véhiculés par des groupes néanmoins éminents comme Amon Amarth  pour ne citer qu'eux.

Après un tel album, Falkenbach ne peut offrir plus qu'une chose à ses fans : un concert devant un public qui n'attend que ça depuis bien des années !

Remarque: cette chronique a été faite à partir de la version presse qui reprend le digipack, malheureusement sans les 4 titres bonus, qui devraient ravir les collectionneurs.


« Åsa» - sortie le 1er novembre 2013 chez Prophecy Prod en CD digipack, vinyl avec poster (limité à 500 exemplaires) et livre 2 CD (limité à 2000 exemplaires)


Tracklist (41 min):
1. Vaer Stjernar Vaerdan
2. Wulfarweijd
3. Mijn Laezt Wourd
4. Bronzen Embrace
5. Eweroun
6. I Nattens Stilta
7. Bluot Fuër Bluot
8. Stikke Wound
9. Ufirstanan Folk

CD Bonus de l'édition livre 2CD :
1. Beloved Feral Winter
2. En Lintinbluitin Faran...
3. Return To Ultima Thule
 

Thomas Orlanth

Note de la rédaction :
 vidéo métal
9 / 10
 webradio metal
 webzine metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Falkenback, Napalm Records Falkenbach - Tiurida
20/01/2011 - *Lionel alias Born 666 vous amène vers les contrées viking avec ce nouvel album du maître en la matière...* Parfois il faut être patient pour certaines formations. Il ne faut pas désespérer et croire en la sortie proche d’un nouvel opus, ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 écouter radio métal Falkenbach
Falkenbach est un groupe de Black Folk Viking Metal allemand. Leur musique est constituée de chants clairs à partir de leur troisième album. Falkenbach signifie "Le ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Falkenbach
Vos commentaires
 écouter radio métal
NOS CHRONIQUES METAL
 webradio metal
NOS INTERVIEWS METAL
 vidéo métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 forum metal
NOS ACTUS METAL
radio metal
NOS VIDEOS METAL
 webradio metal
NOS FLASHBACKS METAL
 vidéo métal
NOS HUMEURS METAL
radio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum metal Tout le webzine de la grosse radio
 vidéo métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019