musique métal
La Grosse Radio METAL sur  écouter radio métal La Grosse Radio sur Twitter  webradio metal  webzine metal  webzine metal
  • Les dernières tentations de Zebra
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Grosses selections / Le Big Very Best Of Metal de la Décennie
Le Big Very Best Of Metal de la Décennie

Chers lecteurs, chères lectrices, nous entrons dans une nouvelle décennie! Histoire de faire pratiquement comme tout le monde, quel n'est pas notre plaisir de vous proposer le best of 2010-2020 des membres de la rédaction de votre webzine.

Un exercice à la fois difficile et quelque peu "éprouvant" pour certains, puisque ce sont bien évidemment des choix cornéliens qui s'imposent... Mais aussi un méchant coup de vieux. Pas de top général, les tops individuels étant trop personnels et variant selon les goûts des uns et des autres, mais l'on peut tout de même se dire que les dix dernières années ont été plus que positives pour un certain Gojira.

Là-dessus, bonne année, à dans dix ans et cocorico!






 

Watchmaker







Album de la décennie


 





Gorguts – Colored Sands (2013)


J'ai longtemps hésité à choisir Terminal Redux de Vector pour sa richesse et sa prise de risque, mais ce Colored Sands est un bijou de composition qui prouve que le death metal peut être simplement beau. Un son plus dissonant, des parties instrumentales inspirées du prog et de la musique savante et même un interlude joué par un quartet à cordes, voilà les quelques éléments qui font de cet album un incontournable de la décennie.



Album francophone de la décennie

Architect of Seth – The Persistence of Scars (2013)


Pour cet album, le choix a été moins dur, puisque c'est peut être l'album français que j'ai le plus écouté depuis sa sortie en décembre 2013. Des riffs accrocheurs, un death technique inspiré par Death ou Theory in Practice mais qui a sa propre patte. Je conseille cet album à tous !



Album de la décennie hors metal

Steven Wilson – Hand.Cannot.Erase (2015)



Avec Hand.Cannot.Erase, Steven Wilson retrouve l'inspiration qu'il avait durant l'époque Porcupine Tree, avec un album de la trempe de Fear of A Blank Planet. Un bijou qui me fait d'autant plus regretter l'orientation prise par le musicien britannique sur To The Bones.









Régis

 

L'album metal de la décennie




 

stone sour




Stone Sour - House Of Gold and Bones Pt.1  (2012)

Un album charnière à mes yeux, qui combine tout ce que devrait être le metal : mélodie, violence, énergie et émotion. Des riffs entêtants qui soulignent le chant puissant et poignant d’un Corey Taylor au sommet de son art : l’album réussit le pari de captiver de bout en bout l’auditeur en le transportant à travers diverses ambiances aussi harmonieuses que variées. Une seule ombre au tableau : le second opus sorti un peu plus tard reste un léger cran en dessous, et laisse donc son grand frère seul vrai maître de cette mini-saga.


L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

Gojira - Magma (2016)


L'album non metal de la décennie

Ghost - Prequelle (2018)


L'événement marquant de la décennie

La reformation de Rage Against The Machine


 

Ananta

 


L'album metal de la décennie

 




Orphaned Land - The Never Ending Way Of ORwarriOR (2010)

Les Israéliens d’Orphaned Land ont réussi a encore repousser les frontières en mariant de sublimes mélodies traditionnelles et la puissance du metal. Une nouvelle pièce maitresse teintée de fureur et de beauté faisant voyager à travers les âges et les cultures, portée par un message encore plus universel et fraternel qu’auparavant. Tout cela en fait un album splendide et d’un optimisme rare.
 


L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

Blut Aus Nord - Memoria Vetusta III: Saturnian Poetry (2014)

BAN est devenu au fil des année un incontournable de la scène black internationale avec une discographique énorme grâce à la créativité sans borne de sa tête pensante Vindsval. Depuis son premier opus en 1995 (Ultima Thulée) la musique de BAN n’a cessé d’évoluer et le troisième volet est un peu un condensé magistrale de la musique du groupe.


L'album non metal de la décennie

Ulver - The Assassination Of Julius Caesar (2017)

Et c’est un ancien groupe de metal qui nous livre en 2017 une nouvelle pièce majeure de sa si grande et qualitative carrière en perpétuelle évolution avec un album de syhthwave-pop-ambient-rock-expérimental balayant toute la « pop » mièvre et insipide sortant par wagons depuis des décennies. Ulver ou l’art du coup de maître.


L'événement marquant de la décennie

Le premier Prophecy Fest (19/09/2015)

Le premier festival du célèbre label allemand Prophecy trouve un endroit très particulier pour se dérouler puisqu’il s’agit d’une grotte préhistorique naturelle. Et pour cette première édition des groupes rares comme Tehni, Vemod et surtout la tête d’affiche Empyrium. Superbe moment inoubliable.

 

 

The Keyboard Wizard

 

L'album metal de la décennie


 




Ghost - Meliora (2015)

Non seulement Meliora est l'album de la décennie mais Ghost est LE groupe de la décennie : un premier opus en 2010 et ensuite une autoroute de tubes jusqu'à la consécration Prequelle. Ghost est sans doute les Beatles des années 2010 : prendre une musique "diabolique", faire un marketing hyper bien foutu et avec un peu de scandale.
 

L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

Gojira - L'Enfant Sauvage (2012)

On aurait pu mettre aussi Gojira en groupe metal de la décennie (et même de ce début de siècle). Rares sont les groupes français qui auront réussi à se hisser à un tel niveau de popularité certes mais sans renier ses origines et en proposant un metal audacieux et technique.


L'album non metal de la décennie

Neal Morse Band - The Similitude of a Dream (2016)

Neal Morse est une tête connue dans le monde du rock progressif. Ex-leader de Spock's Beard, il est prolifique en solo avant de revenir avec le Neal Morse Band et de nouveaux musiciens qui apportent une touche de nouveauté à une oeuvre de qualité mais qui tournait en rond. L'album se base sur le livre The Pilgrim's Progress, oeuvre classique de la littérature victorienne. Un concept album émouvant que le batteur Mike Portnoy n'hésite pas à présenter comme "le meilleur de sa discographie avec Scenes from a Memory de Dream Theater".


L'événement marquant de la décennie

La mort de Lemmy. C'était le père fédérateur qui était toujours là dans les réunions de famille. On le pensait éternel, on se demandait comment il avait pu tenir avec sa vie tellement rock 'n roll.


L'album hybride de la décennie 

Dream Theater - The Astonishing (2016)

Où mettre cet album qui a tant fait débat? Un groupe de metal progressif qui fait un double album influencé par Broadway. Beaucoup ont hurlé au scandale : comment un groupe comme Dream Theater a pu proposer un album aussi doux avec beaucoup (trop) de piano? Cet album que je qualifierai de "comédie musicale par John Petrucci et Jordan Rudess" est pourtant un chef d'oeuvre : une belle production (si on oublie la batterie qui sonne mal), beaucoup de moyens (orchestre, chœurs, maîtrise d'enfants, cornemuse, violon...), une histoire originale (certes un peu pompée sur Star Wars et autres dystopies), des thèmes musicaux hyper travaillés et récurrents sous diverses formes. C'est comme un film de Kubrick, on peut l'écouter une centaine de fois et découvrir de nouvelles choses. La promo, le timing ont fait que le groupe a manqué le coche mais c'est sûrement un album sur lequel on reviendra dans quelques années.


 

Maxallica



L'album metal de la décennie


 



Avenged Sevenfold - The Stage (2016)

Un album que j’ai détesté à sa première écoute et que j’ai adoré lors de la deuxième. Une chronique écrite en 48h au vu de la sortie venue de nulle part de cet album et c'est pourtant le plus incroyable de la décennie.


L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

Eths - III (2012)

Même si Teratologie restera à jamais mon album préféré d’Eths, III n’est pas en reste déjà car c’est le dernier album avec Candice mais surtout car Staif était au sommet de son art en terme de composition.


L'album non metal de la décennie

Twenty One Pilots - Vessel (2013)

L’album de la découverte pour ma part et une véritable pépite qui a propulsé twenty one pilots sur les toits du monde notamment avec la présence du morceau absolument incroyable qu’est “Car Radio”.



 

Sana



L'album metal de la décennie


 



Judas Priest - Firepower
(2018)


L'album non metal de la décennie

Paramore- After Laughter (2017)


L'évènement marquant de la décennie

Hellfest 2019


 

Alexis



L'album metal de la décennie


 




Sabaton - Carolus Rex (Swedish version) (2012)

C'est pour moi un album phare du groupe suédois et la version suédoise est d'ailleurs beaucoup plus appréciable car pensée en premier, donc plus authentique, avant que le groupe ne la traduise en anglais. Le travail sur le concept de cet album est énorme et mérite vraiment qu'on s'y attarde un peu. La production de Peter Tägtgren est parfaite et l'album a mené le groupe à sa meilleure tournée jusque là : Swedish Empire Tour.


L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

Drakwald - Riven Earth  (2016)                                    

Ce groupe que j'ai découvert au Hellfest 2018 sur l'Altar à 10h30 le vendredi a été mon coup de coeur et le meilleur show Hellfest 2018 pour moi. Je me suis intéressé ensuite à ce que les Tourangeaux  ont produit, et ils tiennent quelque chose de bon, qui sort un peu d'un folk metal classique, c'est d'ailleurs plutôt un death mélodique avec des nuances folk. Ils n'ont pas la notoriété qu'ils méritent.


L'album non metal de la décennie

Guardians of the Galaxy : Awesome Mix Vol. 1 (2013)

Tout simplement parce que les titres présents dans ce mix sont tous plus incroyables les uns que les autres, même si déjà connus de tous !


L'évènement marquant de la décennie

Skálmöld avec l'Orchestre symphonique d'Islande - Reykjavik (Du 22 au 25 août 2018)

Son album live avec l'orchestre qui relatait les concerts de 2013 en avait déjà bousculé plus d'un. On savait déjà avec des Metallica ou des Dimmu Borgir ou d'autres que le mariage metal - orchestre symphonique est une pure tuerie. Mais quand c'est son groupe préféré qui l'a fait, vous rêvez de les avoir connus à l'époque et d'y avoir participé. Alors quand ce groupe annonce qu'il réitère l'expérience, on n'hésite plus une seconde ! C'est d'ailleurs des gens venus de 27 pays différents qui sont venus assister à ces shows fantastiques et qui donnent des frissons partout dans le corps, trois soirs d'affilée pour ma part.


 

Aude

 

L'album metal de la décennie


 




Deftones, Koi No Yokan (2012)

Une fois qu'on a accepté que décerner le titre d'album de la décennie serait forcément partial et partiel, le choix finit par se porter sur Koi No Yokan, probablement le meilleur album de Deftones. Le groupe, qui n’en déplaise à ses détracteurs a su évoluer bien au-delà du neo-metal et créer un genre bien à lui, livre ici un bijou de metal hybride oscillant entre longs passages planants et violence rentre-dedans, chaque piste transportant les auditeurs dans un univers particulier tout en gardant une grande cohérence entre elles. Huit ans après, chaque titre nous happe toujours autant.


L'album metal francophone de la décennie

Les Tambours du Bronx, Weapons Of Mass Percussions (2018)

la scène metal francophone est prolifique depuis plusieurs années, pourtant, l’un des albums les plus marquants a été réalisé par un groupe qui ne vient pas du metal. Mais après avoir joué entre autres avec Sepultura, il était logique que les Tambours du Bronx donnent naissance à un album purement metal. L’alliance entre la violence de leurs percussions qui donnent un son très industriel, les guitares, les claviers, et les voix rocailleuses des différents invités au chant donne un résultat assourdissant et unique en son genre qui plonge les auditeurs dans une transe brutale et tribale de laquelle il est impossible de s’échapper.


L'album non metal de la décennie

Against Me ! Transgender Dysphoria Blues, (2014)

A la suite d'un album efficace mais trop lisse en 2010, White Crosses, Against Me ! revient quatre ans plus tard avec un album incendiaire qui transpire l’urgence. Transgender Dysphoria Blues marque la discographie des Américains – avec notamment l’une des meilleures performances vocales de Laura Jane Grace, comme libérée, et une production plus brute que sur les albums du groupe sortis sur une Major – mais à sa façon, il marque aussi l’histoire de la musique, en abordant de façon frontale la réalité vécue par une personne trans. En somme, un album d’utilité publique, ce que devrait être tout album de punk.


L’événement marquant de la décennie.

S’il est impossible de ne pas penser aux attentats du 13 novembre 2015 au Bataclan, la fin de la décennie a également été marquée par la disparition de figures du rock et du metal. Pour les fans de neo-metal nés de la fin des années 80 au début des années 90, l’une des morts les plus tragiques a probablement été celle de Chester Bennington, chanteur de Linkin Park, qui s'est suicidé en juillet 2017.

Du côté des nouvelles plus réjouissantes, la décennie aura ainsi marqué la dixième édition du Hellfest en 2015, dont la popularité ne décroit pas depuis des années.
 



Thomas Orlanth


 

L'album metal de la décennie



 


Der Weg Einer Freiheit  - Finnistere (2017)


Ce qui m’a marqué en cette décennie, c’est l’émergence d’un nouveau style de black metal. Non pas que je ne renie les racines du style (et Jesus’Tod de Burzum restera mon favori ad aeternam jusqu’aux feux de l’Enfer), mais j’ai été moi-même surpris d’apprécier ce style à capuches et aux screams « différents ». Il est donc logique que je nomme cet album comme album pour ma décennie, même si d’autres groupes représentent à merveilles ce genre « nouveau »…


L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

The Great Old Ones - EOD A Tale of Dark Legacy

Toujours dans la thématique du post black metal, The Great Old Ones est un groupe que j’ai découvert dès la sortie d’Al Azif. L’univers de Lovecraft m’a toujours fasciné et entendre sa mise en musique conforme à ce que je pouvais imaginer est un événement marquant. En plus, il s’agit d’un groupe français, que demander de mieux ?


L'album non metal de la décennie

Wardruna - Runaljod – Yggdrasil (2013)

Einer Selvik est l’homme idéal pour incarner la musique skaldique. De nombreuses copies existent, mais Wardruna restera le plus authentique !


L'événement marquant de la décennie

L’émergence du post black metal. Cf. plus haut !


 

Born 666



L'album metal de la décennie

 




Judas PriestFirepower (2018)

En 2010, Judas Priest annonçait sa retraite lors de l’Epitath World Tour. Huit ans plus tard et ce malgré le diagnostique de la maladie de Parkinson de Glenn Tipton (guitariste), les Anglais allaient sortir l’un de leurs meilleurs albums...


L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

Blut aus Nord - 777 – The Desanctification (2011)

Un groupe hors norme, inclassable, secret et talentueux salué par ses pairs. J’aurais pu choisir n’importe lequel des autres albums qu’il a sorti depuis 2010 tant le groupe est talentueux...


L'album non metal de la décennie

The Sheepdogs - Changing Colours (2018)

Par le plus  pur des hasards je suis tombé sur cette perle qui nous berce de ses belles mélodies. Les influences sont vastes et variées nous faisant passer de Fleetwood Mac à King Crimson en passant par Lynyrd Skynyrd, America et tant d’autres groupes essentiels au bon développement de sa culture musicale et à l’entretien de ses conduits auditifs...


L'événement marquant de la décennie

La flambée des prix des places de concert


 

Hysteria


L'album metal de la décennie



 





Architects - All Our Gods Have Abandoned Us (2016)

Certains albums nous hantent, arpentent constamment notre inconscient et résident dans notre conscient pour l’éternité. Certains albums, quant à eux, nous accompagnent dans l'adversité, nous sauvent d’une certaine manière. All Our Gods Have Abandoned Us d’Architects est pour moi ces deux choses à la fois. Pamphlet nihiliste et ultime oeuvre d’un homme sur le point de mourir, cet opus conjugue violence et lyrisme à la perfection. Il offre un témoignage déchirant sur les derniers instants d'une vie volée par la maladie et sur la perte de foi en l'humanité. C'est la catharsis dans son plus bel ouvrage.


L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

Birds In Row - We Already Lost The World (2018)

Là, vous devriez commencer à me cerner. J'aime quand ça crie très fort et que ça donne aussi envie de pleurer très fort. We Already Lost The Word de Birds In Row est, à mon sens, le All Our Gods Have Abandoned Us français. Tout aussi nihiliste que ce dernier dans son propos, quoique davantage porté sur les inégalités sociales ou la corruption, il adresse également un message très fort sur la dépression et l’amour. Quant à sa musique, We Already Lost The World dévoile un post-hardcore d'une agressivité rare qui puise son essence dans une voix déchirée, un son de guitare aiguisé et une production crasseuse. Un incontournable de la décennie.


L’album non metal de la décennie

Kendrick Lamar - To Pimp A Butterfly (2015)

Cet album me dépasse. To Pimp A Butterfly est impressionnant par la cohérence qui se dresse derrière sa versatilité. Jazz, psyché, boom bass, soul et rap old school fusionnent ici pour se glisser derrière la voix unique de Kendrick Lamar qui scande des messages dont la structure et le style relèvent de la poésie. Kendrick s'est entouré des meilleurs musiciens afin de proposer une oeuvre qui frise la perfection. Pousser aussi loin dans l'expérimentation est un pari aussi dangereux qu’ambitieux, et le rappeur californien le relève avec une aisance presque frustrante. Assurément l'album de rap de la décennie et sûrement l'un des meilleurs tous styles confondus.


L'évènement marquant de la décennie

La mort de Chester Bennington.


 

Izzy


L'album metal de la décennie


 




Parkway Drive - Reverence
(2018)

Le groupe a réussi à rester dans un son bien metalcore en y apportant une teinte heavy façon Iron Maiden, c'est du génie! Puissant, catchy, brutal, certains n'aiment pas ce tournant que le groupe a pris, personnellement je suis séduite par cette combinaison en somme plus que réussie !


L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

Shoot The Girl First - I Confess (2016).

Le groupe n'est plus en activité aujourd'hui, toutefois cet opus metalcore à tendance electro envoie du lourd. Le côté électro est un peu mis de côté au profit d'un son plus deathcore par rapport aux précédents albums, sur un rythme plus saccadé avec beaucoup plus de breakdowns percutants et des passages tendant vers le djent. Enr résumé du bon metalcore plus agressif, mais le petit coup de coeur est dans le concept de l'album: l'ensemble des noms des morceaux fait référence intégralement à des films (titres ou citations). De quoi plaire aux cinéphiles !


L'album non metal de la décennie

Dance With the Dead - B-Sides: Vol.1"

Dans le milieu synthwave, c'est une pépite ! Sons électros bien stimulants, on se laisse porter par la musique tout droit sortie des années 80 ! Un régal pour les oreilles et les amoureux du genre.


L'événement marquant de la décennie

Réunion des Guns N Roses !!!! Appetite For Reunion satisfied <3


 

Axel




L'album metal de la décennie




 




Nothing More - Nothing More (2014) / Sixx A.M - This Is Gonna Hurt (2011)

Au moment de faire ce choix difficile, j'ai longuement hésité entre récompenser Nothing More, groupe qui m'a plus qu'impressionné et prouvé que le metal est capable de se renouveler, ou alors le superbe In The Passing Light Of Day de Pain Of Salvation. Mais c'est finalement This Is Gonna Hurt de Sixx A.M que je sélectionne, un disque qui n'est pas parfait (une ou deux ballades de trop), mais d'une mélodicité incroyable, porté par trois artistes (Sixx, Ashba, Michael) au sommet, qui continuera de m'accompagner très longtemps. Le projet semble en légère baisse de régime depuis 2016, avec un dernier album (Prayers For The Blessed) moins bon que le reste, trop prévisible. J'espère un retour en grande forme en 2020 pour marquer à nouveau la prochaine décennie !


Album français de la décennie

Gojira Magma

Largement au dessus de la mêlée, Gojira devrait être reconnu comme un élément du patrimoine national.


L’événement marquant de la décennie

De manière optimiste, je dirais la réformation des Guns, suivie d'une tournée incroyable (ce stade de France dantesque!), qui je l'espère se concrétisera par un nouvel album. Mais il est impossible de ne pas se souvenir des attentats du Bataclan, ainsi que de la mort de Lemmy, deux événements qui ont malheureusement marqué profondément cette décennie.


 

Foxx
 

L'album metal de la décennie 


 




Deafheaven - Sunbather (2013)

L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

Alcest – Ecailles de Lune (2010)

L'album non metal de la décennie

Kamasi Washington – The Epic à égalité avec To Pimp A Butterfly de Kendrick Lamar

L'événement marquant de la décennie

La mort de Dio, de Lemmy (entre autres), la fin de Slayer, la fin d’une époque en somme

 

Félix
 


L'album metal de la décennie


 


 

Avantasia - The Mystery Of Time (2013)

Catégorie ultra concurrentielle par excellence, la place de meilleur album Metal de la décennie a vu se battre pas mal de prétendants très sérieux, entre autres Accept avec leur fabuleux album du retour, Blood Of The Nations, et Testament avec l’ultra solide Dark Roots Of Earth. Mais c’est l’oeuvre de Tobias Sammet sortie en 2013 qui s’adjuge le titre tant convoité. Bien que sorti du cadre de la trilogie The Scarecrow/Wicked Symphony/Angel Of Babylon, The Mystery Of Time n’en reste pas moins un fabuleux album concept blindé de featuring savoureux et de titres inoubliables.



Album d'un groupe francophone de la décennie


Gojira - Magma (2016)


Décrié par beaucoup à sa sortie car moins “death” que ce qu’attendaient les fans, Magma révèle plus de profondeur et de personnalité, grâce au choix d’une prod plus organique et moins technique que sur The Way Of All Flesh et L’Enfant Sauvage. Si beaucoup de très bons albums sont sortis cette décennie et mériteraient également une place au sommet, le choix de Magma valide aussi la carrière quasiment irréprochable du groupe landais depuis leurs débuts.



Album non metal de la décennie


Snarky Puppy - Tell Your Friends (2010)


La place aurait dû revenir à David Bowie pour Blackstar, son magistral chant du cygne (ou à Deep Purple pour Now What ?!). Mais non, parce que Snarky Puppy, évidemment. La découverte absolue de la décennie pour ma part, et accessoirement de loin un des meilleurs groupes que j’ai pu écouter. Le combo de jazz funk et de fusion instrumental texan a vu sa notoriété exploser sur cette décennie et est maintenant un groupe reconnu et acclamé partout, faisant pratiquement salle comble à chaque fois. Avec six titres pour 50 minutes, Tell Your Friends s’ouvre sur White Cap, une des meilleures démonstrations du groove habituel du groupe.



L'événement marquant de la décennie


La décennie a été marquée par la mort, et pour une fois massivement du côté du public. On pense évidemment à l’attentat du Bataclan pendant Eagles Of Death Metal, mais aussi Ariana Grande à Manchester. Du côté des artistes aussi les pertes furent lourdes et certains des noms ont marqué l’histoire de la musique : Chris Cornell, Didier Lockwood, Lemmy, Jeff Hanneman, Jon Lord, Chris Squire, Keith Emerson, Prince, Dio ou David Bowie. Quelles pertes...



 

Jeff

 


Album metal de la décennie


 



 

Hanging Garden – At Every Door (2013)

L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

Hangman’s Chair – Banlieue Triste
(2019)

 L'album non metal de la décennie

Arcade Fire – The Suburbs (2010)

L'événement marquant de la décennie  

13/11/2015




 

Karnogal
 

L'album metal de la décennie


 



Kreator - Phantom Antichrist (2012)

Ces dix années ont été incroyablement prolifiques en termes de thrash metal et de metal en général. De plus nous avons été extrêmement bien servis au niveau des gros groupes, notamment ceux du fameux big four. Mais c'est pourtant d'Allemagne que vient mon album de coeur de cette décénie. Phantom Antichrist est incontestablement le meilleur album de thrash metal sorti ces dix dernières années. La seule galette pouvant éventuellement lui faire de l'ombre est Gods of Violence signée... Kreator. De plus, cet album est intimement lié à mon arrivée à La Grosse Radio... Alors lorsque le plaisir se joint à la nostalgie, on obtient qu'une seule chose: la perfection.


L'album d'un groupe metal francophone de la décennie 


L'esprit du clan - Chapitre VI (2016)

Un album à l'image de ses auteurs: discret et pourtant incroyablement bon. Sorti de nulle part en 2016, Chapitre VI apportait un vent de fraicheur sur la scène française, rappelant que si les Parisiens de l'EDC ne jouent peut-être pas dans la même cour que certains "gros", ils n'en restent pas moins une valeur sûre de la scène tricolore. Un groupe de coeur que je suis depuis le lycée, une musique incroyablement brutale et efficace pour un album novateur aux textes ultra positifs et malins. Je vous aime les gars.

 L'album non metal de la décennie


Cypress Hill - Rise Up (2010)

J'adore le metal, j'adore le hip hop. Alors que Cypress Hill invite (entre autres) Tom Morello, cela donne une énorme bombe, tout simplement.


L'événement marquant de la décennie


2015. Une sublime année de merde. Sublime par ses sorties, son Hellfest, les souvenirs qui vont avec tout ça... Et une année de merde marquée par deux attentats, la mort d'une très grande figure de notre passion. 

 

 

Djo
 


L'album metal de la décennie


 


 

 

Enforcer - Death by fire (2019)

Représente selon moi l'apogée de la tendance NWOTHM

L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

GOJIRA - Magma (2016)

Sans conteste le meilleur album metal français de ces dernières années. Varié, complexe, riche, jouissif. D'excellentes compos qui font référence selon moi.


L'événement marquant de la décennie

La tournée d'adieu de Motley Crue 2014-2015, ou la fin actée (ressuscité avec The Dirt - Netflix) du plus grand groupe de Glam des années 80.





 

Julie


L'album metal de la décennie


 





Ghost – Meliora (2015)

Une ascension irrésistible pour le groupe le plus fascinant de la décennie. Un marionettiste aux
multiples talents, capable de faire du vintage et du neuf, du profond et de l'ironique, du complexe
et du dansant, capable aussi, plus que tout autre groupe, de diviser. Spectaculaire.

L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

Gojira – Magma (2016)


Un album parfait, voilà tout. L'histoire des gars du sud-ouest qui sont arrivés
au sommet de leur art.


L'album non metal de la décennie

Muse – Drones (2015)


Pour l'album, oui, mais surtout pour les shows impressionnants. De vraies rock
star.

 

Valérian 


L'album metal de la décennie

 




The Ocean - Pelagial (2013)

L'album d'un groupe metal francophone de la décennie

Magma – Gojira (2016) 

L'album non metal de la décennie

The Life of Pablo – Kanye West (2016)

L'événement marquant de la décennie

Gun’s N Roses de retour avec leur tournée en 2017



 

Antoine



 




L'album metal de la décennie

Ghost - Prequelle  (2018)

Parce que cet album est un peu le mirroir de la scène rock et du metal aujourd'hui, un genre qui devient de plus en plus populaire, très varié et qui évolue avec son époque.

Avec cet album, Ghost montre la richesse du genre, en piochant dans des influences, pop, rock, rock progressif, et même jazz. La mise en scène du groupe (masques, costumes, satire de l'Eglise permanente...) en live est carrément géniale. C'est à l'image d'une demande d'un public qui souhaite vivre une vraie expérience lors des concerts, et pas seulement voir des musiciens jouer sur scène. Bref, Ghost, porte par le charismatique chanteur Tobias Forge, montre que le metal ce n'est pas que des musiciens avec des chanteurs qui crient et des musiciens qui font du bruit. C'est somme toute une invitation à découvrir de la bonne musique. D'ailleurs ce n'est pas pour rien qu'on a pu les apercevoir dans Quotidien l'année dernière ;).

L'album d'un groupe metal francophone de la décennie 

Bukowski - The Midnight Sons (2011)

Un album sorti en 2011, au tout début de la décennie et qui m'a fait découvrir le hard-rock et le metal plus généralement. Plein de riffs super entrainants, de l'émotion, bref du très bon. C'était une des sorties de l'année à l'époque et je le mets  sans hésiter en album de la décennie parce qu'il m'a vraiment marqué d'un point de vue personnel. Mention spéciale au titre Slugs and Bats ! Mon préféré.

Mais je mettrais aussi une petite pièce sur Gojira - L'Enfant Sauvage, l'album de maturité du groupe de metal français par excellence.

L'album non metal de la décennie

Daft Punk - Random Access Memories (2013)

Encore une fois, il est difficile de trouver un album non metal, car ce n'est pas notre genre de prédilection. Comment juger s'il faille choisir un album d'un genre que j'aime autant, voire plus que le metal comme le rock ? Faut-il choisir le plus vendu ? Faut-il choisir parce qu'on l'aime bien ?

Le choix a été dur, mais je vais me porter sur cet album des Français de Daft Punk. Outre son succès commercial et tous les tubes super dansant dans cet album, il a participé à populariser le genre de l'electro, en y incorporant des sonorités funky, pop voire même orchestrales, jazzy, ainsi qu'en incorporant  une structure très progressive que j'adore personnellement. Mais malgré cela, le duo français reste propre à son identité et on sent toujours que le son electro Daft Punk est bien là. En outre, les guests présents comme Pharell Williams, Nile Rogers ou encore Julian Casablancas contribuent à rendre l'album épique. Et franchement, comment se refuser un petit "Get Lucky", "Instant Crush" ou un "Lose Yourself to Dance" ?

L'événement marquant de la décennie : L'avénement des plateformes de musique streaming

Pas de concerts, de sorties musciales, ni de retour d'un ancien groupe. Car pour moi, l'événement marquant de la décennie, c'est clairement l'avénement des plateformes streaming de musique (Spotify, Deezer, Apple music et tant d'autres pour ne pas les citer) qui ont simplement bouleversé la manière d'écouter nos chansons. Pour beaucou d'entre nous, on ne peut plus s'en passer dans la vie de tous les jours. C'est un vrai bouleversement dans l'industrie musicale (moins de ventes physiques, et de téléchargement), et dans la manière d'appréhender la musique (on a tout à notre disposition). Au profit de découvrir de la musique par nous même, la musique vient à nous et elle se consomme à portée de main en quelques secondes. Pour ma part, je suis content de pouvoir vous aider à faire le tri et à vous faire des découvrir des artistes en participant à la vie de ce beau média qu'est La Grosse Radio ;)
 

 vidéo métal
 webzine metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
top, best of, big very best of, rammstein, diffusions, antenne metal, 2010 -2019 : les 100 titres les plus gros diffusés
24/12/2019 - Emboitant le pas à nos confrères de la rédaction rock, nous avons voulu savoir quels avaient été les titres les plus diffusés sur l'antenne metal durant cette dernière décennie. Et, ô surprise, le groupe qui arrive en tête ...
Lire l'article
Big very best of, top annuel, 2018, ghost, classement, metal Le Big Very Best Of Metal 2018 de La Grosse Radio Metal
31/12/2018 - Avant toute chose, nous souhaitons vous formuler nos meilleurs voeux pour cette année 2019 au nom de toute la rédaction de La Grosse Radio Metal. Comme à notre habitude, l'heure du bilan a sonné: un classement général et un top individuel pour ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 vidéo métal Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold est un groupe de heavy metal américain, originaire de Huntington Beach (CA - USA) créé en 1999. Membres : M. Shadows au chant, Zacky Vengeance ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Avenged Sevenfold
 forum metal Deftones
Groupe de nu metal, pionniers du gene avec Korn. Deftones a démarré en 1998 à Sacremento (USA). Un groupe qui s'est fait sur scène et qui a aujourd'hui ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Deftones
 forum metal Eths
Eths est un groupe de metal[ (metalcore et deathcore) français originaire de Marseille. Il est formé de cinq membres : Candice (chant), Staif (guitare, chant), Greg (guitare), Shob ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Eths
 écouter radio métal Ghost
Un groupe suédois mystérieux dont les membres du groupe ont gardé l'anonymat.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Ghost
 forum metal Gojira
Gojira, est un groupe de death metal français formé à Ondres (Landes) en 1996. Les paroles de Gojira ont comme principal sujet la vie et la mort, ainsi que la ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Gojira
 musique métal Guns N Roses
Guns N' Roses (parfois abrégé GN'R) est un groupe de rock américain originaire de Los Angeles. Le groupe a vu le jour suite à la fusion de 2 autres groupes: ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Guns N Roses
radio metal Judas Priest
Groupe de heavy metal originiaire de Birmingham (Angleterre) fondé en 1970. En 1991, ee chanteur Rob Halford quitte le groupe et est remplacé par Tim « Ripper » ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Judas Priest
 webradio metal Kreator
Kreator est un des groupes pionniers du thrash metal allemand formé en 1984.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Kreator
 vidéo métal Les Tambours du Bronx
Groupe français de percussions urbaines formé en 1987. Certains tapent sur des bambous et c'est moche, d'autres tapent sur des bidons et c'est grandiose !
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Les Tambours du Bronx
 vidéo métal Linkin Park
Groupe de néo-metal / rapcore américain originaire de Californie qui débute sa carrière en1996. 5 albums studio des succès internationaux énormes ce qui ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Linkin Park
radio metal Orphaned Land
Groupe israélien de death metal oriental créé en 1991. Originaire de Bat-Yam près de Petah-Tikva en Israël. Dès 1994 ils mélangèrent (pour la ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Orphaned Land
radio metal Rage Against The Machine
RATM est un de ces groupes cultes et incontournables des années 90.Entourés des plus grands tels que Cypress Hill, Beastie Boys, Suicidal Tendencies, Smashing Pumkins, Beck, Sonic Youth, Pearl ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Rage Against The Machine
 écouter radio métal Sabaton
   Les débuts - Avant la guerre : Sabaton a été formé en 1999 à Falun (Suède). A la base le groupe s'appelait Aeon ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Sabaton
 écouter radio métal Ulver
Ulver (« loups » en norvégien) est un ancien groupe norvégien de black metal / folk formé au début des années 1990, qui s'est ensuite reconverti dans la musique électronique.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Ulver
Vos commentaires
 webradio metal
NOS CHRONIQUES METAL
 forum metal
NOS INTERVIEWS METAL
 vidéo métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 forum metal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
 écouter radio métal
NOS HUMEURS METAL
 musique métal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine metal Tout le webzine de la grosse radio
 webzine metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020