webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  vidéo métal La Grosse Radio sur Twitter  vidéo métal  webzine metal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Arjen Lucassen et Anneke van Giesbergen, fondateurs de The Gentle Storm
Arjen Lucassen et Anneke van Giesbergen, fondateurs de The Gentle Storm

"Si l'album est bien reçu, il y aura une suite !"


Quel évènement ce fut à Paris lorsque Arjen Lucassen, convaincu par sa chanteuse Anneke van Giesbergen, décida de sortir de son cocon personnel pour une série de journées promo. La Grosse Radio ne pouvait évidemment pas manquer cet évènement axé sur la sortie du premier album de The Gentle Storm intitulé The Diary et au concept fort créé par un duo d'artistes hollandais plus complices que jamais.


Tout d'abord Arjen, pourquoi un tel projet ?

Arjen : Il faut déjà dire que cet album est en réaction au dernier Ayreon qui était très progressif avec ses quatre morceaux de 20 minutes, sans vrai refrain, avec plein de chanteurs et de claviers. Du coup j'ai réalisé un disque sans utiliser cet instrument, avec une seule chanteuse, des morceaux plus courts et accrocheurs. C'est totalement différent.


Divisé en deux versions différentes d'un même album (NDLR : Gentle Version et Storm Version), pour quelle raison ?

Une fois Ayreon sorti, je n'avais aucune idée sur quoi faire ensuite. J'ai donc demandé aux fans ce qu'ils aimeraient avoir en réalisant un sondage. Les deux réponses majoritaires étaient quelque chose de heavy et quelque chose de folk. Du coup je ne pouvais choisir (rires) ! Du coup j'ai commencé à composer en Midi, une seule piste orchestrale, avec une contrebasse, un violon et un violoncelle. Cela nous donnait donc des morceaux très baroque inspiré par la Renaissance. A partir de là, je pouvais aller aussi bien dans une direction folk que heavy, et j'ai réalisé que je pouvais ainsi faire deux versions d'un même morceau. D'où le CD Gentle et le CD Storm...

The Gentle Storm Arjen Anneke


Et c'est donc ainsi qu'est venu le nom ?

Non, même pas ! C'est une pure coïncidence. On a eu beaucoup de mal à trouver un nom, au départ on avait imaginé Arjen & Anneke mais ça faisait un peu trop "folk" comme nom, à la Simon & Garfunkel (rire), ensuite c'était impensable d'imaginer nos noms au complet vu qu'il est difficile de prononcer le nom d'Anneke pour les non hollandophones. On a donc essayé plusieurs noms mais on n'a jamais vraiment été satisfaits jusqu'à ce qu'Anneke ne propose The Gentle Storm, nom auquel j'ai dû m'habituer et que désormais j'aime bien. Il sonne parfait vu le projet.


Nous pensions en fait qu'une des versions était venue en premier...

Non, juste cette version orchestrale minimaliste, qui d'ailleurs était sûrement plus proche de la version Storm que de la Gentle.


Anneke, tu as écrit les paroles, et on remarque le choix d'un double point de vue (des deux amoureux) dans la trame narrative. Est-ce un choix délibéré ?

Anneke : Oui, nous voulions que cela soit un échange de lettres narré tel quel, et comme nous sommes partis sur une seule voix il fallait que cela soit raconté d'un seul point de vue. Ainsi, c'est l'histoire d'une personne qui trouve ces lettres inclues dans un journal de bord, d'où le titre de l'album, et elle les lit donc au fur et à mesure. Ainsi se présente l'histoire.


On aurait pu imaginer deux chanteurs, avec une sorte de duo homme/femme jouant le rôle des deux amoureux...

Arjen : En fait le choix du groupe était déjà fait avant l'histoire, on ne voyait qu'un seul chant, plus pratique notamment dans l'optique des concerts. Mais il est vrai qu'au départ j'avais en tête le choix d'un excellent chanteur ou chanteuse capable de pouvoir chanter aussi bien une version que l'autre, et je ne voyais que deux possibilités : Anneke ou Russell Allen (Symphony X, Adrenaline Mob). Et quand Anneke m'a contacté pour savoir si on pouvait faire un projet ensemble, c'était juste un miracle, un merveilleux coup de chance ! Je n'avais plus qu'à lui parler du projet et tout s'est très vite mis en place.

Anneke : Lorqu'Arjen m'a envoyé ses démos, j'étais de suite très emballée car cette version orchestrale très simple mettait la mélodie en avant. Le feeling était parfait, j'ai très vite eu des idées sur comment placer ma voix, et c'est ensuite que nous avons tout construit à partir de là. Il apparaissait d'ailleurs évident qu'il nous fallait un concept tant ces morceaux, si riches, s'y prettaient parfaitement.

Anneke Arjen The Gentle Storm


Avez-vous décidé de l'histoire ensemble ou est-ce toi Anneke qui l'a mise en place avec tes paroles ?

Anneke : Non, nous nous sommes accordés ensemble à son sujet !

Arjen : Comme toujours, je laisse la musique inspirer l'histoire que je vais raconter, et j'ai très vite eu la vision d'un bateau dans une ambiance très Renaissance, dans le passé. Il fallait donc qu'on fasse quelque chose axé sur l'histoire néerlandaise, plutôt au 17ème siècle qui représente son apogée tant civilisationelle qu'artistique et illustrée notamment par des peintres tels que Rembrandt.

Raconte-nous donc cette belle histoire...

Arjen : C'est l'histoire d'un couple (Joseph et Susanne) séparé par le départ du mari sur un bateau pour deux longues années. Pendant son absence et durant l'échange de missives, il apprend que sa femme est enceinte et qu'elle met au monde un enfant prénommé Michiel. Malheureusement, l'épouse tombe également malade, elle l'annonce de façon détournée dans la chanson "The Moment". A partir de là, l'homme veut rentrer à tout prix quitte à braver les éléments ("The Storm"), l'enfant nait en bonne santé mais Susanne ne peut survivre et ça se termine en effet plutôt mal puisqu'elle meurt à la fin. Tout sera plus clair dans le booklet puisqu'il y aura une sorte de préface expliquant pas mal les choses. Nous voulions que chacun puisse comprendre clairement l'histoire, pas comme dans Ayreon ! (rires)


Au final, comment ressentez-vous le résultat final maintenant que tout est terminé et prêt à être présenté aux fans ?

Arjen : Tout s'est merveilleusement bien passé lors de son écriture et sa confection, je me suis donné à 100% pour ce projet et j'y crois plus que jamais. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle l'ermite que je suis est sorti de son cocon pour faire de la promo et qu'il fera même quelques concerts acoustiques (rires) ! Je pense que The Gentle Storm peut toucher un maximum de gens et ouvrir les esprits.

Anneke : Nous avons eu aujourd'hui deux personnes, pourtant fans de metal, qui ont même avoué préférer la Gentle Version à la Storm Version !


On est d'ailleurs étonné par la richesse de la musique, notamment sur la Gentle Version où plus de 30 instruments ont été utilisés. Est-ce ton plus grand défi jamais réalisé niveau enregistrement ?

Arjen : Oh oui ! Mais c'était très passionnant. Même que plusieurs instruments n'étaient pas accordés, j'ai dû un peu tricher dans le mix (rires) ! Un record de différentes flûtes ou instruments à vent a été utilisé par Jeroen Goosens sur cet opus.

Arjen Anneke The Gentle Storm


Quant à la Storm Version, l'idée de n'enregistrer aucun clavier mais que des cordes ou des cuivres naturels était de rendre le tout le plus organique possible ?

Arjen : Oui, il fallait vraiment que tout soit axé sur les mélodies et les émotions.

Anneke : Puis je trouve ça bien dans le sens que de nos jours très peu d'albums sont réalisés avec de "vrais instruments". On ne voit ça plus que dans les bandes originales de film où un gros budget est alloué à l'enregistrement d'un orchestre. Par contre, sur un album de rock, c'est très rare ! Et ça s'entend très vite dans le résultat final, ça rend la chose assez unique et profonde. Et sur The Gentle Storm, chaque instrument a son rôle, Arjen n'a pas choisi d'utiliser tous ces instruments pour la gloriole : tout est pensé et parfaitement maîtrisé dans un but précis. Je trouve ça vraiment extraordinaire.

Arjen : Il y a beaucoup d'instruments que j'avais jusque là utilisé en version clavier sur certains Ayreon, là je suis heureux d'avoir pu faire venir plusieurs musiciens jouer pour de vrai. Comme ce cor français, quelque chose de très difficile à jouer... Il faut d'ailleurs le doubler au moins cinq fois pour le rendre aussi glorieux.


Arjen, tu viens rejouer sur scène en Europe pour quelques concerts acoustiques, comment te sens-tu à cette idée ?

Arjen : Euh... joker (rires) ! Comme tu le sais, je suis très nerveux à cette idée. J'ai tellement vu de mails passer au sujet de la prochaine tournée qu'Anneke a fini par me convaincre, puis je ne peux qu'être confiant à ses côtés. Bref, je ne peux pas dire que j'ai hâte mais en même temps je suis très excité à cette idée et je suis certain qu'une fois sur scène je serai heureux. Peut-être même que j'en redemenderai ! Ou pas ! (rires)

Anneke : Mais c'est ce que j'espère, que cette série de shows redonnera le goût à Arjen de faire quelques dates supplémentaires par la suite. Certains de ces concerts acoustiques sont déjà sold-out d'ailleurs, c'est une très bonne nouvelle.


Qu'en est-il de la tournée avec le groupe The Gentle Storm, sans Arjen donc ? Concentré sur la Storm Version ?

Anneke : Oui principalement, il y aura aussi quelques morceaux de The Gathering, Devin Townsend et quelques classiques de Ayreon. Un show axé metal avec quelques interludes acoustiques en son sein. Je veux faire quelque chose différent de mes dernières tournées en solo, d'autant plus que j'ai bien aimé mes quelques escapades live en compagnie de Devin. Je pense que les gens aiment me revoir dans un contexte metal, et j'ai très hâte d'autant plus que j'ai monté à mes côtés un très bon groupe avec des amis et gens talentueux, dont Marcela Bovio (Stream of Passion) en voix additionnelle.


Arjen, que penses-tu écrire pour la suite ? Vers quel projet pourrais-tu te diriger ?

Arjen : En tout cas ce que je peux dire c'est que ce ne sera pas un nouvel Ayreon, c'est encore trop tôt. Tout va en fait dépendre du succès de The Gentle Storm. C'est plus qu'un projet, c'est désormais un groupe qui fera des concerts, donc si l'album est bien reçu je me vois mal attendre quatre ou cinq années pour en faire une suite. Le prochain travail de compositions pourrait donc bien être au final sa suite, d'autant plus que Anneke et moi avons déjà quelques idées notamment au niveau de l'histoire.

Anneke Arjen The Gentle Storm


Parlez-nous du clip réalisé pour "Shores of India".

Arjen : On y a consacré pas mal de moyens avec un décor exceptionnel et une superbe photographie. Il fallait que cela représente parfaitement l'histoire. Outre les lyrics video de "Endless Sea", il y a aussi une video sur "Heart of Amsterdam" où Anneke déambule dans les rues de la ville en costume d'époque.

Anneke : Une robe magnifique d'ailleurs !

Arjen : L'aspect visuel est très important pour The Gentle Storm, c'est la première fois qu'il y aura autant de vidéos pour un de mes projets, notre maison de disque y a mis les moyens et croit beaucoup en ce groupe. Pour cette raison également que j'y consacre du temps et qu'il y aura une suite très vite si jamais tout va bien.
 

Interview réalisée par Ju de Melon et Vyuuse
 
radio metal
radio metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Arjen, Lucassen, Anneke, Giesbergen, Ayreon, 2014 The Gentle Storm : tous les détails du premier album
23/02/2015 - Update du 23 février 2015 Alors qu'Anneke et Arjen Lucassen sont en pleine tournée acoustique, le groupe The Gentle Storm se prépare pour sa série de concerts (sans Arjen) et peaufine les détails du premier opus The Diary prévu le 23 mars. Depuis ...
Lire l'article
progressive, Ayreon, Arjen, Lucassen, InsideOut, Prodigy, equation, unification Ayreon - The Theory of Everything
21/10/2013 - Will we ever understand...? Il y a tant de choses à dire, alors par où commencer ? Par la fin peut-être, à l'image de ces premières paroles ainsi énoncées en préambule. Sur le tableau noir, se dressent quelques équations ...
Lire l'article
progressive, theory, everything, ayreon, arjen, prodigy, prog, concept, inside out Arjen Anthony Lucassen, pour la sortie du nouvel Ayreon
21/10/2013 - "Donnez une chance à cet album !" La sortie d'un nouvel Ayreon est toujours un grand évènement pour les fans de metal/rock progressif. Une nouvelle fois chapeauté par le géant hollandais Arjen Anthony Lucassen, ce nouvel album ...
Lire l'article
anneke, van giersbergen, drive, everything is changing, gathering, review, chronique Anneke Van Giersbergen - Drive
27/09/2013 - C'est moins de deux ans après son excellent Everything is changing que la belle Anneke nous revient avec un nouvel opus. La réussite de son album précédent se résumait finalement à peu de choses : un équilibre retrouvé et un style ...
Lire l'article
Anneke Van Giesbergen, Drive, We Live On, Rock, Pop, Divan du Monde, Devin Townsend Anneke Van Giesbergen (ex-The Gathering) présente son album Drive
26/09/2013 - "Je cherche à atteindre le coeur de l’auditeur directement" A l'occasion de la sortie de Drive, son quatrième album, Anneke Van Giesbergen a accordé quelques minutes à La Grosse Radio afin d'évoquer le processus de composition, ses ...
Lire l'article
dutch musicien, multi instrumentiste, solo, ayreon, star one, folk, rock, metal, progressive, lost in the new real Arjen Anthony Lucassen, pour son nouvel album solo
08/04/2012 - Loin d'être perdu dans sa nouvelle réalité solitaire... Arjen Anthony Lucassen, plus de 30 ans de métier, un savoir-faire impressionnant sur le plan musical, des projets à foison (Ayreon, Star One, Ambeon, Guilt Machine...) avec des guests de ...
Lire l'article
arjen, ayreon, star one, guilt machine, entrevue, dutch Arjen Lucassen, leader du groupe Star One
04/10/2010 - La tant attendu nouvel album Star One, Victims of the Modern Age, sort début novembre chez InsideOut. Pour l'occasion, le génie néerlandais Arjen Lucassen nous accorde une nouvelle interview, un peu moins d'un an après l'entretien que nous avions eu pour ...
Lire l'article
progressive rock, progressive metal, pays-bas Arjen Lucassen, créateur de Guilt Machine
15/11/2009 - Quelques semaines après la sortie du premier opus de Guilt Machine, "On This Perfect Day", chez Mascot Records, j'ai eu l'honneur de pouvoir discuter au téléphone avec le maître à penser néerlandais Arjen Lucassen, créateur du ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 webradio metal Anneke Van Giersbergen
Anneke van Giersbergen (née le 8 mars 1973) à Sint-Michielsgestel, est une chanteuse néerlandaise à la tête du groupe Agua de Annique, qu'elle a ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Anneke Van Giersbergen
 forum metal Arjen Anthony Lucassen
Arjen Anthony Lucassen (né le 3 avril 1960 à Hilversum) est un auteur, compositeur, chanteur et multi-instrumentiste néerlandais de metal/rock progressif, principalement ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Arjen Anthony Lucassen
 webradio metal Ayreon
Ayreon est un projet créé par Arjen Anthony Lucassen, multi-instrumentiste néerlandais. Le style musical d'Ayreon provient majoritairement du heavy metal et du rock ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Ayreon
Vos commentaires
 webradio metal
NOS CHRONIQUES METAL
 webzine metal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webzine metal
NOS ACTUS METAL
 musique métal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
 forum metal
NOS HUMEURS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio métal Tout le webzine de la grosse radio
 forum metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017