écouter radio métal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  forum metal  écouter radio métal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Yann Le Baraillec et Yves Tattevin, organisateurs du Motocultor
Yann Le Baraillec et Yves Tattevin, organisateurs du Motocultor

L'expansion constante
 

L'affiche de la prochaine édition du Motocultor, qui se tiendra du 14 au 16 août à Saint-Nolff (Bretagne), est désormais complète. On y trouve plus de groupes, parmi lesquels des noms plus populaires qu'auparavant. Yann Le Baraillec et Yves Tattevin, tous les deux organisateurs du festival, expliquent cette augmentation, sans oublier de présenter leurs ambitions, sans avoir les yeux plus gros que le ventre.

Bonjour à vous et merci de nous accorder cette interview. Vous vous préparez à faire votre sixième édition en plein air du Motocultor, parlez-nous de l'évolution du festival.

Yann Le Baraillec : Déjà, on a le nombre d'entrées qui a connu une forte croissance ! [rires] Dans les premières éditions en salle on était quelques centaines de personnes, ensuite, en 2010, on est passé à 4500, 2011 on a fait 5500, en 2012 on est passé à 11 000, pour la première édition à Saint-Nolff en 2013 on est passé à 12 000 et l'année dernière on a fait 17 000. On est en pleine expansion et c'est parti pour augmenter à la prochaine édition. Concernant les groupes, on a la confiance des tourneurs, avec des groupes de plus en plus gros d'année en année, des propositions aussi. Il y a certains groupes qu'on rêvait d'avoir il y a quelques années et maintenant on est pas loin de les avoir. Du coup, on a gagné en crédibilité auprès des groupes, mais aussi du public.

Parmi les conséquences de cette expansion, on a maintenant une troisième scène, comment est venue l'idée ?

Yves Tattevin : Il y a plusieurs aspects à traiter : l'aspect artistique et l'aspect financier. L'avantage de la troisième scène, c'est qu'on peut élargir vers d'autres styles qu'on ne faisait pas forcément avant, puisqu'on est plus sur une base black, death et thrash depuis le début. On introduit parfois d'autres styles, comme l'année dernière, le samedi, on avait six groupes plus orientés punk et rock n'roll comme Brother Dege ou LesSheriffs et il se trouve que ça n'a pas plu à tout le monde, ce qui est compréhensible, vu que ça sort du metal. La troisième scène permet de placer ces groupes-là et ceux qui n'aiment pas ont toujours du metal sur les deux autres scènes.

Yann : Cette année, il n'y aura pas de punk, parce que nous n'avons pas eu d'opportunité, mais on a remarqué qu'on pouvait intégrer d'autres styles sur la journée du samedi, ça pouvait plaire, vu qu'on avait vendu plus de 1000 places pour cette journée seulement alors qu'on en vend entre 400 et 500 d'habitude. Cette année, la journée la plus marquante sera celle du vendredi avec pas mal de groupes de hardcore, alors qu'on en a quasiment pas eu en 2012. Ces groupes ne seront pas sur la troisième scène, mais c'est cette scène qui nous permet une concentration de groupes. Sinon on a aussi plus de stoner sur l'ensemble du week-end, on n'a pas pu tout mettre sur une journée.

Motocultor


Du coup, pouvez-vous nous parler l'orientation artistique de chaque scène ?

Yann : Sur la Dave Mustage, tous les styles de musique peuvent se retrouver, c'est là qu'on mettra les plus gros groupes à partir de 18h, bien qu'il y aura quelques têtes d'affiche sur les deux autres scènes. Concernant celles-ci, elles seront calées sur des créneaux en même temps, la Supositor Stage sera plus dans la tradition du festival avec du death, du thrash, du black et aussi du hardcore. La troisième scène aura les groupes de pagan, du metal mélodique comme Delain, tout ce qui est avant-gardiste et planant, comme Alcest, ainsi que du doom et du stoner.

Qu'en est-il du développement du festival sur le plan international ?

Yann : C'est quelque chose qu'on essaie de développer depuis des années, la troisième scène va nous aider. Les autres festivals européens tournent à plus de 100 groupes, là, on passe de 45 à 66 groupes. On commence à entrer dans un nombre qui peut motiver ceux qui viennent de loin. En revanche, on ne compte pas augmenter ça dans les années qui viennent, on compte rester sur trois scènes avec des concerts qui commencent entre 12h et 13h avec des sets de 40 minutes pour les groupes.

Yves : Là, on se retrouve avec un prix proche de celui du Summer Breeze (Allemagne), qui a plus de groupes que nous, mais avec un moindre écart par rapport à l'année dernière, où il n'y avait que 45 groupes. C'est naturel pour le public de s'orienter vers les festivals où il y a le plus de choix.

Y aura-t-il du coup une augmentation de la capacité d'accueil du festival ?

Yves : Il se trouve que la scène sera en dehors de l'espace délimité par le site, du coup il sera un peu plus grand. On va augmenter la jauge de 30 %, en passant de 5000 à 8000 entrées payantes par jour. Si ça peut rassurer les gens sur le long terme, ça ne va pas beaucoup augmenter par la suite, d'autant que le site est délimité par les bois autour. Notre objectif est de passer cette année la barre des 6000 entrées par jour. Ce genre de jauges nous arrange, car passer à 15 000 par jour, en plus des difficultés sur le terrains, nous placerait dans un autre type de concurrence pour d'autres festivals européens. Un groupe comme Slayer est du genre à passer dans un festival généraliste en Allemagne, avec des groupes de rock bien plus mainstream et dans des structures qui ont bien plus de moyens que nous. Nous ne voulons pas non plus nous imposer parmi les énormes festivals en France, mais avoir une position de leader dans les festivals de plus petite taille. L'intérêt n'est pas de grossir à tout prix, mais de trouver un modèle viable.

Yann : Avec une jauge à 15 000 entrées par jour, ce serait aussi dur au niveau de la programmation. Pour ça, il faut avoir des groupes qui sont régulièrement haut-placé dans l'affiche du Hellfest, donc on ne va pas faire venir deux fois chaque groupe. On a déjà quelques groupes en commun, mais ce sera aussi compliqué de se renouveler. Un groupe qui commence maintenant pourra avoir le niveau de popularité d'un Sepultura ou d'un Carcass dans cinq ans. En revanche, pour avoir un nouvel Iron Maiden, ce sera bien plus difficile.

Motocultor


Comment gérez-vous votre programmation par rapport aux autres festivals d'ailleurs ?

Yann : On a tout intérêt à ne pas programmer les mêmes groupes que les autres festivals, mais c'est toujours difficile avec 66 groupes à faire jouer, d'autant que, dans certains styles de musique, le choix est restreint. Rien qu'avec le Hellfest, ils ont 163 groupes, on en a 5 % en commun, ce n'est gênant pour aucun d'entre nous. L'avantage est aussi dans les périodes, en juin et en août, ce ne sont pas les mêmes groupes qui tournent, sauf pour certains. Il faut trouver les bons compromis avec les groupes des autres festivals. Pour des festivals éloignés comme le Sylak ou l'Extremfest, ce n'est pas trop gênant d'avoir quelques groupes en commun, quoiqu'il n'y en a pas beaucoup cette année. Avec le Fall of Summer, qui est plus près, c'est un peu plus délicat, mais nous n'avons pas non plus beaucoup de groupes en commun. L'intérêt est de trouver un équilibre pour qu'aucun des festivals ne soit pénalisé. Vu qu'on est proche géographiquement avec le Fall of Summer et le Hellfest, on va être amené à beaucoup discuter à l'avenir.
 forum metal
 vidéo métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Motocultor, 2015, Six Feet Under, Metal, Festival, Mars Red Sky, Belenos Motocultor 2015 : running order et plan du site
31/07/2015 - News de septembre 2014 éditée le 31 juillet 2015 : L'affiche du Motocultor Festival avait été complétée avec OPETH / TRIPTYKON / BRUJERIA / ULTRA VOMIT / STICKY BOYS / KRONOS / MANZER et VERBAL RAZORS. Cependant, sachez ...
Lire l'article
Motocultor, metal, festival, Behemoth, Epica, Testament, Kreator, Bretagne DOSSIER : Motocultor 2014
07/09/2014 - Motocultor 2014 : LE DOSSIER *Par le staff de La Grosse Radio Metal* Cette année, la cinquième édition open air de ce festival était bien attendue, après la progression déjà affichée en 2013. 17 000 festivaliers, soit 5000 de ...
Lire l'article
Motocultor, festival, organisation, bretagne Yves Tattevin de l'équipe du Motocultor
14/08/2014 - "Nous n'avons pas la folie des grandeurs" Le lancement de la cinquième édition en plein air du Motocultor festival est imminent. En cette occasion, Yves Tattevin, assistant de production et de communication de l'événement, a accordé une ...
Lire l'article
Motocultor, festival, dossier, metal, Therion, Exodus, Annihilator, Vader DOSSIER : Motocultor 2013
01/09/2013 - Motocultor 2013 : LE DOSSIER *Par le staff de La Grosse Radio Metal* Cette année, la quatrième édition en plein air de ce festival était bien attendue, après la progression déjà affichée en 2012. 12 000 festivaliers, soit 1000 ...
Lire l'article
Motocultor 2012, dossier, recap, report, festival, France, résumé DOSSIER : Motocultor 2012
05/10/2012 -   En cet automne naissant, il est facile de retomber dans une douce mélancolie. Profitons en pour nous souvenir de l'été et de ses festivals, notamment celui qui personnellement m'a le plus marqué : le Motocultor Festival 2012 ! Cet ...
Lire l'article
festival, bretagne, France, Yann le Baraillec, Motocultor 2012 Yann le Baraillec, président du Motocultor Festival 2012
18/04/2012 - *Entretien téléphonique réalisé le lundi 16 avril 2012* Lionel / Born 666 : Pour ceux qui ne connaissent pas encore le Motocultor, peux-tu nous raconter son histoire ? Yann le Baraillec : L’histoire du Motocultor Festival date de 2007, avec la ...
Lire l'article
festival, bretagne, heavy, pagan, black, interviews, live reports, dossier, ambiance DOSSIER : Motocultor 2011
05/09/2011 - Le bonheur est dans le pré ou plutôt dans les champs de Theix pour ce Motocultor 2011 en cette fin de mois d’Août caniculaire. Plus qu’un Festival, c’est un rendez-vous de la bonne humeur métallique devant les 2 scènes aux noms ...
Lire l'article
Motocultor, Festival, Metal, Marduk, Hatebreed, Godsized, God Dethroned, Moonsorrow, Hellfest Yann le Baraillec, président du Motocultor Festival 2011
31/08/2011 - Interview de Yann le Baraillec, Président du Motocultor Festival. Dimanche 21 Août 2011 Par Katarz et Born666 Katarz : Alors tout d'abord merci pour cette interview. Je voulais tout d'abord te dire que si je suis revenue cette année au Motocultor ...
Lire l'article
festival, france, metal, bretagne, vannes Motocultor Fest 2010, Jour 2 (samedi 28 août)
01/09/2010 - Sous une tempête de ciel bleu, cette journée du samedi s’annonce sous les meilleurs auspices. Petit Hôtel fort sympathique au centre de Vannes avec petit déj’ à volonté, et c’est vraiment ce qu’il me fallait après ce que ...
Lire l'article
festival, france, metal, bretagne, vannes Motocultor Fest 2010, Jour 1 (vendredi 27 août)
01/09/2010 - Décidément la Bretagne et les Pays de Loire sont des régions propices aux décibels : le Hellfest à Clisson en Juin, les Vieilles Charrues à Carhaix en Juillet et maintenant le Motocultor à Séné (à côté de Vannes) ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 écouter radio métal Opeth
Opeth est un groupe de metal progressif suédois fondé à Stockholm en 1990, oscillant entre death metal et rock progressif et porté par le chanteur Mikael ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Opeth
 webzine metal Triptykon
Triptykon est le nouveau projet musical de Thomas Gabriel Fischer (ex-Celtic Frost) entre black, death et doom metal.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Triptykon
 écouter radio métal Trivium
Trivuim est un groupe américain originaire d'Orlando en Floride, formé en 1999 (info facebook officiel du groupe) (fin d'année?). Le groupe à sorti 5 albums en ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Trivium
Vos commentaires
 webzine metal
NOS CHRONIQUES METAL
 musique métal
NOS INTERVIEWS METAL
 webradio metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webzine metal
NOS ACTUS METAL
 vidéo métal
NOS VIDEOS METAL
 webradio metal
NOS FLASHBACKS METAL
radio metal
NOS HUMEURS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio métal Tout le webzine de la grosse radio
 webzine metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017