écouter radio métal
La Grosse Radio METAL sur  écouter radio métal La Grosse Radio sur Twitter  forum metal  webzine metal  écouter radio métal
  • Big very best of REGGAE 2020
  • Contrebande
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Max Kolesne, batteur de Krisiun
Max Kolesne, batteur de Krisiun
"Ce que tu entends dans le disque, c'est ce que tu entends sur scène."

Juste après avoir mis le feu au Motocultor pour la seconde fois, Max Kolesne, batteur de Krisiun, s'est prêté au jeu de l'interview avec La Grosse Radio et a donné ses impressions sur le concert, mais a également évoqué la sortie toute fraiche de Forged in Fury, nouvel album du groupe, ainsi que ses nouveaux objectifs.

Que penses-tu du concert que Krisiun vient de donner ?


Nous en sommes très contents. C'est la deuxième fois que nous venons ici et nous étions déjà très satisfaits du festival et de l'accueil du public en 2012. Cette année, l'affiche est bonne et le public est toujours au rendez-vous. J'imagine que ce festival va s'agrandir de plus en plus, c'est ce que je leur souhaite.

Vous avez joué une chanson de votre nouvel album ("Ways of Barbarism"), qu'as-tu pensé de la réaction du public ?

Elle a été très positive. L'album vient à peine de sortir. Cette fois, il est un peu différent. Krisiun a sorti 9 albums de pur death metal bien brutal et direct, avec des blast-beats partout dans le disque. Cette fois, on ralentit un peu le rythme, on fait quelques mid-tempos, on travaille un peu plus sur les dynamiques et sur la diversité musicale. Ca marche bien et les gens aiment quand même, parce que même si c'est un peu différent, ça reste Krisiun.

Qu'est-ce qui vous a inspiré pour écrire un album aussi différent ?

Il y a plusieurs choses, mais la principale est que nous avons joué ça pendant tant d'années. On adore ça, mes frères et moi, jouer du bon gros death rapide et brutal, mais il y a un moment où on a envie de faire des choses un peu différentes, sans pour autant nous dénaturer. En tant que batteur, je dois aussi me concentrer sur des parties plus heavy et me calmer sur les blast-beats pour mettre le chant en valeur et éviter de répéter les mêmes schémas. Nous avons aussi bien mis la basse en valeur sur Forged in Fury. On a mis un peu plus de groove et d'éléments tribaux, qui font partie de ce qu'on joue en jammant ensemble. C'est comme ça qu'on construit nos chansons.

Sur cet album, vous avez changé de producteur et pris Erik Rutan. Pourquoi ?

Sur nos trois albums précédents (Assassination, Southern Storm et The Great Execution), nous avions travaillé avec Andy Classen, il avait fait un super travail et nous a aidé à revenir à un son plus proche de ce qu'on cherchait. Il se trouve que Conquerors of Armageddon avait été produit par lui et Erik Rutan. Après cet album, nous n'étions pas satisfaits du son des suivants, avant de retravailler avec Andy. Quand Assassination est sorti, les fans étaient à la fois contents des chansons et du son. Mais après trois albums à la suite avec le même producteur, il fallait changer. Du coup Erik Rutan était le producteur le plus adéquat, il est comme un fan de Krisiun et sait ce qu'il nous faut : un son bien organique. Ici, pas de montage, pas d'artifices studio comme on peut l'entendre chez certains groupes. Ici, ce que tu entends dans le disque, c'est ce que tu entends sur scène.

D'où vient le titre Forged in Fury ?

Alex [Carmago, chant et basse] écrit les paroles, même si les idées viennent de nous-trois, il ajuste les paroles pour qu'elles collent à sa voix et ses lignes de chant. Le titre a été choisi en dernier, après avoir eu tous les titres et toutes les paroles. Et Forged in Fury nous correspond parfaitement, c'est ce qui nous décrit le mieux.

Qu'en est-il des thèmes des paroles ?

Nous parlons de plus en plus du monde réel, de tout ce qui foire, comme l'esclavage à travers l'argent et la religion, les gens qui se tuent entre eux, la guerre, le chaos. Nous avons la chance de vivre au Brésil, un pays qui a toujours des problèmes de corruption, mais qui reste libre. En France aussi, vous avez cette même chance. Dans d'autres pays, les gens naissent dans la misère et suivent aveuglément la religion et ce que les gens leur disent de faire. C'est ce qui nous inspire le plus dans cet album.

Comptez-vous entreprendre une tournée en tête d'affiche pour cet album ?

Il y en aura une l'année prochaine, on est en train de travailler dessus. Nous jouerons au moins quatre chansons de Forged in Fury, vu que tout semble bien marcher. Il faudra aussi jouer sur l'équilibre avec les albums old school comme Black Force Domain et Conquerors of Armageddon. Peut-être qu'on jouera aussi notre nouvelle reprise de Black Sabbath, "Electric Funeral", on l'a déjà jouée une fois et ça a bien fonctionné.

Krisiun


C'est vrai que vous avez un grand répertoire, presque 25 ans de carrière. Qu'est-ce que ça fait d'être dans un groupe depuis si longtemps ?

Oui, presque 25 ans, nous avons sorti notre première démo en 1992, à l'époque nous étions un petit groupe qui essayait de faire ce qu'il pouvait. Mais Black Force Domain (1995), notre premier album, nous a vraiment poussé. Je ne me plains pas, c'est toujours bien d'être sur scène on adore faire ce qu'on fait, même si le rythme des tournées est très intense.

Est-ce que tourner entre frères change la donne ?

Oui, parce que la proximité est toujours là. Même quand on s'engueule, même si on se dit des choses dures, au final, on reste frères. Pour certains groupes, si les membres ne sont pas assez proches entre eux, cela peut donner lieu à des départs ou des séparations. Alors qu'entre nous, ça fonctionne toujours malgré ça. Donc, jusqu'ici, ça nous a aidé.

Quelle est la chose la plus importante que tu as apprise au cours de ta carrière ?

En prenant de l'âge, j'ai 41 ans maintenant, j'apprends à être une meilleure personne. Parfois, tu veux dire des saloperies sur quelqu'un, mais bon but est d'être un être humain respectable. Avant, nous étions surtout concentrés sur le fait d'être le groupe le plus brutal du monde, c'est toujours en nous et c'est toujours la musique qu'on aime, mais nos buts ont changé. Continuer à sortir de bons albums et toujours assurer sur scène est notre but, mais des buts personnels s'ajoutent à ça, comme celui que je viens de te donner. En tout cas, nous sommes toujours passionnés par ce que nous faisons.
 vidéo métal
radio metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Krisiun, Death, Metal, FOrged in Fury, Motocultor Krisiun révèle les détails de son prochain album
13/06/2015 - Les trois frères du groupe de death metal brésilien Krisiun se préparent à sortir Forged in Fury, leur dixième album studio, le 7 juillet via le label Century Media. Alex Camargo, chanteur et bassiste du groupe, déclare : "Forged in Fury ...
Lire l'article
Kataklysm, Krisiun, Fleshgod Apocalypse, death, metal, Divan, concert Kataklysm (+ Krisiun et Fleshgod Apocalypse) au Divan du Monde (20.01.2014)
29/01/2014 - Atomisation du Divan du Monde   Le lundi 20 janvier, Paris a subi une déferlante death metal démesurée. Trois groupes de death metal, chacun d’un pays et d’une sensibilité différents ont su faire headbanguer les courageux présents ...
Lire l'article
Krisiun, Hellfest 2013, Brutal Death, Brésil Krisiun au Hellfest 2013
12/07/2013 - Dimanche 23 juin - 12h15 - Altar Midi quinze. Pas de décalage horaire pour moi cette fois ci. Ni pour les brésiliens, qui chez eux joueraient en début de soirée. Pas de jet lag donc ! Ah non mince j'me trompe, c'est -6 heures là bas, ...
Lire l'article
Motocultor, ADX, Myrath, Krisiun, Nightmare, Behemoth, Textures, Immortal Motocultor 2012 - 3ème jour (dimanche 19 août 2012)
26/09/2012 - Live Report du Motocultor Festival 2012 Jour 3 : Dimanche 19 Août 2012 Par Katarz, Meta Lias, Thomas Orlanth Photos : Yog photography, Thomas Orlanth IMPUREZA Dave Mustage 12:00 > 12:45 Meta Lias Une petite centaine de personnes sont au RDV pour voir le groupe ...
Lire l'article
Krisiun, Motocultor, Death Metal, Immolation, entrevue Le groupe Krisiun au Motocultor 2012
10/09/2012 - Interview avec le groupe Krisiun   au Motocultor Festival 2012   Par Katarz Photos : Thomas Orlanth Après la grosse claque qu'a été l'album "The Great Execution" que j'avais chroniqué ici je n'allais pas ...
Lire l'article
Krisiun, The great execution, Nile, Vader, Death Metal, Slayer Krisiun - The Great Execution
29/09/2011 - Sortie prévue : 31 octobre 2011 Label : Century Media Records   Prix du fioul :  883 Euros pour 1.000 litres... Prix du gaz :    1.000 Euros par an... Pour vous chauffer cet hiver, allez plutôt acheter Krisiun – The Great ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 webradio metal Krisiun
Krisiun est un groupe brésilien de death metal.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Krisiun
Vos commentaires
 vidéo métal
NOS CHRONIQUES METAL
 forum metal
NOS INTERVIEWS METAL
 webradio metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webradio metal
NOS ACTUS METAL
 forum metal
NOS VIDEOS METAL
 forum metal
NOS FLASHBACKS METAL
 webzine metal
NOS HUMEURS METAL
 webradio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
radio metal Tout le webzine de la grosse radio
 vidéo métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021