radio metal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  vidéo métal  vidéo métal radio metal
  • Zebra Podcast LDTDZ
  • Gros clips
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Oli Beaudoin, batteur de Kataklysm
Oli Beaudoin, batteur de Kataklysm



En ce jour de la Saint-Valentin, nous avons rendez-vous avec Oli Beaudoin batteur de son état au sein de Kataklysm pour une séance de questions réponses. C’est donc après avoir traversé moultes couloirs que l’on arrive à destination et que Oli m’accueille dans sa pièce de travail d’un jour.





Quels sont les thèmes abordés dans votre nouvel album Of Ghosts And Gods ?

On aborde le thème des religions, les ghosts ce sont les choses dont on a pas été témoin et qui se sont produites. On parle aussi du clash des cultures. Voilà, se sont toutes ces choses qui font le concert de l’album.


Quel message avez-vous tenter de faire passer ?

Saisir l’instant présent, d’aller au delà des dieux et des religions, laisser toutes ces choses là en arrière pour mieux aller de l’avant.


Peux-tu nous décrire Of Ghosts And Gods en 3 mots ?

Je dirais groovy, mélodique et catchy.


cataclysm, of ghosts and gods, 2016, LGR, la grosse radio, kharnall


En parlant de mélodique, à l’origine Kataklysm faisait dans le brutal death, au fur et à mesure vous vous êtes dirigés vers une musique plus mélodique, comptez-vous d’avantage explorer cette piste lors de vos prochains albums ou éventuellement opérer un retour aux sources ?

Si par brutal tu penses à sauvage et à un album comme Temple of Knowledge, on essaie de se détacher de ça. C’est ce qui a apporté l’originalité au groupe à ses débuts, mais c’est vrai que l’on peut observer la tangente  depuis Heaven’s Venom et Waiting For The End To Come. Le groupe a gagné en maturité, le but c’est de faire des chansons catchy, mémorables. On ne cherche pas le défi technique comme certains groupes d’aujourd’hui. Le but c’était de pousser le songwriting, comme une histoire qui se développe tranquillement, plutôt que t’entasser les riffs.


Penses-tu que c’est l’album de la maturité pour Kataklysm ?

Je pense que oui. Je suis dans le groupe depuis quelques années seulement mais les retours que l’on a de la presse et des fans sont très positifs et parlent d’un nouveau pallier du groupe avec In The Arms Of Devastation et Shadows & Dust qui sont deux albums cultes du groupe. Je prend ça comme un feedback super positif 


Quels sont tes 3 morceaux favoris dans l’album ?

Je te dirais "The Black Sheep" qui est un de nos single, "Soul Destroyer" qui est la chanson la plus énergétique de l’album qui est un single qui a aussi beaucoup tourné. Mais ma favorite reste la dernière de l’album "The World Is A Dying Insect". C’est mon petit bébé. On a cherché à y intégrer des sonorités nouvelles, chaque personne c’est impliqué. Je pense que ça défini un nouveau son pour le futur album.


Combien de temps a duré l’enregistrement de Of Ghosts And Gods ?

Ca a été tiré sur assez longtemps étant donné que l’on a fait une pré production, donc l’écriture, les pistes de batterie pour pouvoir faire les arrangements, puis les guitares et basses, on modifie les structures et l’agencement puis on ajoute la voix au dernier moment. Ensuite on est passé au travail d’enregistrement qui a duré prêt de six mois. On n’avait pas vraiment de deadline et puis on savait qu’on avait tout notre temps, donc on a pu faire ce qu’on a voulu.


Comment se passe la tournée européenne avec Septicflesh et Aborted ?

La tournée a été au delà de nos attentes, vraiment formidable. On s’entend super bien avec les groupes. On connaissait déjà Aborted, on avait tourné avec eux aux Etats-Unis et Septicflesh aussi, le tour bus se passe très bien. On ne pourrait pas demander mieux. La bouffe aussi, on a fait beaucoup de dates en France et on a été choyé.


Quelles spécialités françaises avez-vous goutées ?

Des fromages, pleins de trucs faits maison, on avait des cuisiniers qui nous attendaient avec des plats assez haut de gamme donc c’était difficile de jouer après ( rires ).


Un peu plus sérieusement, comment décrirais-tu ta carrière au sein de Kataklysm et Ex Deo ?

Mon intégration au sein des deux groupes c’est faite très naturellement. On se complète tous très bien et ça nous a ouvert de nouveaux horizons. Et puis on collabore tous ensemble, il n’y a pas qu’un cerveau qui travaille, ce qui a un bon impact sur notre musique. Mon arrivée a débloqué une limitation au niveau du tempo et Jean-François qui écrit beaucoup de parties a eu un espace créatif plus ouvert.


kataklysm, 2015, 2016, la grosse radio, LGR, kharnall


L’année 2015 étant finie, pourrais-tu nous faire un top des groupes que tu as le plus écouté ?

Bonne question ! Alors je dirai Tesseract Polaris, je ne suis pas vraiment fan du mouvement Djent, mais ce groupe est très intéressant, ensuite le dernier Soilwork avec The Ride Majestic et Tremonti avec son projet solo que j’ai beaucoup écouté c’est un genre de mix entre du hard et du métal. Le dernier Paradise Lost aussi. La première fois que tu l’écoute tu te demande ce qu’il se passe, ils ont une production très différente, plus tu l’écoutes et plus tu te rends compte que l’album est original. C’est le genre de groupe qui m’inspire, leurs morceaux ne sont pas forcément compliqués mais interpelle la personne qui écoute sans forcément faire une démonstration de rapidité. Mon coup de coeur c’est un groupe qu’on a connu en Lituanie, ça s’appelle Kontinuum. C’est un groupe d’Islande vraiment surprenant. C’est un mélange de heavy rock un peu planant, c’est de la musique que tu peux mettre n’importe quand.



Quels sont les projets pour 2016 ?

Tout de suite après la fin de la tournée on va se mettre a l’écriture du prochain Ex Deo du nom de The Immortal Wars qui devrait sortir en février 2017, puis on se mettra sur le nouveau Kataklysm.

On pense faire des festivals avec Ex Deo, c’est encore à confirmer. On va déjà essayer de se rendre au bout de cette tournée-là ( rires), récupérer un peu, c’est vrai que c’est assez extrême avec pratiquement deux mois de tournée.


Merci d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Merci à toi, passes un bon concert, et bonne Saint-Valentin !

 vidéo métal
 musique métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
kataklysm, septicflesh, aborted, tournée, france,2016 Kataklysm : tournée européenne en 2016
29/10/2015 -   Les fans de death metal vont être ravis d'apprendre que Kataklysm, accompagnés de SepticFlesh et Aborted vont faire une tournée européenne en 2016. La tournée de sept dates françaises s'achèvera à Paris le 14 ...
Lire l'article
Kataklysm, Waiting for the end to come, Death metal, Quebec, Hellfest, Nuclear Blast Kataklysm - Waiting for the End to Come
24/10/2013 - Open the Gates of Hell! Mais à quoi sont biberonnés les Québécois pour avoir une scène death aussi active, vaste et captivante ? Est-ce une réponse à leur réputation de pays à chanteurs de variété? (avouez-le, ...
Lire l'article
ex deo, kataklysm, caligula, caligvla, romulus, napalm records, sympho death/black épique, rome Ex Deo - Caligvla
31/08/2012 - Oderint, dum metuant... ("qu'ils me haïssent, pourvu qu'ils me craignent !") Side-project de musiciens de Kataklysm (groupe de death de Montreal, pour ceux qui n'en auraient encore jamais entendu parler...), et plus exactement de son chanteur transalpin Maurizio ...
Lire l'article
Vos commentaires
 forum metal
NOS CHRONIQUES METAL
 musique métal
NOS INTERVIEWS METAL
 forum metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 vidéo métal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
 écouter radio métal
NOS FLASHBACKS METAL
radio metal
NOS HUMEURS METAL
 webradio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum metal Tout le webzine de la grosse radio
radio metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021