musique métal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal  webzine metal
  • Gros Prix des Indés Gagnant
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Mais qui se cache derrière Resolve ?
Mais qui se cache derrière Resolve ?
Dimanche 19 Février 2017 à 19h00, by Maxallica

Resolve est la nouvelle histoire qui se dévoile après l'arrêt annoncé dans le courant de l'année 2016 du groupe lyonnais Above The North. Resolve, c'est toujours la même base autour des trois frangins Mariat (Robin, Aurélien et Nathan) mais une formule musicale qui a quant à elle bien evolué. Nous sommes mi-janvier lorsqu'a eu lieu cette interview et aucun morceau du groupe n'est encore apparu sur la toile. Pourtant nous avons échangé avec Robin et Aurélien pendant près de quatre-vingt dix minutes pour vous faire découvrir Resolve.


Aurélien et Robin, je vous souhaite la bienvenue sur La Grosse Radio Metal pour cette interview un petit peu particulière. Est-ce que je peux vous laisser déjà nous expliquer ce qui s'est passé dans le courant de l'année 2016 qui a amené à l'arrêt d'Above The North et à la naissance de Resolve ?

On a fait un gros break entre la fin de l'année 2015 et le début de l'année 2016 et au final cette pause a sonné le glas de l'aventure Above The North telle que tu peux la connaître. On s'est pas mal éloigné de notre ex-chanteur Clément notamment sur le plan musical parce qu'on voulait aller dans une autre direction que celle du melodic hardcore présent sur notre dernier EP A Tale They Whisper. En parallèle à cela, nous avons construit tous les deux notre propre studio qui nous permet de répéter, de composer et d'enregistrer en solo sans l'aide de personne. Cela nous a pris pas mal de temps mais c'est au final un élément très important pour ce nouveau chapitre.

En ce qui concerne le changement de nom, on pense que le chapitre Above The North avait besoin d'être tourné. Quand on a commencé ce groupe nous étions tous les trois très jeunes, on a vécu pas mal de balbutiements et le nom est aussi empreint de toutes les erreurs qu'on a pu faire au cours des années. On a eu deux chanteurs avec qui on a sorti deux EP qui n'ont rien à voir entre eux alors si c'est pour changer encore de chanteur et de style, on a vraiment pensé que le changement de nom était important et puis le nom en tant que tel ne nous plaisait plus vraiment donc repartir à zéro nous convenait parfaitement.


Est-ce que vous pouvez nous en dire plus du coup sur la personne qui occupe le micro dans Resolve maintenant autour de vous trois ?

Le frontman de Resolve s'appelle Anthony et le public a pu le voir récemment en tant que chanteur/guitariste dans le groupe Happening. Pour la petite histoire, la première date de Above The North en dehors de Lyon a été avec ce groupe qui nous avait invité à venir jouer avec eux à Chambery. Dès ce moment-là, on a été bluffé par son talent au chant et on est devenu amis !

Lors de l'annonce de la fin de Above The North, on avait lancé un appel aux candidatures et en fait on n'a pas vraiment fait d'auditions parce que dès la première fois qu'Anthony est venu passer du temps avec nous dans le studio, on savait qu'on voulait que ce soit lui au chant pour Resolve.

Et c'est donc comme cela qu'est né Resolve. A partir de quel moment avez-vous commencé à penser à ce nom et à composer des morceaux ?

On a commencé quasiment dès que l'aventure Above The North était terminée pour nous mais pas encore annoncée au public. On a travaillé tous les trois, partagé nos idés et nos envies, passé beaucoup de temps enfermé dans notre studio ce qui nous a amené à écrire plusieurs titres entre mai et septembre que l'on a enregistrés durant le mois de décembre. A l'heure actuelle nous sommes dans la phase finale du mixage et tout se passe à merveille.

Comment vous gérez actuellement votre vie professionnelle et votre vie musicale avec Resolve ?

Notre petit frère Nathan (batterie) vient d'intégrer une école de batterie pour justement se perfectionner et travailler au maximum pour le groupe et nous deux avons choisi de ne pas suivre une carrière professionelle qui pourrait nous éloigner de la musique. Notre objectif est simple, celui de monter le plus haut possible avec Resolve tout simplement parce que nous croyons plus que tout en ce projet.

Cette interview est très particulière puisque vous n'avez pas encore mis en ligne de musique mais vous me parliez un peu plus tôt que vous aviez plusieurs titres qui sont totalement enregistrés et en cours de mixage. A quoi est-ce que le public peut s'attendre de la part de Resolve par rapport à Above The North ?

La toute première chose et sûrement le plus gros changement se situe au niveau du chant. Dans Above The North, nous étions à 100% dans un chant de type scream alors que pour Resolve, attends toi à environ 50% de chant clair ! C'était une volonté que nous avions et c'est même une des idées de départ du groupe, celle d'explorer plus le chant. En ce qui concerne l'aspect musical, si on devait donner une idée de ce à quoi tu peux t'attendre en prenant des groupes connus ce serait Landscapes pour le côté très hargneux, Northlane pour les ambiances très atmosphériques et Stick To Your Guns pour la puissance des refrains. Bien entendu cela ne reste que des influences et cela ne reflète pas exactement ce qu'est notre musique mais ce sont des points de repères intéressants à avoir en tête pour le public.

On a aussi changé notre façon de composer et d'écrire. A Tale They Whisper a été écrit en jammant à quatre dans la cave où nous répétions à l'époque avec une structure très simple qui était un riff de guitare, un pattern de batterie accompagné d'une ligne de basse et du scream et on n'avait absolument plus envie de faire cela parce que cela ne nous correspond plus. Dans la musique que tu découvriras de Resolve, on a énormément travaillé sur les arrangements et les ambiances avec beaucoup plus de richesses musicales qu'auparavant.


A l'heure actuelle, il est difficile de trouver des informations sur le groupe même si vous avez gardé la même page Facebook notamment. Expliquez-nous plus en détail le concept derrière l'identité de Resolve.

Nous venons de tourner un clip avec Zak Pinchin (chanteur du combo In Archives mais aussi réalisateur des clips de Blood Youth, Our Hollow, Our Home NDLR) qui donnera une meilleure idée de l'identité de Resolve mais pour le moment notre page Facebook est un moyen pour nous d'avoir une présence sur les réseaux sociaux par rapport aux annonces qui vont avoir lieu dans quelques temps.

On a préféré poster un petit trailer et des photos de nous en studio plutôt que d'arriver avec un "Stay Tuned" ou alors de mettre en ligne directement un morceau. On essaye de mettre une image en place, une certaine esthétique pour nous démarquer d'autres groupes mais cela va changer au fur et à mesure que le groupe et la musique se dévoilent. 

Quel est le planning 2017 de Resolve, est-ce que vous pouvez déjà nous en dire un peu plus sur la sortie des morceaux par exemple ?

Nous avons un premier morceau et son clip qui vont arriver le dimanche 19 février et il n'est pas prévu pour le moment d'annoncer la sortie d'un EP. On va travailler la promo autour de ce titre, le faire connaitre et le faire écouter à un maximum de personne. On veut garder cette flexibilité d'avoir plusieurs titres et donc de pouvoir soit les sortir un par un sur un intervalle précis ou alors de les mettre en avant au travers d'une sortie groupée. C'est là aussi où l'on apprend de nos erreurs parce que pour A Tale They Whisper, on avait sorti l'EP quasiment un an après l'avoir enregistré en ayant mis un titre en avant, "Rains", puis tout sorti d'un coup et on n'avait plus rien de nouveau à proposer.

En ce qui concerne des concerts, nous n'avons pas encore commencé à booker des dates pour 2017 mais cela devrait commencer à s'éclaircir à partir du moment où le premier titre sera sorti et que l'on aura quelque chose à faire écouter.

Est-ce que vous avez commencé à démarcher des labels ou vous souhaitez rester indépendant pour le moment ?

On va se servir justement de ce premier titre et de ce premier morceau comme d'une vitrine pour commencer notre démarchage et voir si quelque chose peut se profiler à l'horizon. On n'a aucune pression de ce côté-là puisque comme on te disait tout est déjà enregistré et en cours de mastering par nos propres moyens. Encore une fois la flexibilité que l'on s'offre en ayant des titres en stock et sans annoncer la sortie d'un EP pour le moment va aussi nous aider dans cette démarche.


Apprenons maintenant à vous connaître messieurs, je vais vous poser quelques questions sur vos goûts en matière de musique et de culture en général. Si vous pouviez jouer de votre instrument dans un autre groupe, qui choisiriez-vous ?

Robin (basse) : Northlane pour moi car c'est devenu depuis quelques temps un de mes groupe fétiches sur scène.
Aurélien (guitare) : J'ai vu Wage War en live récemment et ça m'a donné envie de remonter sur scène. 

Si vous pouviez faire la première partie d'un groupe international sur une tournée européenne, avec qui vous aimeriez partir et jouer ?

Robin : Architects, sans hésitation. Je suis tenté de me creuser plus les méninges mais il n'y a rien qui me rendrait plus heureux en fait.
Aurélien : Gojira parce que c'est la plus grosse claque que j'ai prise en concert et que c'est mon premier gros concert à Lyon en 2009.

Si vous décidiez un jour de sortir un concept-album par rapport à un film, une série TV ou un livre, que choisiriez-vous ?

Aurélien : Notre tout premier EP était en grande partie inspiré par le livre et le film Into the Wild déjà mais si je devais te dire quelque chose maintenant, ce serait sur Breaking Bad.
Robin : Je n'ai pas encore terminé la série mais j'adore le concept autour de Black Mirror et je pense qu'il y a énormément de choses autour desquels travailler en terme de paroles et aussi d'ambiances/arrangements.

Quel est le dernier album que vous ayez acheté ou streamé ?

Robin : Stick To Your Guns - Better Ash Than Dust
Aurélien : Napoleon - Newborn Mind

Terminons avec ma question favorite, quels sont vos cinq groupes/artistes favoris en ce moment ?

Aurélien : The 1975 - In Our Own Words - Touché Amoré - Trophy Eyes - Crooks
Robin : The Plot In You - Fit For A King - Bonobo - Bon Iver - Lower Than Atlantis

Je vous remercie pour cette interview messieurs et on n'attend maintenant plus que le dimanche 19 février avec grande impatience pour découvrir un premier extrait de Resolve !

 webzine metal
 musique métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
above the north, a tale they whisper, lyon, metal, hardcore, france, 2015, new, record Above The North - A Tale They Wisper
02/03/2016 - La scène française est plus florissante que jamais sur tous les fronts, mais s'il existe bien un style qui est des plus éclectiques dans notre pays, c'est bien celui du milieu du hardcore et de ses dérivés. Aujourd'hui, nous allons parler ...
Lire l'article
Dagoba, The Mars Chronicles, Frontal, Above The North, Lyon, Concert, Sounds Like Hell Dagoba à Lyon le 19 Septembre 2014
17/04/2014 - Ils ne sont pas venus sur Lyon depuis 2 ans, Sounds Like Hell Productions a l’immense plaisir d’accueillir Dagoba le 19 septembre prochain au CCO de Villeurbanne ! Le groupe marseillais sera pour l’occasion accompagné par The Mars Chronicles, Frontal (Lyon) et Above ...
Lire l'article
Vos commentaires
 webradio metal
NOS CHRONIQUES METAL
 écouter radio métal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webzine metal
NOS ACTUS METAL
radio metal
NOS VIDEOS METAL
 webradio metal
NOS FLASHBACKS METAL
 webzine metal
NOS HUMEURS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine metal Tout le webzine de la grosse radio
 webzine metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017