vidéo métal
La Grosse Radio METAL sur radio metal La Grosse Radio sur Twitter radio metal  webzine metal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Chris Bay, fondateur de Freedom Call, au Rising Fest 2018
Chris Bay, fondateur de Freedom Call, au Rising Fest 2018
Samedi 3 Novembre 2018 à 13h00, by Samm

"Pour moi tourner, c'est la vraie vie du musicien"


Freedom Call est la tête d'affiche de l'édition 2018 du Rising Fest. Chris Bay a accordé un entretien à La Grosse Radio Metal avant de donner son premier concert à Longvic. Il nous parle de sa tournée solo en 2018 et des projets pour Freedom Call.




La Grosse Radio: Ce soir, Freedom Call est la tête d'affiche du Rising Fest. Comment te sens-tu à quelques minutes de ton premier concert ici ?

Chris Bay : Tout d'abord, nous sommes toujours très honorés d'être la tête d'affiche d'un festival comme celui-ci. Nous avons joué très souvent en France et de plus le tout premier concert de Freedom Call a eu lieu en France. Nous avons débuté en 1999 à Grenoble avec Edguy et Angra. C'était le tout début. Alors la France est toujours un pays spécial pour nous, parce que c'est là que tout a commencé et nous y avons toujours passé de bons moments. En tant que musicien, vous travaillez sans relâche pour obtenir un contrat avec un label alors quand on a la chance de faire sa ère tournée, c'est vraiment une période très excitante et cela reste gravé dans nos mémoires pour toujours.


Aimes-tu jouer en festival autant qu'en concert ? C'est différent non ?

C'est différent, exactement, et chacun a son charme. En festival, vous n'avez pas le même temps pour préparer votre set, votre matériel pour le show, mais cela a un sens, car c'est plus spontané et vous êtes supposés jouer devant bien plus de monde qu'en tant que groupe en tournée.


Comment prépares-tu la setlist pour un festival ?

Cela dépend de la durée du set. En tant que tête d'affiche, nous avons l'honneur de jouer 90 mn, alors nous pouvons jouer un set complet et il y a suffisamment de temps pour communiquer avec le public, de s'amuser alors que quelquefois dans les gros festivals vous disposez d'une heure seulement. Alors nous faisons tout pour passer un bon moment parce que Freedom Call fait du "Happy Metal". Je ne cherche pas à démontrer au public que je suis capable de jouer de mon instrument, ni que nous jouons une musique compliquée. Non, il s'agit de divertissement, passer un bon moment, c'est pour cette même raison que les gens viennent en festival : pour s'amuser, c'est tout, c'est très simple.



Quelque chose d'inattendu dans la setlist ce soir ? Des surprises ?

Non pas de surprise, mais chaque concert est spécial et je suis sûr que le public sera heureux après le concert et que rien ne sera oublié.


Quel est le titre que le public réclame le plus souvent ?

Ah, c'est toujours la même chose ! D'un coté le public crie : 'Oh, vous jouez toujours les même morceaux !", mais si vous commencez à expliquer aux gens que : "Ce soir nous ne jouerons pas "Warriors"  ou "Land Of Light", alors le public vous répond : "Vous ne pouvez pas éjecter ces chansons !". Alors je pense qu'il y a quelques morceaux que nous devons jouer, soir après soir, mais c'est cool aussi pour nous car l'atmosphère est différente à chaque fois.


Et quelle est Ta chanson préférée ?

Oh il y en a de trop. Ecouter un morceau et le jouer sont deux choses différentes, et c'est toujours un plaisir de jouer des titres comme "Power And Glory", ou "Freedom Call" ou "Warriors". Et je pense qu'il en va de même entre le public et les musiciens, c'est interactif.


Tu as démarré une tournée à la sortie de Chasing The Sun et d'ailleurs tu es toujours en tournée et … parallèlement tu joues aussi avec Freedom Call. Comment gères-tu cela ?

Oui, j'ai la capacité à me dédoubler haha ! Non, j'aime être occupé, je ne suis pas du genre à traîner dans mon canapé à regarder la télé, ce n'est pas mon style de vie.


Vraiment ? Pas difficile ?

Honnêtement, cela paraît plus prenant que ça ne l'est en réalité. Concernant la tournée en solo, je peux tout faire tout seul, je n'ai pas de préparation à prévoir avec le groupe, d'heures de studio ou avec une orga. J'ai toute la responsabilité sur moi seul et c'est assez facile au final. Pour les concerts, seulement ma guitare acoustique et moins de matériel, je prends ma voiture personnelle. Je suis allé en Colombie, en Espagne, en UK, aux Pays-Bas ... alors c'est assez facile. Avec Freedom Call il y a plus de préparation mais j'aime les deux, il y a un bon équilibre entre les deux.


Tu as rejoint Eric Martin la semaine dernière et tu t'apprêtes aussi à partager l'affiche avec Axel Rudy Pell. Comment ça s'est passé ?

Oui, d'abord à Nuremberg, ma ville natale, puis Amsterdam avec Eric Martin. C'est très enthousiasmant parce que je suis seul sur une grande scène en tant qu'artiste solo, sans musicien autour et je me dis : "Chris, c'est parti pour passer un super moment".  Et le public aussi apprécie ce contraste avec un vrai groupe après moi, The Unity, c'est un jeune groupe, très bon, qui vient d'Allemagne. Et puis Axel Rudy Pell amène du gros son, batterie, claviers et deux guitares. C'est spectaculaire et moi à coté de ça, je suis seul avec ma guitare. C'est un challenge pour moi et j'aime ça.


Tu es nominé pour le meilleur album rock 2018 et tu es très bien placé.

Oui haha, c'est cool de sentir ces bonnes connexions du public à mon égard.


Freedom Call était à l'affiche des 70000 Tons Of Metal en Février. Vous avez été acclamés, le public chantant les morceaux à l'unisson, c'était énorme. Comment as-tu vécu cette expérience ?

C'est très spécial, le lieu lui-même est spécial, c'est un rêve pour chacun de participer à une croisière aux Caraïbes, et pour nous aussi parce qu'on peut combiner notre passion pour la musique avec des vacances magnifiques. Que demander de plus ! On tourne beaucoup, quasiment dans le monde entier et ces gens qui viennent à la croisière, on les a souvent déjà rencontrés avant, lors de concerts ou de festivals. 


Parlons maintenant des projets à venir. Vous sortez un album tous les deux à trois ans, peut-on s'attendre à un nouvel album de Freedom Call en 2019 ?

Oui bien sûr, je suis justement très occupé en ce moment dans la composition de morceaux, et je dois jongler avec le fait que je suis toujours en tournée. Mais j'écris et ça avance bien, tout laisse à penser que le prochain Freedom Call va être génial.


C'est une super nouvelle ça !

Oui, il y a vraiment un concept sympa, peut-être un peu inattendu pour les gens mais ça reste du pur Freedom Call. On ne va pas s'éloigner de notre direction musicale, notre style de musique continuera d'être du "Happy Metal" mais on a de très bonnes idées et tout ça est très excitant.



Tu as fait le Wacken, Leyendas, Bloodstock, 70000 Tons of Metal entres autres. Un espoir de vous voir au Hellfest un jour ?

De notre coté, nous on est toujours prêts, bien sûr ce serait super pour nous. On attend une invitation. Mais on est patients, il y a des millions de groupes qui aspirent à recevoir une invitation, et je sais que l'on est toujours à la place qui nous revient alors … l'année prochaine avec le nouvel album peut-être !


Comment travaille le groupe, tu composes seul ? Quel est le processus ?

Il existe des milliers de façon de créer un produit ou d'écrire. C'est un cliché, ce groupe de cinq ou six membres qui s'assoient tous ensemble pour travailler sur les même morceaux. Ca peut fonctionner un peu, mais chacun ayant son caractère, un groupe c'est un but, une attitude et c'est difficile de trouver des personnes qui ont la même vision. Je pense que la façon normale de créer est d'abord personnelle, plusieurs membres peuvent ainsi apporter au groupe un titre sur lequel les autres vont ensuite imprimer leur influence, ça oui cela intervient dans le processus de production, pas de création. Un titre ça part parfois d'une idée très ténue, pas forcément musicale, cela dépend aussi des textes, c'est compliqué de partager cela avec quelqu'un d'autre.


Qu'est ce qui est le plus important pour toi ? L'écriture ? Le son ? Le studio ? Tourner ?

Tourner, sans aucun doute. Pour moi, c'est la vie même d'un musicien. Parfois je suis fatigué à mort quand je rentre chez moi après la tournée, parce que tu dors moins, tu manges moins. Quand je tourne, je suis focalisé à 150% sur la meilleure direction à prendre pour faire un bon spectacle et je n'ai ni faim, ni soif. C'est très agréable au retour de prendre du temps pour travailler en studio, créer. Mais rapidement je retrouve l'envie de repartir en tournée. C'est ma vraie vie, monter sur scène, regarder les gens dans les yeux et là, je perçois immédiatement si ma musique va trouver une place dans leur cœur et ça c'est le plus important.


Quel message veux-tu transmettre dans la musique ?

C'est très simple, prenez du bon temps, rien de plus. Je n'ai pas de message particulier pour changer ta vie, penser différemment. Non, juste apprécie chaque instant. Quand un groupe a cette chance pendant 90 minutes de jouer et de transmettre de bonnes vibrations pour oublier son quotidien, il n'y rien de mieux.


Quels groupes et artistes ont eu une influence importante pour toi ?

Oh, il y en a tellement ! Quand j'étais enfant, j'écoutais tout ce que ma sœur et mes amis écoutaient. Alors je ne sais pas par où commencer : est-ce Barclay James Harvest ? Simple Minds ? INXS ? Ou est-ce Metallica ? Iron Maiden ? Cradle Of Filth ? Uh, C'est totalement différent mais je peux dire que mes influences viennent de la musique pop-rock des années 80-90 ... tu vois j'aime aussi Trivium ... rien à voir !


Une tournée ça t'apporte de nouvelles idées ? Tu écris en tournée ?

Non, j'ai essayé au début, j'amenais de quoi enregistrer dans le tour bus mais j'avoue que je ne suis pas capable d'écrire en tournée. Tu fais la fête, tu parles avec les gens. Je n'écris pas des chansons dans ma tête mais je vais dans mon studio, je joue et là l'inspiration vient. Je ne me lève pas le matin en me disant : "Super, j'ai un nouveau morceau !", non ça ne marche pas. C'est seulement si tu bosses à fond dessus que les bonnes idées te viennent.


Tu as l’air de t'éclater tout autant qu'à tes débuts ? Quel est ton secret ?

Peut-être parce qu'il n'y a pas de plan B ! J'ai arrêté l'école et suis devenu musicien professionnel dans la foulée alors je n'ai pas appris un autre métier. Non, je déconne ! C'est la passion. Je ne peux pas m'imaginer faire un job que je n'aime pas. Je vis simplement, pas de crédits à payer et je ne cours pas après l'argent. Ma passion me rend heureux.


Ce sera la dernière question pour ce soir. As-tu quelque chose à dire aux fans français ?

Chris : Oui bien sur. Comme je te l'ai dit, la France a toujours été un pays spécial pour nous et je ne dis pas ça dans chaque pays, non. Parce que le tout premier show de Freedom Call était à Grenoble, et puis on a continué je crois à Brest, puis Strasbourg et Lyon. Dans la vie d'un musicien, une première tournée c'est comme un premier amour et tu ne l'oublies jamais. A chaque fois que je reviens en France, je me rappelle ces moments-là et c'est super-motivant. Alors oui, merci à vous les Metal fans français, nous vous aimons.


Merci beaucoup Chris et bon concert.

Merci à toi !


Cliquez sur ce lien pour lire l'interview en anglais / English version available

Photos : © 2018 SAMM

Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

 webzine metal
 écouter radio métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Chris Bay, Freedom Call, 2018, album solo Chris Bay: un album solo et un clip vidéo
06/12/2017 - Parallèlement à sa carrière avec son groupe Freedom Call, le chanteur et guitariste Chris Bay décide de se lancer dans une carrière solo, avec un album prévu pour 2018. Intitulé Chasing the Sun, cet album sortira le 23 fevrier ...
Lire l'article
freedom call, 2016, chris bay, master of light Freedom Call - Master of Light
16/12/2016 - Qui ici ne connaît pas encore Freedom Call? En effet, adorés ou détestés, les Allemands ne laissent pas indifférents. Leur happy power metal écume les scènes internationales depuis 1999 et leur Stairway to Fairyland. Depuis cet album, ...
Lire l'article
Sonata Arctica, Ecliptica, Tony Kakko, Metal, Power Sonata Arctica (+ Freedom Call et Twilight Force) au Splendid de Lille (30.04.2015)
03/05/2015 - Anniversaire nordiste   A l'occasion des quinze ans de la sortie de son premier album, Ecliptita, Sonata Arctica a décidé de faire une tournée au cours de laquelle le disque est interprété dans l'ordre. La première date de cette ...
Lire l'article
freedom call, beyond, 2014, chris bay, nouvel album Freedom Call - Beyond
24/02/2014 - Nous voici en ce début 2014 avec son lot d’arrivage de sorties fraîches ! Parmi celles-ci se trouvent les nouveaux efforts de nombreux piliers de la scène métal actuelle, comme par exemple nos joyeux lurons allemands : Freedom Call ! Voici venir Beyond ! Ah, ...
Lire l'article
power, happy, heavy, party, Beyond, Freedom Call, Chris Bay, Taragon, Eternity, entretien Chris Bay, frontman de Freedom Call, nous parle de Beyond
24/02/2014 - "Sautez avec nous dans la joie de vivre !" Chris Bay, ou le joyeux drille du heavy power metal européen, toujours heureux et optimiste, jamais prise de tête, simple et délirant, un peu à l'image de la musique de Freedom Call, le groupe dont il est le ...
Lire l'article
power, happy, speed, heavy, allemand, Beyond, Freedom Call, Chris Bay, Union Freedom Call - Union of the Strong
10/02/2014 - Amateurs de power speed happy metal des familles, vous n'êtes pas sans savoir que Beyond, huitième album studio des allemands de Freedom Call, est prévu pour le 24 février chez SPV/Steamhammer. Pour l'occasion, Chris Bay et ses amis vous font patienter avec ...
Lire l'article
Freedom Call, Bloody Mary, H.E.A.T, Rednekk Rampage, Festival Rockalies Freedom Call + H.E.A.T aux Rockalies de Caen (02.11.13)
06/11/2013 - Pour sa onzième édition, le Festival Rockalies avait mis les petits plats dans les grands. L’association Rockalies, dont l’objectif est de promouvoir le metal dans la région normande a fait venir cette année pas moins de quatre groupes, deux ...
Lire l'article
Freedom Call, Vexillum, Dreamcatcher, Divan Du Monde, Paris, 2013 Freedom Call (+ Vexillum et Dreamcatcher) au Divan du Monde (07.05.2013)
19/05/2013 - Le metal dans ce qu’il a de plus festif et innocent était fièrement représenté ce mardi 7 mai au Divan Du monde. En effet, quelques mois après leur passage au Trabendo avec Rhapsody, les joyaux lurons de Freedom Call ont gratifié ...
Lire l'article
Freedom Call, nouvel album, best of, compilation, ages of light Freedom Call - Ages of Light (Best Of)
25/04/2013 - Chers amis, C'est avec une arme régulièrement braquée sur moi que je vous écris ces quelques lignes, qui seront peut-être les dernières. S'il m'arrivait malheur, je veux que ma femme sache que je l'aime, que je lui dois mes plus ...
Lire l'article
luca turilli's rhapsody, freedom call, orden ogan, vexillum, ascending to infinity, cinematic tour, paris, concert, 9 décembre 2012 Luca Turilli's Rhapsody (+ Freedom Call, Orden Ogan et Vexillum) au Trabendo ...
12/12/2012 - Ascending to apothéose ! 9 décembre 2012, une journée qui restera gravée dans la mémoire collective des metalleux "fan de mélodique" présents ce soir-là au Trabendo de Paris. Pourtant, de notre côté, tout ...
Lire l'article
power metal, happy, fun, allemand, chris bay, spv, nostalgie Freedom Call - Land of the Crimson Dawn
26/02/2012 - La formation allemande menée par Chris Bay s'est-elle remise du départ de Dan Zimmermann, batteur et co-compositeur du groupe, qui a désormais décidé de se consacrer à Gamma Ray ? Freedom Call était face à un défi de taille en ...
Lire l'article
power metal, happy metal, allemand, land of light, legend of the crimson dawn, spv Chris Bay, chanteur-compositeur de Freedom Call
05/02/2012 - "Bang bang! Who is the bad boy?", on pourrait croire en paraphrasant ici le refrain de "Hero on Video" que Chris Bay est devenu un vilain garçon. Que nenni ! Le chanteur, guitariste (et désormais seul compositeur) de Freedom Call reste cet artiste ...
Lire l'article
power metal, heavy metal, paris, trabendo Gamma Ray / Freedom Call / Secret Sphere (10.02.2010)
17/02/2010 - Retrouvez les tribulations de Tib et Ju au Trabendo... pour une affiche power metal assez unique et une soirée qui restera mémorable à plus d'un titre ! Tib : Arrivé ce mercredi 10 février 2010 au Trabendo, frigorifié, ayant manqué de peu ...
Lire l'article
power metal, happy metal, gamma ray, german Freedom Call - Legend of the Shadowking
19/01/2010 - Il est de ces groupes qui, sans le savoir, marquent votre parcours musical, influent sur vos envies ou vos émotions, vous ouvrent de nouveaux horizons... Freedom Call fait partie de ces groupes. Du moins en ce qui me concerne. Mes premiers pas dans le style "heavy power speed ...
Lire l'article
power metal, happy metal, gamma ray, german, singer Chris Bay, chanteur-guitariste de Freedom Call (2010)
17/01/2010 - Les power metalleux allemands de Freedom Call sortent leur 6ème album studio le 29 janvier prochain chez SPV. L'occasion pour Chris Bay, chanteur et guitariste du groupe, de nous parler de ce "Legend of the Shadowking" quelques deux semaines avant sa sortie, l'interview ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
Vos commentaires
 webzine metal
NOS CHRONIQUES METAL
 musique métal
NOS INTERVIEWS METAL
 webradio metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 musique métal
NOS ACTUS METAL
 écouter radio métal
NOS VIDEOS METAL
 vidéo métal
NOS FLASHBACKS METAL
 forum metal
NOS HUMEURS METAL
 musique métal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio métal Tout le webzine de la grosse radio
 vidéo métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2018