écouter radio métal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  musique métal  écouter radio métal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Interview : Matty Mullins, chanteur de Memphis May Fire
Interview : Matty Mullins, chanteur de Memphis May Fire


A l’occasion de la sortie de leur nouvel album intitulé Broken, nous avons rencontré Matty Mullins, frontman du groupe Memphis May Fire.  Broken est un album, plus noir et torturé que les albums précédents. Matty Mullins se met à nu dans chacune de ses compositions, nous dévoile ses faiblesses et n’hésite pas à nous les partager.

 


"Tu sais, j’ai parlé de ma dépression et de mes angoisses juste avant, mais j’ai aussi pensé au suicide tous les jours pendant deux ans."



Broken est ton sixième album déjà. Que penses-tu de ta carrière en tant que musicien jusqu’ici?

Matty : Le groupe a eu beaucoup de hauts, mais aussi beaucoup de bas. Nous avons accompli beaucoup de choses et nous nous sommes crées un grand nombre de bons souvenirs. Mais ce qui ressort le plus de ces dix années à parcourir le monde ensemble, ce sont toutes les conversations que j’ai pu avoir en face à face avec les fans. Les gens m’ont parlé de leurs inquiétudes, de leurs mauvaises passes et de comment notre musique a pu les aider parfois, et je pense que c’est l’un des plus grands accomplissements pour un groupe de musique. Pour moi, c’est une grande victoire de savoir que notre musique a pu aider des gens à traverser des épreuves et que ces gens aient envie de le partager avec nous.


J’ai écouté votre album, et pour être tout à fait honnête, ce n’est pas du tout le genre de musique que j’écoute en général. Mais je suis curieuse et j’attache une grande importance aux paroles, et je dois dire que les paroles de cet album m’ont fait totalement changer l’opinion que je m’étais faite par rapport à votre musique. En écoutant les paroles, j’ai ressenti cet album comme un album très personnel. C’est un album qui donne un profond message d’espoir et d’acceptation. Il y plusieurs thèmes abordés : celui de l’acceptation de son côté sombre, de la lutte contre la dépression tout en l’acceptant comme une part de nous, et d’autres sur le thème de la rupture et de toutes les émotions qui y sont liées comme la colère, le rejet, mais aussi la compréhension et le pardon. L’album couvre tout un panel d’émotions humaines de façon très juste et je voulais savoir si tu avais cherché à donner un message particulier avec ce disque ?

Matty : Tout d’abord, je dois dire que c’est un énorme compliment. Ça m’a donné la chair de poule ! Et je suis flatté d’entendre ce genre commentaire venant de quelqu’un qui n’accroche pas vraiment avec le genre musical auquel nous appartenons mais qui se sent tout de même touché par nos paroles. Merci beaucoup ! Mais pour en revenir à l’album, il s’intitule Broken car pour les deux albums précédents, je m’étais plus concentré sur la thématique de ‘’La lumière au bout du tunnel’’. Je voulais que nos chansons soient toujours pleines d’espoir. En fait, j’avais peur de l’impact que pourrait avoir des chansons plus sombres. Je me disais que parler de choses sombres et d’épreuves personnelles pourrait affecter les gens de manière négative.

Mais ces dernières années, j’ai appris qu’on ne pouvait pas commencer à guérir si tout le monde vous dit ‘’tout ira bien’’. La guérison ne débute que lorsqu’on vous dit ‘’Je sais et je comprends ce que tu ressens’’. C’est important d’avoir une personne à qui l’on peut s’identifier, quelqu’un qui a traversé des épreuves similaires, car cela vous permet de réaliser que vous n’êtes pas seul. Sur la pochette de l’album, on peut voir un crâne qui part en éclat, et une rose à l’intérieur, et je voulais vraiment utiliser cet album comme une opportunité pour sensibiliser les gens sur l’importance de la santé mentale. Et j’espère aussi mettre fin à cette stigmatisation qui nous dit que seuls les gens fous ont besoin de soins concernant leur santé mentale. L’anxiété et la dépression peuvent vraiment vous faire sentir comme étant fou mais en réalité ce sont des états très normaux. Je suis passé par là et je pense que beaucoup de gens partout dans le monde passent par ce genre de phases.

Je pense qu’une des étapes de la guérison est aussi de pouvoir en parler ouvertement tout en étant honnête les uns avec les autres. C’est vraiment l’accent que je veux mettre sur cet album. C’est un peu moi disant aux gens : ‘’Je suis comme tout un chacun. Je me sens brisé, tout comme toi. Nous sommes tous, simplement imparfaits et c’est normal.’’ J’espère que les gens pourront y trouver une impulsion vers la guérison et un peu de paix, que nos chansons pourront les aider à passer à travers leurs épreuves.
 


C’est ce que j’ai ressenti en écoutant l’album. La première chanson que vous avez dévoilée est la première de l’album, ‘’The Old Me’’, qui est vraiment très sombre. C’est un appel à l’aide pour tenter de retrouver la personne heureuse qui tu étais avant. Elle marque vraiment un changement avec les thématiques des albums précédents. Mais quand on écoute l’album dans son ensemble, ce côté sombre disparaît au fur et à mesure, et le message d’espoir ne vient pas du fait que ça ira peut-être mieux un jour, mais du fait que la meilleure aide que l’on puisse trouver est de s’accepter avec ses faiblesses.

Matty : Oui c’est exactement ça et j’apprécie le fait que tu aies prêté de l’importance aux paroles.


Je pense que les paroles ont toujours de l’importance. Tout est une question d’écoute et d’interprétation. D’ailleurs, je me demandais à qui le pronom ‘’THEY’’ faisait référence dans la chanson ‘’Sell My Soul’’ ?

Matty : Je pense que cette chanson s’adresse à tous les gens qui voudraient être perçus comme des modèles. Je pense que dans notre société actuelle, on a tellement peur d’être différent et de révéler qui nous sommes vraiment. On nous demande de caler notre façon de vivre et notre façon de penser sur des standards dictés par internet, les médias en général … Beaucoup de gens s’oublient et jouent en rôle. On veut que les autres pensent que tout est parfait. Cette chanson est vraiment une déclaration, un moyen de dire ‘’Voici qui je suis. Je n’essayerai pas d’être quelqu’un que je ne suis pas.’’


Dans la chanson ‘’Mark My Words’’ tu utilises le pronom personnel ‘’YOU’’. Est-ce que celui-ci désigne quelqu’un en paticulier, ou est-ce que tu t’adresses à ta part sombre ou plus généralement à la dépression elle-même ?

Matty : J’aime bien laisser une part d’interprétation aux gens qui nous écoutent. Je pense que certains pourront associer ces paroles à une personnes en particulier dans leur vie, alors que d’autre pourront les associer à une épreuve ou une maladie. Mais pour ma part, cette chanson est le moyen de m’adresser directement à mes anxiétés, ma dépression et de leur dire qu’elles ne gagneront pas. Leur dire que je les surpasserai toujours car je suis un battant. Et de leur montrer que je ne les laisserai jamais se mettre en travers de mon chemin vers le bonheur.


J’ai aussi particulièrement apprécié ‘’Live Another Day’’, la dernière chanson de cet album. C’est une chanson qui s’adresse aux gens qui voudraient en finir. Elle leur dit qu’il y a toujours des choses positives à vivre quelle que soit la mauvaise passe qu’ils traversent. Pour moi, c’est une chanson qui s’adresse plutôt à des adolescents. J’ai l’impression que c’est un sujet qui te tient à cœur, car Memphis May Fire a aussi participé au Take Action Tour en 2015, qui est un festival qui a pour but de sensibiliser l’opinion sur le suicide chez les ados. Pourquoi est-ce un sujet qui te touche particulièrement ?

Matty : Tu sais, j’ai parlé de ma dépression et de mes angoisses juste avant, mais j’ai aussi pensé au suicide tous les jours pendant deux ans. Je pense qu’il est très facile d’essayer de trouver une échappatoire quand on se bat tous les jours, que l’on voit tout en noir. Je pense que beaucoup de gens dans cette situation finissent par se dire : ‘’Cette vie ne m’apporte rien de bon et je ne manquerai à personne.’’ Il est plus facile de vouloir en finir avec la douleur que de vouloir la surmonter. Cette chanson est là pour rappeler à ceux qui l’écoutent que la vie vaut la peine d’être vécue. Avec cet album, j’aborde tous les sentiments négatifs que j’ai pu avoir. Je partage tous les hauts et les bas que j’ai pu vivre. Mais malgré tout, ces épreuves m’ont permis de construire une version plus forte de moi-même. Pour moi cette chanson est un moyen de rappeler que la vie en vaut la peine et j’espère qu’elle aidera certaines personnes à se sortir des situations qui leur pèsent et leur feront voir qu’il est bon de vivre encore une autre journée.





Après tout ce que tu viens de nous partager, peux-tu expliquer ce que Broken représente pour toi personnellement ?

Matty : Je pense que si je devais faire un unique commentaire sur cet album, c’est qu’il y a de la beauté dans chacune de nos failles. Lorsque l’on a touché le fond et qu’on n’abandonne pas, qu’on sait que la douleur est réelle et que l’on admet nos faiblesses, que l’on accepte de bien vouloir en parler, c’est là que l’on ouvre la discussion et que l’on prouve que la dépression touche un grand nombre de personnes et n’est pas l’apanage des fous. Je pense que la dépression est un sujet important et qu’il faut savoir trouver les mots pour en parler. C’est que j’ai réussi à faire pour moi avec cet album. J’espère qu’il sera aussi un message d’espoir pour d’autre et leur dira : ‘’N’abandonne pas et continue à vivre.’’


Espérons-le. Memphis May Fire a déjà un grand nombre de fans à travers le monde et je pense que c’est grâce à ce genre de message. D’ailleurs, comment expliques-tu la notoriété du groupe ?

Matty : Je n’aime pas trop utiliser le mots ‘’fans’’. Ce mot nous sépare des gens qui nous écoutent, comme si nous vivions dans des mondes séparés. Pour moi, les gens qui nous écoutent sont une grande famille. Nous partageons des histoires personnelles, et nous essayons de nous entraider, d’apprendre de chacun et d’évoluer. Je pense que nous n’avons pas des fans, mais une grande famille dispersée à travers le monde, que nous aimons, que nous voulons aider avec nos chansons et qui nous le rend avec leur soutien.
 



Si l’on revient à votre album, peux-tu nous parler de sa création ?

Matty : Kellen et moi avons toujours écrit toute la musique, mais cette fois nous avons travaillé avec un producteur différent à Las Vegas. Nous avons donc passé deux mois dans le Nevada à écrire et enregistrer l’album. Puis, nous avons pris le temps de réécouter toutes les chansons, les retravailler, voir ce qui pouvait être amélioré. Puis, quand on a été sûr de nous, j’ai pris l’avion pour Los Angeles et j’ai encore retravaillé le chant sur certains morceaux, histoire de le polir un petit peu ou y ajouter des choses. L’album était plus ou moins prêt il y a un an, mais nous attendions le bon moment pour le sortir. Et nous avons pensé que la tournée avec Atreyu aux USA était le bon moment.


Es-tu pressé de pouvoir jouer ces nouvelles chansons sur scène ?

Matty : Oui, carrément ! Mais on essaye toujours de trouver l’équilibre parfait entre les nouvelles chansons et les morceaux plus anciens. Il est important de contenter les gens qui nous écoutent depuis longtemps comme les nouvelles oreilles. Mais nous sommes vraiment enthousiastes à l’idée d’intégrer de nouveaux morceaux dans nos sets.


Est-ce que vous envisagez de jouer quelques dates en Europe ?

Matty : Oui, nous sommes en train de planifier notre venue en Europe pour 2019 en ce moment même.


Des dates prévues en France ?

Matty : Oui ! Nous adorons venir jouer en France. On aime les gens, la nourritures, les différents endroits que nous avons pu visiter. Donc oui, nous viendrons jouer en France.


Une dernière question. Peux-tu me donner un mot pour définir ce que Memphis May Fire représente pour toi ?

Matty : Je choisirai le mot ESPOIR. Que nos chansons soient sombres ou pleines d’espoir, je pense que notre but a toujours été d’apporter de l’espoir. Nous voulons transmettre se désir d’être heureux. Nous avons envie de mener les gens vers l’espoir et la guérison. Pour moi, en dix ans de carrière, il me semble que nous avons toujours voulu créer un message d’espoir. Cela restera toujours notre ligne directrice.


 

 musique métal
 forum metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
memphis may fire, broken, metalcore, rise records, the old me, video, album, 2018 Memphis May Fire: Un nouvel opus pour novembre
06/10/2018 - C'est sur les chapeaux de roue que l'annonce du sixième album studio de Memphis May Fire est lancée. Les texans seront de retour parmis nous avec Broken qui sera disponible dans les bacs le 16 novembre prochain via Rise Records. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais ...
Lire l'article
memphis may fire, this light i hold, album, 2016, metalcore, new, review, rise records Memphis May Fire - This Light I Hold
25/10/2016 - Fidèles à leur style metalcore teinté de sons électro avec un soupçon de metal mélodique et post-hardcore, Memphis May Fire, les Texans originaires de Dallas nous reviennent en ce 28 octobre 2016 avec dans leurs valises leur cinquième opus. ...
Lire l'article
Vos commentaires
 musique métal
NOS CHRONIQUES METAL
 vidéo métal
NOS INTERVIEWS METAL
radio metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 écouter radio métal
NOS ACTUS METAL
 forum metal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
 musique métal
NOS HUMEURS METAL
 webradio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 musique métal Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019