forum metal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal  écouter radio métal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Entretien avec Eddie Berg - Imminence
Entretien avec Eddie Berg - Imminence


Spécialisé dans le metalcore, et d’une moindre façon dans le punk rock, le label Arising Empire nous propose le nouvel opus des Suédois de Imminence, Turn The Light On, comme une délicieuse attention que l’on n’avait pas vu venir. Imminence apporte une touche émotive et une dimension plus noire encore au metalcore.

Et ce n’est pas son chanteur et compositeur principal, Eddie Berg, qui nous contredira... 



Imminence nous demande d’allumer la lumière...tu nous explique un peu ?

Le titre de l’album encourage à éclaircir les ténèbres que nous portons en chacun de nous, ce qui va dans le sens que nous avons donné aux morceaux. Ils traitent de l'inquiétude, de l'autodestruction et de la dépression.


J’ai eu l’agréable surprise d’entendre “The Sickness” sur cet album, un morceau de 2015 ! Pourquoi l’avoir ajouté à la tracklist de Turn The Litgh On et pas celle de This Is Good Bye, votre précédent album ?

Parce que lorsque nous avons enregistré notre précédent album, nous voulions faire quelque chose de complètement nouveau et de complètement différent. “The Sickness” était un single vraiment indépendant, et nous n’avions aucunement l’intention de l’ajouter à un album. Quand nous avons sorti This is Goodbye, quand nous l’avons écrit même, nous avions le sentiment qu’il [“The Sickness” NDLR] n'appartenait pas à cet album. Tandis qu’au fur et à mesure que nous écrivions des chansons pour Turn The Light On, plus nous en avions, plus l’album se complétait et plus il devenait évident que “The Sickness” s'intégrerait parfaitement à l'album. Nous nous sommes battu pour lui donner une seconde vie, avec un nouveau mastering par la personne qui a mixé l’album.


Tu utilises de plus en plus ton violon dans les compositions (et tu es un excellent violoniste !).

Merci !


Cela ajoute un côté très “pur” aux morceaux. D’ailleurs, la version acoustique de “This Is Goodbye” en live avec le violon est vraiment magnifique. Comment l’idée d’intégrer cet instrument t’est-elle venu ?

J'ai commencé à jouer du violon à l'âge de cinq ans. Depuis, j'ai toujours joué du violon, et même de plus en plus. J’ai donc intégré le groupe avec ces connaissances au violon. D’ailleurs, dès notre premier album, I, on y entend des arrangements de violons et de cordes. Mais il est vrai que c’était plus des arrangements que des parties solos qu’on retrouve sur le nouvel album. Nous voulions juste revenir un peu aux origines avec cet album et écrire de la musique que nous sentions être notre reflet.
 



Une petite explication s’impose sur la fin du morceau “Death Of You”. La conclusion de ce titre est celle utilisée dans le clip de “Infectious”. Pourquoi intégrer les éléments d’un morceau dans le clip d’un autre ?

Lorsque nous avons fait le clip, nous voulions que celui-ci dépasse la chanson “Infectious”. La raison est que le même jour, nous avons annoncé la sortie du nouvel album. J'aime toujours jouer avec nos morceaux. Je pense que c'était une bonne idée de l'intégrer au clip pour donner aux gens le sentiment qu'il y a quelque chose de plus à venir, quelque chose de plus grand encore.


En parlant de Infectious : “There's truth in the lies, Like I predicted, Devil in disguise, These thoughts are infectious”. À quoi fais-tu référence dans ce morceau, et plus particulièrement ce passage ?

C'est en quelque sorte une référence à tout ce qui est triste, ces paroles sont “de mauvaises pensées”. Ce que je veux dire par l'expression que ces pensées sont contagieuses, c’est que toutes ces pensées négatives et destructrices sont vraiment contagieuses pour l'esprit et pour vos émotions.


Pourquoi “Infectious” comme clip pour présenter l’album (même si on avait déjà entendu “Paralyzed”, mais il n’était présenté que comme un simple single à l’époque) ?

En fait, nous avons changé d'avis à la dernière minute, mais nous avions déjà un clip enregistré. Nous avions prévu de le sortir en tant que deuxième single. Nous nous étions organisés pour que tout soit terminé en novembre. En janvier, nous avons eu une réunion avec le groupe et nous discutions justement des chansons et le guitariste, Harald, demandait nous envisagions d'avoir une autre chanson comme deuxième single, car il pensait à “Infectious”. Nous avons commencé à en discuter, parce que c’est quand même la première chanson qui a été écrite sur l’album (si on ne compte pas  “The Sickness” et “Love & Grace”).

C’est une de ces chansons où nous sentions que nous avions vraiment fait quelque chose, quelque chose qui sonne comme Imminence et comme rien d’autre. C’est une composition tellement différente des autres, elle nous rapprochait, nous connectait, à un très grand niveau. Alors on s’est dit : “on n'a pas beaucoup de temps, peut-être deux semaines”, on a programmé l’enregistrement du clip, et deux semaines après, il était là.




“Lighthouse” sonne comme la conclusion parfaite de cet opus ! Pourtant, on découvre “Love & Grace”, un titre très éloigné de ce à quoi vous nous avez habitué (je ne souhaite pas trop en dire sur son contenu pour laisser l’agréable surprise aux lecteurs de cette interview). Peux-tu nous parler de sa conception, de l’écriture à l’enregistrement ?

C’est la plus vieille composition de cet album en fait. Elle a été composée vers la fin de l’année 2014 et c’était l’une de ces chansons que j’ai écrite moi-même. Le groupe a toujours aimé cette chanson, depuis le jour où je l’ai écrit. C’était une bonne occasion de l’inclure. Elle a été écrite après le premier album, mais nous ne sentions pas que c’était le bon moment.

Mais quand nous avons commencé à aller plus profondément dans le travail de Turn The Light On, je pense qu’il est devenu plus qu’évident que ce serait vraiment une belle composition à venir à ajouter. L’idée était là depuis des années et des années, mais n’avait jamais vu la lumière du jour. C’est un ajustement parfait pour un album qui est plus sur le point de montrer chaque dimension de Imminence. Il montre ce qui est interdit, ce que nous représentons. Donc oui, je pense qu’il est devenu limpide que ce morceau devait avoir une place sur le disque. Nous ne voulions pas juste sortir un album : nous voulions quelque chose de plus.


Et finalement, je trouve que “Love & Grace” conclu encore mieux l’album, sur un ton mélancolique. Vous êtes un jeune groupe, mais tellement talentueux ! Vous apportez de la nouveauté et de la fraîcheur que vous avez apporté au style metalcore. Est-ce un travail de recherche pour obtenir quelque chose d’inédit ou le fruit d’un processus de création qui découle de lui-même ?

Et bien, d’une certaine façon, je pense que nous avons pris un peu de recul avec notre travail et nous-mêmes. Il y a des éléments qui sont évidemment du metalcore et cela fait partie de notre histoire. Je pense que nous n’avons pas réfléchi trop longtemps sur quel genre de style cela devrait être. Je sentais l’ensemble arriver comme une progression naturelle. Nous avons voulu écrire de la musique qui nous faisait du bien. Mais je suis vraiment heureux que tu penses que nos compositions apportent quelque chose de nouveau à la scène.


Difficile pour vos fans français de vous voir en concert, mais nous savons que c’est parfois compliqué pour les groupes d’organiser des tournées. Peux-tu nous dire tout de même si nous aurons la chance de vous voir cette année ?

Je ne sais pas quand, mais nous allons certainement revenir en France, oui ! Nous avons en ce moment quelques concerts exclusifs pour la sortie de l’album, seulement en Allemagne et en Suède. Mais ceux-ci sont moralement choisis, ce n’est pas vraiment encore une tournée. Nous sommes en train de planifier une tournée pour présenter l’album. Je pense que c’est un choix évident de revenir en France puisque nous l’avons toujours fait. Nous allons revenir en France !


Pourrais-tu passer un message à ton management de notre part s’il te plaît ?

Et bien écoutes, nous n’avons pas de management, mais je prendre le message (rires)


En France, on a le Hellfest, un festival où on adorerait vous voir jouer ! Alors contactez-les pour y être programmé à l’été 2020, on vous y attend !

(Rires) Oui, nous avons entendu parler du Hellfest et nous aimerions bien jouer là-bas un jour. Je vais dire au tourneur de voir ça !


 

                 Erase
Paralyzed
Room to Breathe
Saturated Soul
Infectious
The Sickness
Death of You
Scars
Disconnected
Wake Me Up
Don't Tell a Soul
Lighthouse
Love & Grace
 webzine metal
 forum metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
imminence, arising empire, nuclear blast, metacore, 2019, sortie, single, clip, turn the light on Imminence - Saturated Soul
05/04/2019 - Le groupe de metalcore Imminence s'apprête à sortir son nouvel album Turn The Light On, via Arising Empire, le 26 avril 2019. Après avoir présenté "Infectious" il y a quelques semaines, les Suédois nous propose le clip de ...
Lire l'article
Imminence, turn the light on, paralyzed, infectious, core, album, nouvel Imminence : nouvel album annoncé
01/03/2019 - Après avoir diffusé le single "Paralyzed" en octobre dernier, le groupe de metalcore suédois Imminence vient de dévoiler un nouveau morceau dans le cadre de la sortie prochaine de leur nouvel album, Turn The Light On, prévu pour le 26 avril ...
Lire l'article
imminence, this is goodbye, paralyzed, single, core, 2018, paris, concert, veryshow, arising empire Imminence : nouveau single
29/10/2018 - Alors que le groupe se produira sur la scène du Backstage By The Mill (Paris) le lundi 17 décembre prochain pour y présenter leur album This Is Goodbye, sorti le 31 mars 2017 via Arising Empire, Imminence surprend tout le monde avec la diffusion d'un clip pour ...
Lire l'article
imminence, this is goodbye, eddie berg, sortie 2017, nouvel album, suède, nuclear blast, concert, backstage, live, 2018 Imminence : concert unique à Paris
06/04/2018 - Les Suédois de Imminence viendront frapper fort avec leur nu metal / metalcore le 17 décembre prochain au Backstage BTM (Paris). Nous avions eu le plaisir d'interviewer le chanteur du combo, Eddie Berg, pour la sortie de leur dernier album This Is Goodbye, parût ...
Lire l'article
imminence, this is goodbye, eddie berg, sortie 2017, nouvel album, suède, nuclear blast Eddie Berg, chanteur de Imminence
09/03/2017 -   Dès le début, on s'est dit : "On veut faire autre chose, quelque chose de différent, quelque chose de nouveau".   Imminence est un groupe de neo-metal suédois, proposant des titres à la fois percutants et mélodieux. Le ...
Lire l'article
Imminence, this is goodbye, new album, sortie, 2017, suède, neo metal Imminence : deux titres en écoute
22/02/2017 - Les Suédois d'Imminence s'apprêtent à sortir This Is Goodbye, leur nouvel album de neo-metal/alternatif, le 31 mars de cette année. Se différenciant par des riffs très puissants et des accords mélodieux, le combo nous permet de ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 musique métal Imminence
Imminence est un groupe de metalcore originaire de Suède. On y retrouve au chant Eddie Berg, Harald Barret à la guitare, Peter Hanström à la batterie ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Imminence
Vos commentaires
 webzine metal
NOS CHRONIQUES METAL
 vidéo métal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webzine metal
NOS ACTUS METAL
 musique métal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
 vidéo métal
NOS HUMEURS METAL
 webzine metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 écouter radio métal Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019