musique métal
La Grosse Radio METAL sur  musique métal La Grosse Radio sur Twitter radio metal  forum metal  forum metal
  • Gros clips
  • Zebra Podcast LDTDZ
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Marco Hietala, leader du groupe Tarot
Marco Hietala, leader du groupe Tarot
Mardi 27 Avril 2010 à 11h52, by Ju de Melon
Tarot, groupe finlandais de heavy power metal, a sorti son 8ème album studio intitulé "Gravity of Light" le 23 avril chez Nuclear Blast. Peu connaissent ce groupe, pourtant mythique au pays du Père Noël, et mené de mains de maître par Marco Hietala, aussi bassiste/chanteur de Nightwish à ses heures perdues. C'est d'ailleurs Marco en personne qui nous a fait le plaisir de répondre aux questions de La Grosse Radio Metal.


Ju de Melon : Bonjour Marco, tout d'abord merci beaucoup de répondre à nos questions !

Marco Hietala : Mais de rien, aucun problème !


Marco Hietala


Ju de Melon : Comment te sens-tu quelques jours après la sortie officielle du nouvel album chez Nuclear Blast ?

Marco Hietala : Ca va bien, je suis un peu excité bien sûr... J'espère que tout se passera bien, on a mis notre coeur dans ce CD. Pour l'instant ça semble bien parti !


Ju de Melon : L'album est déjà sorti il y a quelques semaines en Finlande, quelles ont-été les premières réactions des fans là-bas ?

Marco Hietala : Les gens ont l'air d'être ravis. On a réussi à se classer 2ème dans les charts la première semaine, ce qui est très bien ! Tout se passe pour le mieux en ce moment.


Ju de Melon : Parlons un peu de son nom, "Gravity of Light"... Qu'est-ce qui vous a guidé vers ce choix et y a-t-il un concept derrière cet album ?

Marco Hietala : Il y a un thème en commun quelque part, en effet. Il va et vient au fil des chansons sur l'album. En gros, cela parle de cette "lumière" que les gens essaye de vous apporter... que ce soit religieux, politique, philosophique ou peu importe. Mais nous parlons ici du côté opressant et arrogant de ces personnes, qui pensent toujours savoir ce qu'il y a de bon pour vous et votre vie, tout ceci dans le but de servir un système qui profite aux plus puissants...


Ju de Melon : Comment s'est passée l'écriture de cet album ?

Marco Hietala : C'est probablement l'album le plus étrange sur lequel nous ayons eu à travailler tant sa conception fut rapide et sans souci majeur. Nous avions déjà pas mal de chansons écrites lorsque je suis parti en tournée avec Nightwish, du coup nous n'avons eu qu'à nous réunir après ces concerts pour assembler le tout ensemble ! En gros, ça a dû prendre deux semaines de répétition et de mise en commun dans le studio de Janne Tolsa, notre claviériste. Même chose pour les paroles, j'avais déjà des idées sur papier... Et lorsque je me suis concentré dessus, j'ai passé deux semaines à écrire comme un malade, et voilà le résultat ! Ca ne nous était jamais arrivé... et j'espère que ça recommencera à l'avenir !


Ju de Melon : Où as-tu puisé ton inspiration musicale pour cet album ?

Marco Hietala : Je prends un peu tout ce qui passe dans ma tête à vrai dire, tout ce que je vois ou entends peut potentiellement se transformer en chanson. Les références à la science-fiction viennent du fait que je suis accro à ce genre là, je lis des tas de bouquins et regarde chaque film qui peut sortir au cinéma... Ensuite, viennent les idées de musique et de paroles, je filtre un peu ces informations et les transforme en chansons.


Ju de Melon : Est-ce que l'enregistrement a été plutôt fatigant ou amusant ?

Marco Hietala : Quand on enregistre, il y a toujours un peu des deux, on passe par tous les états ou presque. C'est clair qu'il y a des moments étranges voire fous quand on se retrouve tous ensemble. Pour le reste, nous n'avons pas eu trop de problèmes, si ce n'est quelques soucis d'ordinateur - c'est la malédiction de la technologie (rires) ! Heureusement rien n'a été perdu. Pour l'enregistrement, nous avons utilisé le studio de Janne à Kuopio en Finlande. Cependant, j'ai enregistré les lignes de basse, la guitare acoustique et la plupart du chant à la maison avec mon matériel personnel... En tout, on a dû enregistrer pendant un bon mois !


Marco Hietala


Ju de Melon : Tu as donc gardé la même équipe de production et de mixage pour cet album ?

Marco Hietala : Oui, absolument. Janne et notre vieil ami ingénieur du son Mikko Tegelman se sont occupés de l'enregistrement et du mixage. Par la suite, nous avons donné l'album à Mikko Jussila au Finnvox pour le mastering.


Ju de Melon : Question toujours délicate, comment comparerais-tu "Gravity of Light" avec les précédents albums dont "Crows Fly Back" ? Représente-t-il un pas en avant pour vous ?

Marco Hietala : Chaque album a un lien précis avec le moment où on l'a écrit. Il est le reflet de ce qu'on voit, entend ou expérimente dans la vie de tous les jours. Je pense que ce que nous avons fait dans "Suffer Our Pleasures" a trouvé sa continuation dans "Crows Fly Back" jusqu'à "Gravity of Light". Chaque opus est indépendant bien sûr mais ils se complètent parfaitement. Si on considère "Gravity of Light" comme un pas en avant, ce serait dans la fluidité générale des paroles et de la musique... Nous avons je pense réussi à faire quelque chose de heavy et solide avec aise tout en étant très relax.


Ju de Melon : Quelles ont été les chansons les plus difficiles à réaliser et celles dont tu es le plus fier sur ce nouveau CD ?

Marco Hietala : La plus dure a très probablement été "Gone". On a beaucoup cogité sur les changements à l'intérieur même de cette chanson et comment les rendre cohérents. Et au final je suis satisfait du résultat ! Donc j'en suis aussi très fier... Quand on regarde de plus près, cette chanson est différente des autres sur l'album, et son atmosphère nous fait vraiment flipper.


Ju de Melon : Mikko Mustonen vous a aidé sur les arrangements symphoniques de la chanson "I Walk Forever". Est-ce que cette association est née des bons rapports entretenus avec lui lors de ta participation avec le projet Northern Kings ? Et comment s'est passée cette collaboration ?

Marco Hietala : Cette chanson a été composée par mes soins et nous étions déjà satisfait de la démo. Mais j'imaginais que la simplicité intrinsèque de ce titre nous permettrait de tenter certaines choses. J'ai demandé aux gars du groupe s'ils étaient d'accord pour que quelqu'un d'extérieur vienne y rajouter quelques arrangements, et ils ont donné leur accord... Et donc, comme je connaissais déjà bien Mikko, je suis allé lui demander son aide. Nous lui avons envoyé la chanson et il a tout rajouté lui-même ! Après quelques e-mails et coups de téléphone, il a un peu atténué certains arrangements car nous ne voulions pas non plus que ça sonne comme un titre de Northern Kings, et nous sommes arrivés à ce résultat !


Ju de Melon : Quelques mots sur la pochette, plutôt réussie d'ailleurs... Elle représente une belle dualité entre le jour et la nuit, qui en a eu l'idée ?

Marco Hietala : Cette idée de l'opposition soleil/lune m'est venue de façon assez "sombre" et je pense qu'elle est apparue en même temps que le titre de l'album. Janne Pitkänen a réalisé le design, il s'était déjà chargé de cette tâche pour nos deux précédents albums ainsi que pour la jacquette du DVD. C'est d'ailleurs lui qui a aussi réalisé les pochettes de groupes comme Sonata Arctica par exemple, et plus récemment de Nightwish !


Tarot


Ju de Melon : A quel point ta vie avec Tarot s'est trouvée modifiée depuis que t'es devenu une figure célèbre du metal avec Nightwish ou plus récemment Northern Kings ? Est-ce que cela a "touché" Tarot d'une certaine manière ?

Marco Hietala : Je pense que grâce à tout cela Tarot a reçu plus d'attention de la part des fans. Ce n'est pas une mauvaise chose je pense, car au final c'est la musique qui compte le plus pour nous. Si des gens achètent nos albums ou viennent nous voir en live, c'est génial, peu importe comment ils nous ont connu ! Mes autres projets tels que Northern Kings ou Sapattivuosi n'affectent pas ma vie avec Tarot, on s'occupe de chacun dès qu'on a du temps. Logiquement, quand je suis avec un groupe, les autres projets ne sont pas en activité, c'est un roulement. Avec Nightwish, nous avons la chance d'avoir le même management et le même label donc tout va bien à ce niveau, on ne se marche pas sur les pieds... Musicalement, je ne pense pas que les projets s'influencent entre eux, on garde une certaine indépendance et chacun travaille avec la passion qui l'anime.


Ju de Melon : Peux-tu nous dire quelques mots sur tes autres projets justement ? Des albums en cours de préparation ?

Marco Hietala : Rien de prévu spécialement pour Northern Kings à l'heure où je te parle, chacun étant bien occupé avec son ou ses groupes. En ce qui concerne Nightwish, on s'est échangé quelques démos et on va commencer les répétitions en juillet. Les enregistrements du nouvel album devraient démarrer l'hiver prochain !


Ju de Melon : Selon toi, quels sont les groupes les plus prometteurs émergeant de la scène finlandaises en ce moment ? Leur donnes-tu quelques conseils ?

Marco Hietala : Pour être honnête, je ne suis pas trop en contact avec cette scène actuellement. Mais de ce que j'ai pu entendre, Amoral avec Ari Koivunen au chant semble être un groupe avec du potentiel. Barren Earth aussi, avec son bon lineup. Je n'ai pas encore écouté leur album, mais c'est dans mes projets...


Ju de Melon : Généralement, quels groupes ou artistes écoutes-tu le plus actuellement ?

Marco Hietala : J'ai vraiment aimé le comeback de Alice in Chains récemment ! Les monstres rockeurs de Mustasch sont pas mal eux aussi...


Ju de Melon : Que penses-tu de la scène française ? Et quels sont tes rapports avec la France en général ?

Marco Hietala : J'ai vraiment beaucoup aimé la foule française lors de nos concerts avec Nightwish, et j'espère vraiment y jouer avec Tarot en automne. Je ne suis pas très familier avec votre scène rock ou metal, désolé... par contre j'ai quelques albums du groupe Trust, c'est pas mal ! Mais je suppose qu'ils ne sont plus trop actifs maintenant...


Marco Hietala


Ju de Melon : Merci beaucoup pour ces réponses ! Quelques derniers mots pour les fans ?

Marco Hietala : J'ai beaucoup de respect pour vous. J'espère tous vous voir lorsque nous viendrons en concert avec Tarot ! Et continuez d'écouter La Grosse Radio Metal ! A bientôt !


On remerciera allègrement Marco pour ses derniers mots et sa disponibilité. Comme quoi, on peut être un homme occupé et une star du metal mais tout de même prendre le temps de répondre avec passion et professionnalisme.
 webzine metal
 webradio metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sanguine_Sky - le Mardi 27 Avril 2010, à 15h41
Sympa comme interview :)
 webzine metal
arnonours - le Mardi 27 Avril 2010, à 15h48
Whouhah j'aime beaucoup sa dernière réponse lol
 musique métal
Ju de Melon - le Mardi 27 Avril 2010, à 15h52
Ouais il est cool Marco, c'est un gars qui se prend pas la tête ! :)
Vos commentaires
 écouter radio métal
NOS CHRONIQUES METAL
 écouter radio métal
NOS INTERVIEWS METAL
radio metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 musique métal
NOS ACTUS METAL
radio metal
NOS VIDEOS METAL
 webradio metal
NOS FLASHBACKS METAL
 webzine metal
NOS HUMEURS METAL
 webradio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine metal Tout le webzine de la grosse radio
 webzine metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021