vidéo métal
La Grosse Radio METAL sur  webradio metal La Grosse Radio sur Twitter  écouter radio métal  écouter radio métal  vidéo métal
  • #MusicToo harcèelement sexuel, festival, rock, metal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Entretien avec Troy Donockley d'Auri
Entretien avec Troy Donockley d'Auri

Au lendemain de la défaite de l'équipe d'Angleterre à l'Euro 2020, Troy Donockley nous donnait rendez-vous pour parler du nouvel album d'Auri, intitulé Those We Don't Speak Of qui sortira le 3 septembre sur le label Nuclear Blast. On a forcément parlé football, voyage en montgolfière et bien évidemment de musique.




Bonjour Troy, merci de prendre un peu de ton temps pour nous parler de tout sauf du match d'hier soir.

Troy Donockley : Hein, quel match ? [rires]


Ils auraient dû jouer au Uppies and Downies [ndlr : jeu natif de la ville de Troy Donockley, une sorte de rugby anarchique sans équipe où tout le monde peut participer].

Ah ça c'est sûr, ça au moins c'est du sport ça !


Passons maintenant au plus important : la sortie du nouvel album d'Auri. Vous avez mis seulement trois ans à faire un nouvel album alors que le premier a pris sept ans. Est-ce que cela a changé quelque chose dans la dynamique du groupe ou dans la composition ?

Pas vraiment. En fait avec le premier album, on tâtait un peu le terrain pour voir si ce projet était viable et il l'a été. Pas forcément au niveau commercial mais artistiquement, oui. Donc on s'est dit : on va pouvoir faire des tonnes d'albums. On avait plus ou moins des idées et puis je crois me rappeler qu'un virus a tout changé, un truc comme ça [rires]. Ce qui fait qu'on avait pas mal de temps vu que pas mal de choses sont tombées à l'eau. On a saisi cette occasion pour faire un deuxième album d'Auri. Au départ, on aurait dû s'y atteler fin 2021 mais tout a été bouleversé et donc on a pu s'y mettre en 2020.


La dynamique est forcément différente entre Nightwish et Auri, comment composez-vous les chansons ?

On travaille à distance : on s’envoie des fichiers souvent développés et presque finis. C’est vraiment excitant lorsqu’on reçoit une démo par surprise et qu’on retravaille dessus. Mais au final, on est de bons amis et on se comprend : on a la même philosophie.


Auri, Tuomas Holopainen, Troy Donockley, Johanna Kurkela, Nightwish, folk

La pandémie a forcément dû affecter votre travail de composition.

Tuomas et Johanna travaillaient ensemble en Finlande et moi en Angleterre mais on a réussi à se retrouver en Finlande pour mixer l’album. C’était un peu compliqué pour moi à cause de la douane, des contrôles aux frontières mais ça ne m’a pas plus dérangé que ça car j’ai réussi à m’introduire en Finlande illégalement grâce à ma montgolfière [rires]. En plus j’ai des canons à eau donc dès que la douane me pose problème, je les bombarde. Et au final j’ai atterri sur le toit du studio en Finlande [rires].


Montgolfières, pays scandinaves, ça nous fait une superbe transition pour évoquer ton travail sur la bande originale de la série A la Croisée des Mondes. Comment t’es tu retrouvé sur ce projet ?

C’est un ami de longue date, Lorne Balfe avec qui j’ai bossé sur Ironclad, un film sur les templiers en Angleterre et depuis il me fait travailler sur tous ses projets. J’ai travaillé avec lui sur le film Les Pingouins de Madagascar et j’ai même collaboré avec Hans Zimmer pour l’hymne de Tomorrowland, le festival belge. Bref, un jour il m’a dit qu’il fallait que je joue sur cette BO et voilà. Je crois qu’on entendra ma prestation lors de la prochaine saison. En tout cas j’adore les livres dont est tirée cette série.


Retournons donc au nouvel album d’Auri, quelles sont les chansons que tu as composées ?

Ca dépend, on a contribué à toutes les chansons à différents degrés. Mais pour celles que j’ai vraiment écrites, il y a "Light and Flood" qui est un bon exemple de notre façon de travailler. En fait, sur le livret de l’album, il est écrit "Toute la musique a été composée par Auri" mais au départ, la démo de ce morceau comportait des samples d’instruments à cordes et quand on est arrivé au stade du mixage, on s’est dit qu’il n’y avait pas grand-chose à changer. On a mis de vraies cordes, Johanna a improvisé des lignes de chant mais c’est tout. Même chose pour "The Duty of Dust", même si Johanna a fait un travail magnifique pour sublimer le chant et Tuomas a apporté sa contribution au piano.

Pour "Pearl Diving" par contre, je pensais que la démo était parfaite mais Tuomas m’a dit qu’il adorait une séquence d’accords et qu’il fallait l’élaborer. On s’est dit : "ok faisons-le et si ça ne marche pas on reviendra à l’idée de départ". Mais non ça a bien fonctionné. En plus je n’avais pas de mélodie vocale, juste la musique et les paroles alors Johanna a traduit ces paroles, non pas en finnois, mais en notes et j’ai été sidéré. Je ne savais pas à quoi m’attendre avec ce morceau mais Johanna a une faculté impressionnante de créer de magnifiques mélodies.


Tu es le seul membre d’origine britannique dans Nightwish et Auri, est-ce que tu donnes ton avis ou des conseils sur l’accent ou la métrique lors de la composition ?

Oui c’est marrant que tu poses cette question, car par exemple pour "Pearl Diving", il y a une phrase "lungs of soot" que Johanna prononçait différemment. Ca sonnait bien mais ce n’était pas la bonne façon, donc il a fallu réenregistrer. Mais globalement, oui ça m’arrive de corriger.





C’est marrant que tu aies mentionné "Light and Flood", "Pearl Diving" et "The Duty of Dust" comme étant tes compositions car on aurait pu directement le supposer. En effet on retrouve ce côté progressif qui lorgne vers des groupes scandinaves comme Pain of Salvation ou Opeth notamment avec l’utilisation du piano électrique Fender Rhodes ou du clavier mellotron.

C’est une bonne observation ! Sur "The Duty of Dust" j’utilise effectivement un Rhodes et j’ai envoyé la démo à Tuomas pour qu’il s’occupe de l’atmosphère en arrière plan et instinctivement il a mis du mellotron pour avoir ce côté crasseux. Mais on ne s’est jamais consulté, c’était totalement insconcient.


Auri vous permet donc de tester des nouveaux sons contrairement à Nightwish.

Ca ne nous est jamais passé par la tête. Déjà pour Human :||: Nature, on a une large palette surtout sur le premier CD car on ne voulait pas utiliser un orchestre complet donc on a utilisé des sons inédits. Pour Auri aussi : on a des morceaux qui sonnent Nightwish comme "The Long Walk" avec des guitares puissantes mais au final ça ne sonne pas comme un album metal. On a utilisé ce moyen d’expression pour exprimer une fatigue après une longue marche. Mais si tu compares Nightwish et Auri, ces deux groupes possèdent le même état d’esprit au final.


Comment choisis-tu tes instruments entre les uilleann pipes ou le tin whistle pour une mélodie par exemple ? C’est instinctif ou tu joues la mélodie avec différents instruments ?

Oui, c'est instinctif, j’écoute le morceau et ensuite je sais quel instrument ira le mieux.


Mais lorsqu’un instrument est limité dans certaines tonalités comme les uilleann pipes, est-ce que ça ne te frustre pas ?

Oui surtout avec Nightwish, car parfois c’est physiquement impossible. Mais sur Auri on a plus de latitude car nous ne sommes que trois alors que dans Nightwish, il faut composer avec les instruments des six membres donc lorsque la tonalité le permet, j’utilise les uilleann pipes.


Tu viens de pointer du doigt la différence entre Auri et Nightwish : le nombre de membres. Est-ce plus difficile de réaliser un album avec Auri puisque chaque partie sera plus distincte ou est-ce plus simple ?

C’est plus simple car on est trois et on a le même état d'esprit. Pour Nightwish par exemple, ça serait plus dur car on est six donc on laisse ça à Tuomas. On a déjà essayé de donner nos idées mais au final, par le passé on a laissé le mixage dans les mains de Tuomas et ça a tellement bien marché : pourquoi changer une formule qui marche.


N’est-ce pas un peu bizarre qu’avec Auri tu contribues plus aux paroles et aux mélodies mais qu'au final tu chantes moins ? Une envie de se mettre en retrait ou est-ce en fonction des chansons ?

Je fais beaucoup de chœurs en arrière plan. J’adore chanter mais je ne pense pas à la voix en premier mais plutôt à mes instruments et ensuite Johanna et Tuomas me poussent à chanter. Pour le premier album, sur "Desert Flower", j'avais fait une démo avec la voix et les deux m'ont dit : il faudrait que tu chantes. Donc j'ai essayé de réenregistrer la voix et ça ne marchait pas alors on a gardé la voix de la démo. Pour "Harvest" sur Human :||: Nature, Tuomas a écrit la mélodie pour moi car c'était la meilleure façon de chanter ces paroles. Et le groupe m'a convaincu. Mais l'état d'esprit c'est de ne pas faire ce qu'on a déjà fait et de changer un peu les choses.





Avec le départ de Marco et le fait que Human :||: Nature a plus de chant masculin, est-ce compliqué de s’adapter au niveau du chant pour le live ?

Oui bien sûr, Marco est irremplaçable, c'est l'un des meilleurs chanteurs de metal et il a une voix si singulière. Donc de toute façon c'est impossible pour moi de chanter comme Marco, tout comme Johanna ne pourrait pas chanter comme Floor. Tout ce que je peux faire, c'est essayer de garder l'esprit de la chanson, comme dans "I Want my Tears Back" où je suis sur le devant de la scène et j'essaye un peu d'insuffler du Marco dans la chanson. Mais j'ai eu de bonnes réactions de Floor et Tuomas et donc quand Floor te dit : "ouha c'était génial", ça te booste.

Mais on avait déjà pris une nouvelle voie au niveau des chœurs avec Human :||: Nature et ça a été un vrai succès auprès des fans. Ce mélange des trois voix avait bien marché et sans Marco ça a été difficile. Pour la tournée, les chœurs enregistrés seront assurés par Auri : on les a réenregistrés sans Marco. En live on pourra penser que ce sont les chœurs originaux mais en fait non.

On ne peut pas plaire à tout le monde c'est sûr mais il faut tout faire pour respecter le morceau d'origine et l'atmosphère. Si on essaye de compenser la perte de Marco, on se frottera toujours aux critiques des fans notamment. C'est un peu comme quand Peter Gabriel est parti de Genesis, on a dit que c'était la fin du groupe.


Dernière question pour les fans français : j’ai vu que tu avais collaboré avec Alan Stivell, le multi-instrumentiste breton à l'origine du renouveau de la musique celtique en France …

… Oui ! Où as-tu lu ça ?


J'ai mes sources [rires] mais je crois que c’était sur internet …

… C'est marrant, il y a quelques jours, une journaliste me posait la question alors qu'on parlait de tous mes instruments. Et on parlait de la harpe celtique et je lui dis : "ouha tu dois connaître Alan Stivell" et elle me répond "j'adore Alan". J’ai joué sur un de ses albums en 1989 [ndlr : après vérification, Troy a joué sur l'album The Mist of Avalon en 1991] un truc comme ça. Et je suis un énorme fan, bref j'ai oublié la question d'origine.


Je voulais juste que tu parles de cette expérience.

C'était comme rencontrer un héros. Au départ je pensais que c'était une farce téléphonique : "c'est un vrai accent français ?" Je pensais que c'était un ami qui faisait une imitation pitoyable de l'inspecteur Clouzo. Mais c'était vraiment lui et j'ai joué sur un de ses albums et j'ai fait quelques concerts. Franchement, il faut que je le recontacte car on fait quelques festivals et il faudrait qu'on joue ensemble.
 

 musique métal
 forum metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Auri, Nightwish, Tuomas Holopainen, Troy Donockley, Johanna Kurkela Auri - Those We Don't Speak Of
27/08/2021 - Ils ont mis sept ans pour faire un premier album sobrement intitulé Auri et voilà que le groupe de Tuomas Holopainen, Troy Donockley et Johanna Kurkela sort le 3 septembre 2021 un nouvel opus nommé Auri II : Those We Don’t Speak Of. Après un premier effort ...
Lire l'article
Auri, Nightwish, Tuomas Holopainen, nouvel album, 2021 Auri : un deuxième album
17/06/2021 - Tuomas Holopainen, leader et claviériste de Nightwish, avait déjà évoqué un deuxième album pour son autre projet Auri et c'est aujourd'hui chose faite. Le groupe formé avec sa femme Joanna et le multi-instrumentiste Troy Donockley (qui ...
Lire l'article
Nightwish, Human, Nature, Tuomas Holopainen, Auri Tuomas Holopainen, claviériste et leader de Nightwish
10/04/2020 - "Ce qui manquait, sur l’album précédent, c’était des parties où on pouvait voir le potentiel vocal de Floor. Elle est hors normes et peut tout faire. Donc on s’est dit, il faut la mettre en lumière et faire un album taillé pour ...
Lire l'article
Auri, holopainen, nightwish, nuclear blast, 2018, donockley, interview, youtube Auri : rencontre avec les trois membres de la bande
15/03/2018 - En cette fin de mois de janvier, nous avons eu le plaisir de rencontrer Tuomas Holopainen (Nightwish), Johanna Kurkela et Troy Donockley (Nightwish), venu spécialement sur Paris pour parler de leur nouveau groupe Auri. Avec un premier album prêt à paraître le 23 ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
 webzine metal Auri
Auri est un groupe de folk né de la collaboration entre deux membres de Nightwish : Troy Donockley et Tuomas Holopainen mais également de la femme de ce dernier : Johanna Kurkela. ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Auri
Vos commentaires
 écouter radio métal
NOS CHRONIQUES METAL
radio metal
NOS INTERVIEWS METAL
radio metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 écouter radio métal
NOS ACTUS METAL
 forum metal
NOS VIDEOS METAL
radio metal
NOS FLASHBACKS METAL
 forum metal
NOS HUMEURS METAL
 forum metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
radio metal Tout le webzine de la grosse radio
radio metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021