webradio metal
La Grosse Radio METAL sur  vidéo métal La Grosse Radio sur Twitter  vidéo métal  webradio metal  écouter radio métal
  • Gros clips
  • Zebra Podcast LDTDZ
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Ashmedi (chanteur-guitariste de Melechesh) au Motocultor 2011
Ashmedi (chanteur-guitariste de Melechesh) au Motocultor 2011
Interview d'Ashmedi (chant guitare) de Melechesh juste après leur concert...

par Katarz et Born 666


Katarz : Comment c’est déroulé le show?

Ashmedi : Excellent le public était chaud et bien excité. J’adore car on plait à la fois aux mecs et nanas. Ça donne un côté sensuel et un côté dur, lourde à notre prestation. Et tout le monde a apprécié.


Lionel/Born 666 : La dernière que je vous avais vu c’était au Pagan Fest à La loco en2009, vous vous en souvenez ?

Ashmedi : J’en ai un bon et un mauvais souvenir… le concert excellent,…mais deux jours avant un de mes amis et notre promoteur américain sont morts et j’étais très triste. J’avais même dédicacé une chanson en leur mémoire.ils étaient morts et j’étais très triste. Et je ne pouvais pratiquement plus chanté. Mais le concert était très bon (en tapant fort entre ses mains)


Melechesh


L : Quand je vois le nombre d’instruments orientaux sur votre dernier album Epigenesis je m’attendais à entendre des samples sur scène.

Ashmedi : Attendez, écoutez ! On est un groupe de Metal tout d’abord, avec guitares, on a un peu de chœurs et de samples mais on veut rester une groupe « In your face !! », on ne veut pas être mélodique avec des « ahlalalahalalal ». on veut être plus orienté sur les guitares.


K : Sur l’album vous en jouez de ces instruments ou est ce que ce sont des musiciens extérieurs au groupe ?

Ashmedi : Moitié-moitié. Mais on a fait aussi appel à Cahit Berkay. C’est l’un des inventeurs du rock du moyen orient dans les années 50’. C’est un homme très ouvert et bien sur il joue sur notre album et c’était un grand honneur, car il sait jouer de la guitare mais aussi du tambura. C’est un mec génial. On avait donc avec nous l’un des meilleurs joueur de tar (instrument iranien à cordes) et un autre musicien iranien qui jouait avec du tour avec des marteaux sur des cordes.

Melechesh


L : Vous avez enregistré à Istanbul  en Turquie.

Ashmedi : Oui tout à fait. Mais vous savez tout les groupes de l’Est rêvent de jouer dans l’Ouest et nous on a voulu faire le contraire et c’est le plus beau studio que j’ai vu de ma vie.  Il y avait tout le matériel dernier cri. Notre compagnie de disque nous disait que c’était risqué. On était le premier groupe à enregistrer là bas.


L : Comment c’est la vie à Istanbul la nuit ?

Ashmedi : Vous savez ma petite amie est turque et je connais bien la vie là-bas. La nuit à Istanbul c’est plus « fun » qu'à Hollywood, mieux qu’à Londres, Barcelone, Berlin, et encore mieux qu’à Paris… Et croyez moi ces cinq villes je les adore !


L : Pourquoi ?

Ashmedi : Parce que c’est 24 H sur 24… Les bars Metal ferment à 7h00 du matin et ouvrent à 11h00 juste après. Ce n’est pas des bars sales avec de la merde et de la pisse par terre. Non, non, les toilettes sont comme dans un hôtel, propre avec des serveuses qui vous apportent vos boissons et des groupes qui font des reprises encore meilleurs que les originales. Il y a à peu près 5 bars Metal, 30 bars rock, une trentaine de boutique de Metal. C’est vraiment génial de vivre là. Vous pouvez commandez de la boisson 24h/24. Le seul problème c’est quand on y travaille. Sinon vous pouvez commander du whisky à toute heure de la journée ou de la nuit.

Melechesh


K : Que pensez vous du public là-bas ?

Ashmedi : On ne sait pas, on y a jamais joué et ce malgré de nombreuses invitations. Ça doit être génial comme dans la Loi de Murphy. On a joué en Arménie, en Amérique du Sud, on a joué dans toute l’Europe. On a enregistré à Istanbul. Les journalistes couvraient l’évènement. Même MTV était là. On a enregistré là avec les musiciens mais nous n’y avons pas encore joué. Mais on le fera.


L : Connaissez-vous Orphaned Land, Ils viennent d’Israël et jouent au Motocultor ?

Ashmedi : Oui juste avant le show ils sont venu nous voire dans les loges. Salut, on vient vous voir jouer. Des gens adorables.


L : Quand j’étais jeune j’étais fou de Powerslave et quand je vois le nombre d’instruments orientaux utilisés sur votre dernier album The Epigenesis  je n’ose imaginer ce qu’aurait pu être Powerslave d’Iron Maiden ?

Ashmedi : J’étais fan de cet album, mais c’était d’une époque différente, c’est l’Egypte.


L : Oui bien sûr mais avec plus d’instruments orientaux et l’esprit.

Ashmedi : J’ai toujours aimé le Heavy Metal et d'autant plus le mélange entre les sonorités orientales et le Metal.


K : Comme Nile aussi…

Ashmedi : Oh oui on a tourné avec eux en janvier et février pendant une longue tournée européenne et ensuite nous sommes partis en Amérique. C’est un super groupe. Ce sont de bons amis. Et Karl Sanders est un excellent guitariste. Il "comprend" la musique, tu vois ? Il arrive à restituer à la perfection les mélodies orientales. Un mec génial, je le respecte.


L : Que pensez-vous des révolutions qu’il y a eu en Egypte, Tunisie Lybie et maintenant en Syrie ?

Ashmedi : Ma mère est arménienne, mais elle est née en Syrie, à Alepo. Elle y comprend rien à cette merde. Que puis-je dire ? Tout d’abord je suis arménien et syrien, ma culture est libérale. Parfois être né au Moyen Orient est un fardeau. Je me sens mal pour les mecs. Ils aiment le metal mais l’école, la famille leur dit « Non ». Ils arrivent en Europe avec leurs yeux naïfs et grand ouvert et disent « on vous aime » mais tout le monde rient et s’en fichent. Et là-bas les membres du gouvernement sont millionnaires et en profite. Alors les mecs dans la rue en ont marre. Marre de la position de l’Europe, des médias, de la CNN et de leur gouvernement. Je suis apolitique mais c’est inquiétant ce qui se passe.

D’un côté c’est bien que les gens réussissent et qu’ils accèdent à la liberté. Mais de l’autre côté ils peuvent être pris en otage par les extrémistes religieux. Donc personne ne sait comment ça va évoluer. C’est donc très compliqué. Et c'est trop pour être une coïncidence.


L : Les groupes de Black Metal sont contre le catholicisme, mais ils n’ont pas le droit de critiquer la religion juive ni la religion musulmane. Que pensez-vous de cela ?

Ashmedi : Tout d’abord j’ai été élevé dans un collège catholique. Tout d’abord je suis trop occupé à m’occuper d’être contre quelque chose. Je ne passe pas mon temps à être contre les choses. Mais on nait, on vit, on accumule des informations dans nos têtes, puis on détruit. Ça nous arrive aussi sur un album, on crée des titres puis on les détruit. Mais la scène Metal peut être hypocrite dans certains pays. En Hollande on m'a dit "arrête de mentir espèce de sale juif" et le même week-end encore "tu devrais crever sale musulman". Et je ne suis ni juif, ni musulman. Je suis un métalleux. Ce sont juste des gamins des classes moyennes qui s'emmerdent chez eux et qui ne savent pas de quoi ils parlent.

Melechesh


K : Et pour toi la religion, en général, et la musique vont ensemble ?

Ashmedi : Oui, je ne vois aucune contre-indication à ce que la musique soit une forme de croyance religieuse. Je fais très attention à qui sont mes amis. Je suis quelqu'un de très amical, mais quand quelqu'un commence à dire n'importe quoi, à parler de manière raciste... ces gens là n'ont rien à faire dans mon entourage.


L : Pouvez-vous nous parler de votre nouveau bassiste ?

Ashmedi : On ne peut pas encore en parler car il est à l’essai. C'est dur. J’essaie de garder les musiciens mais souvent ils se complaisent bien vite dans le groupe et ne se rendent pas compte qu'ils sont encore à l'essai. Certains ont fait leurs preuves dans les débuts puis ont commencé à vraiment profiter en tournée etc. Nous c'est sérieux, c'est pas pour l'alcool gratuit ou la fête. Quand on est en tournée, on travaille. On leur dit de ne pas être arrogants, d'en profiter et tout, mais pas d'en abuser.


L : C’est comme en amour…

Ashmedi : Oui comme en Lune de Miel !


L : Ce n’est quand même pas le Syndrome Spinal Tap avec leurs batteurs…

(Rire général.)


Merci beaucoup pour cette interview.

Ashmedi : "De rien Monsieur" ! (en français)



Merci à Katarz pour certaines traductions....
 webradio metal
 musique métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Metal, Oriental, Death Metal, Melechesh, Nuclear Blast Melechesh - The Epigenesis
16/09/2010 - Déjà 17 ans, qu'est-ce que le temps passe vite. Et avec tout ce temps, les israéliens de Melechesh ont eu le temps de se bâtir une petite réputation et une place de choix dans le milieu du black metal, duquel nos orientaux ont réussi à ...
Lire l'article
Tom - le Lundi 29 Août 2011, à 21h14
Un grand moment cette interview, pour un très grand monsieur, merci les amis de LGR :)
Ca va, les photos rendent pas trop mal malgré mon non talent de photographe ^^
 écouter radio métal
Jefdelalune - le Mardi 30 Août 2011, à 00h21
Vus sur scène en 2008.Un groupe vraiment original.
Vos commentaires
 écouter radio métal
NOS CHRONIQUES METAL
 vidéo métal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 forum metal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
 webradio metal
NOS FLASHBACKS METAL
 écouter radio métal
NOS HUMEURS METAL
 webradio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 forum metal Tout le webzine de la grosse radio
 musique métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021