webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  vidéo métal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal  musique métal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Le Naheulband au Motocultor 2011
Le Naheulband au Motocultor 2011


Interview avec le Naheulband au Motocultor 2011


Avec:
POC  « PenofChaos » dit POC
Ghislain, "le Voleur"
Aurélie « Lady Fae of Chaos »
Tony  “l’Orque”
Céline  “Lili la guerrière”
Clémence  « la prêtresse de Dlûl »
Den l’ingé lumières
Stéphane « Welf, l’ingéson »

Par Thomas Orlanth




En me promenant dans la zone V.I.P. du Motocultor, un individu louche m’a donné rendez-vous à la taverne… Là, un individu encore plus louche m’a accosté en m’emmenant dans une autre taverne avec tout un tas de gens bizarres attablés. Au loin, résonnait un étrange barde appelé Mc Circulaire. Visiblement, la musique n’était pas du goût de tout le monde ici, et il faut bien avouer que la discussion avec toute la joyeuse troupe du Naheulband, sur fond de rap, m’a vite fait comprendre la signification du mot Chaos Ultime.





Thomas : Est-ce que vous pourriez présenter le NaheulBand aux auditeurs de La Grosse Radio ? Vous avez quand même un style très particulier. Dans le livret du Motocultor, il est indiqué « musiquerolistichaotique ». Est-ce que vous pourriez définir ce terme ?

POC : La musiquerolistichaotique, ça ne se défini pas. Tout ce que je peux dire, c’est que ça n’est pas du rap, bien qu’un jour, on nous ait dit qu’on faisait du hiphop médiéval, mais c’est quelqu’un qui n’y connaissait rien ni au hiphop ni au médiéval. On est quelques métalleux quand même dans le groupe, mais on fait surtout du folk et des musiques à influence celtique, etc. Et on raconte les aventures de gens bizarres, des rôlistes.


Thomas : En fait, tout est parti d’une histoire de jeux de rôles ?

Lili : Oui, je me souviens, c’était un mardi et il pleuvait.

POC : On écoutait François Perusse.

Thomas : Et ça a dérapé ?

Lili : On a dit pas de rap !

Thomas : Justement, ça a dé-rapé, c’est une grosse différence !

Hahaha !

POC : J’étais le seul responsable.

Lili : Voilà, c’est John (POC).

POC : Je les ai tous embringué dans cette aventure sur un coup de téléphone.

Lady Fae : Non, moi c’était lors d’une interview. J’écrivais pour un magazine et j’ai rencontré POC, j’ai fais son interview.

POC : Fais gaffe quand même !

Lili : Qu’est-ce que tu fais ce soir ? Est-ce que tu sais chanter ?

Thomas : Ah non non, je picole ce soir !

Lili : Ah ben alors, t’es engagé !


Thomas : Nous, avec des amis rolistes, on a repris « la bière du donjon » et c’est devenu « la bière d’Oclos », mais ça serait trop long et compliqué à expliquer. Il y a beaucoup de gens qui adaptent vos chansons et les font tourner entre eux.

POC : Est-ce que tu joues de la basse ?

Thomas : Eh non…

POC : Tu es engagé, merci !

Stéphane : Ce soir, 19h30 sur scène.

POC : Ne pas savoir chanter, c’est pas grave. Regarde Ghislain.

(tout le monde parle et rit en même temps)


Thomas : Si je comprends bien il y a des métalleux dans la bande, ce qui explique votre présence ici au Motocultor ?

Lady Fae: En fait, ça n’explique pas grand-chose.


Thomas : C’est un truc que je me suis demandé : qu’est-ce qu’ils foutent là ?

Lili & Lady Fae : Nous aussi on se le demande !

POC : On avait déjà des fans métalleux dans nos concerts, avant qu’on fasse du métal, mais en plus on en a fait.

Ghislain : Les organisateurs pensaient que, comme il y a un petit aspect « déconne » au Motocultor, tout est dans le titre déjà… Ils aiment bien avoir des groupes comme là, Mc Circulaire qui est entrain de passer et qui est vraiment pas du métal, mais qui est de la grosse déconne. Donc ils voulaient des groupes un peu rigolos et ils trouvaient que le Naheulband s’inscrivait complètement là dedans.

Stéphane : Ghislain ? En quoi c’est drôle le Naheulband ?

Ghislain : Je ne sais pas, c’est l’humour…




Thomas : Est-ce que vous avez conscience qu’il y a des fans qui sont venus rien que pour vous ?

Ghislain : D’habitude, on joue que nous. Donc, forcément on est un peu habitué. D’ailleurs, là c’est une première pour nous de venir devant un public qui va pas savoir d’où on sort.

Thomas : Mais ils vont vite comprendre !

Lady Fae : Peut-être…

Hahaha !

Lili : Ou pas !

Ghislain : De toute façon, j’ai un fusil à lunettes sur scène. Donc, tous ceux qui n’aiment pas, je les descends, et après on reste qu’avec les fans.


Thomas : Donc forcément, vous allez jouer la bataille de, oulà, c’est compliqué, Zoug la..

POC : Zoug Amag Zlong.

Thomas : Oui, l’accent orque, j’ai du mal.

POC : Peut-être...

Ghislain : Ca va dépendre de la technique. Si on a un problème avec la technique, c’est sa faute à lui, il s’appelle Stéphane et vous pourrez le shooter à la sortie, on vous mettra le fusil à lunettes.

Stéphane : Je m’appelle Welf, et j’ai mon nom sur le tee-shirt. (effectivement !)


Thomas : Au niveau des chansons, pour moi, la plupart sont des adaptations de chansons folkloriques.

Ghislain : Non non, surtout sur le premier album, mais sur le deuxième, c’est plus que de la compo.

POC : Non non, même sur le premier album,  il y a en a que deux. Donc tu as tout faux, merci d’avoir joué.

Ghislain : Candidat  suivant ! Alors, on va passer à l’autre interview, qui a l’air franchement plus sérieux…

Hahahaha !
Quelqu’un a une cloche, pour sonner le radio crochet ?


Thomas : Donc, pour vos compos, comment vous procédez ? Vous partez d’un délire un soir ?

Stéphane (désignant POC) : C’est le seul responsable.

Naheulband : Non, non, c’est pas vrai… !

POC : Non, il y a un peu de tout. Ca va du morceau que je fais tout seul, que j’enregistre tout seul et puis après, on est ensemble sur scène. Il y a le morceau qui va être composé par quelqu’un d’autre, comme Lili en a fait un sur le deuxième album. Fae en a fait une.

Lady Fae : J’en ai même fais deux, trois, quatre, maintenant.

POC : Oui, mais pas sur le deuxième ! Il y a Tony aussi.


Thomas (à Lili) : Alors c’est toi la responsable de « la bière du donjon » ? Tu peux pas imaginer le nombre de soirées que j’ai passé là-dessus !

Lili : Oui, avec Knarf,d’ailleurs, ça c’est une adaptation.


Thomas : D’où ma question stupide de tout à l’heure du mec très cultivé, mais trop.

POC : En fait, il y a des morceaux qui sont entièrement faits chez quelqu’un d’autre, comme «  les souliers de Lady Fae » qui ont été faits chez Knarf.

Ghislain : Zoug Amag Zlong, qui a été fait chez moi et chez Tony. On avait le premier morceau métal chez Tony, en à peu près une heure.

POC : La répétition des orques sur le premier CD. Il y a des morceaux, on en discute à l’avance et ça prend super longtemps.

Ghislain : Alors, j’écris un texte stupide et je lui envoie, alors il trouve une musique dessus et ça fait des chants de poulets.

POC : Il n’y a pas vraiment de règles. Il y a des morceaux, on va bosser un an dessus avant de les faire.

Lady Fae : Et des fois, ils ne sortent jamais.

POC : Et des fois, je me lève le matin, et quand je vais me coucher, il y a un morceau qui est écrit. J’ai tout chez moi pour enregistrer, alors je fais les voix, les instruments, etc. « La marche barbare », c’est quasiment ça.

Stéphane : Je croyais que tu l’avais composé dans le métro quand tu dormais ?

POC : Non, je l’ai imaginé dans le métro. Quand je suis rentré chez moi, j’ai fais l’écriture et le lendemain, j’ai fais l’enregistrement.

Ghislain : Des fois, il rêve ses chansons dans ses siestes.

POC : C’est rarement sur un message psychologique profond.


Thomas : Comment vous voyez votre avenir musical ?

Ghislain : Avec des lunettes…


Thomas : En y réfléchissant bien, vous êtes parti d’une série web (NDLR : Le Donjon de Naheulbeuk), vous en arrivez à faire des tournées mondiales !

Lili : Alors, aujourd’hui, le Motocultor, demain, le Monnndddeee !!!

Stéphane : Non, demain, la Moissonneuse-batteuse…


Thomas : Non, mais plus sérieusement, est-ce que vous vous voyez demain tourner, comme des groupes qui passent leur vie sur la route ?

Lili : Non, à chaque fois, chaque année, on se dit, bon ben là c’est la dernière année.

POC : Déjà, on fait une musique où il faut être en forme pour la faire. C’est une musique, que quand on fait un concert, on y va pour se marrer. Et le faire tous les jours, par exemple dans une tournée, au bout du deuxième jour, on est déjà crevé. Et au bout du troisième, on s’endort. On l’a déjà fait, mais on le refera plus.


Thomas : Donc finalement, c’est plus pour déconner ?

Lady Fae : C’est clair, c’est que pour le plaisir.


Thomas : Et même si ça marche ?

Lady Fae : Ce qui marche, c’est de prendre plaisir. C’est que le public prenne plaisir, et que nous aussi. Si nous, ça devient chiant et qu’on a plus envie de le faire, ça marchera plus. Alors autant que ça soit juste le week-end.

Ghislain (sur un ton désabusé) : Merci d’être venu, ouais… Vous êtes trop sympas !!

Lili : Oui, chaussettes ! Et baston !

Ghislain : On est super motivé !

Lili : Bon, et, on va vous la faire, le troll. Encore …




Thomas : Vous avez quand même tout un tas de produits dérivés, qui ont un succès.

POC : Ah oui, mais ça je fais seul en fait.

Lady Fae : En fait, nous-mêmes, nous sommes un produit dérivé.

Ghislain : En fait, au début, j’étais une boite de coca, et maintenant je suis musicien dans le Naheulband.

POC : Il y a diverses personnes qui participent, alors il y a Den qui est devenu ingé lumière un soir où un mec était pas là.

Den : Je passais par hasard, et j’ai fais, oui…

Ghislain : Oui, donc moi c’est Ghislain, j’interprète le voleur sur scène, mais pas dans les épisodes parce que c’est POC. Je fais des percussions, mal. Je chante, encore plus mal.

Stéphane : tu es au-delà du chant.

Ghislain : Je suis l’anti-matière du chant. Mais Welf, il est encore pire que moi.

Stéphane : Merci !

Ghislain : D’ailleurs, on veut faire un groupe à deux qui s’appellera Antimatter et qui fera l’anti-matière de la musique. Et quand l’anti-matière de la musique rencontre la musique, ça détruit l’Univers.

POC : Et ça donne Putrid Cadaver.

Ghislain : Et sinon dans la vie de tous les jours, je suis prof.

Clémence: Prof, non, je précise : documentaliste dans un CDI.

Ghislain : C’est prof aussi. J’ai un CAPES.




Clémence : Moi, c’est Clémence, nouvelle venue depuis un an, et violoniste qui incarne la prêtresse de Dlûl.

Ghislain : Elle jouait avec moi dans notre side-project qui s’appelle Maigh Tuireadh. Elle joue aussi dans un très très bon groupe de musique irlandaise qui s’appelle Sligo.

Lady Fae : Et elle fait partie aussi de Bidouille Prod. C’est des petites vidéos, où elles font n’importe quoi mais de la musique. Il faut regarder sur… ?

Clémence : Il y a certaines vidéos sur Youtube aussi, Bidouille Prod, tu cherches, tu trouves.

POC : C’est en trois temps : tu cherches, tu trouves, et tu pleures !


Thomas : Au suivant…

Stéphane : Je suis Welf. Il y a mon nom sur mon tee-shirt.

Lili : Et comme c’est marqué dessus, « Luke, je suis ton ingéson ».

Stéphane : Je branche les câbles pour ces inconscients.

Ghislain : Et il déteste le wireless, il faut le savoir.

POC : C’est l’homme qui a passé le plus de mauvais moments aux concerts du Naheulband du monde entier.

Stéphane : J’ai eu approximativement 703  000 222 pannes techniques, différentes, il faut le savoir. La dernière fois, c’était la climatisation qui a fait sauter le banjo.

POC : Donc à chaque nouveau concert, un nouveau problème, c’est son credo.


Thomas : Vivement ce soir, ça promet !

Lili : Alors, moi je suis Lili la guerrière, et je suis chanteuse. Egalement chanteuse de Belyscendre, c’est un groupe qu’on a monté avec Lady Fae, avec Tony et Knarf.

Lady Fae : Side-project !

Lili: Et puis accessoirement, je suis aussi la femme de l’ingéson.

Ghislain : C’est pour ça qu’elle chante toujours plus fort que les autres !

Lili : Et nous avons une radio aussi, qui s’appelle Zoc Radio. Nous faisons des petits épisodes, qui s’appellent les affaires pas très normales.
 


Thomas : En fait la prochaine question « c’est quoi vos projets d’avenirs » a déjà trouvé ses réponses.

Lady Fae : En fait,  nos projets d’avenir, c’est nos projets maintenant.


Thomas : Ca part dans tous les sens !

POC : Moi je suis aussi musicien de studio pour plein de gens, notamment Heol Telwen et Bran Barr aussi.


Thomas : Oui, j’ai crû comprendre en vous voyant dans la fosse tout quand Heol ont joué.

POC : J’ai joué avec un tas de gens absolument variés.

Stéphane : Tu écris des livres d’horreur aussi…


Thomas : En fait, j’aurai dû commencer par la question « qu’est-ce que vous n’avez pas envie de faire », ça irait plus vite !

Tous : Du rap !!!

Lady Fae : Bosser dans la banque.

POC : Et je ne veux pas faire de pâte à sel non plus.

Lili : Je veux pas être footballeur.

POC : On veut pas non plus.

Clémence: Je veux pas finir mes études.

Ghislain : Moi je suis professeur dans un lycée professionnel et j’aimerai bien aller dans un lycée tout court.

POC : Mais en même temps, il est pas là pour exaucer nos vœux.

Ghislain : Ben il a demandé quels étaient nos projets d’avenir…

Lili : Je veux pas que Sarkozy soit réélu en 2012 !
 


Thomas : Bon, on va passer à petit truc un peu plus sérieux, parce que là, je trouve que ça allait pas. Ca allait pas du tout. Je vous propose un petit quizz très rapide, normalement vous devriez vous en sortir pas trop mal.

Ghislain : Iron Maiden !


Thomas : Ah non.

POC : SPOCK !


Thomas : Alors, sérieusement : quelle distance peut atteindre une flèche d’un elfe sylvain avec du vent de face de force 4 ?

POC : Ah, ça c’est dans une bande-dessinée.

Stéphane : Ca dépend, est-ce qu’il a plu avant ? Parce que s’il a plu avant, la corde est mouillée, et on divise la distance par deux.


Thomas : Alors, on va dire qu’il fait beau et sec comme ici.

POC : Le problème, c’est que l’elfe sylvain tire toujours sa flèche en milieu forestier, parce qu’il a peur de s’éloigner des arbres. Et comme en milieu forestier, il y a des arbres à peu près tous les 5 mètres. Tu fais un petit calcul et tu vas te rendre compte que la flèche ne va jamais aller plus loin que 15 mètres.


Thomas : Oui, c’est pas mal ! Bon, je vois que les autres, les maths c’est pas leur trucs, donc on va un peu simplifier. Alors, combien faut-il de nains pour creuser un tunnel de 25 mètres dans du granit ?

Lady Fae : Par essence, la réponse doit être 42.

POC : Non, en fait la réponse c’était 48.

Lady Fae : Oui, mais 42 c’est déjà la réponse à l’Univers et le reste.

POC : Mais je l’ai déjà fais en conférence, et c’est long.

Ghislain : D’ailleurs, il y a des gens qui ont contesté son calcul car ils ont dit qu’il n’avait pas pris en compte le temps où les nains allaient aux toilettes. Pour éliminer la bière qu’ils boivent pour creuser. Donc forcément, ça prend plus de temps.

Stéphane : Parce que les nains pissent sur leurs pioches pour les refroidir, alors du coup…


Thomas : Bon, soyons beaucoup plus sérieux. On revient à la réalité (?). Vous faites tous du jeu de rôles ?

Tout le monde lève la main.

Lady Fae : En fait, ceux qui ne sont pas là en font pas.


Thomas : Et est-ce que vous faites du GN (jeux de rôles grandeur nature) ?

Clémence : Oui.

Lady Fae : Un petit peu.

POC : En fait, on fait du GN quand on est invité en concert sur des GN.

Clémence: Moi j’ai fais parti d’une assos de GN dans l’Est, qui s’appelle Alter Ego, sur Nancy. J’étais orga pendant deux ans et j’ai pratiqué pendant pas mal d’années.


Thomas : Et ceux qui ont font, vous continuez à en pratiquer ?

Lady Fae & Clémence : à peu près un par an.


Thomas : Donc si une assoss qui fait du GN vous invite, c'est possible ?

Prêtresse : Ca dépend, ils paient combien ?

Ghislain : En fait, après c’est une histoire d’hébergement. En fait, on va dire qu’on n’est pas tous GNistes. Il y en a qui n’aiment pas le confort GN.

Lili : Le camping !

Stéphane : Les mains qui collent dans la boue.

Ghislain : Dormir sur la paille et ce genre de choses. Donc certains sont d’accord pour aller dans les tentes, d’autres non ! Donc d’autres sont d’accord pour nous attendre à l’hôtel.

Stéphane : Certains n’aiment que la même pièce soit les toilettes, la cuisine et la douche.

Den : Et avec un peu de chance, il se démet l’épaule, et il sera pas là.

Hahaha !

Ghislain : On a joué deux fois en Belgique, à Avatar, un grand GN belge. On a joué à la Faille, on était en effectifs réduits.

Lili : On était dans la boue.


Thomas : Mais ça c’est parce qu’en Belgique, il pleut.

Ghislain : Oui, mais la Faille c’était en Auvergne.


Thomas : Bon, on va arrêter l’interview, car je pense qu’il y a encore des gens derrière…

Ghislain : D’ailleurs, je crois que c’est le monsieur là…


Thomas (m’adressant au monsieur concerné) : Ca te dérange si je cause encore un quart d’heure ?

Inconnu : Non, mais je … je recharge juste mon téléphone…


Thomas : Bon, j’ai quand même un petit peu pitié et je crois que je suis arrivé au bout de mes questions cons et après ça va devenir du free style.

Stéphane : Je sais pas d’ailleurs comment tu te relis !

Lady Fae : Enfin, je me permets, moi tu m’as pas demandé qui j’étais et ce que je faisais.


Thomas : Ah oui, mais c’est parce que tu as parlé pendant que les autres répondaient. J’avais compris que tu faisais partie aussi de Belyscendre.

Lady Fae : Ah non, mais c’est pas grave, maintenant, je boude.


Thomas : Alors excuse-moi !

Lady Fae : Je suis juste informagicienne dans la vie.


Thomas : Oui, mais ça c’est pas bien ça… (pff, heureusement qu’elle a de l’humour.. je vais finir par m’en prendre une.. !)
 


POC : Tu peux tout recommencer, il y a Tony qui vient d’arriver.


Thomas : Alors, le mec qui vient en retard avec la bière, je trouve que c’est bon signe.

Tony : Mais la bière était déjà là.

Lady Fae : Alors là, ce qu’il faut faire c’est de parler de Qantice.

Tony : Oui, c’est un groupe de métal, très très bien.


Thomas : Donc, toi tu fais parti des raisons pourquoi vous êtes ici ?

POC : Lui, c’est le mec qui fait pas de jeux de rôles.

Lady Fae : Il fait pas de jeux de rôles, mais il fait du métal.

Tony : Ceci dit, les organisateurs du Motocultor connaissaient déjà le donjon de Naheulbeuk bien avant de savoir que j’étais dedans et qu’Aurélien, le batteur de Qantice est aussi l’ami de Yann, qui est l’organisateur du Motocultor. Tout est lié ! Il y a un complot derrière tout ça.


Thomas : Et dans le Naheulband, qu’est-ce que tu fais ?

Tony : Le métalleux. Que ce soit avec un banjo, une guitare sèche ou une guitare électrique, je fais le métalleux.

Thomas : Est-ce que c’est toi qui fait le barbare ?

Tony : Non, je suis l’orque.

POC : Moi je suis biclassé, je suis barbare/ranger. Je fais souvent le nain aussi quand il est pas là.


Thomas : Ah oui, mais j’avais bien compris que tu étais multiclassé en tout.

Tony : La vraie barbare, c’est Lili.


Thomas : Oui, mais elle s’est présentée guerrière, c’est pas pareil.

Tony : Oui, mais dans la chanson des barbares, elle fait parti de la tribu.

Lili : Dans les deux, c’est la baston, tu me cherches là ou quoi ? Non, mais bientôt il va me traiter d’elfe et de magicienne aussi tant qu’on y est !


Thomas : En fait, je tenterai bien, et la sortie n’est pas si loin que ça…

Lili : Oui, c’est ça…


Thomas : Bon, espèce d’elfe !

POC : Adieu… !
 


Et c’est ainsi que l’interview (enfin, plutôt cette discussion chaotique de taverne...) s’est achevée, et après une rapide course, j’ai pu me mettre à l’abri dans la foule. En attendant avec impatience le concert du soir.

Notes à l’attention des lecteurs : si vous n’y connaissez rien à l’univers des jeux de rôles, certaines parties de cette interview vous ont certainement échappées. Ne vous inquiétez pas. C’est normal. Si vous êtes rôliste, et que vous n’avez pas tout compris non plus, ne vous inquiétez pas, c’est normal aussi. C’est aussi ça l’effet du Chaos…


 

 musique métal
radio metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Aggressive Agricultor, Motocultor Aggressive Agricultor au Motocultor 2011
03/09/2011 - Aggressive Agricultor au Motocultor 2011 Interview avec : Stef (chanteur) Nico (batteur) Par Thomas Orlanth Après avoir assisté à une excellente prestation d’Aggressive Agricultor sur la scène du Motocultor, j’ai eu le plaisir de discuter longuement ...
Lire l'article
Heol Telwen, Motocultor, Cruachan, Pagan Metal, Folk Heol Telwen au Motocultor 2011
01/09/2011 - Motocultor 2011 Interwiew avec Heol Telwen Musiciens interviewés :  Gwadsech'hedik Kraban (chant, guitare, instruments folkloriques) Yskithyrwynn (chant, batterie, chœurs) Ossian (guitar, chœurs) Hades (chant, chœurs, instruments folkloriques) Mylgaon ...
Lire l'article
Motocultor 2011, festival metal, bretagne Decapitated, Godsized, Melechesh, Naheulbeuk, Naheulband Motocultor 2011 - 2ème jour (Samedi 20 août 2011)
28/08/2011 - Motocultor 2011 – Samedi 2j0 Août 2011 - Theix (56) – BZH – FRANCE par Katarz, Thomas Orlanth & Lionel/Born666 Après une belle balade dans les rues de la ville fortifiée de Vannes le jour de marché, faisant un petit arrêt à un ...
Lire l'article
Le groupe QANTICE
31/12/2010 - Lors de leur premier concert, le 16 octobre 2010, j'avais eu le plaisir de faire l'interview du projet de Tony Beaufils, Qantice. Pour diverses raisons, je n'ai pu la poster avant, je m'en excuse par avance auprès du groupe ! Bonne lecture pour ce qui est, au final, la première ...
Lire l'article
Qantice + Asylum Pyre (16.10.2010)
22/10/2010 - Après avoir interviewé les membres de Qantice (bientôt en ligne), qui auront bouffé toute ma mémoire de dictaphone, on a fait le point sur l’actualité avec les Asylum Pyre. Voici ce qu’il en ressort : Le futur album est en ...
Lire l'article
Tib - le Dimanche 4 Septembre 2011, à 12h50
c'est énorme Donjon de Naheulbeuk, le Naheulband ca deboite, et j'espere un jour les voir en live!
Sinon Qantice c'est bon aussi, un report live avait d'ailleurs été proposé sur LGR si je me souviens bien^^
https://www.lagrosseradio.com/metal/webzine-metal/live-report-metal/p3037-qantice-asylum-pyre-16-10-2010.html
radio metal
Hacheff - le Dimanche 4 Septembre 2011, à 12h54
J'adore ces barjots, tiens ! Merci m'sieur Orlanth ! :)
 webzine metal
Thomas orlanth - le Dimanche 4 Septembre 2011, à 14h52
En plus d'avoir de l'humour (mais ça, c'est normal), ils sont sympas et, cerise sur le gâteaux, ils savent vraiment mettre l'ambiance en concert ;o)

Sinon, je viens de voir une coquille, la dernière photo est à mettre au crédit de Lionel / Born 666, mais je l'ai malheureusement mis dans le lot de mes photos. J'espère qu'il ne m'en voudra pas trop ! Ca se réglera à coup de bière, histoire de me faire pardonner pour cette vile usurpation de droits d'auteurs...
 webzine metal
Ju de melon - le Dimanche 4 Septembre 2011, à 15h13
J'ai été un gros fan de Donjon de Naheulbeuk moi-même, et voir cette interview me fait rudement plaisir. Merci Thomas ! :)
 écouter radio métal
Tocer76 - le Dimanche 4 Septembre 2011, à 17h41
Enorme !!!!! La grosse radio Vs Le naheulband!!!!
non sérieu tres bonne intérview
Je surkifré de les voir débarqué dans un grosboeuf ... quoi on n'a droit de rêver ^^
 musique métal
Ju de melon - le Dimanche 4 Septembre 2011, à 17h56
Tocer, notre monsieur Nostalgie de LGR ! :)
Vos commentaires
radio metal
NOS CHRONIQUES METAL
radio metal
NOS INTERVIEWS METAL
 écouter radio métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webradio metal
NOS ACTUS METAL
 webradio metal
NOS VIDEOS METAL
 webradio metal
NOS FLASHBACKS METAL
 webradio metal
NOS HUMEURS METAL
 webzine metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine metal Tout le webzine de la grosse radio
 webzine metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2019