webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  webradio metal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal  forum metal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Betov et Phil, guitariste et chanteur du groupe ADX
Betov et Phil, guitariste et chanteur du groupe ADX
Le 7ème album studio des français d'ADX est sorti le 17 octobre dernier chez XIII Bis Records. Une nouvelle réussite pour des vétérans toujours en pleine forme, comme au premier jour. En témoigne cette entrevue récemment réalisée avec le guitariste Pascal Betov et le chanteur Phil Géraud... Tout, vous saurez tout sur Immortel, et même au-delà...


Ju de Melon : Bonjour à vous, première question traditionnelle... Dans quel état d'esprit se trouve le groupe actuellement quelques jours après la sortie de Immortel et en pleine tournée ?

Betov : Comme à chaque fois très excité par la sortie d’un nouvel album et pressé de repartir sur la route. Chacun gère son stress et ses envies à sa manière, mais lorsque nous sommes ensemble pour des dates, la bonne humeur reprend le dessus et on se retrouve souvent comme des gosses à faire et dire des conneries. Le tour bus est plus un espace de loisir pour ados fans de concours de pets, qu’un lieu de recueillement religieux et serein. En résumé ça déconne pas mal et heureusement car on avale pas mal de kilomètres en ce moment. Nous étions les 22 et 23 octobre à Marseille et Peymeinade où les fans étaient au rendez-vous pour découvrir les nouveaux morceaux joués sur scène. L’accueil de ces nouveaux titres a été plus que satisfaisant vu les remarques d’after show et le nombre de personnes qui a acheté Immortel au stand de merch'.

Phil : Et comme à chaque nouvel album, même à la première écoute, les refrains des nouveaux titres étaient repris par le public pendant les morceaux eux-même, ça fait chaud au cœur de voir une telle attention du public. On a hâte de repartir car notre tournée se déroule principalement les week-end pour faciliter la vie personnelle des musiciens et aussi pour permettre aux fans de mieux se déplacer pour venir nous voir.


Quels sont d'ailleurs les premiers échos que ce soit des fans ou de la presse ? Satisfaits jusque là ?

Betov : Tout a fait ! Immortel est sorti il y a une semaine et les retours sont sincèrement à 99% positifs. Nous pouvons vraiment avoir les réactions en direct grâce aux grands réseaux sociaux, et tous ceux qui ont écouté ou acheté Immortel sont conquis. Pour Division Blindée ou Terreurs, nos deux précédentes sorties, ça n’avait pas été aussi flagrant et surtout aussi rapide, certains préféraient écouter plusieurs fois avant de donner son avis. J’ai vraiment hâte de savoir si les ventes sont le reflet de cet engouement, car au moins notre nouveau label XIII Bis et nous même seront vraiment heureux d’avoir bossé comme des dingues sur cet album. Nous remercions aussi la presse papier et les webzines pour les chroniques franches et super positives qui nous sont parvenues.

J’en profite pour signaler que cet album sort sous la forme d’un double Digipack, avec le CD Immortel 14 titres + un Dvd bonus de plus d’une heure contenant notre concert au Raismesfest 2009, en version Hd 16/9eme s’il vous plait !!! Et gratos !!!

Phil : Pour moi, les échos sont plus du bouche à oreille car je ne suis vraiment pas un féru d’Internet, mais je vais m’y mettre (rires). Tous les fans qui viennent me voir me félicitent pour cet album et c’est pour moi la meilleurs récompense s’ils ont passé un bon moment en l’écoutant. Je suis heureux aussi que ce concert du Raismesfest 2009 soit enfin offert aux fans, car c’est notre premier DVD commercialisé, et en plus il est très marrant !! (Rires)

ADX 2011



On imagine qu'après le succès de Division Blindée (2008), une certaine petite "pression" pouvait peser sur ce nouvel opus... ou pas en fait ? Quel était l'état d'esprit global en composant cet album, le désir d'un "nouveau départ" ou une envie de "suite logique" ?

Phil : Pour ma part pas de pression particulière. Division Blindée a été une très bonne surprise au niveau des ventes et des appréciations du public. Après plusieurs années de silence, ADX ne savait vraiment pas comment il serait perçu en 2008 mais on a vite été rassurés. C’est vrai que nous devions mettre la barre plus haute pour Immortel, améliorer sans tout changer, moderniser sans tout renier, mais nous avons eu pas mal de temps pour composer, mettre en place, et peaufiner les titres avant de partir en studio. Ca a été très utile car nous sommes arrivés beaucoup plus prêts et sereins pour les prises.

Betov : C’est vrai qu’entre 2008 et aujourd’hui nous avons travaillé sur Terreurs qui nous a demander pas mal de temps pour tout ré-enregistrer, mais nous avons continué à composer en même temps chacun chez soi en prévision d’une nouvelle galette. Et en reprenant les répétitions nous nous sommes rendu compte que tout sonnait vraiment différent, plus agressif et plus complexe. Je ne sais pas si c’est un nouveau départ, mais en tout cas c’est une nouvelle version d’ADX pour 2011.


Le choix du titre Immortel ne semble pas une coïncidence... L'envie d'inscrire ADX dans la légende éternelle avec ce CD ou de simplement montrer aux petits jeunes que vous êtes toujours là plus en forme que jamais ?

Betov : Nous n’avons de leçons à donner à personne !! ADX a toujours fonctionné d’une manière simple : se faire plaisir et le partager !! Pour ce qui est des légendes éternelles c’est très gentil de ta part mais on ne se voit vraiment pas comme ça en interne. Nous sommes des musiciens et avant tout des êtres humains comme tout le monde, la vie de tous les jours nous le rappelle vite fait rassure-toi.

Tant que nous pourrons continuer nous le feront et en fait nous sommes sans le vouloir toujours en compétition avec soit le marché du disque, soit d’autres groupes qui sortent des putains d’albums, soit envers nous-même pour donner le meilleurs a chaque fois sur scène. Par ailleurs, nous croisons en concerts pas mal de « petits jeunes », comme tu le dis, et on a vraiment plus rien a leurs apprendre musicalement. Le nombre de groupes sur le marché les force à faire très fort très vite et certains sont vraiment excellents, l’âge n’a vraiment plus rien à voir avec les performances musicales.

Phil : Pour le titre Immortel, il a été choisi car le morceau du même titre nous plaisait bien et semblait bien donner l’ambiance du cd en le plaçant en premier sur la galette. Dieu sait si ce titre a été utilisé maintes fois c’est peu être aussi car il sonne bien ! Nous en profitons pour saluer tous les groupes qui s’en sont déjà servi !! (rires)


Niveau son et production, y a-t-il eu quelques changements sur ce nouveau disque comparé à Division Blindée ?

Betov :  Le fait de changer de label et d’être accueilli par XIII Bis nous a fait réfléchir sur le choix d’un studio pour pousser ADX vers une nouvelle prod’ et un nouveau son. Nous avons adoré travailler depuis 2008 avec Axel Wursthorn au Walnut Groove studio, il nous a apporté vraiment ce que nous espérions pour les deux derniers albums, mais nous voulions autre chose pour Immortel et surtout une production, un regard, et une direction nouvelle. Depuis pas mal d’années, on nous parlait d’un certain Fred Rochette au P’n’F Studio qui produisait pas mal de groupes et surtout qui faisait vraiment sonner les albums d’une manière moderne sans dénaturer les influences. En le rencontrant on s’est rendu compte qu’on se connaissait déjà depuis pas mal d’années, à vrai dire depuis 1985 car  nous étions sur le même label à cette époque, lui avec EPSYLON et nous avec ADX.

Sa position de producteur nous a permis de vraiment nous détacher des soucis de sonorités ou de mixage des instruments. Nous lui avons dit ce que nous voulions, un gros son, de l’espace, de la dynamique et surtout des ambiances différentes selon les titres, leurs textes, leurs rythmes. Les prises ont  été assez rapides, le « live » a été privilégié pour pas mal de titres, et on a vraiment bosser dur en s’attardant toujours sûr l’essentiel mais pas sur le superflu. Le résultat est vraiment à la hauteur de ce qu’on voulait, les morceaux sonnent vraiment et ça reste du ADX tout en étant nouveau.


Une question pour Phil et son chant toujours aussi charismatique... As-tu travaillé différemment quelques intonations ou mélodies vocales sur ce nouvel album ? On sent par exemple comme une approche un peu différente sur une chanson comme"Immortel"pour ne citer que celle-ci...

Phil : Oui, j’ai voulu privilégier un chant plus hargneux, plus live, en gardant des mélodies brutes et sans fioritures. Les textes sont souvent assez violents dans leurs images sur cet album et, aussi bien musicalement que vocalement, on a voulu faire refléter cet état à celui qui écoute. De plus, certaines ambiances sur la voix nous guident vers le sens profond du texte, si nous parlons d’un bourreau qui est près à exécuter une sentence, ma voix sera proche de vos oreilles comme ci c’était vous qui aviez la tête sur le billot !! (rires).

Pour ce titre, nous avons voulu laisser la voix presque a cappella sur le refrain, cela rendait le chant plus proche d’un instrument a part entière qui prenait toute sa place à ce moment-là. En live, je pense que le public a déjà compris ce qui lui restait à faire !  D’autres titres aussi ont été privilégiés pour des refrains accrocheurs comme on aime bien : Les larmes du diables, Le dernier geste, Messe rouge...

ADX 2011



Niveau technique musical et composition, tout s'est-il déroulé "comme d'habitude" ou quelques "expérimentations" ont-elles été tentées ici ou là ?

Betov : Il y a eu du nouveau au niveau guitare car nous nous sommes beaucoup servis de 7 cordes Bernard-Yves et moi même sur cet album, pour grossir un peu les prises rythmiques. C’est un peu nouveau pour ADX qui était beaucoup plus traditionnel au niveau de l’accordage depuis toujours. C’est pas mal du tout et ça sonne vraiment bien sur les passages choisis, surtout que la basse 6 cordes de Klod avait déjà pas mal tendance à utiliser le Si grave. Nous avons utilisé aussi nos amplis N.O.S. qui nous donnent vraiment le meilleur. Pas mal de parties claviers, arrangements et autres bidouilles ont été faite par Klod qui reste un excellent claviériste en studio.

Pour les compos, Dog (batterie) a toujours été très prolifique pour pas mal de breaks assez déjantés dont il a le secret, et pour le reste c’est vraiment un travail en commun sur plusieurs mois, comme je le dis plus haut, qui nous a fait choisir les 12 titres chantés sur 14 qui composent Immortel parmi un bon paquet maquettés.


Les paroles d'ADX sont toujours très intéressantes, notamment grâce au chant en français... Est-ce que quelques histoires précises sont ici contées et si oui quelles sont vos préférées dans le lot ?

Phil : Pour Immortel nous avons conservé la recette qui nous plait toujours autant, c'est-à-dire, de l’historique, du fantastique et un poil de morbide !

"Pachydermus" vous plonge dans les  pensées visqueuses d'un personnage abject perdu dans sa laideur.

"Messe rouge" accroche le sujet de la préparation d'un condamné avant son exécution, et savez vous que Landru s’étant vu offrir sa dernière cigarette a cru bon de retorquer : “Non merci, c’est mauvais pour la santé” (rires)

"Le secret" est un hymne à la folie des hommes abreuvés par les paroles d'un guide écervelé.

"Les larmes du diable" est peut-être l'un des  morceaux le plus intéressant, teinté de rock, de heavy, de speed, il parle d’une guerre au royaume du diable et chaque démon veut sa part.

"Le carnaval des lâches" est un thrash très old school aux breaks inattendus bercé dans une histoire de lynchage.

"Délirium" est une lente descente dans l'alcool, les questions sans réponses et les cauchemars que cela entraîne.

"L'ombre du chasseur", une histoire vraie qui a marqué notre jeunesse, un tueur en série qui a sévit dans notre région pendant des années. Nous avions un road qui habitait à cent mètres de ce personnage, sans jamais s’en être douté.

Un tempo pur heavy métal pour conter et entrer dans le secret des bourreaux qui pratiquent "Le dernier geste".

Je n’ai pas de texte ou de titre préféré, pour moi c’est le public qui choisit, car si je ne les aimais pas, je ne les aurait pas écrites !!


En parlant du chant en français, êtes-vous surpris de ne pas voir plus de groupes de metal tenter ce pari ? Après tout, à part dans le heavy old school, on ne trouve que bien peu de formations avec cette spécificité...

Phil : Oui, je le regrette beaucoup surtout pour les groupes actuels, c’est vraiment un plus pour le contact avec le public. Le français est notre langue natale, nous avons de nombreux fans a l’étranger pour qui ça ne pose aucun problème et qui aiment ADX tel quel.

Je n’aurais jamais imaginé parler de la revolution française en anglais, il y a quelques années, ou de la deuxième guerre mondiale pour les faits qui ce sont déroulés chez nous. Ce débat est toujours le même, pour moi le chant anglais ici n’est pas forcement un gage de réussite. De plus, notre manière d’écrire se charge de toute la richesse de la langue française, et c’est là  que nous sommes le plus a l’aise pour faire passer des messages.


Globalement, question un peu dure mais on peut difficilement y couper, quelle serait pour chacun d'entre vous votre chanson préférée sur Immortel et pour quelles raisons ?

Betov : J’ai vraiment du mal a choisir mais bon peu être “Les larmes du diables” pour son refrain.

Phil : "L’ombre du chasseur" : simple, il envoit, pas une seconde a perdre !!


Encore plus "méchant" tiens, quel est à ce jour votre titre d'ADX culte et préféré sur toute votre discographie ?

Betov : "Déesse du crime", c’est le premier titre d 'ADX que j’ai vu « naître » en 1985 au studio de gravure sur la matrice qui servait à graver les vyniles à cette époque.

Phil : "Alesia" tiré de La Terreur en 1986. Un super intrumental ou je pouvais enfin me reposer sûr scène ! (rire)


Un petit mot artistique sur la pochette, qui en a eu l'idée et que représente-t-elle exactement ?

Après le choix du titre, l’idée d’une statue de cimetière nous est venu pour vraiment parler de l’immortalité, l’angelot nous a paru bien representer le fait de perdurer dans le temps a cause d’une vie terrienne trop courte. Nous avons donné toutes ces idées à Ben Tricot avec qui nous avions déjà parlé du projet et qui a travaillé aussi pour EVIL ONE. Il nous a proposé plusieurs planches en 3D et la structure de la pochette a vite été mise en place. Un fond blanc, pur, neutre, un angelot qui si on regarde bien est aussi moitié démon. Les lianes au sol font la jonction entre les pages du dygipack trois volet.

Le livret est lui aussi en relation avec le bien et le mal avec l’écriture des textes à la plume sanguinaire, version parchemins. Nous sommes vraiment content d’avoir travaillé avec Ben, et le resultat même s’il est différent de ce qu’on connaît de nous est « classieux à souhait ».

ADX Immortel (pochette)



Une grosse tournée axée sur l'album se prépare-t-elle pour 2012 ?

Bien sûr, nous avons déjà commencé en même temps que la sortie de l’album avec une date en compagnie de Loudblast début octobre et nous continuons avec nos potes de EVIL ONE à enchaîner les concerts jusqu’en février 2012 où ils entrerons en studio. Nous allons privilégier le plus possible les endroits où nous ne sommes pas aller depuis longtemps comme le sud et la Bretagne, et nous passerons par Paris au Paris Metal France Festival IX le 08 janvier au Trabendo.

Nous savons depuis longtemps que la fréquentation des concerts est en baisse un peu partout, c’est pourquoi nous essayons de fournir le meilleur pour un prix abordable, aussi bien pour le public que pour les organisateurs de nos concerts. On espère y voir un max de monde et festoyer ensemble.


On sait qu'ADX est issu d'une génération de groupes français talentueux tels que Sortilège ou Vulcain (pour ne citer que ceux-là) qui ont éclaté dans les années 80... Gardez-vous un lien privilégié avec cette époque et les membres ou ex-membres de ces groupes aujourd'hui ?

Betov : Nous gardons de super souvenirs que nous partagerons toujours avec les groupes qui comme nous ce sont reformés ces dernières années. En fait, nous sommes une bande de vieux potes qui se retrouvent autour d’un verre, ou plutôt autour d’une scène, voir même les deux, pour s’éclater. Pour ADX, on ne renie rien du tout, bien au contraire, mais notre position actuelle ne nous permet pas non plus d’être trop passéiste.

Phil : Nous n’avons pas de nostalgie car ce que nous vivons actuellement ressemble pas mal à nos débuts, on nous parle souvent de notre âge !! Je rigole bien car nous avons le même âge que les membres de Metallica, et eux on ne les traite pas de papy du metal !!! (Rires) … Nous sommes même des jeunes perdreaux de l’année à coté de certains musiciens de jazz !!


Et parmi les "nouveaux groupes" français plus récents, quels sont ceux qui vous font le plus plaisir ?
   
Betov : Nous sommes en tournée avec EVIL ONE et ce choix a été quasi naturel des deux cotés tellement, au niveau humain, ça colle bien entre nous. Au niveau musical, nous sommes complémentaires pour offrir une super soirée au public et les premières dates ensembles nous ont confirmé ce fait.  On a le même humour et le même goût pour le lancé de boite de ravioli sûr scène ! (rires)

Pour ma part, je suis assez branché par ce que font SHINBACK, TANK, DEMON TOOL, PARAD1GM, EXISTANCE, KIESZCZ, RISING DUST, et beaucoup d’autres aussi.


Niveau international et global, que retenez-vous du monde du métal aujourd'hui ? Un bon renouvellement ou une sorte de "stagnation" ?

Phil : Le rock en général a toujours été cyclique pour moi, des périodes de 20 à 30 ans se suivent et se ressemblent. Pour exemple, ce qu’on appelle le Doom actuellement était joué par Black Sabbath en 1970. Le glam rock est de retour, ça tombe bien j’ai toujours mes 45 tours de Slade.

Plus sérieusement, je pense donc que ça évolue, bien sûr,  mais seuls ceux qui inventent quelque chose de musical restent et arrivent à survivre. Les Dinosaures actuels ont su à leur manière apporter un truc nouveau qui les a fait sortir du lot. Pour moi les derniers sont sûrement Metallica en 1983 et Faith No More en 1989.


Si vous aviez encore un ou plusieurs rêves à réaliser avec ADX aujourd'hui, quel(s) serai(en)t-ils ?

Betov : Pouvoir faire perdurer ADX le plus possible, avec un minimum de galères et un maximum de plaisir pour nous et le public.

Phil : J’ai la volonté farouche de faire encore beaucoup d’albums, beaucoup de bons concerts, que le public nous apprécie toujours autant, mais pas d’utopie, si tout a une fin, que ce soit le plus tard possible.


Avez-vous quelques mots à rajouter pour les fans français ou les autres qui ne demandent qu'à découvrir (enfin) le groupe ?

Betov : Soutenez vos groupes nationaux, ce n’est vraiment pas facile dans ce pays. Nous donnons tout ce que nous pouvons pour continuer, et comme je sais que beaucoup de musiciens lisent ces pages, je leur souhaite aussi de réussir autant que leurs ambitions leur permettent.

Phil : Que ceux qui nous découvrent viennent grossir les rangs de la division ADX, nous sommes fières d’avoir des fans qui nous soutiennent que ce soit depuis hier, ou depuis un peu plus longtemps…


Merci à vous pour vos réponses, je vous souhaite une excellente continuation au nom de toute l’équipe La Grosse Radio Metal. A bientôt sur la route !

Phil : Merci a vous de votre soutient au métal français et à ADX, en espérant vous croiser sur la route très bientôt.

Betov : Merci à toute l’équipe pour votre passion et votre dévouement.

ADX 2011



Retrouvez ADX sur le net :

http://www.a-d-x.ch
http://www.myspace.com/adxonline
http://www.facebook.com/adx.online
 

Crédit photos : © PFL Studio
 
 écouter radio métal
 musique métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
heavy metal, speed metal, french, français, power, XIII Bis Records ADX - Immortel
06/10/2011 - Les légendes ne meurent jamais ! Immortel... Immortel... Non, rassurez-vous, je ne fredonne pas une chanson de Lara Fabian (mais quelle idée voyons), je ne fais ici que nommer le nouvel album d'un groupe français légendaire : ADX. 3 ans après son ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
Sanguine_Sky - le Vendredi 4 Novembre 2011, à 18h16
Malgré que je ne sois pas un fan du groupe, je dois bien admettre que l'interview est bien intéressante. C'est cool aussi de voir qu'ils soutiennent quelques "nouveaux" comme Evil One.

Et les questions sont pertinentes, en tout cas.
Vos commentaires
 webzine metal
NOS CHRONIQUES METAL
 webzine metal
NOS INTERVIEWS METAL
radio metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 forum metal
NOS ACTUS METAL
 écouter radio métal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
radio metal
NOS HUMEURS METAL
 webradio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webradio metal Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2018