musique métal
La Grosse Radio METAL sur  vidéo métal La Grosse Radio sur Twitter  forum metal  musique métal  musique métal
  • ETE
  • Zebra Podcast LDTDZ
  • Gros clips
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Interview / Wino, Dave et Mark du groupe Saint Vitus au Hellfest 2012
Wino, Dave et Mark du groupe Saint Vitus au Hellfest 2012

Interview avec
Scott "Wino' Weinrich (voix), Dave Chandler (guitares) et Mark Adams (basse)
de Saint Vitus

Au Hellfest 2012




Entretien réalisé par Ju de Melon et Katarz



Nous avons eu le plaisir immense d'interviewer le groupe mythique Saint Vitus, précurseurs du Doom Metal au Hellfest. Les membres du groupe se sont avérés extrêmement sympathiques et bavards, notamment Scott et Dave, qui faisaient vraiment la paire. Pour les avoir croisés tout au long du Festival, nous pouvons vous affirmer qu'ils sont bien cools. Quant à l'interview ? Quand on aime décortiquer des conversations à mille à l'heure entre des amis de longue date, surtout avec un Scott sorti de chez le dentiste qui nous annonce que sa prononciation risque d'être bizarre... une chose est sûre, on doit vraiment aimer notre travail ! En tout cas cet échange nous a profondément ému et amusé, et restera inoubliable.



Ju de Melon : Commençons l'interview par l'évocation de votre dernier album, Lillie F-65 qui a été hyper bien reçu partout. (Et notamment chez nous) C'est normal il est excellent. Il apparaît que c'est un concept album ?

Scott : Ah ben de toute façon s'il avait était mal reçu, le suicide serait notre seule option !

(Rire général)

Dave : Quand j'ai commencé à l'écrire... c'est devenu naturellement un concept et donc j'ai juste suivi ce flot. Certaines personnes ne l'ont toujours pas intégré, d'autres si... mais oui, c'est en effet un concept album. En quelques mots... c'est un voyage dans l'esprit torturé de Lillie. C'est en fait ce dont parle l'album.


Ju de Melon : Maintenant que le groupe est réuni presque avec le line-up originel, diriez-vous que vous commencez une nouvelle ère ?

Oui général.

Ju de Melon : Peut on s'attendre à un futur du groupe ? C'est une question que les fans se posent...

Scott : Ouais, définitivement. Mais tu sais, par le passé, chaque nouveau membre qui arrivait dans le groupe devait comprendre que malgré notre côté « cool », nous sommes très constants. Et donc on continue !

 



Scott "Wino" Weinrich (Saint Vitus)



Ju de Melon : Etes vous d'accord avec moi pour dire que Lillie : F-65 n'est pas un album facile d'accès, qu'il faut se l'apprivoiser...  Parce que c'est tout de même du Doom Metal...

Dave : En fait il faut que tu l'écoutes trois ou quatre fois avant de l'apprécier et découvrir chaque image que recèle le disque. En fait tu découvres ses tourments progressivement dans l'asile et enfin son réveil avec son indépendance. Tu vois ? Pour parler de ce voyage qu'elle traverse. C'est comme la vidéo (Dave se réfère à «Let them Fall»), il te faudra la visionner plusieurs fois avant de comprendre le truc.


Ju de Melon : Et c'est un album de Doom mais assez court... les gens qui écoutent ce style de musique s'attendent souvent à une heure de musique.

Scott : Les gens disent qu'il est court mais je t'assure qu'il est pas si court que ça.

Dave : C'est la même longueur que tous les autres albums de Saint Vitus. C'est juste notre manière de travailler.


Ju de Melon: Et quant aux tournées, vous avez commencé il y a quelques semaines de ça ?

Dave : Oh oui mais très peu, du moins ce mois-ci.
 

Katarz : Ben justement comment faites-vous, parce que vous n'avez plus 20 ans, quand vous partez en tournée, comment ça se passe ? Pas trop difficile ?

Mark : C'est un peu plus dur... (Rires) Mais c'est toujours la même excitation, le même fun. Nous aimons tous ça et nous sommes très heureux d'être ici aujourd'hui.

Scott : Oui et puis maintenant que nous avons atteint un peu de succès dans notre carrière, les tournées sont devenues un peu plus faciles. Tu sais, nous ne nous battons pas pour pouvoir jouer comme nous avions l'habitude de nous battre. (Dave rigole) Ben quoi, c'est vrai ? (Rires)

Dave : Et puis c'est plus facile de tourner quand tu as une équipe avec toi, plutôt que quand tu dois tout faire toi-même !

Scott : Quand j'ai rejoint le groupe en 1987 je savais qu'on allait devoir se battre. Je savais que ça allait être une période jonchée d'obstacles. Mais tu sais, je n'ai pas rejoint le groupe pour l'argent, loin de là. Je l'ai rejoint pour l'amour de la musique. Mais quand tu est jeune, tu te sens fort.

 

Dave Chandler (Saint Vitus)



Ju de Melon : Et vous allez faire une longue tournée là ? Beaucoup de dates de prévues ?

Scott : Nous avons plein de dates jusqu'au 23 juillet,

Dave : Puis ensuite en automne, on fait une tournée complète aux Etats-Unis et une en Europe. Donc nous allons être bien occupés le reste de l'année.


Ju de Melon : Donner des concerts c'est apparemment la chose la plus importante pour vous ?

Dave : Oui, nous sommes un groupe de scène avant tout. Quand tu sors un album, en particulier Lillie qui est un album très puissant, quand tu le vois joué en live... ah !  Ill'est même encore plus !

Scott : Et un truc encore à propos du fait d'être plus âgé. C'est que maintenant on peut partir en tournée ! Quand tu es plus jeune, y'a tout un tas de trucs qui te retiennent : famille, boulots... Tandis que maintenant on est sera plus pénards, n'est-ce pas ? (Dave approuve)
 

Ju de Melon : Et choisir une set list n'est pas chose facile, vous allez jouer un melting-pot de chansons avec de vieux titres aussi ?

Scott : Oui, tout à fait.

Dave : Ca dépendra de notre timing aussi.


Ju de Melon : Est-ce que vous pense qu'un jour vous allez faire un concert entier dévoué à Lillie : F-65 ?

Scott : C'est ce que nous faisons pratiquement déjà !

Dave : Ouais pas mal de titres viennent du dernier album, mais on essaie de varier pour que les gens qui reviennent nous voir puissent entendre des titres qu'ils n'ont pas entendu la fois d'avant. Mais oui, la plupart des titres joués ce soir seront tirés de cet album, dès l'intro.

Scott : Une chanson instrumentale que nous ne jouons jamais en live aussi, là nous allons la faire.

Dave : Oui voilà c'est l'intro. Et puis je crois que nous allons en jouer quatre. Ou quelque chose comme ça ?


Ju de Melon : Wino, nous savons aussi que tu joues demain avec The Obsessed, tu es donc très occupé pendant ce festival...

Scott : Oui avec The Obsessed ce sera la dernier des deux shows uniques en Europe dans le cadre de la mini tournée. Il y a aussi quelques shows acoustiques que je donne avec mon projet solo, et bien sûr Saint Vitus. Saint Vitus est une priorité. Et comme les choses marchent très bien avec Saint Vitus pour le moment, je ne prévois rien d'autre à part quelques set acoustiques de temps à autres.


Ju de Melon : Donc il n'y aura pas de nouvel album pour The Obsessed prochainement ?

Scott : Je ne le pense pas. Tu sais, je dois vraiment revoir mes priorités. Saint Vitus est le projet le plus important pour moi, la guitare et le reste viennent après.

 



Ju de Melon : Et quid du Doom Metal ? Parce qu'il semblerait que ce soit l'origine du Metal... avec Black Sabbath.

Dave : Ouais, tout à fait. Quand tu regardes les albums studio, tu te rends compte que c'était bel et bien du Doom qu'ils jouaient. On peut même remonter à The Stooges, eux aussi c'était presque du doom !

ScottHank Williams, le chanteur, faisait presque du Heavy doom à son époque !

Dave : Beaucoup avaient ce côté lent qui a donné naissance au doom...

Scott : Mais le Doom tu vois pour moi c'est une appellation de quelque chose que tu ne sais pas définir. Là on parle juste de musique, non ?

Dave : J'aime le fait que les gamins jouent du Doom aujourd'hui, parce que le Doom n'est pas quelque chose que tu peux apprendre à l'école. Le Doom vient de ton âme. Et je trouve ça bien parce que ces gens jouent en fait une musique qui vient de leur coeur, une musique que personne ne leur enseignera à l'école. Pourquoi ? Parce que quand t'es sur scène t'es censé prendre ton pied et faire une musique «fun». Nous on est très contents pour les fans et le public, mais tu sais, nos titres sont déprimants ! Et ça vient de notre for intérieur. Personne ne peut nous l'enseigner.

Scott : Nous aimons tous les genres de musique, moi par exemple j'ai toujours aimé la musique mélancolique, le meilleur exemple reste pour moi les Beatles. J'ai toujours eu ce côté sombre en moi, j'ignore pourquoi. C'est juste un genre qui m'a toujours attiré. Il y a aussi les Black Sabbath que nous avons revus il y a quelques jours dans un grand festival et c'était très émouvant parce que moi j'avais vu Sabbath en 1972. C'était pour le "Paranoïd Tour". Je crois que c'était pour mon 12ème anniversaire. Et oui, tu sais, c'est la raison pour laquelle nous sommes ce que nous sommes, et c'était tellement bon...

Dave : Oui, c'était énorme. J'ai pleuré plusieurs fois, sachant que Tony est malade en plus...

Scott : Oui moi aussi !

Mark : C'était très inspirant pour moi.

Scott : Il faut comprendre que cela nous a tous secoué...

 



Katarz : Une question de notre cher Ju de Melon, spécialiste des vannes pourries, a été de vous demander à vous, qui avez donc sorti l'album Lillie, que pensez-vous de l'album Lulu de Metallica ?

(Rires)

Scott : Metallica n'a rien fait que j'aime depuis 20 ans ! (Rires)


Katarz : Et puisqu'on parle de Doom, quelles sont vos relations avec des groupes comme Pentagram, The Devil's Blood ? Parce qu'ils jouent ici au Hellfest.

Dave : Ah je ne savais pas qu'ils jouaient ! Moi je croyais que le Pentagram qui allait jouer ici était ce groupe extrême du Chili.


Katarz : Si, si, ils jouent demain soir et il s'agit bien du groupe de Doom.

Dave : Oh bien ! Excellent ! Ils sont cools ! 

Scott : Je ne les ai pas vus depuis un paquet d'années et je les trouve géniaux. Un des précurseurs. Bobby Liebling fait de la musique depuis 1973 je crois. Moi j'ai 51, je crois que Bobby a 58 ans !

Dave : Oui, il est plus vieux que nous ! Mark et moi on a 54 ans, et lui il a pratiquement la soixantaine !

Scott : Il va dans ses 60 ans ?? Donc il a 10 ans de plus que moi ! ... Je me souviens quand je suis allé voir Motörhead, avec Fast Eddie, je crois qu'ils étaient en première partie de Ozzy. C'était au début des années 80.

Dave : Ah oui je me souviens de cette tournée c'était génial !

Scott : Ca c'était la seconde fois et avant ça il y avait la tournée de Judas Priest pour l'album « Killing Machine », et Pentagram était là aussi pour ouvrir le show de Judas Priest. Et je ne les avais jamais vus avant... et je me rappelle que je me suis dit : « wow ces mecs là jouent le genre de musique que j'aime ! » J'aime toujours ce morceau de Judas Priest d'ailleurs et t'avais cette batterie énorme !!

Dave : Ouais ! Les Binks a joué de la batterie sur tout le putain show en nage ! Je me suis dit, mais comment fait-il ?

Scott : Les Binks aurait déjà joué sur la tournée « Stained Class »? ..... Tu as vu le « Stained Class Tour » toi ?

Dave : Un peu ouais ! J'ai vu le « Stained Class » et un an après je suis retourné voir la tournée « Hell Bent for Leather » !

Scott : Tu sais quoi ? Je crois que t'as raison... Les Binks a peut être bien rejoint le groupe pour la tournée « Stained Class ». Je crois qu'ils avaient un batteur de session pour « Sin After Sin ».

Dave : Oui et puis moi je les avais vus au Starwood, moi et Mark on a bu du whisky pendant trois jours d'affilée pendant le « Leather Tour » .

Scott : (Rires) 

 



En tout cas, de ces démêlés on peut conclure que :

1. Ils ont tout juste, le batteur Les Binks a en effet participé aux deux tournées en question, après la tournée « Sin After Sin » sur laquelle Judas Priest avait fait appel à Simon Philips.
2. Malgré leur grand âge, ils ont encore une très bonne mémoire. :)


 



Katarz : Alors qui sont les héritiers du Doom dont vous parliez ? Qui seront les prochaines pointures du Doom après vous ? Vous pouvez me citer des groupes ?

Dave : Il y a des tas de gosses qui font ça bien, comme je le disais, ils le font avec leur âme. Ca dépend... le Doom c'est juste une appellation, un titre. Ca ne veut rien dire. Mes deux groupes préférés du moment sont Red Fang et Devil. Je crois qu'il y en a un des deux qui joue du « Doom » mais tu sais, c'est le mieux que j'ai vu récemment et je ne fais pas de discrimination. 

Scott : Ce que tu appelles le Doom c'est juste notre manière d'être, et notre façon d'être sur scène.

Dave : Nous n'avons jamais entendu parler de ce terme avant...1989 ? Un jour on nous a sorti ce mot là et j'ai demandé « mais c'est quoi ? ». « C'est ce que vous êtes ! » m'a-t-on rétorqué. Et j'ai crié « Mark ! On joue du Doom Metal !! » (Rires)

Scott : Sur internet il y a une communauté de fans qui nous a gentiment annoncé que nous faisions partie du « Vrai Cercle du Doom » (True Circle of Doom) et je n'ai pas la moindre idée de ce que c'est.

Dave : Pouah ! «Vrai cercle de caca ».

Scott : En fait ça marche comme ça. Quand la merde tombe, qui va courir le premier pour l'éviter ? C'est ça la vraie question.


Katarz : Et en ce qui concerne Lillie : F-65. Comment avez-vous obtenu ce son très old-school ?

Dave : En fait tout le mérite revient à notre producteur, Tony Reed, qui a décidé de l'enregistrer à la façon seventies. Il a d'abord tout enregistré sur cassette.

Ju de Melon : Je te l'ai dit en plus.

Katarz : Mais je ne t'écoute pas !

Dave : (Rires)

Scott : Mais en fait on a enregistré quelques titres sur cassette puis nous avons réenregistré avec différents mixages en studio. Il a fallu me convaincre de ce procédé au début... Et là le producteur m'a dit : bon je te propose un deal, je te fais les deux, avec la cassette et juste avec un procédé classique et tu me diras la différence. Il est sacrément bon parce que ça sonne comme du Vitus mais le son est très clair.

 



Ju de Melon : Et cela fait combien de temps que vous n'avez pas joué en France ?

Mark : En 2010 nous avons joué à Paris ! On a fait deux shows, dont un en Province, je ne sais plus où.

Scott : La France et l'Europe toute entière se trouve à un stade de revival du vieux "Hard Rock" aujourd'hui, tout comme les Etats-Unis. Pourvu que ça dure.


Katarz : Un petit mot spécial pour tous les français qui vous adorent ?

Dave : Merci à vous tous de garder le Doom et le nom de Saint Vitus en vie. Alors on est là pour vous, frais comme des nouveaux nés, venez voir nos shows parce qu'on va botter vos putains de culs !!

Scott : Merci à vous.

Mark : Et merci à tous ceux qui ne nous ont pas oublié !


Katarz : C'est quoi cette nostalgie soudaine ?

Dave : Parce qu'on est des p'tits vieux ! (Rires)

Scott : Tu sais avec tout le respect pour les aïeux et notre source d'inspiration, on est en train de prendre la place de Black Sabbath avec la "jeune génération". Je ne pensais jamais dire cela mais, je crois que c'est vrai. Et cela parce que les gens ramènent les enfants de leurs enfants à nos concerts. C'est tellement bon de savoir qu'on a une nouvelle génération de gens qui viennent à nos shows ! Tous les gamins qui grandissent avec du Glam, du Punk, aujourd'hui ils viennent avec leurs enfants voir Vitus.  Et ça, ça claque.


 

 vidéo métal
 webzine metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
stoner, rock, metal, doom, anglais, hellfest 2012, valley Orange Goblin au Hellfest 2012
27/06/2012 - *Live Report rédigé par KroBill, un de nos pigistes de choc au Hellfest 2012 qui nous propose ici son tout premier article pour La Grosse Radio Metal* Valley  - Vendredi 15 juin - 17h30 Voici un show que j’attends avec impatience  tant le dernier album A ...
Lire l'article
Sólstafir, islande, post-metal, volcan, Temple, Hellfest 2012 Sólstafir au Hellfest 2012
27/06/2012 - Temple – Vendredi 15 Juin 2012 – 13H35   Il est précisément 13h35 lorsque Sólstafir monte sur la scène. Mais le groupe ne semble pas être content des réglages et continue d’ajuster le son de leurs instruments (ils nous le ...
Lire l'article
black death, polonais, Behemoth, Hellfest 2012, Temple Behemoth au Hellfest 2012
26/06/2012 - Temple – Samedi 16 Juin 2012 – 01H00 La setlist de Behemoth en cette soirée sera la même que celle du Full of Hate Tour dans un ordre à peu près équivalent, là où l’on avait vu Behemoth au Bataclan le 13 Février ...
Lire l'article
power metal, cinemaric, symphonic, rhapsody, soundtrack, revelations, past, present, future, hellfest 2012 Luca Turilli, compositeur de Luca Turilli's Rhapsody, en promo au Hellfest 2012
24/06/2012 - L'ascension spirituelle de Luca Turilli ! Le nouvel album de Rhapsody, le premier sous l'appelation Luca Turilli's Rhapsody, est sorti ce vendredi 22 juin en Europe chez Nuclear Blast et peut se trouver facilement dès demain dans tous les bons discaires français. ...
Lire l'article
Djerv, hard rock, déjanté, agnete, folle, Temple, Hellfest 2012 Djerv au Hellfest 2012
24/06/2012 - Temple – Samedi 16 Juin 2012 – 17H00 La musique de Djerv est faite de nombreuse influence, un mélange de Black Metal, indus (en live) saupoudré d’une pop/punk évidente. Ils ont du tallent, emmené par la charismatique Agnete (ex. Animal ...
Lire l'article
Lynyrd Skynyrd, Sweet Home Alabama, Free Bird, Simple man, Hellfest, Rock Lynyrd Skynyrd au Hellfest 2012
24/06/2012 - Lynyrd Skynyrd amène l’Alabama sur la Mainstage 1 le vendredi à 20h30 Les vieux de la vielle du rock n’roll sudiste foulent pour la première fois la scène du Hellfest pour tenter d’illuminer le public malgré le temps maussade. Ce ...
Lire l'article
Ufomammut, sludge, doom, psyché, Valley Hellfest 2012 Ufomammut au Hellfest 2012
23/06/2012 - Valley – Samedi 16 Juin 2012 – 16H05 Pour les avoir vus en 2009 au Hellfest et en avoir gardé un excellent souvenir, il me tardait de revoir les italiens sur scène. Depuis qu’ils ont décroché un deal sur le label Neurot Recording ...
Lire l'article
doom metal, américain, comeback, Saint Vitus, The Obsessed, Wine, Season of Mist Saint Vitus - Lillie: F-65
02/05/2012 - Elle se sentait mieux. Déjà elle se rappelait enfin de son prénom : Lilie, elle l'avait d'ailleurs  lu ce matin sur le document que le docteur lui avait donné, avec la mention F65 rajoutée au  bout, le matricule qu'on lui a ...
Lire l'article
Artiste mentionné :
radio metal Saint Vitus
Saint Vitus est un groupe de doom metal originaire de Californie, fondé à la fin des années 1970.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Saint Vitus
Jef de la lune - le Vendredi 29 Juin 2012, à 02h01
J'ai lu cette interview en souriant et en me marrant même parfois ( plus par connivence que par moquerie cependant ), ces mecs ont l'air hyper sincères ( on est loin des attitudes de poseurs de certains...).Espérons que leur retour amorcé avec le très bon Lilie : F-5 se concrétise par une plus grande reconnaissance de la part des médias ( on peut rêver...^^) et du public. Bravo à la team de LGR pour ce bon moment partagé en tout cas.
 webzine metal
metal farmer - le Mercredi 4 Juillet 2012, à 22h21
ayant fait les 2 concert memorables de st vitus au hellfest en 2010 et 2012 je peux vous assurer que ces adorables doomers sont hyper sinceres dans leurs propos et leur attitude qui transpire le rock'n'roll , je les inviterai bien dans ma doom farm pour 1 bonne soirée tellement ils ont l'air accessible...et presque de mon age on peut toujours rever  . et pour l'ledition 2013 pourkoi pas les revoir avec Trouble ... on peut aussi fantasmer
Doom over the world 
 écouter radio métal
Hellboy - le Mardi 10 Juillet 2012, à 18h28
Bien joué l'itw elle est vraiment geniale. Plus sympa qu'eux tu meurs quoi, vous avez du passer un sacré moment d'anthologie.
Vos commentaires
 écouter radio métal
NOS CHRONIQUES METAL
 webzine metal
NOS INTERVIEWS METAL
 forum metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 musique métal
NOS ACTUS METAL
radio metal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
radio metal
NOS HUMEURS METAL
 écouter radio métal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webradio metal Tout le webzine de la grosse radio
 musique métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021