musique métal
La Grosse Radio METAL sur  vidéo métal La Grosse Radio sur Twitter radio metal  forum metal radio metal
  • Zebra Podcast LDTDZ
  • Gros clips
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Skeletal Remains (+ Morfin et Creeping Fear) au Klub (11.01.2015)
Skeletal Remains (+ Morfin et Creeping Fear) au Klub (11.01.2015)

Une soirée death old school sur Paris pour une dizaine d’euros, cela ne se refuse pas, d’autant plus lorsque c’est Skeletal Remains qui vient nous honorer de sa présence. Les américains, dont le premier album est sorti depuis déjà un peu plus de deux ans, viennent présenter au public européen les titres de Beyond the Flesh, que Chuck Schuldiner lui-même n’aurait pas renié. Skeletal Remains a également convié ses compatriotes de Morfin à la fête, mais c’est un tout jeune groupe de la région parisienne, Creeping Fear, qui ouvre les hostilités devant un Klub composé de connaisseurs.

Creeping Fear



Le quatuor prend place sur la petite scène du Klub pour interpréter les titres issus de World Execution, leur dernier EP sorti fin 2014. Alors que la majorité du public ne les connait pas, les franciliens balancent un death inspiré de Suffocation avec grande classe, glanant au passage de nombreux adeptes. Clément (chant, guitare) se sent comme un poisson dans l’eau sur scène et fait preuve de beaucoup de maîtrise, tant dans les parties de guitare et de chant que dans la communication entre les morceaux. Pour un groupe dont la moyenne d’âge ne dépasse pas les 25 ans, Creeping Fear réalise un très bon show qui pourrait d’ailleurs servir de leçon à bien des groupes beaucoup plus reconnus et établis.

Creeping Fear, des p'tits gars qui en veulent.



Le son est d’ailleurs excellent, ce qui est à souligner tant ce fait est rare pour les formations débutantes, ce qui permet au combo de se focaliser principalement sur l’interprétation. Et à ce sujet, on sent vraiment l’envie de bien faire de la part de Creeping Fear, d’autant plus que les compositions du groupe sont réellement solides et que le niveau technique est hallucinant pour d’aussi jeunes musiciens. Les parisiens offriront également au public deux reprises tout à fait dans la thématique old school de la soirée, à savoir "Catatonia" de Suffocation et "Pull the Plug" de Death qui terminera avec une interprétation sans faille un set très solide. On souhaite bien évidemment le meilleur pour la suite à cette jeune formation déjà très prometteuse.

Setlist :

Sentence of Death
World Execution
Carved by Hate
Flag still burning
Death the Brutal way
I am the War
Sons of Destruction
Catatonia (Suffocation cover)
Nothing Sacred
Pull the Plug (Death cover)



Morfin


A l’heure où Morfin entre en scène, on sent un groupe beaucoup moins à l’aise que les français juste avant. Ne s’encombrant pas de dialogues avec le public entre les titres, la solidité du groupe semble reposer essentiellement sur les épaules de Jesus Romero, chanteur et guitariste de la formation. Les compositions sont certes bonnes mais le son qui semble s’être un peu détérioré par rapport au premier groupe met en avant la batterie de Miguel Hernandez au détriment du reste. Toujours est-il que le leader du groupe est impliqué dans ses chansons et n’hésite pas à envoyer des riffs gras et rapides teintés de thrash. 



Morfin



N’ayant pour l’instant qu’un album à leur actif, les américains puisent allègrement dedans, n’oubliant cependant pas de jouer deux titres de leur première démo, "Nightmare" et "Crystal Darkness". Et comme pour revendiquer eux aussi l’héritage des fondateurs du genre, Morfin termine son set sur une reprise de Death, "Left to Die". On sent en effet dans les compositions du groupe que la première partie de carrière du groupe de Chuck Schuldiner est l’influence principale de Morfin. C’est un set fort sympathique que le quatuor a proposé ce soir, bien que légèrement en dessous des deux autres groupes de la soirée, à la fois en terme d’envie et d’implication.

Setlist :

Nightmare
Cryostasis
Inoculation
Deathanasia
Lethal Progeny
Viral Mutation
Crystal Darkness
Left to Die (death cover)



Skletal Remains



Skeletal Remains n’a rien sorti depuis l’excellent Beyond the Flesh en 2012. Pourtant, ce soir, le groupe est visiblement attendu par le public du Klub. C’est sur un nouveau titre, "Sleepless Cadavers", que Chris Monroy et ses acolytes entrent en scène. Ce morceau n’augure pas de changement dans la direction artistique des américains, le groupe jouant toujours un death old school sale et direct, où les influences de Death (période Scream Bloody Gore) ou d’Autopsy sont toujours marquées.



Leçon de death!


Le groupe a envie d’en découdre, à l’image de Adrian Obregon (guitare) qui headbangue à s’en décrocher la tête. Chris Monroy le leader et membre fondateur du groupe est pour sa part relégué sur le côté gauche de la scène, qui semble presque trop petite pour les musiciens, tant ceux-ci souhaitent faire parler la poudre. Le public restera néanmoins étonnamment sage sur la majeure partie du show, à l’exception d’un spectateur qui tentera quelques slams. Il faut dire que la taille de la salle du Klub n’est pas non plus propice à des mosh pits endiablés. Le son, qui s’était détérioré pendant le set de Morfin, est ici très bon, chaque riff de guitare se révélant être puissant et direct. Le chant de Monroy, un peu sous-mixé malgré tout, est toujours aussi écorché, en particulier sur les morceaux comme "Sub-Zero Termination" ou "Anthropophagy". Bien que formé en 2010, Skeletal Remains nous livre une leçon de death metal, comme s’ils avaient connu la fin des années 80 et  le début des années 90. Malheureusement, les musiciens n’ont choisi d’interpréter ce soir qu’un total de neuf titres, mais l’excellent "Extirpated Vitality" suffit au bonheur des fans présents dans la salle.





Malgré un concert un peu court pour une tête d’affiche, les amoureux du death old school ont pu prendre une très bonne leçon de musique par Skeletal Remains, un groupe sur qui il faut désormais compter. De plus, la très belle découverte que constitue Creeping Fear, au talent déjà très prometteur, a permis au public présent de passer une excellente soirée.


Setlist :

Sleepless Cadavers
Homicidal Pulchritude
Sub-zero termination
Atrocious calamity
Extirpated Vitality
Anthropophagy
Euphoric Bloodfeast
Traumatic Existence
Obscured Velitation 


Photographies : Watchmaker 
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe
 webzine metal
 musique métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
Skeletal Remains, Morfin, Le Klub, Old School Death Metal, Black Dog, Skeletal Remains + Morfin : 7 dates françaises en 2015
20/11/2014 - Les amateurs de Death Old School vont être aux anges. Les américains de Skeletal Remains seront de passage au Klub à Paris dans le cadre de leur tournée européenne en promotion de Beyond the Flesh sorti (déjà !) fin 2012. Si le groupe ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 musique métal Autopsy
Autopsy est un groupe de Death Metal fondé en 1987, en Californie, aux États-Unis, par Chris Reifert qui était auparavant le batteur de Death (notamment sur Scream Bloody ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Autopsy
 webzine metal Creeping Fear
Creeping Fear est un groupe de la région parisienne (Yvelines - Viroflay) créé en 2008 par Clément et Gabriel, rejoins très vite par Hugues à la batterie ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Creeping Fear
Vos commentaires
 écouter radio métal
NOS CHRONIQUES METAL
 webradio metal
NOS INTERVIEWS METAL
 webradio metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webradio metal
NOS ACTUS METAL
 écouter radio métal
NOS VIDEOS METAL
 forum metal
NOS FLASHBACKS METAL
 vidéo métal
NOS HUMEURS METAL
 webzine metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine metal Tout le webzine de la grosse radio
 écouter radio métal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2021