webzine metal
La Grosse Radio METAL sur  vidéo métal La Grosse Radio sur Twitter  vidéo métal  vidéo métal  webzine metal
  • Contrebande 2020
  • Gros clips
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Castlefest : 3ème jour (03.08.2014)
Castlefest : 3ème jour (03.08.2014)

Castlefest 3 ème jour (03.08.2014)




- Scarlet Stories (Meadow stage)

Il est un peu plus de midi et il faut aller à la limite du parc pour voir les Hollandais de Scarlet Stories. Il s’agit de metal à chanteuse dont les inspirations vont de Opeth à Anathema en passant par les musiques de film. L’inspiration principale c’est qu’il y en a pas et c’est bien là le problème. Ici tout est donc déjà entendu, encore et encore.
 


Reste l’assez jolie voix de la chanteuse Lisette van den Berg et le charme de la jeune femme à la guitare rythmique mais c’est assez peu pour relever le niveau général. Il est difficile de sauver les compositions fades et sans imagination d’un style plus que saturé et prédominé par des mastodontes se répétant déjà eux-mêmes et ayant perdu l’inspiration d’antan.
 


Le  "meilleur" exemple vient de leurs célèbres compatriotes de Within Temptation avec leur pénible dernier opus en date Hydra. Est-ce la fin d’un style ?

C’est certainement le cas et depuis un moment…
 




- La Horde (Village stage)
 



Très sympa, festif et fédérateur, ce groupe de flibustiers français avec costume et moustache semblant descendre d’un navire corsaire, joue du violon, de la guitare et de l’accordéon. Ils seront très bien accueillis par le public chantant joyeusement leurs gigues entraînantes, avec lequel ils tentent de communiquer dans un anglais francisé plutôt marrant. Un groupe sympathique mais le soleil cogne fort et il est temps de prendre congé pour éviter le coup de chaud en se mettant à l’ombre et se désaltérer au calme.
 




- AmmA (Village stage)
 


AmmA est un ensemble créé par trois néerlandaises Hanna, Sanne et Emma en 2008. Les jeunes femmes sont accompagnées de musiciens de sessions et pour agrémenter la scène elles sont entourées de fleurs colorées dans une atmosphère féerique et gentillette. Elles nous proposent des morceaux folks pas forcément inintéressant mais sans être à tomber par terre. Certes, elles ont l’avantage d’avoir un son de qualité sur une scène où ce ne fut pas toujours le cas mais l’eau de rose n’est pas franchement ma tasse de café. Désolé mesdemoiselles…
 




- Omnia (Forest stage)

 


Avant dernier gros concert du festival car nous ne verrons pas le dernier, BerlinskiBeat, par manque de temps. Retour donc une dernière fois sur la grande scène pour voir le groupe de néofolk celtique Omnia, soutenu en masse par le public. Les Hollandais jouant quasiment tous les ans au Castlefest, c’est désormais une sorte de rendez-vous.
 


Omnia est composé de Steve Sic Evans - van der Harten (chant, flûte, bouzouki), sa très jolie femme Jenny Evans - van der Harten (chant, piano, harpe néo- celtique, bodhran) de Daphyd Corneille Sens (didgeridoo, slideridoo et chant) et Rob van Barschot (batterie et percussions). Ils jouent un pagan folk mixant musique païenne, celtique, musique du monde et s’inspirant de la nature. La nature, la planète et la liberté d’expression sont les principaux thèmes développés par Omnia. Les instruments acoustiques, plutôt inhabituels et fabriqués à la main, ont été entendus sur de nombreux festivals celtiques, gothiques, et de fantasy à travers l’Europe et les Etats-Unis, ainsi que dans les concerts d’Omnia aux Pays-Bas, en Belgique, en France, au Royaume-Uni et en Allemagne.
 


Omnia véhicule un message d’anti-mercantilisme et d’alerte concernant la destruction de notre environnement. Entre les morceaux, on note de nombreux textes, poèmes et discours, dans une veine satirique et anarchiste. Groupe purement indie-underground, sans aucun lien avec l’industrie musicale, Omnia a réussi à gagner le respect de ses pairs et à capturer les coeurs et les esprits de fans de tous âges, de tous styles et de toutes nationalités.
 


Et c’est ce qui nous frappe en assistant à un concert d’Omnia : plus qu’un simple groupe de musique, ils portent un véritable mode de vie. Leurs compositions sont un appel à développer notre créativité, à écouter la nature et nous-mêmes. Prouvant encore leur engagement pour la planète et les océans, des militants de la très active et efficace association écologique Sea Sheperd monteront sur scène pour sensibiliser à la cause primordiale de la préservation des mers. Mais pour en revenir à la musique, on ne peut s’empêcher de trouver l’ensemble intéressant, bien fait et énergique, mais aussi légèrement poussif et sonnant un peu faux. En espérant que cela ne soit qu’une impression personnelle.
 




Conclusion :

La particularité très intéressante de ce festival est d’y voir certains groupes jouer deux ou trois fois sur différentes scènes ce qui permet de voir presque toute la programmation. Donc pas de frustration lorsque deux groupes qui vous intéressent jouent en même temps (les participants du Hellfest en savent quelque chose…), il y aura une session de rattrapage…
 


Il est dommage de ne pas avoir ce type de festival en France où les lieux prestigieux et adaptés au style sont légions. Manque d’argent ? De courage des organisateurs ? Ou faible intérêt du public hexagonal pour le genre ? Sur ce dernier point, c’est peu probable car bon nombres de Français ont fait le déplacement dans le plat pays et chaque année le Cernunnos à Paris remporte un franc succès. Un espoir est né avec l’organisation cet été d’un premier festival viking metal, le Ragnard Rock Festival, qui aura lieu à Simandre s/Suran, dans le département de l'Ain.
 



Mais en attendant un festival de l’ampleur du Castlefest en France, le cru 2014 au pays des tulipes fût une très grande réussite sous un ciel clément. De bons concerts, moult animations, des personnages haut en couleurs et une organisation irréprochable et sympathique, la sauce ne pouvait que prendre. On n’oubliera pas de sitôt l’ambiance conviviale et festive à souhait. Si vous avez la possibilité de participer à une prochaine édition, n’hésitez donc surtout pas car le prix est aussi raisonnable que le plaisir est grand.
 

 



Photos : Arnaud Dionisio / © 2015
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

 forum metal
 forum metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
castlefest, pays-bas, 10 ans, wardruna, rosa crux, corvus corax, aout, 2014 Wardruna, Rosa Crux et Corvus Corax au festival Castlefest (NL) qui fête ses 10 ans
14/06/2014 - 10 ans quel bel âge, La Grosse Radio le sait bien. Cette année un festival fête son 10ème anniversaire : le Castlefest près d’Amsterdam au Pays-Bas et pour venir faire la fête avec eux des invités vraiment exceptionnels. On pourra y voir, ...
Lire l'article
Vos commentaires
 webzine metal
NOS CHRONIQUES METAL
 webradio metal
NOS INTERVIEWS METAL
 musique métal
NOS LIVE REPORTS METAL
 webzine metal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
 écouter radio métal
NOS FLASHBACKS METAL
 écouter radio métal
NOS HUMEURS METAL
 webradio metal
NOS GROSSES SELECTIONSS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine metal Tout le webzine de la grosse radio
 webzine metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2020