écouter radio métal
La Grosse Radio METAL sur  écouter radio métal La Grosse Radio sur Twitter  webzine metal  musique métal
  • Gros Prix des Indés Gagnant
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Mortuary (+ Corrosive Elements + Disgraseed + Meatball Grinder) à Châlons-en-Champagne (14.01.2017)
Mortuary (+ Corrosive Elements + Disgraseed + Meatball Grinder) à Châlons-en-Champagne (14.01.2017)


Il n'est pas toujours aisé pour un artiste officiant dans les musiques extrêmes de décrocher des dates pour jouer, d'autant plus lorsqu'il s'agit de donner des concerts en province. Heureusement, certaines associations de passionnés se montent parfois pour aider à promouvoir ces musiques qui nous sont chères. C'est le cas de l'Association Délirium Tremens Prod, qui tient le pari d'organiser régulièrement des concerts metal à Châlons-en-Champagne. En ce samedi 14 janvier, l'association a réuni sur la même affiche les pionniers du death français Mortuary avec la valeur montante du thrash/death, Corrosive Elements. Enfin, deux formations locales mais néanmoins méritantes, Disgraseed et Meatball Grinder sont venus compléter une affiche 100 % extrême.



Meatball Grinder


C'est au Contrepoint à Châlons que la soirée doit se dérouler. Toutefois, au moment de rentrer dans la salle, les spectateurs se rendent rapidement compte que la scène est déserte et que le plateau est monté directement dans la fosse. Cela donnera tout au long de la soirée une vraie ambiance intimiste et de proximité entre les groupes et le public.

La fosse du Contrepoint est malheureusement loin d'être remplie au moment où Meatball Grinder entame son set d'une grosse demi-heure. Avec un death metal à la Cannibal Corpse ou Six Feet Under, le quintet parvient à allier efficacité des riffs et puissance, notamment par le growl d'Alex (chant). Ce dernier tente à plusieurs reprises de pousser le public encore timide à se rapprocher et n'hésite pas à discuter entre chaque morceau.

Meatball Grinder, death metal, chalons, contrepoint, delirium tremens prod,


Côté musique, on est surpris de voir qu'en dépit du nom du groupe, on est plus proche d'un death metal classique que de grindcore. Le son est brut et rugueux pendant l'intégralité du set, puisque les riffs de guitare de Jaf et Guillaume sortent directement des amplis et qu'aucun micro n'est posé sur la batterie de Morgan. Malgré cette configuration qui rappelle presque une salle de répétition, le son est globalement bien équilibré pendant l'intégralité du set et permet d'apprécier pleinement le concert.


Meatball Grinder, death metal, chalons, metal, delirium tremens, live, contrepoint,

Pendant trente minutes, Meatball Grinder nous a envoyé un death metal direct et sans fioriture qui a fait mouche. Une formation à surveiller de près !

Setlist Meatball Grinder

Raise your arms
Ghost in the Flesh
Board Game
Objet de Prédation
Perverses Pulsions
Self Destruction
The Law of Another
Born for Nothing
Tous Debouts



Disgraseed


Une fois le set de Meatball Grinder achevé, le public sort de la salle pour aller s'abreuver pendant que Disgraseed entame son soundcheck. C'est peut-être le seul reproche que l'on peut formuler à l'encontre de l'organisation : les trop longs soundchecks entre chaque groupe font retomber la pression entre les sets. Lorsque Disgraseed démarre son concert, on constate que le public se fait plus nombreux que pour le premier groupe. Avec un seul guitariste, Mica, le quatuor venu de Charleville-Mézière parvient toutefois à avoir un très gros son, bien lourd.

Disgraseed, brutal, death, metal, chalons, contrepoint, report, delirium, tremens

Disgraseed officie dans un brutal death technique rappelant des formations telles qu'Origin ou Hate Eternal et impressionne par la vélocité des riffs qui sortent des amplis du combo. Sylvain (chant) tourne dans le pit comme un lion en cage et vient parfois éructer ses textes à quelques centimètres du public qui vit ce concert presque de l'intérieur.

Le combo n'a pour l'heure qu'un album à son actif, Flesh Market, mais parvient à proposer un set maîtrisé et intense. On ne peut qu'être impressionné par les blasts d'Amaury (batterie), qui maîtrise aussi bien l'exercice des deux mains, même s'il laisse échapper ses baguettes à deux reprises. Etant donné la vélocité de ses blasts, nous ne lui en tiendrons pas rigueur. D'autant plus que le niveau technique du batteur n'est pas sans rappeler celui d'un George Kollias (Nile), une référence certaine pour le groupe.

Disgraseed, chalons, contrepoint, delirium, tremens, brutal death, origin,


Malgré la difficulté d'accès de la musique pratiquée par Disgraseed, le public semble un peu plus impliqué dans le set. D'ailleurs, lorsque la demi-heure allouée à la formation se termine, les spectateurs ne peuvent s'empêcher de réclamer un rappel, malheureusement en vain. Disgraseed a également marqué les esprits avec son death metal puissant et technique. Si les influences du combo sont aisément identifiables, cela ne retire en rien tout le mérite d'un jeune groupe qui en veut et qui le montre.



Corrosive Elements


Corrosive Elements nous avait fait forte impression en ouverture de Loudblast un mois auparavant à Paris. La formation emmenée par Rachid (batterie) est venue poser ses valises à Châlons-en-Champagne pour un set de 45 minutes à la frontière entre thrash et death metal. En débutant par "Destructive Cult", le groupe parisien se met immédiatement le public dans la poche. Brice (chant) invective à nombreuses reprises les spectateurs et ne peut s'empêcher de venir taquiner les musiciens durant leurs parties instrumentales. On sent une très grande complicité entre les différents membres du groupe, ce qui renforce encore une fois le capital sympathie du combo. Brice communique beaucoup entre les titres, présentant "Burn The Preachers" comme "la réponse à tous ceux qui nous empêchent de faire ce que l'on veut" ou en remerciant chaleureusement Delirium Tremens Prod pour permettre aux jeunes formations de se produire.

Corrosive Elements, live, metal, thrash, death, delirium, tremens, prod,


Musicalement, Corrosive Elements propose toujours son subtil mélange entre l'efficacité du thrash et la puissance du death, sans toutefois oublier de faire groover ses riffs (notamment sur le pont de "Force Fed Lies" ou sur "Toxic Waste Blues").

Tous les musiciens bougent frénétiquement à l'image d'Yves (guitare) et Thomas (basse). L'énergie est bel et bien là au sein du groupe, et devient vite contagieuse dans le public puisque "Burn the Preachers" voit même un spectateur tenter un slam. Quelques spectateurs se lancent même dans un bon gros moshpit des familles pogottant avec entrain. Après 45 minutes qui filent sans que l'on s'en aperçoive, le set se termine avec un "Warmongers" épuisant pour le public qui hurle les paroles du refrain avec l'ensemble du groupe.

Delirium tremens production, corrosive elements, thrash, death, metal,

Une nouvelle fois, Corrosive Elements a réalisé une très bonne prestation et a montré que le live reste son terrain de prédilection, laissant le public chalonnais sur les rotules.

Setlist Corrosive Elements

Destructive Cult
Losers
Burn the Preachers
Force Fed Lies
Warpath
A Premium Carnage
Toxic Waste Blues
Warmongers


Corrosive elements, death metal, thrash, chalons, contrepoint,





Mortuary


Quelques mois avant de fouler les planches du Hellfest pour la première fois, la formation nancéenne de death metal, Mortuary, est venue faire la fête à Châlons. Existant depuis près de 30 ans, Mortuary a prévu de balayer l'ensemble de sa carrière ce soir, en guise de cadeau à ses fans qui les suivent depuis longtemps, tout en mettant l'accent sur Nothingless than Nothingless, leur dernier opus.

Débutant par "Kingdom", la formation nancéenne démarre fort avec son death old-school, rappelant par moments Agressor et le Morbid Angel des débuts. Patrick (chant) ne met pas longtemps à communiquer avec l'audience, faisant preuve de beaucoup d'humilité, lorsqu'il rappelle que si Mortuary existe depuis autant de temps, c'est avant tout grâce à ses fans, qu'il applaudit par ailleurs. Ces derniers le lui rendent bien, puisqu'une sacrée ambiance anime la fosse, qui pogotte pendant une bonne durée du set, sans faire preuve de fatigue.

Mortuary, metal, death, chalons, contrepoint, report, delirium tremens,

On notera toutefois la patience du chanteur de la formation pendant l'ensemble de son set, vis-à-vis d'un spectateur qui semble avoir dépensé sa paye du mois au bar. Comme Mortuary joue directement dans la fosse, il n'y a aucune séparation entre le groupe et les spectateurs, ce qui pousse le gaillard à venir presque s'allonger sur les amplis du groupe et à importuner longuement le vocaliste.

Mais qu'importe, cela n'empêche pas la formation de tout donner, bien aidée par l'énergie du public, qui tente même un wall of death sur "Organ". Chaque instrumentiste parvient à retranscrire les compositions de façon percutante. Peut être trop d'ailleurs pour Alexis (guitare), qui cassera deux cordes tout au long du set, en raison de la façon dont il attaque son instrument.

Mortuary, delirium tremens, metal, death, chalons, contrepoint, hellfest,


Mortuary termine son set avec "Morbid Existence", tiré de la première démo du combo. Ce titre permet de conclure une soirée sur une excellente note, puisque Mortuary a su instaurer une réelle proximité avec le public venu ce soir. Une belle date pour se chauffer avant de fouler les planches du Hellfest en juin prochain.

Il est près d'une heure du matin lorsque les spectateurs sortent du Contrepoint. Et même si la fatigue commence à se faire sentir, le public a passé une excellente soirée, en soutenant à la fois la scène locale et deux formations plus établies, le tout dans une ambiance bon enfant. L'association Delirium Tremens Prod a une fois de plus gagné son pari, celui d'aider à promouvoir le metal en Champagne. Merci à eux pour cette belle soirée !

Mortuary, metal, death, chalons, contrepoint, delirium tremens,


Setlist Mortuary

Kingdom
Empty
Create/Eradicate
Tube
The Memory Erasing Dreams
Above
G.O.D
Cubikophrenic Delirium
Pleasuffering
Organ
Exit
Yesterdead
E.N.D (Evolution Through Dead-End)
Morbid Existence


Photographies : © Watchmaker 2017
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe.
radio metal
 webzine metal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
hellfest, 2017, billets, tickets, pass, vente, mise,groupes, line-up, blue oyster cult Hellfest 2017 : le projet solo de Dee Snider remplace W.A.S.P.
29/05/2017 - Update du 29 mai 2017: Nouvelle annulation pour l'édition 2017, W.A.S.P. ne pourra pas jouer à Clisson cette année. Le remplaçant annoncé devrait ravir beaucoup de monde, car c'est le projet solo de Dee Snider qui récupère le ...
Lire l'article
Corrosive Elements, Lixiviat Injection, thrash metal, Reims, Dropkick Bar, Thrash metal Party ce samedi à Reims !
20/01/2017 - Avis aux amateurs de thrash metal résidant dans le Grand-Est ! Ce samedi, l'Asso Underground Zero organise un concert gratuit au Dropkick Bar de Reims. L'événement permettra de headbanguer au son de Corrosive Elements et de Lixiviat Injection, pour une ...
Lire l'article
Loudblast, Tankrust, Corrosive Elements, Metal, death, Petit Bain, Thrash, Sublime Dementia Loudblast (+ Tankrust + Corrosive Elements) au Petit Bain (15.12.2016)
10/01/2017 - Décidément, concernant les concerts de metal, les Parisiens étaient gâtés en cette fin d’année 2016. Tellement même qu’en ce 15 décembre, ce sont les fans de death et de black qui doivent choisir entre Mayhem qui se produit au ...
Lire l'article
Corrosive elements, concert, hellfest, 2016, france, death metal Corrosive Elements au Hellfest 2016
14/07/2016 - Dimanche – 10h30 – Altar Pour le premier des derniers concerts du week-end sous l'Altar, c'est un groupe Français auquel nous avons le droit. Pas nés de la dernière pluie, Corrosive Elements existe depuis une dizaine d'années et compte ...
Lire l'article
Vos commentaires
 webradio metal
NOS CHRONIQUES METAL
 webradio metal
NOS INTERVIEWS METAL
radio metal
NOS LIVE REPORTS METAL
 forum metal
NOS ACTUS METAL
 webzine metal
NOS VIDEOS METAL
 forum metal
NOS FLASHBACKS METAL
 écouter radio métal
NOS HUMEURS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
 webzine metal Tout le webzine de la grosse radio
radio metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017