musique métal
La Grosse Radio METAL sur  webzine metal La Grosse Radio sur Twitter  webradio metal  vidéo métal
La Grosse Radio / Metal / Webzine metal / Live report / Converge (+Havok + Gorguts + Revocation) au Trabendo (25.08.2017)
Converge (+Havok + Gorguts + Revocation) au Trabendo (25.08.2017)

En cette fin de période estivale et afin de se remettre tout doucement dans le bain d'une nouvelle saison de concerts en club, c'est vers le Trabendo qu'il fallait se diriger. En effet, en ce vendredi soir, un plateau ô combien éclectique et alléchant regroupait Converge et son mathcore alambiqué, les thrasheux d'Havok et Revocation, ainsi que Gorguts et son death metal progressif et dissonant. Et pour le coup, le public ne s'est pas fait prier puisque la soirée affiche complet. De quoi faire grimper rapidement le thermomètre dans un Trabendo où se croisent des metalleux issus d'horizons divers et variés.




Revocation


Si toutes les places en prévente ont déjà été vendues, la salle est pourtant loin d'être encore pleine lorsque les Américains de Revocation entrent sur scène. Très à l'étroit sur les planches du Trabendo, en raison notamment de l'imposant kit de batterie de Ben Koller (Converge) déjà monté, les musiciens ne semblent pas s'en soucier et envoie un set très énergique dès les premières notes.

 

Revocation, metal, death, thrash,


L'audience n'est pas encore très réceptive et hormis quelques mouvements de tête, elle restera globalement attentive et sage face au death technique teinté de thrash de Revocation. Le combo met l'accent sur ses deux derniers opus, Deathless et Great is Our Sin, qu'une majorité du public semble découvrir. Musicalement, David Davidson (chant, guitare) et ses compères font preuve d'une aisance technique impossible à prendre en défaut, notamment lors des nombreux passages proggy qui parsèment leurs compositions (notamment sur le pont de "Madness Opus").

Avec des plans qui groovent et d'autres qui impressionnent (tels les nombreuses parties de tapping), Revocation propose un set solide et particulièrement efficace. Une bien belle mise en bouche pour débuter la soirée sous les meilleurs auspices.
 

Revocation, metal, death, thrash, trabendo, report, live




Gorguts
 

Depuis la sortie de Colored Sands en 2013, nous avions pu voir Gorguts fouler les planches françaises à quelques occasions (dont le Hellfest 2014 ou une mini tournée étant passée à Evreux, Nantes et Toulouse). Toutefois, les Canadiens n'étaient plus revenus à Paris depuis août 2012, date à laquelle ils avaient alors donné un concert intimiste au Batofar devant une poignée de fans. Le concert de ce soir est l'occasion de remettre les pendules à l'heure.

Les choses démarrent d'ailleurs de la meilleure des façons avec l'excellent titre "From Wisdom To Hate", qui dévoile immédiatement le style dissonant et puissant de Gorguts. Luc Lemay est particulièrement en voix, même si son chant est sous-mixé au tout début du set (problème qui sera rapidement corrigé). La barrière de la langue n'étant pas un frein, le leader communique beaucoup entre les morceaux, ce qui donne une ambiance totalement intimiste et décomplexée au set.

Gorguts, luc lemay, metal, death, trabendo, live, report

C'est un fait, la musique de Gorguts est particulièrement exigeante et complexe. Toutefois, la prestation des Canadiens reste organique et bouillonnante, comme l'illustrent les parties de batteries de Patrice Hamelin, parfaitement exécutées sous l'oeil connaisseur de Samuel Santiago (ex-batteur de Gorod, First Fragment), présent dans le public. Et si Colin Marston (basse) a dû céder sa place pour la tournée, c'est Dominic "Forest" Lapointe (ex-Quo Vadis et ex-Beyond Creation) qui le remplace avec brio, apportant sa touche et son jeu à la performance des Québécois.

Gorguts, Metal, death, luc lemay, quebec,


Avec un temps de jeu de 45 minutes, Luc Lemay et ses musiciens font l'impasse sur l'excellent EP Pleiades Dust sorti l'an passé, mais n'oublient pas les classiques d'Obscura ("Nostalgia", "Obscura") ni le dernier vrai opus, Colored Sands. En interprétant les très bons "Le Toit du Monde" et "Forgotten Arrows" en fin de set, Gorguts réalise une setlist parfaite, bien équilibrés entre les albums sortis au cours de sa seconde partie de carrière. Finalement, on ne peut que regretter que le temps de jeu alloué aux Québécois n'ait pas été plus long. De quoi espérer rapidement un retour de Gorguts à Paris, en tête d'affiche cette fois-ci !


Setlist Gorguts :

From Wisdom To Hate
Obscura
Nostalgia
Inverted
Le Toit du Monde
Forgotten Arrows




Havok
 

Havok semble passer son temps à écumer les routes européennes avec son thrash revival dévastateur. Et ce n'est pas pour rien que le Trabendo semble plus que plein lorsque les quatre Américains démarrent leur set, pied au plancher. A force de tourner, on sent le groupe toujours plus à l'aise et affuté. Bien entendu, les brûlots de Time is Up ("Prepare for Attack", "Covering Fire") font toujours autant de dégâts dans la fosse. Mais les extraits de Conformicide récoltent également leur lot de grands moments. On pense notamment au slap de basse de "F.P.C", sur lequel Nick Schendzielos (basse) pourrait faire passer Havok pour Infectious Groove, ou encore au très bon mid-tempo "Intension to Deceive". Certes, sur ces compositions plus récentes, Havok semble s'être assagit, mais scéniquement les Américains jouent toujours les chiens fous.

David Sanchez, Havok, metal, thrash, trabendo, report, live

David Sanchez (chant, guitare) ne peut s'empêcher de monter sur les amplis qui parsèment le côté droit de la scène, devant un public qui sait comment accueillir le thrash old school des Américains. Les circles pits s'enchaînent et dans la petite fosse du Trabendo, la température monte encore de quelques degrés. On sent que les spectateurs sont venus en nombre pour Havok, qui réalise une prestation excellente, pleine d'énergie et de bonne humeur. L'intensité et l'efficacité ne redescendent pas d'un cran et on apprécie de voir le grand sourire sur les lèvres de Sanchez, qui prend un plaisir non feint à être sur scène et se donne toujours autant.

Avec ce set de trois-quart d'heure, Havok affirme encore plus son talent et se forge sa réputation de bête de scène du revival thrash. Prestations endiablées, compositions de qualité, frontman charismatique, il n'en faut plus beaucoup pour que le quatuor devienne rapidement un fer de lance de la nouvelle génération et s'impose comme un incontournable du thrash metal des années 2010.
 

Havok, thrash, metal, sanchez, trabendo,



Setlist Havok

Prepare for Attack
F.P.C
Hang 'Em High
Claiming Certainty
Ingsoc
Covering Fire
Intension to Deceive




Converge
 

L'heure est venue pour les thrasheurs de laisser la place aux mathcore de Converge. La fosse est compressée et prête à en découdre, tandis que résonne la rythmique chaotique de "Dark Horse". Immédiatement, la foule se lâche et alterne entre crowdsurfing et pogos énergiques.

Il faut dire que Jacob Bannon (chant) ne se prive pas pour harranguer le public, tout en poussant des hurlements déchirants et en adoptant une gestuelle désarticulée à la Barney Greenway (Napalm Death). Arborant fièrement une fine moustache, Kurt Ballou (guitare) ne tient pas non plus en place, ne se calmant que sur le nouveau titre "Eve", pour déployer de la meilleure des manières les textures sonores qui ont fait la marque de fabrique et la signature de Converge au cours des dernières années.

Converge, Jacob Bannon, metal, mathcore, hardcore, trabendo, live

A mi-chemin entre punk, hardcore, metal et prog, Converge propose une musique protéiforme et fait un pont entre l'ensemble des formations qui ont foulé les planches du Trabendo ce soir. Toutefois, si une bonne partie du public ne s'économise pas, il faut reconnaître que la complexité des structures du groupe, ainsi que la fatigue accumulée avec trois autres prestations puissantes prennent rapidement le dessus. On aurait en effet souhaité avoir droit à plus de titres issus de Jane Doe, le chef d'oeuvre de Converge, mais le quatuor met logiquement l'accent sur All We Love We Leave Behind, dernier né de la discographie des Bostoniens, en attendant The Dusk in Us, prévu pour novembre prochain. 

Au final, Converge a délivré une bonne prestation qui a plu à ses fans venus en nombre, mais a souffert de l'exigence de sa musique et de la fatigue accumulée tout au long de la soirée. C'est le très progressif "Jane Doe" qui clôt la prestation endiablée des Américains, et qui permet à Jacob Bannon de lever enfin le pied pour recharger les batteries.
 

Converge, Bannon, Jacob, metal, mathcore,


Avec quatre sets tous aussi intenses, le grand gagnant de cette soirée éclectique a été le public, qui a  par ailleurs réservé un excellent accueil à l'ensemble des artistes présents. On ne peut que ressortir satisfait d'une telle affiche, qui clôt la période estivale de la plus belle des manières.


Setlist Converge :

Dark Horse
Aimless Arrow
Under Duress
Trespasses
All we Love We Leave Behind
Predatory Glow
Reap What you Sow
Cutter
Worms will Feed/Rats will Feast
Eve
I Can tell you about Pain
Eagles Become Vultures
Concubine

Jane Doe


Photographies : © Justine Cadet / Justinator 2017
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe.
Un grand merci à Kongfuzi Booking.
 forum metal
 vidéo métal
COMMENTER CET ARTICLE
Sur le webzine :
converger, hellfest,2016, warzone Converge au Hellfest 2016
26/07/2016 - Vendredi - 22h40 - Warzone C’est entre deux concerts de thrash que je me retrouve hors de mon quartier général qu’est l’Altar pour aller voir le groupe de punk hardcore Converge. N’étant clairement pas adepte du hardcore, je me retrouve donc ...
Lire l'article
revocation, great is our sin, new album, death metal, technical, metal blade Revocation - Great Is Our Sin
22/07/2016 - Le combo Américain, tout droit venu de Boston est désormais un des piliers de la scène death metal actuelle. Même si Revocation puise ses influences dans le hard / thrash des années 80/90, le groupe a su prendre le meilleur de ces styles tout en le faisant ...
Lire l'article
havok, 2016, thrash, hellfest, altar Havok au Hellfest 2016
27/06/2016 - Vendredi - Altar 15h45   Après avoir vu pour la première fois Dust Bolt, Nashville Pussy et avoir avalé un copieux repas dans un foodtruck, il est temps de se diriger vers l'Altar, mon quartier général pour les trois prochains jours, pour enfin ...
Lire l'article
Gorguts, Luc Lemay, Pleiades Dust, Season of Mist, Obscura, Review, Death metal, Gorguts - Pleiades Dust (EP)
06/05/2016 - Trois ans après être revenus sur le devant de la scène suite à une trop longue absence discographique (12 ans se sont écoulés entre From Wisdom to Hate et Colored Sands), les Québécois de Gorguts s'apprêtent à sortir ...
Lire l'article
Gorguts, Dysrhythmia, Pleiades Dust, Death metal, Evreux, Abordage Gorguts (+ Psycroptic + Dysrhythmia + Nero Di Marte) à Evreux (31.03.2016)
08/04/2016 - Quelques mois avant la sortie du nouvel EP de Gorguts, Pleiades Dust, les Québécois ont sillonné les routes européennes en compagnie de Psycroptic, Dysrhythmia et Nero di Marte pour présenter leur nouvelle pièce (« Pleiades Dust ») en ...
Lire l'article
Gorguts, Pleiades Dust, Luc Lemay, Colin Marston, death metal, Season of Mist Luc Lemay, leader de Gorguts
08/04/2016 -  "Inconsciemment on ne veut pas se répéter!" Quelques heures avant une excellente prestation de Gorguts à l’Abordage à Evreux, la Grosse Radio a pu s’entretenir avec Luc Lemay, tête pensante du groupe québécois de ...
Lire l'article
Cannibal Corpse, Revocation, Aeon, Death, Metal, Trabendo, Skeletal, Hammer Cannibal Corpse (+ Revocation et Aeon) au Trabendo (28.10.2014)
03/11/2014 - Symphonie porcine   Chaque année, Paris a droit à son concert de Cannibal Corpse. Cette fois-ci, le groupe s'est arrêté au Trabendo pour un set plus long que les fois précédentes, avec cette sobriété qui ne gène en aucun ...
Lire l'article
Revocation, Deathless, Thrash/Death, Metal Blade Records Revocation - Deathless
23/10/2014 - En 2010, les Américains de Revocation avaient frappé un grand coup en sortant Existence is Futile, grand bol d’air frais dans le paysage musical de ce début de décennie. Officiant dans un thrash/Death (ou Death/Thrash, par moment on ne sait plus trop lequel ...
Lire l'article
converge, concert, all we love we leave behind, martyrdod, okkultokrati, Converge à La Maroquinerie (03.08.2014)
02/09/2014 - La maroquinerie s'est  transformée en boucherie ce 3 août dernier, pour qui sait ce que donne un live de Converge, rien d'étonnant. Effectivement, les américains sont restés fidèles à eux-même, enragés et ...
Lire l'article
converge, concert, all we love we leave behind, martyrdod, okkultokrati, Converge à Paris le 3 août 2014
19/07/2014 - Besoin d'intensité ? De structures plus chaotiques que ton pire cauchemar ?  Voici quelque chose pour toi : Converge à La Maroquinerie (Paris) le 03.08.14   Les pilliers du punk/post/whatever Hardcore sont de retour, All ...
Lire l'article
Gorguts, Hellfest 2014, Colored Sands, Luc Lemay, Altar Gorguts au Hellfest 2014
03/07/2014 - Samedi, 18h45 Altar Après douze ans d’absence discographique, Gorguts est revenu se rappeler à notre bon souvenir l’année dernière avec Colored Sands. Ce dernier album, plébiscité par l’ensemble des fans, était ...
Lire l'article
Revocation, Death, Thrash, Metal, Dave Davidson, Relapse Records Revocation - Revocation
07/09/2013 - Revocation : la technique accessible   Cet été, un groupe de death/thrash technique qui monte a sorti un nouvel album qui a fait un certain bruit dans le monde du metal. A la lisière de l’extrême, Revocation, groupe américain, a ainsi sorti son ...
Lire l'article
Gorguts, Colored Sands, Death metal, progressif, avant-garde, season of mist Gorguts - Colored Sands
20/08/2013 - Douze longues années après la sortie de leur dernier album studio, From Wisdom to Hate, le groupe culte de la scène death québécoise revient avec Colored Sands. Suite au décès tragique de Steve McDonald (batterie), le groupe avait en effet ...
Lire l'article
converge, hellfest 2013, warzone, hardcore, jacob bannon, all we love we leave behind, festival Converge au Hellfest 2013
13/07/2013 - Samedi 22 juin - 20h45 - Warzone Converge était déjà présent au Hellfest en 2007 ainsi qu' en 2011 et avait fait l'unanimité des guerriers de la Terrorizer Tent, depuis renommée Warzone (ça aurait pu être à cause de cette ...
Lire l'article
Havok, Thrash, Metal, Unnatural Selection, Time Is Up, Black Sabbath, Candlelight Records Havok - Unnatural Selection
28/06/2013 - Havok au naturel Le groupe de thrash américain sort son troisième album, intitulé Unnatural Selection. Toujours inscrit dans la vague revival thrash qui sévit sur le monde du metal depuis une dizaine d’années, Havok se meut, s’amuse et varie ...
Lire l'article
havok, thrash metal, candlelight records Havok - Time is Up
09/04/2011 - Avant SEPULTURA, MACHINE HEAD et consorts, il y avait ANTHRAX, METALLICA, SLAYER et leurs copains de la bay area, les thrashers de DEATH ANGEL, FORBBIDEN, POSSESSED, SADUS. Cette scène bien connue a décliné dans les années 90 avant de participer au renouveau thrash ...
Lire l'article
Artistes mentionnés :
 musique métal Converge
Converge est un groupe bostonien de punk hardcore. Mais on ne peut pas affirmer que Converge joue du punk hardcore pur ; en fait leur style propre ne correspond à aucun genre ...
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Converge
 webzine metal Havok
Groupe de Thrash old school américain formé en 2004
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Havok
radio metal Revocation
Revocation est un groupe de thrash/death technique américain (de Boston) créé en 2006 sur les cendres de Cryptic Warning.
Plus d'infos, d'images, de news sur la page de Revocation
Vos commentaires
radio metal
NOS CHRONIQUES METAL
 vidéo métal
NOS INTERVIEWS METAL
 webzine metal
NOS LIVE REPORTS METAL
radio metal
NOS ACTUS METAL
 écouter radio métal
NOS VIDEOS METAL
 webzine metal
NOS FLASHBACKS METAL
 musique métal
NOS HUMEURS METAL
Les Newsletters
Les flux RSS
radio metal Tout le webzine de la grosse radio
 webzine metal Le webzine METAL
***
La Grosse Radio ® est une marque déposée, tous droits réservés © 2003-2017